ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Discours du Trône 2021 – voici l’essentiel

Publié le 23 nov. 2021
par Johanna Sabys

Justin Trudeau et la gouverneure générale Mary Simon (Source: compte Twitter du premier ministre)

  • La gouverneure générale du Canada Mary Simon a lu aujourd’hui – en inuktitut, en anglais et en français – l’un des plus courts discours du Trône de l’histoire pour ouvrir officiellement la nouvelle session parlementaire.
  • 20 mois après le début de la crise sanitaire et 2 mois après les dernières élections fédérales, la priorité du troisième gouvernement Trudeau demeure de mettre définitivement fin à la pandémie en rebâtissant l’économie. 

La «priorité absolue» du Canada reste de contrôler la pandémie. 

  • Pour y parvenir, «la vaccination est le meilleur outil», insiste la gouverneure générale, alors que la vaccination des 5 à 11 ans va débuter au Québec.  

C’est «la meilleure chose à faire pour l’économie», dit-elle.  

Mary Simon a rappelé les priorités d’Ottawa, dont celle d’aider les secteurs économiques les plus touchés par la pandémie et de protéger les travailleurs de la santé.

En revanche, elle n’a pas mentionné les transferts en santé, chers aux provinces. 

  • Le gouvernement s’engage seulement à «travailler avec les provinces pour obtenir des résultats qui répondent aux besoins des Canadiens».

La reprise doit surmonter un autre obstacle: la hausse du coût de la vie. 

«L’inflation est un défi mondial, souligne la gouverneure, et nous devons continuer à lutter contre l’augmentation du coût de la vie.»

  • Selon le discours, le gouvernement Trudeau s’appuiera sur 2 de ses priorités pour lutter contre l’inflation: le logement et les services de garde d’enfants.

Le Canada doit en faire plus pour le climat.

Ottawa mettra «l’accent sur l’innovation, les bons emplois verts, et la collaboration avec les pays aux vues similaires», dit-elle, pour bâtir «une économie plus résiliente, plus durable et plus concurrentielle».

La gouverneure a aussi souligné que la prospérité du Canada dépend de «la solidité et de la résilience de nos chaînes d’approvisionnement», et des «échanges commerciaux ouverts». 

  • Justin Trudeau était à Washington jeudi dernier pour le sommet des 3 amigos où il s’est heurté au protectionnisme de Joe Biden [détails (18 novembre)]. 

«La décennie est encore jeune», a conclu Mary Simon. «Avec de la compassion, du courage et de la détermination, nous pouvons corriger son mauvais départ.»

Johanna Sabys