Johanna Sabys

Johanna Sabys

Journaliste à InfoBref

Diplômée en science politique et en journalisme, Johanna a fait ses premières armes à l’Agence France-Presse et au plus grand quotidien français, Ouest-France. Elle a ensuite collaboré à plusieurs magazines dont Ça m’intéresse et Géo Ado. Elle a vécu en Irlande et en Australie avant de s’établir au Québec.

Climat: Ottawa investit 8 millions $ pour surveiller la Terre depuis l’espace

Mis à jour il y a 8 h
Climat: Ottawa investit 8 millions $ pour surveiller la Terre depuis l’espace

(Source: Agence spatiale canadienne)

  • 21 entreprises canadiennes – dont Lux Aerobot, d’Alma, qui obtient ses images grâce à des ballons d’observation – vont se partager 8 millions $ pour développer des applications afin de mieux observer la Terre à partir de satellites. 
  • Les données récoltées de l’espace sur les émissions de GES ou la couverture de glace sont essentielles pour lutter contre les changements climatiques, affirme le ministre de l’Environnement Steven Guilbeault. En cas d’incendie, ces données permettront aussi d’optimiser les opérations de secours. 

Dans son dernier budget, le gouvernement Trudeau a prévu au total 90 millions $ pour observer la Terre par satellites. 

En plus de ce budget, Ottawa avait annoncé en novembre un financement de 20 millions $ à l’entreprise montréalaise GHGSat pour mesurer, à partir de données collectées par satellite, les émissions de méthane au pays.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Stockage du carbone: 400 scientifiques s’opposent au crédit d’impôt fédéral

Mis à jour il y a 9 h
Stockage du carbone: 400 scientifiques s’opposent au crédit d’impôt fédéral

(Source: Patrick Hendry / Unsplash)

  • Dans une lettre ouverte, 400 scientifiques canadiens ont demandé jeudi au gouvernement Trudeau d’abandonner le crédit d’impôt qu’il prévoit de mettre en place cette année pour les entreprises qui capturent et stockent du carbone.
  • Selon les scientifiques, un tel crédit d’impôt serait une subvention aux énergies fossiles. La mesure aiderait les pétrolières à stocker du carbone dans le sol et les inciterait à augmenter leur production. Or, disent-ils, les projets de capture et de stockage ne sont «ni économiquement viables, ni éprouvés à grande échelle».

NOUVELLES EN RAFALE

Mis à jour il y a 8 h

Frontière américaine: à compter de samedi, tous les étrangers qui souhaitent entrer aux États-Unis devront être adéquatement vaccinés quel que soit le motif de leur voyage – les voyageurs qui arrivaient par les frontières terrestres ou par traversier depuis le Mexique ou le Canada en étaient jusqu’ici exemptés s’ils avaient «des raisons essentielles» de se déplacer.

Des faux passeports vaccinaux seront «révoqués» dans les prochains jours, a assuré jeudi le ministre de la Santé Christian Dubé: ces fraudes ne proviennent pas d’un «défaut du système», mais plutôt de la «malveillance d’un employé», croit-il – «c’est criminel», dit Dubé, en visant ceux qui ont émis de faux passeports et ceux qui les ont achetés. 

Medicom va augmenter sa production de masques N95: l’entreprise montréalaise, à laquelle Québec a commandé 20 millions de masques N95 par année, prévoit de créer 40 nouveaux postes à son usine dans l’arrondissement Saint-Laurent et d’implanter de nouvelles machines pour augmenter sa cadence de production.

Peloton (Nasdaq: PTON) n’a plus la cote: le fabricant américain de vélos stationnaires et de tapis de course haut de gamme pour la maison a perdu hier 24% de sa valeur en bourse après une mauvaise nouvelle annoncée par la chaine américaine CNBC – Peloton va mettre en pause la fabrication de plusieurs de ses modèles parce que la demande a faibli.

Dune, du réalisateur Denis Villeneuve, est le film qui a généré le plus de revenus l’an dernier dans les cinémas québécois, soit 5,5 millions $ – dans le classement du box-office 2021 publié par la firme Cinéac, le premier film québécois, Le guide de la famille parfaite, de Ricardo Trogi, arrive au 9e rang avec 2,1 millions $ de recettes en salles. 

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Pas de nouvel allégement des mesures sanitaires en vue

Mis à jour il y a 14 h
Pas de nouvel allégement des mesures sanitaires en vue

Le directeur national de santé publique Luc Boileau, François Legault et Christian Dubé (Source: Émilie Nadeau)

  • L’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (Inesss) prévoit que le nombre de patients Covid qui entrent à l’hôpital devrait diminuer jusqu’à quelque 200 entrées par jour à la fin du mois.
  • Malgré une baisse attendue des hospitalisations, «on ne peut pas se permettre d’assouplir les mesures davantage» actuellement, dit François Legault. 

«On a atteint le pic des hospitalisations», a indiqué cet après-midi le premier ministre.  

Elles sont en légère baisse aujourd’hui: 3411 Québécois sont hospitalisés, soit 14 de moins qu’hier. 

  • Parmi eux, 285 sont en soins intensifs. 98 décès supplémentaires ont été comptabilisés au cours des dernières 24h.

Il n’y a plus de croissance exponentielle des nouvelles hospitalisations, selon les dernières projections publiées aujourd’hui par l’Inesss. 

  • Dans la semaine du 8 au 14 janvier, le nombre d’hospitalisations, autour de 2 000 entrées, est resté «sensiblement le même» que celui de la semaine précédente. 

À la fin janvier:

  • 200 nouveaux patients Covid devraient être hospitalisés chaque jour;
  • le nombre de lits occupés devrait avoir diminué jusqu’à environ 3 000; et 
  • le nombre de lits en soins intensifs devrait s’être stabilisé autour de 300.  

Rien ne change dans les mesures sanitaires:

  • «La santé publique nous recommande de ne pas assouplir, explique Legault.
  • Il y aurait un risque réel d’augmenter les infections et les hospitalisations.»

Dans les prochaines semaines, «ça va être très dur pour les travailleurs de la santé», déplore-t-il.  

Mais si les hospitalisations continuent de baisser, le réseau de la santé n’aura finalement pas besoin de réduire la qualité des soins, ajoute Legault.

  • Mardi, le gouvernement avait présenté un guide qui devait modifier la façon dont les hospitalisations de courte durée seraient priorisées et gérées, particulièrement dans le cas où la situation s’aggraverait.

 

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

NOUVELLES EN RAFALE

Mis à jour il y a 13 h

Justin Trudeau admet qu’il craint «un conflit armé en Ukraine»: Ottawa étudie la possibilité d’envoyer des armes à l’Ukraine et élabore des «plans de contingence» en cas d’attaque de la Russie – après sa visite en Ukraine, la ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly se rend en France et en Belgique pour rencontrer ses homologues européens.

Plus de 500 fonctionnaires québécois ont accepté, à l’appel de Québec, de prêter main-forte au réseau de la santé en tant qu’aides de service: ces volontaires aideront les préposés aux bénéficiaires à distribuer des repas et effectueront certaines tâches administratives – ils bénéficieront des primes versées aux travailleurs de la santé.

Hexo (TSX et Nasdaq: HEXO), un producteur de cannabis de Gatineau, a détaillé hier des mesures qui devraient lui permettre de réduire ses coûts pour que ses flux d’exploitation soient positifs, afin de ne pas tomber en défaut des conditions d’un prêt important que la société doit rembourser à un fonds de couverture américain.

AgileBits, une entreprise de Toronto qui gère l’application de gestion de mots de passe 1password, a reçu le plus gros investissement en capital de risque qu’ait jamais obtenu une société canadienne, 680 millions $US, ce qui la valorise à 6,2 milliards $US – l’argent vient de prestigieux fonds américains (KKR, Tiger Global, Accel), de vedettes des technologies (Mark Zuckerberg de Facebook, Jack Dorsey de Twitter) et de «vraies» vedettes du showbizz (Scarlett Johansson, Matthew McConaughey, Robert Downey Jr., Justin Timberlake, Pharrell Williams).

Aux États-Unis
, Joe Biden a annoncé que la vice-présidente Kamala Harris sera à nouveau sa colistière s’il se représente à l’élection présidentielle en 2024.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Trudeau s’inquiète de voir la Chine politiser les Jeux olympiques

Publié avant-hier
Trudeau s’inquiète de voir la Chine politiser les Jeux olympiques

(Source: Comité d’organisation des Jeux de Pékin / Xinhua / He Changshan)

  • Plusieurs médias rapportent que la Chine utilise des tests de dépistage qui détectent des infections à la Covid-19 remontant à plusieurs semaines. Par conséquent, un athlète pourrait s’avérer positif à son arrivée en Chine même s’il s’est déjà remis d’une infection.  
  • À 15 jours des JO de Pékin, Justin Trudeau a indiqué mercredi qu’il va «suivre» les préoccupations soulevées par les tests employés par Pékin. Le premier ministre espère que le gouvernement chinois permettra aux athlètes d’être à leur meilleur lors des épreuves.    

Tous les athlètes et les journalistes qui se rendent aux Jeux d’hiver de Pékin doivent avoir obtenu jusqu’à 5 résultats négatifs avant leur départ.  

Mais, selon de nombreux médias, le gouvernement chinois ne tient pas compte des tests réalisés à l’étranger.

Sur le même sujet: Jeux olympiques d’hiver à Pékin: quels risques prend la Chine?

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

La commissaire à la santé recommande une «transformation radicale»

Publié avant-hier
La commissaire à la santé recommande une «transformation radicale»

(Source: Pixabay)

  • Québec doit effectuer une «transformation radicale de la gouvernance du système de santé», affirme la commissaire à la santé Joanne Castonguay dans son rapport final sur la gestion de la première vague de la pandémie.
  • Selon la commissaire, le gouvernement doit renforcer le rôle de la santé publique, et réviser la gouvernance des soins offerts aux aînés. 

Son rapport final, intitulé Le devoir de faire autrement, fait 300 pages.

La commissaire à la santé y tire les leçons de la première vague, et suggère comment s’en servir pour rebâtir le système de santé québécois.  

Il faut, dit-elle, profiter de cette expérience pour: 

  • corriger les vulnérabilités du système de santé; et 
  • revoir ses orientations.

Voici les grandes lignes de ce qu’elle propose.

Le système de santé ne doit plus être basé «sur l’accès aux services médicaux et hospitaliers», croit la commissaire.

  • Il doit plutôt viser «des services intégrés et orientés sur les besoins et les résultats jugés importants par et pour les patients, dont les aînés».  

Le directeur national de santé publique doit avoir «un pouvoir explicite d’informer le public de façon indépendante».

  • Ses avis et recommandations devraient être communiqués de façon «publique et transparente» et être «indépendants» des décisions politiques.

Le ministère de la Santé ne doit plus «se conduire comme un opérateur d’un système de production».

  • Il doit plutôt développer «une gouvernance axée sur la valeur des soins et des services pour la collectivité». 
  • En parallèle, il doit laisser «les opérations aux dirigeants des établissements» de santé. 
  • La gestion des ressources humaines doit «viser la stabilité des équipes de soins», et non plus la mobilité du personnel «qui crée une instabilité et une fragilité structurelle».
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Hôpitaux: les professionnels d’accord pour «explorer toutes les alternatives»

Publié avant-hier
Hôpitaux: les professionnels d’accord pour «explorer toutes les alternatives»

(Source: Unsplash)

  • Dans un avis conjoint, le Collège des médecins, l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et l’Ordre des pharmaciens du Québec demandent aujourd’hui d’explorer «les alternatives existantes ou à aménager» dans la gestion des hospitalisations.
  • La 5e vague va créer «une situation exceptionnelle dans les hôpitaux pour les 4 à 6 prochaines semaines» soulignent les 3 ordres, au lendemain de l’annonce par le gouvernement d’un nouveau guide qui doit modifier la façon dont les hospitalisations de courte durée sont priorisées et gérées.

Les capacités du réseau «ont atteint un point de saturation», constatent les 3 ordres professionnels.

  • Les ressources humaines et matérielles habituelles ne sont plus disponibles.

Dans ce contexte, «certains choix doivent être faits pour répondre de la façon la plus efficiente possible aux problèmes de santé graves et urgents de la population». 

Médecins, infirmières et pharmaciens devront «malgré tout» continuer à respecter les normes de bonne pratique, disent les 3 ordres. 

  • Ils précisent qu’ils «demeureront vigilants» sur la qualité des soins.
  • Mais ils admettent que «l’interprétation des codes de déontologie devra tenir compte de la disponibilité des ressources, au moment où les soins auront été prodigués ou les services offerts».

Il faut adapter les soins à la «situation d’urgence sanitaire», reconnaissent-ils. 

Selon les ordres professionnels, il faut désormais: 

  • «prioriser les situations urgentes et vitales; 
  • remettre en question la pertinence de l’hospitalisation; et 
  • soigner hors de l’hôpital les patients qui n’ont pas besoin du plateau technique» (l’équipement médical des hôpitaux).  
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

NOUVELLES EN RAFALE

Publié le 17 janv. 2022

Le retour en classe est repoussé par la tempête de neige qui doit toucher ce lundi la plupart des régions du sud du Québec – jusqu’à 30 cm de neige et des vents allant jusqu’à 70 km/h sont à prévoir: tous les établissements des Centres de services scolaires de Montréal, de la Pointe-de-l’Île, Marguerite-Bourgeoys et de la Commission scolaire English-Montréal sont fermés aujourd’hui et n’offriront pas de cours à distance. 

L’Ukraine affirme qu’elle a des preuves que la Russie est impliquée dans la cyberattaque qui a visé la semaine dernière plusieurs sites gouvernementaux ukrainiens – la ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly était en visite à Kiev dimanche pour rencontrer le premier ministre et la vice-première ministre ukrainiens et «réaffirmer le soutien inébranlable du Canada à la souveraineté de l’Ukraine».

Le Canada déconseille désormais les voyages en Ukraine à cause des tensions provoquées par le renforcement militaire russe à la frontière ukrainienne – Ottawa conseille également aux Canadiens qui se trouvent en Ukraine de songer à quitter la région. 

Novak Djokovic a finalement dû quitter l’Australie dimanche: un juge a rejeté le recours du joueur de tennis serbe contre l’annulation de son visa ordonné par le gouvernement australien parce qu’il n’est pas vacciné contre la Covid – le numéro 1 mondial ne disputera donc pas l’Open d’Australie.

Netflix augmente ses prix en Amérique du Nord: au Canada, l’abonnement mensuel standard, qui permet l’utilisation simultanée de 2 écrans, est passé de 14,99 $ à 16,49 $ – l’augmentation entre en vigueur immédiatement pour les nouveaux clients et à la prochaine facture pour les abonnés actuels.  

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

JNF: la vente aux enchères de Quentin Tarantino débute aujourd’hui

Publié le 17 janv. 2022
JNF: la vente aux enchères de Quentin Tarantino débute aujourd’hui

(Source: Secret Network)

  • Le réalisateur américain met aux enchères, sous forme de jetons non fongibles (JNF ou NFT), des scènes inédites et des pages du scénario de son célèbre film Pulp Fiction (Fiction pulpeuse). 
  • La vente doit se terminer le 31 janvier. 

Or, Miramax, la société qui a produit le film en 1994, s’y oppose et poursuit Tarantino pour violation des droits d’auteur. 

  • Leurs avocats s’affrontent sur la légitimé des jetons mis aux enchères. 

L’industrie du divertissement suit cette bataille juridique avec attention, selon le Wall Street Journal

  • D’autres affaires similaires sont à prévoir à cause de la popularité grandissante des JNF
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

La situation s’améliore dans les hôpitaux, affirme Legault

Publié le 16 janv. 2022
La situation s’améliore dans les hôpitaux, affirme Legault

François Legault sur le plateau de Tout le monde en parle dimanche soir

  • La santé publique rapportera moins de 100 nouvelles hospitalisations Covid ce lundi, a indiqué dimanche soir François Legault sur le plateau de Tout le monde en parle. Il a ajouté que cette baisse prouve que «la situation s’améliore».
  • À la veille du retour en classe et de la fin du couvre-feu, 3300 Québécois étaient hospitalisés dimanche, soit 864 de plus que lundi dernier.

Contagion: «on a réussi à freiner l’augmentation» depuis une semaine, a dit Legault. 

  • Le Québec aurait «atteint un plateau». 
  • Les prochaines semaines «vont continuer à être difficiles», mais il ne devrait plus y avoir de montée exponentielle, croit le premier ministre.

Retour des élèves en classe cette semaine: Legault a répété que ce retour à l’école présente un «risque minime» pour les enfants et les enseignants qui porteront des masques. 

«Contribution santé» pour les non-vaccinés: Legault confirme qu’il compte bien la mettre en place.

  • Le projet de loi sera déposé à l’Assemblée nationale début février.

Passeport vaccinal – il sera exigé à l’entrée:  

  • des succursales de la SAQ et de la SQDC à partir de demain mardi; et 
  • des grandes surfaces (1500 m2 et plus) à partir du mardi suivant, 24 janvier.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Déficit prévu de 6,8 milliards $ cette année, malgré un surplus de 2,5 milliards $ sur 6 mois

Publié le 16 janv. 2022
  • Selon le dernier rapport du ministère des Finances, le Québec a enregistré un surplus de 2,5 milliards $ au cours des 6 premiers mois de l’année budgétaire 2021-2022. Les finances publiques ont pu bénéficier de la «croissance robuste» de l’économie par rapport à la même période en 2020. 
  • Mais le ministre des Finances Éric Girard s’attend toujours à un déficit de 6,8 milliards $ cette année, le même montant qu’il l’avait annoncé dans sa mise à jour économique en novembre dernier. 

Selon le rapport, en effet, la majorité des dépenses prévues dans le budget annuel n’ont pas encore été comptabilisées.

  • 5,5 milliards $ de dépenses supplémentaires en santé et en éducation seront comptabilisées dans la 2e moitié de l’année budgétaire, soit du 1er octobre dernier au 30 mars prochain. 

En parallèle, la croissance des principaux indicateurs économiques devrait ralentir au cours des 6 prochains mois. 

  • Éric Girard indique que ce ralentissement devrait modérer la croissance des revenus de l’État. 
  • Il ne modifie donc pas sa prévision de déficit pour l’année en cours.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus