Johanna Sabys

Johanna Sabys

Journaliste

Diplômée en science politique et en journalisme, Johanna a fait ses premières armes à l’Agence France-Presse et au plus grand quotidien français, Ouest-France. Elle a ensuite collaboré à plusieurs magazines dont Ça m’intéresse et Géo Ado. Elle a vécu en Irlande et en Australie avant de s’établir au Québec.

Les élèves du primaire devront porter un masque en classe après la relâche

Mis à jour il y a 13 h
  • Tous les élèves des écoles primaires situées en zone rouge devront porter un masque de procédure en classe – à partir du 8 mars dans la métropole, et à partir du 15 mars dans les autres régions.
  • Selon La Presse Canadienne, le directeur national de santé publique Horacio Arruda doit annoncer aujourd’hui cette nouvelle mesure qui vise à limiter la propagation des variants dans les établissements scolaires. Jusqu’ici, seuls les élèves de cinquième et sixième années devaient porter un masque en classe.

Entrevue

Trois Québécois sur quatre sont désormais favorables aux vaccins

Mis à jour il y a 12 h
Trois Québécois sur quatre sont désormais favorables aux vaccins

La professeure Mélissa Généreux (Source: Université de Sherbrooke/Michel Caron)

  • Selon une étude menée par une chercheuse de l’Université de Sherbrooke, le taux d’adhésion à la vaccination a grimpé de 12% depuis novembre pour s’établir à 74%. L’augmentation est encore plus forte chez les travailleurs de la santé: 76% d’entre eux souhaitent maintenant se faire vacciner, contre seulement 57% en novembre dernier.
  • L’auteure de l’étude, la professeure en santé communautaire Mélissa Généreux explique à InfoBref que la forte augmentation du taux d’adhésion chez les travailleurs de la santé constitue le résultat le plus important de l’étude.

«La tendance s’est complètement inversée dans le réseau de la santé, dit-elle, et on espère que cela va influencer favorablement la population».

Ce qui explique une plus forte adhésion par rapport à novembre:

  • «On ne parle plus d’un éventuel vaccin» qui soulevait, il y a encore quelques mois, «beaucoup d’incertitudes et d’inconnues», souligne la Dre Mélissa Généreux. En novembre, les Québécois se demandaient encore «si le vaccin serait sécuritaire, s’il était pertinent de le recevoir».
  • Aujourd’hui, «les personnes vaccinées sont très médiatisées, on ne constate pas d’effets secondaires, c’est très rassurant». Grâce à la vaccination, la population semble enfin apercevoir «le bout du tunnel».

En ce qui concerne la forte augmentation chez les travailleurs de la santé, «ils ont été davantage exposés aux vaccins», observe la Dre Généreux.

  • Environ 200 000 travailleurs du réseau ont déjà reçu une première dose.

Dans le reste de la population, l’adhésion est plus forte:

  • chez les hommes: 76% souhaitent se faire vacciner, contre 72% des femmes; 20% d’entre elles sont encore indécises, contre 15% des hommes.
  • chez les personnes âgées de 65 ans et plus: 88% des seniors souhaitent se faire vacciner, alors que c’est le cas de seulement 63% des 18-34 ans.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Seulement 7% des Canadiens revenant de l’étranger seront exemptés de la quarantaine à l’hôtel

Mis à jour il y a 13 h
  • Ottawa estime que 93% des voyageurs qui prennent l’avion effectuent des trajets non essentiels et doivent se soumettre à la quarantaine supervisée, dont le coût est estimé à 2000 $.
  • Seules raisons valables de voyager: assister à des funérailles et venir au chevet d’un proche gravement malade, ou recevoir des soins médicaux. Mais les mineurs et les enfants à charge qui voyagent seuls, les travailleurs qui fournissent des services d’urgence, des diplomates et des athlètes, ainsi que certains travailleurs saisonniers et personnes guéries de la Covid-19 pourraient également être exemptés sous certaines conditions. 

Ottawa promet de nouvelles cibles de réduction des GES au mois d’avril

Mis à jour il y a 13 h
  • Le ministre de l’Environnement Jonathan Wilkinson a indiqué qu’une cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre plus ambitieuse serait annoncée au mois d’avril, lors d’un sommet organisé par le président américain.
  • Selon le ministre, l’arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche pourrait pousser le Canada à faire preuve de plus d’ambition climatique. La cible actuelle du Canada – établie par le premier ministre conservateur Stephen Harper – prévoit une réduction d’ici 2030 de 30% des émissions de GES par rapport au niveau de 2005. En décembre dernier, le gouvernement Trudeau envisageait d’aller jusqu’à 40% de réduction.

Washington veut retrouver son siège au Conseil des droits de l’homme

Mis à jour il y a 13 h
  • Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken annonce que les États-Unis briguent un siège au Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations unies.
  • Après avoir réintégré l’Accord de Paris sur le climat et l’Organisation mondiale de la santé, l’administration Biden poursuit son retour sur la scène internationale. L’ancien président Donald Trump avait décidé de quitter le Conseil, qui est composé de 47 États membres élus pour trois ans par l’Assemblée générale des Nations unies.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Le ministre de l’Environnement devient également ministre de la Lutte contre le racisme

Mis à jour il y a 19 h
Le ministre de l’Environnement devient également ministre de la Lutte contre le racisme

Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette (photo Twitter)

  • Benoit Charette, déjà responsable de l’Environnement, a été nommé par François Legault à la tête du nouveau ministère de la Lutte contre le racisme. Il sera chargé de mettre en place les mesures présentées en décembre par le Groupe d’action contre le racisme (GACR).
  • Au ministère de l’Économie, la députée des Plaines Lucie Lecours, ancienne directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins, devient la première ministre déléguée responsable des PME.

Rencontre Biden-Trudeau: États-Unis et Canada prennent des engagements communs

Publié avant-hier
Rencontre Biden-Trudeau: États-Unis et Canada prennent des engagements communs

(Source: Twitter)

  • Justin Trudeau et Joe Biden se sont engagés à collaborer pour lutter contre la pandémie de Covid-19 et les changements climatiques.
  • Lors de leur première rencontre virtuelle, le président américain, officiellement hôte du sommet, et le premier ministre canadien ont également dit qu’ils veulent favoriser une relance économique forte dans les deux pays.

Le président américain a accordé au premier ministre canadien sa première rencontre avec un chef d’État étranger. «Les États-Unis n’ont pas d’ami plus proche que le Canada», a souligné Joe Biden. 

De son côté, Justin Trudeau s’est réjoui du retour des États-Unis sur la scène internationale: «le leadership américain nous a vraiment manqué ces dernières années». 

Trudeau et Biden ont publié dans la soirée une feuille de route pour renforcer les liens entre les deux pays.

En matière de lutte contre les changements climatiques, le Canada et les États-Unis veulent désormais harmoniser leurs politiques et prendre des mesures plus ambitieuses.

  • Un dialogue sur le climat va être mis en place entre les deux gouvernements.

Toutefois, Justin Trudeau a indiqué que les infrastructures énergétiques canadiennes, y compris le pétrole et le gaz, resteraient essentielles pendant la transition du pays vers la carboneutralité.

Leurs objectifs communs: réduire la pollution, protéger la nature et la biodiversité, et collaborer sur les enjeux liés aux minéraux et à l’énergie propre.

Trudeau et Biden se sont également engagés à travailler ensemble pour:

  • lutter contre la pandémie – qui ne cessera, disent-ils, que lorsque toutes les populations seront vaccinées;
  • favoriser la relance économique, en évitant les mesures qui pourraient restreindre la sécurité des échanges commerciaux et des chaînes d’approvisionnement des deux pays;
  • soutenir les PME et créer de bons emplois, en particulier pour les femmes et les jeunes;
  • lutter contre toutes les formes de racisme, de discrimination et d’exclusion, en adoptant des approches plus efficaces à l’égard de la sécurité des communautés, de la justice pénale et de l’application de la loi.


Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

La Cour d’appel examine l’action collective des jeunes pour le climat

Publié avant-hier
  • La Cour d’appel a entendu la demande de l’organisme Environnement Jeunesse (EnJeu) qui se plaint de l’inaction du gouvernement canadien dans la lutte contre les changements climatiques.
  • En 2019, la cour supérieure avait refusé l’action collective. C’est pourquoi l’organisme québécois s’est tourné vers la Cour d’appel pour réclamer au gouvernement fédéral des dommages-intérêts de 100 $ par Québécois de moins de 35 ans – soit un montant total de 340 millions $. On ne sait pas encore quand la Cour doit rendre son jugement.

Pékin s’en prend aux députés canadiens

Publié avant-hier
  • La Chine réagit mal à la motion, adoptée hier par les députés fédéraux, qui reconnaît qu’un génocide est en cours en Chine contre la minorité musulmane ouïghoure, et qui réclame que les Jeux olympiques de 2022 prévus à Pékin soient déplacés si le génocide se poursuit.
  • Dans un communiqué, l’ambassade de Chine au Canada a accusé les députés d’être des «hypocrites éhontés». Selon un porte-parole de la diplomatie chinoise, les élus canadiens se servent des droits de l’homme pour se livrer à une «grossière ingérence» dans les affaires intérieures de la Chine et à une «provocation malveillante» contre le peuple chinois.

REM: Valérie Plante n’écarte pas l’idée d’un souterrain dans le centre-ville de Montréal

Publié avant-hier
REM: Valérie Plante n’écarte pas l’idée d’un souterrain dans le centre-ville de Montréal

La mairesse de Montréal Valérie Plante (Source: Twitter)

  • En conseil municipal, la mairesse de Montréal Valérie Plante a dit hier qu’elle étudiait encore toutes les possibilités, notamment celle d’enfouir, au centre-ville, le futur Réseau Express Métropolitain (REM) de l’Est.
  • Pourtant, le patron de la CDPQ Infra, la filiale de la Caisse de dépôt responsable du REM, indiquait en fin de semaine dernière à La Presse que le scénario d’un sous-terrain pour le prolongement du REM vers l’est était trop risqué et avait été écarté. Seule l’option d’une structure aérienne semble désormais être envisagée. 

Assaut du Capitole: les anciens chefs de la sécurité disent ne pas avoir reçu l’avertissement du FBI

Publié avant-hier
  • Le chef de la police du Capitole et l’un des chefs de la police de Washington, qui ont démissionné après les faits, affirment ne pas avoir eu connaissance du rapport du FBI envoyé la veille de l’assaut pour alerter les forces de l’ordre sur les risques de violence.
  • Les anciens responsables de la sécurité au Capitole témoignaient hier devant deux comités du Sénat qui examinent les failles qui ont permis aux manifestants d’envahir le Capitole le 6 janvier dernier.

Les Québécois de 85 ans et plus commenceront à être vaccinés la semaine prochaine

Publié avant-hier
Les Québécois de 85 ans et plus commenceront à être vaccinés la semaine prochaine

(Photo Pfizer)

  • À partir de jeudi, les Québécois nés jusqu’en 1936 pourront prendre un rendez-vous pour recevoir leur première dose de vaccin – dans le grand Montréal la semaine prochaine, dans les autres régions la semaine suivante.
  • Le gouvernement québécois s’attend à recevoir 100 000 doses de vaccins chaque semaine le mois prochain. Il va donc pouvoir accélérer la campagne de vaccination.

Dès lundi, les vaccins seront administrés à la population dans certains grands bâtiments et lieux publics, comme le Stade olympique, le Palais des congrès de Montréal et le Centre de foires d’ExpoCité, à Québec. 

Dans les deux prochaines semaines, les 200 000 Québécois âgés de 85 ans et plus devraient recevoir leur première dose. Ce sera ensuite au tour des 70 ans et plus. Les autres tranches d’âges suivront.

Le vaccin de Pfizer ne pouvant être déplacé parce qu’il est conservé à des températures très basses, les personnes qui ne peuvent pas se rendre seules à un lieu de vaccination pourront être accompagnées par un proche.

  • Des organismes communautaires pourront aider les personnes isolées.

La seconde dose sera bien administrée dans les 90 jours qui suivent la première dose, assure le ministre de la Santé Christian Dubé.

Les travailleurs de la santé et les résidents des CHSLD et des résidences pour personnes âgées (RPA) recevront leur seconde dose en mars, en parallèle de la campagne de vaccination de masse qui commence. 

Pour l’instant, 366 000 personnes ont reçu une première dose:

  • tous les résidents des CHSLD;
  • près de 80 000 résidents en RPA; et
  • plus de 190 000 travailleurs de la santé.

À partir de 8 h jeudi, il sera possible d’obtenir un rendez-vous en ligne ou par téléphone au 1-877-644-4545.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus