Johanna Sabys

Johanna Sabys

Journaliste

Diplômée en science politique et en journalisme, Johanna a fait ses premières armes à l’Agence France-Presse et au plus grand quotidien français, Ouest-France. Elle a ensuite collaboré à plusieurs magazines dont Ça m’intéresse et Géo Ado. Elle a vécu en Irlande et en Australie avant de s’établir au Québec.

Les provinces seront prêtes dès la mi-décembre à recevoir le premier vaccin

Mis à jour il y a 11 h
Les provinces seront prêtes dès la mi-décembre à recevoir le premier vaccin

(Source: Pixabay)

  • Selon le major général Dany Fortin qui est responsable de l’opération de distribution, toutes les provinces seront prêtes à recevoir des doses du premier vaccin dès le 14 décembre, et ce même si Ottawa n’a pas encore confirmé que le vaccin sera autorisé au Canada à cette date.
  • Pour l’instant, Santé Canada dit attendre les premières doses au début de l’année prochaine, mais l’autorisation canadienne pourrait être accordée au premier vaccin d’ici une dizaine de jours.

L’autorisation d’utilisation au Canada pourrait être délivrée au premier vaccin d’ici le 14 décembre. 

  • Le directeur du Bureau des sciences médicales Marc Berthiaume a confirmé que cette autorisation devrait être donnée en même temps que celle de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis.
  • La FDA doit se réunir le 10 décembre pour considérer l’approbation du vaccin de Pfizer et BioNTech

Les préparatifs de distribution se concentrent en priorité sur ce vaccin. 

  • Ses doses doivent être conservées à une température de -80 degrés Celsius.
  • Le laboratoire américain Pfizer a prévenu qu’il ne délivrera son vaccin qu’une fois assuré qu’il pourra être conservé à la température appropriée.

On sait désormais que les doses seront distribuées directement par Pfizer dans 14 points de service désignés par les autorités, dont au moins un dans chaque province.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Moderna aura normalement produit jusqu’à 125 millions de doses de son vaccin en début d’année prochaine

Mis à jour il y a 11 h
  • Entre 85 et 100 millions de ces doses sont réservées aux États-Unis, à qui la société pharmaceutique a déjà confirmé hier la livraison de 20 millions de doses d’ici la fin de l’année.
  • Par ailleurs, une étude révèle que les anticorps produits chez les personnes vaccinées par Moderna persistent au moins 90 jours après la vaccination – mais les participants vont encore être suivis pendant plus d’un an.

Montréal va investir 60 millions $ pour relancer son économie

Mis à jour il y a 10 h
Montréal va investir 60 millions $ pour relancer son économie

La mairesse de Montréal Valérie Plante (Source: Twitter)

  • La mairesse Valérie Plante a détaillé dix mesures pour relancer l’économie de la ville après la pandémie.
  • Dans ce budget, 10 millions sont réservés au centre-ville, plus de 12 millions pour soutenir les commerçants, notamment ceux qui souhaitent acheter leurs locaux, et 8 millions pour aider les entreprises montréalaises dans leur «virage vert».

Le gouvernement resserre les règles dans les résidences privées pour aînés (RPA)

Mis à jour il y a 11 h
  • À la suite d’éclosions dans ces établissements, le gouvernement impose de nouvelles mesures aux RPA et aux CHSLD privés pour prévenir la propagation du virus.
  • L’arrêté ministériel prévoit que ces résidences devront appliquer les mesures recommandées; s’assurer que leur personnel est formé en prévention et contrôle des infections, et testé à la Covid-19; et signaler à la santé publique tous cas suspectés ou positifs. 

La directrice de la communication de la Maison-Blanche démissionne

Mis à jour il y a 11 h
La directrice de la communication de la Maison-Blanche démissionne

Alyssa Farah (Source: Twitter)

  • Alyssa Farah a annoncé hier son départ de la Maison-Blanche pour se «consacrer à d’autres projets», sans citer une seule fois Donald Trump dans sa déclaration.
  • Avant d’être une directrice de la communication discrète, notamment dans son soutien au président sortant, Alyssa Farah a été la porte-parole du vice-président Mike Pence, puis du Pentagone.

Le gouvernement annule l’autorisation de rassemblement pour le temps des Fêtes

Mis à jour il y a 16 h
Le gouvernement annule l’autorisation de rassemblement pour le temps des Fêtes

(Photo Bureau du premier ministre)

  • Les deux réunions de jusqu’à 10 personnes qui devaient être tolérées entre le 24 et le 27 décembre ne sont plus autorisées en zones rouges.
  • Face à un réseau de la santé fragilisé, François Legault dit qu’il «n’est pas réaliste de penser qu’on va réussir à réduire la progression du virus de façon satisfaisante d’ici Noël».

Le gouvernement n’a pas attendu le 11 décembre pour prendre sa décision.

Le premier ministre s’est dit contraint de revenir sur le «contrat moral» qu’il avait proposé aux Québécois il y a deux semaines.

  • La situation s’est fortement détériorée depuis le mois dernier: après le record d’hier, le nombre de nouveaux cas frôle encore 1500 aujourd’hui.
  • L’augmentation du nombre de patients Covid met une pression supplémentaire sur les infirmières et les médecins déjà fatigués, alors que 6600 employés du réseau de la santé sont en congés maladie ou en retrait préventif. 

Cette annulation n’est pas une surprise. Hier, le professeur en santé publique Benoit Mâsse en parlait déjà à InfoBref.

François Legault demande aux Québécois de prévoir un «Noël tranquille». Il compte sur le «sens des responsabilités» de chacun pour respecter l’interdiction.

En revanche, le gouvernement maintient:

  • les changements annoncés au calendrier scolaire pour réduire la présence des élèves à l’école avant et après les Fêtes;
  • les recommandations faites aux entreprises pour favoriser le télétravail durant cette période.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Vaccins anti-Covid: la quantité de doses attendue d’ici mars ne suffira pas à vacciner les Canadiens prioritaires

Publié avant-hier
  • Entre janvier et mars 2021, le Canada devrait recevoir six millions de doses, mais l’administratrice en chef de Santé Canada a indiqué que ce ne serait pas assez pour immuniser tous les Canadiens inscrits sur la liste prioritaire.
  • Theresa Tam a souligné que chaque province décidera qui sera vacciné en priorité sur son territoire – même si des recommandations sont données à l’échelle nationale.

Chiffres records et hôpitaux débordés: les Québécois peuvent-ils encore inverser la tendance avant les Fêtes?

Publié avant-hier
Chiffres records et hôpitaux débordés: les Québécois peuvent-ils encore inverser la tendance avant les Fêtes?
  • Le nombre de nouveaux cas a atteint son plus haut niveau hier, et le nombre de patients Covid hospitalisé dépasse 700 depuis plusieurs jours.
  • Le premier ministre François Legault a averti les Québécois: il reste seulement huit jours pour inverser la tendance et sauver les rassemblements du temps des Fêtes.

Le nombre de cas bat des records.

  • Une hausse record de 1514 nouveaux cas a été enregistrée hier.
  • La tendance est à la hausse depuis un mois, il faut remonter au 2 novembre pour retomber sous la barre des 1000 cas quotidiens.

Le nombre d’hospitalisations est inquiétant.

  • 740 Québécois sont actuellement hospitalisés, près de 100 personnes sont aux soins intensifs.
  • Au cours des deux dernières semaines, 150 personnes sont entrées à l’hôpital. 

Les régions les plus touchées sont:

  • le Saguenay–Lac-Saint-Jean avec 354 cas pour 100 000 habitants;
  • Lanaudière avec plus de 225 cas pour 100 000 habitants.

Dans la métropole, le taux d’infection reste stable avec près de 165 cas actifs pour 100 000 habitants, mais la situation est fragile dans les hôpitaux montréalais

Les Québécois peuvent-ils encore inverser la tendance avant les Fêtes?
«Malheureusement, je ne crois pas», répond à InfoBref le professeur en santé publique Benoit Mâsse.

  • Selon lui, freiner la tendance actuelle va être difficile: les chiffres pourraient continuer à augmenter lentement pour quelques semaines encore.
  • Il faudrait un changement drastique de situation pour que le gouvernement puisse autoriser les rassemblements.

Selon Benoît Mâsse, les Québécois devraient d’ores et déjà prévoir de passer les Fêtes à l’intérieur dans leur bulle familiale, et de faire des activités extérieures avec le reste de la famille et leurs amis.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Le Québec refuse les conditions imposées par Ottawa en santé

Publié avant-hier
  • L’Assemblée nationale s’oppose au projet du gouvernement fédéral d’imposer des conditions à son financement en santé, et des normes nationales aux centres d’hébergement pour aînés.
  • Tous les députés québécois ont voté en faveur de la motion, déposée par la ministre responsable des Aînés Marguerite Blais, pour rappeler à Ottawa que la santé est un champ de compétence provinciale, et signifier leur opposition au projet présenté dans l’énoncé budgétaire de la ministre fédérale des Finances.

À Ottawa, l’opposition demande au gouvernement Trudeau de bonifier les transferts en santé aux provinces avant la fin de l’année

Publié avant-hier
  • Les partis d’opposition ont adopté une motion non contraignante du Bloc Québécois à 176 voix contre 148, grâce à l’appui des députés du NPD et du Parti conservateur.
  • En premier lieu, la motion vise à reconnaître le dévouement des travailleurs de la santé, mais le texte demande également au gouvernement de bonifier «de façon significative et durable» les Transferts canadiens en santé, comme le souhaitent les provinces.

Les États-Unis se préparent à la période «la plus difficile de leur histoire» en matière de santé publique

Publié avant-hier
  • Au cours des trois prochains mois, le directeur des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies entrevoit un scénario catastrophe pour les États-Unis: le nombre total de décès pourrait atteindre 450 000 d’ici février.
  • Pour la première fois, les hôpitaux américains soignent actuellement plus de 100 000 patients Covid, soit près du double du pic atteint au printemps dernier.

Le Royaume-Uni est le premier pays à approuver le vaccin de Pfizer et BioNTech

Publié avant-hier
Le Royaume-Uni est le premier pays à approuver le vaccin de Pfizer et BioNTech

(Image BioNTech)

  • Le gouvernement britannique a approuvé aujourd’hui la recommandation de l’Agence indépendante de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) d’autoriser l’utilisation de ce vaccin contre la Covid-19.
  • Les premières doses devraient être disponibles dans tout le Royaume-Uni la semaine prochaine.

Le Royaume-Uni prend une longueur d’avance dans la course aux vaccins.

C’est le premier pays:

  • à disposer d’un vaccin approuvé cliniquement;
  • à pouvoir commencer sa campagne de vaccination. 

Le gouvernement britannique se défend bien d’avoir accéléré le processus.

  • Le feu vert des autorités fait suite à des mois d’essais cliniques rigoureux;
  • Les experts indépendants du MHRA certifient que le vaccin répond à des normes strictes de sécurité, de qualité et d’efficacité.

Dès le début de la semaine prochaine, le service public de santé devrait pouvoir commencer la campagne de vaccination.

  • Les résidents des maisons de retraite, le personnel soignant, les personnes âgées et les personnes les plus vulnérables seront les premiers à en bénéficier.

Au total, le Royaume-Uni doit recevoir 40 millions de doses du vaccin. Cela lui permettrait de vacciner 20 millions de personnes, sur presque 67 millions d’habitants.

Près de 60 000 personnes sont décédées à cause du virus au Royaume-Uni, qui est le pays européen le plus endeuillé par la pandémie.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus