Relance post-Covid

Idées, projets, politiques, programmes d’aide, investissements et innovations pour relancer l’économie du Québec après le choc de la pandémie de Covid-19 (voir aussi Aides financières, Politique économique)

Les étudiants retourneraient sur les bancs des cégeps et universités en septembre

Publié le 28 juil 2021
Les étudiants retourneraient sur les bancs des cégeps et universités en septembre

[Source: Unsplash]

  • La Santé publique devrait autoriser ce retour dans les prochains jours, selon des sources gouvernementales mentionnées par le Journal de Montréal et Radio-Canada.
  • Pourtant, la ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann, avait affirmé qu’un retour sur les bancs d’école ne serait autorisé que si au moins 75% des 16-29 ans étaient adéquatement vaccinés. 

Or, le gouvernement risque de rater cette cible, puisque seulement 40% des 16-29 ans ont reçu 2 doses de vaccin à l’heure actuelle. 

Le gouvernement risque donc de modifier la condition qu’il avait lui-même fixée ce printemps pour un retour en classe. 

Il fonderait désormais sa décision non plus sur le taux de vaccination de tous les 16-29 ans, mais spécifiquement sur celui de la population étudiante postsecondaire. 

Ce taux est élevé et dépasse le seuil de 75%: 

  • 84% des étudiants inscrits au cégep ou à l’université ont reçu une première dose; et 
  • 81% ont soit reçu leur deuxième dose, soit pris rendez-vous pour l’obtenir. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Déjà plus d’un million d’inscrits à la loterie Covid

Publié le 27 juil 2021
  • Malgré les interruptions de service du site d’inscription du concours Gagner à être vacciné! en raison du fort achalandage qu’il a reçu lors de son ouverture dimanche, un peu plus de 1,2 millions de Québécois s’étaient inscrits à la «loterie Covid» le jeudi 29 août en début de journée.
  • Le gouvernement souhaite que ce concours aide le Québec à atteindre un seuil de 75% de personnes doublement vaccinées. Lundi, plus de 60% des Québécois âgés de 12 ans et plus avaient reçu leurs 2 doses de vaccin, alors que 33% avaient reçu leurs 2 doses le 1er juillet – c’est presque un doublement en moins d’un mois.

Pour en savoir plus sur le concours vaccinal organisé par le gouvernement, consultez notre article mis à jour Qui peut gagner à la loterie Covid et comment s’inscrire?

Québec assouplit les mesures sanitaires à compter de dimanche

Publié le 26 juil 2021
Québec assouplit les mesures sanitaires à compter de dimanche

[Source: Unsplash]

  • Alors que la situation épidémiologique demeure stable dans la province, le gouvernement Legault a annoncé hier une série d’assouplissements des mesures sanitaires.
  • À partir de dimanche, le nombre de personnes admises à un événement intérieur ou extérieur va augmenter. Aussi, les bars et les microbrasseries pourront vendre de l’alcool pendant 1 heure de plus. 

Nouvelles règles en vigueur à compter du dimanche 1er août:

Nouvelles capacités d’accueil pour les grands événements:

  • 15 000 personnes à l’extérieur (5000 actuellement)
  • 7500 personnes à l’intérieur (3500 actuellement)

Nouvelles capacités d’accueil pour les événements assis avec places assignées: 

  • 500 personnes à l’extérieur
  • 250 personnes à l’intérieur

Dans les bars et les microbrasseries:

  • Il sera permis de vendre de l’alcool jusqu’à 1h du matin (contre minuit actuellement) et de fermer à 2h. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Les Américains entièrement vaccinés pourront entrer au Canada le 9 août

Publié le 19 juil 2021
Les Américains entièrement vaccinés pourront entrer au Canada le 9 août

[Source: Unsplash]

  • À compter du 9 août, les citoyens américains et les résidents permanents des États-Unis pourront à nouveau entrer au Canada à condition qu’ils aient reçu 2 doses d’un vaccin approuvé par le gouvernement canadien – soit ceux Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca/Covishield, et Janssen de Johnson & Johnson.
  • Cette réouverture partielle est une étape qui doit mener à la réouverture totale de la frontière aux étrangers entièrement vaccinés, le 7 septembre prochain. 

Le gouvernement Trudeau a annoncé lundi une série d’autres allègements qui entreront en vigueur le 9 août pour tous les voyageurs par avion. 

La quarantaine de 3 jours ne sera plus obligatoire pour les voyageurs qui répondent à tous les critères suivants: 

  • avoir reçu leurs 2 doses au moins 14 jours avant d’entrer au pays;
  • fournir une preuve de vaccination à la frontière avec l’application ArriveCan;
  • fournir un test de dépistage moléculaire négatif effectué avant l’arrivée au Canada; et
  • ne pas présenter de symptômes de la Covid-19 à leur arrivée.

Le test de dépistage à l’arrivée ne sera plus obligatoire pour les voyageurs entièrement vaccinés.

  • Toutefois, des tests de dépistage moléculaire de la Covid-19 seront effectués de façon aléatoire.

5 aéroports pourront recommencer à recevoir des vols internationaux: ceux de Québec, Ottawa, Winnipeg, Halifax et Edmonton.

  • Ils s’ajouteront aux aéroports de Montréal, Toronto, Vancouver et Calgary qui sont les seuls actuellement ouverts aux vols internationaux.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Une PME sur deux a retrouvé ses revenus d’avant la Covid-19

Publié le 16 juil 2021
  • Selon un sondage commandé par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), 48% des PME québécoises ont retrouvé des revenus similaires à ceux qu’elles avaient avant la pandémie. 
  • C’est mieux que dans l’ensemble du Canada, où seulement 35% des PME canadiennes ont retrouvé leurs revenus prépandémiques. La proportion tombe même à 11% pour les entreprises des arts et loisirs et à 15% pour l’hébergement et la restauration.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Pas de hausse des taux d’intérêt avant la seconde moitié de 2022, dit la Banque du Canada

Publié le 14 juil 2021
Pas de hausse des taux d’intérêt avant la seconde moitié de 2022, dit la Banque du Canada

(Source: Banque du Canada)

  • La Banque du Canada a annoncé qu’elle maintiendra son taux d’intérêt directeur à 0,25% jusqu’à ce que sa cible d’inflation annuelle de 2% soit atteinte «de manière durable».
  • Cela ne devrait pas se produire avant la seconde moitié de 2022, selon l’institution. Elle croit que l’économie canadienne n’est pas encore prête à composer avec une hausse des taux d’intérêt.  

Actuellement, l’inflation est supérieure à 2% au Canada. 

  • En mai, l’inflation était de 3,6% (sur une base annuelle), ce que la Banque explique par les prix élevés de l’essence et la ruée des consommateurs suite à la réouverture de l’économie. 
  • La Banque prévoit que l’inflation restera au-dessus de 3% au moins jusqu’à la fin de l’année, pour redescendre autour de 2% en 2022.

La Banque juge donc que l’inflation actuelle est un phénomène passager et non durable.

La relance économique est inégale, note-t-elle.

  • D’un côté, les économies mondiales se remettent «fermement» de la pandémie et la vaccination continue de progresser. La Banque prévoit que l’économie canadienne progressera de 6% en 2021 et de 4,6% en 2022.  
  • De l’autre, la Banque est préoccupée par la propagation de nouveaux variants, notamment dans des régions où le taux de vaccination est faible. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

La majorité des startup québécoises sont en meilleure position qu’avant la pandémie

Publié le 6 juil 2021
La majorité des startup québécoises sont en meilleure position qu’avant la pandémie

[Source: Unsplash]

  • Les jeunes pousses québécoises semblent avoir remarquablement bien résisté à la pandémie, si on en croit le sondage Baromètre startup du Mouvement des accélérateurs d’innovation du Québec (Main). 
  • 57% des startups sondées jugent aujourd’hui que leur situation est meilleure qu’avant la pandémie. 22% estiment au contraire que leur situation est pire et 21%, qu’elle n’a pas changé.

C’est un renversement complet par rapport aux premières semaines de la crise. 

  • Fin avril 2020, seuls 14% s’estimaient en meilleure position qu’avant le début de la crise alors que 32% s’estimaient plutôt dans une situation pire.

Ce qui a aidé les entreprises en démarrage à traverser la crise:

  • Les aides gouvernementales: 68% ont eu recours à des mesures d’aide financière du gouvernement fédéral et 55%, à des mesures d’aide du gouvernement québécois.
  • Le soutien de leurs investisseurs: 56% indiquent qu’au moins un investisseur leur a apporté un soutien essentiel pendant la crise.
  • L’opportunisme et la capacité d’adaptation: dès avril 2020, 59% avaient trouvé une occasion d’affaires en lien avec la crise et, 3 mois plus tard, 64% disaient qu’elles offraient une solution à un des enjeux de la crise.

53% des jeunes pousses ont été transformées par la pandémie:

  • Dès juin 2020, 11% jugeaient que la Covid-19 «avait tout changé» pour leur organisation, alors que 42% disaient qu’elle avait eu un impact important sur leur organisation.
  • Constat surprenant: plus de startups ont jugé que, somme toute, l’impact de la pandémie sur leur entreprise avait été positif (46%) que négatif (44%).
Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

Ce que révèle l’enquête sur les entreprises de la Banque du Canada

Publié le 5 juil 2021
Ce que révèle l’enquête sur les entreprises de la Banque du Canada

(Source: Banque du Canada)

  • La dernière enquête trimestrielle de la Banque du Canada sur les perspectives des entreprises montre que leurs intentions d’embauche atteignent un niveau record au pays et que les travailleurs sont presque aussi confiants de trouver un emploi qu’avant la pandémie.
  • Selon les données publiées hier, la plupart des entreprises vont embaucher dans les 12 prochains mois, parce que leurs ventes augmentent plus vite que prévu. 

La majorité des entreprises interrogées dans cette enquête ont indiqué que leurs perspectives de ventes se sont améliorées par rapport à l’an dernier.

Les entreprises reprennent confiance
, grâce à la vaccination et à la réouverture de l’économie.

  • Les perspectives économiques seront meilleures dans les semaines et les mois à venir, grâce à une forte demande en matière de consommation.
  • Dans l’ensemble, les ménages ont plutôt fait des économies pendant la pandémie, grâce aux aides gouvernementales et au fait qu’ils ont eu peu d’occasions de dépenser. 

Mais la reprise pourrait être inégale à travers le pays à cause:

  • de la pénurie de main-d’œuvre, qui limite la capacité de certaines entreprises à répondre à la demande actuelle; et
  • de problèmes d’approvisionnement – qui ne devraient cependant être que temporaires. 

Pas de retour à des effectifs prépandémie avant au moins un an: c’est ce que prévoient les commerces qui offrent des services à forte proximité physique.

  • La moitié des personnes qui ont perdu des heures ou des revenus à cause de la crise sanitaire disent qu’elles ont plus de difficulté à trouver du travail qu’il y a un an.
  • 40% des personnes sondées ne s’attendent pas à retrouver bientôt un horaire de travail normal.


Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

700 millions $ sur deux ans pour relancer les festivals et les événements

Publié le 28 juin 2021
700 millions $ sur deux ans pour relancer les festivals et les événements

Le Festival International de Jazz de Montréal (Source: Flickr)

  • Le gouvernement fédéral versera 200 millions $ à l’Initiative d’appui aux grands festivals et évènements – qui ont souffert pendant la pandémie.
  • Les festivals dont le revenu annuel est supérieur à 10 millions $ pourront soumettre, à partir de lundi, une demande sur le site de Développement économique Canada. 

Une autre enveloppe de 200 millions $ sera réservée à des organisations culturelles existantes pour organiser des pièces de théâtre, des expositions et des évènements sportifs amateurs. 

Ottawa versera également 300 millions $ au Fonds de relance pour les secteurs des arts, de la culture, du patrimoine et du sport pour aider les organismes à reprendre leurs activités.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Retour au bureau? Employés et employeurs n’ont pas les mêmes attentes face au télétravail

Publié le 14 juin 2021
Retour au bureau? Employés et employeurs n’ont pas les mêmes attentes face au télétravail

(Source: Pixabay)

  • Quatre télétravailleurs sur dix aimeraient demeurer en télétravail à temps plein après la pandémie, selon un sondage réalisé pour l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA). 
  • Mais du côté des employeurs, seulement 1% d’entre eux sont en faveur du télétravail à temps plein.  

Le sondage a interrogé les employés sur le modèle de travail qu’ils souhaiteraient, et les employeurs sur celui qu’ils prévoient de mettre en place:

  • Le télétravail à temps plein est le souhait de 38% des travailleurs, mais 1% des employeurs prévoient de l’implanter
  • Le bureau à temps plein: 9% des travailleurs, 6% des employeurs
  • La pleine flexibilité donnée aux employés: 24% des travailleurs, 8% des employeurs
  • Une formule partagée fixe, avec un nombre minimum de présences au bureau fixé d’avance chaque semaine: 18% des travailleurs, 52% des employeurs
  • Une formule partagée souple, avec un partage qui pourrait s’adapter selon les tâches le type d’activité: 10% des travailleurs, 23% des employeurs

9% des employeurs ne savent pas encore quelle formule ils vont mettre en place.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Air Canada veut rembourser plus de billets et rappelle des employés

Publié le 10 juin 2021
  • La compagnie aérienne remboursera jusqu’au 12 juillet – soit 30 jours de plus que prévu – les billets qui n’ont pas été utilisés à cause de la pandémie. Jusqu’à présent, 40% des 1,8 million de clients concernés ont réclamé un remboursement.
  • Air Canada indique également qu’elle compte réembaucher 2600 employés au cours de l’été, pour répondre à l’augmentation attendue des voyages, avec la levée progressive des mesures sanitaires aux frontières

La situation économique du Canada s’améliore plus vite que prévu, selon l’OCDE

Publié le 31 mai 2021
La situation économique du Canada s’améliore plus vite que prévu, selon l’OCDE

Laurence Boone, économiste en chef à l’OCDE [Source: Hervé Cortinat / OCDE]

  • Le produit intérieur brut du Canada devrait croitre de 6,1% cette année, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). 
  • C’est nettement plus que le taux de croissance de 4,7% qu’elle prévoyait en mars, et légèrement supérieur au taux de 5,8% qu’elle prévoit maintenant pour l’ensemble des pays du monde. 

Laurence Boone, économiste en chef à l’OCDE, a expliqué dans un entretien au Globe and Mail que la «forte demande extérieure» en provenance des États-Unis va contribuer de façon importante à la croissance de l’économie canadienne.  

  • En mars, l’administration Biden a mis en place un plan de relance de l’économie américaine de 1900 milliards $US. 
  • Plusieurs analystes avaient dit que ce plan rejaillirait positivement sur les différents partenaires commerciaux des États-Unis, dont le Canada. 

Le rattrapage du Canada sur le plan de la vaccination est un autre facteur qui a poussé l’OCDE à rehausser ses perspectives de croissance pour le PIB canadien. 

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus