Cinéma

Les Golden Globes ont couronné The Crown et récompensé la série canadienne Bienvenue à Schitt’s Creek

Publié le 28 fév 2021
Les Golden Globes ont couronné The Crown et récompensé la série canadienne Bienvenue à Schitt’s Creek

Les acteurs de la série Bienvenue à Schitt’s Creek (Source: Twitter)

  • Lors de la 78e cérémonie des Golden Globes, la série Bienvenue à Schitt’s Creek a remporté les prix de la meilleure série comique et de la meilleure actrice pour la Torontoise Catherine O’Hara. Mais la grande gagnante de la soirée, la série dramatique The Crown, a raflé quatre prix, dont le Golden Globes de la meilleure série dramatique.
  • Du côté des longs métrages, le prix de la meilleure comédie a été attribué au film Borat Subsequent Movie et le prix du meilleur drame au film Nomadland. Dans les comédies, Rosamund Pike a gagné le prix de la meilleure actrice et Sacha Baron Cohen celui du meilleur acteur. Dans les drames, Andra Day a gagné le prix de la meilleure actrice et Chadwick Boseman – décédé d’un cancer l’été dernier – celui du meilleur acteur.

La réouverture des salles se ferait à perte, selon les propriétaires de cinémas québécois

Publié le 17 fév 2021
  • Avec la limite du nombre de spectateurs autorisés, la fermeture des salles avant le couvre-feu de 20 h et l’interdiction de vendre de la nourriture, l’Association des propriétaires de cinémas du Québec dénonce des conditions «insoutenables après les sacrifices financiers de la dernière année».
  • Selon les propriétaires de cinémas, les coûts d’exploitation sont impossibles à assumer avec les seuls revenus de la billetterie. C’est pourquoi ils demandent au gouvernement de reconsidérer l’interdiction des ventes alimentaires, ou de compenser la perte de ces revenus. Les discussions en ce sens entamées avec Québec hier n’ont pas encore abouti.

Semaine de relâche: voici les règles qui vont s’appliquer

Publié le 16 fév 2021
Semaine de relâche: voici les règles qui vont s’appliquer

(Source: Bureau du premier ministre)

  • François Legault a annoncé un allégement des mesures sanitaires pour offrir des activités aux familles durant la semaine de relâche scolaire du 1er au 5 mars.
  • Les cinémas rouvriront à la fin de la semaine prochaine et les sports intérieurs seront autorisés, dans le respect de la bulle familiale ou à deux.

Dès le 26 février, plusieurs activités redeviendront possibles partout au Québec.

  • Les cinémas vont rouvrir dans le respect des mesures sanitaires.
  • Les salles de sports intérieurs seront accessibles en famille ou à deux.

En zone rouge, jusqu’à huit personnes (au lieu de quatre) pourront se réunir à l’extérieur.

Selon François Legault, ces allégements devraient perdurer après le congé scolaire.

  • Mais Horacio Arruda, le directeur de la santé publique, a précisé que la situation sera réévaluée début mars. 

Du 1er au 5 mars, il sera également possible de louer un chalet en famille, même dans une région voisine. 

Le gouvernement renonce aux barrages routiers entre le Québec et l’Ontario.

  • Québec souhaite que les policiers s’assurent avant tout du respect du couvre-feu et de l’interdiction des visites dans les maisons.

Par ailleurs, la région de l’Outaouais passera de zone rouge à zone orange lundi prochain 22 février.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

L’industrie canadienne des médias continuera sa transformation numérique en se tournant davantage vers l’étranger

Publié le 31 janv. 2021
L’industrie canadienne des médias continuera sa transformation numérique en se tournant davantage vers l’étranger

(Illustration FMC)

  • Les bouleversements de 2020 ont provoqué des changements durables dans la façon dont le public consomme l’information et le divertissement audiovisuel.
  • L’industrie canadienne a dû s’adapter. Selon le Fonds canadien des médias (FMC), elle espère avoir identifié des tendances de consommation qui lui permettront de retrouver la croissance – notamment hors du Canada.

Le virage numérique et virtuel amorcé en 2020 se poursuivra en 2021, si on se fie au rapport annuel du FMC traitant des tendances sur nos écrans pour cette année.

  • Les salles de cinéma, désertées depuis mars dernier, prévoient diversifier leur offre au-delà de la projection de films pour reconquérir leur public.
  • Outre Netflix, Disney+ et Crave, des plateformes de diffusion numériques jusqu’ici plus nichées, comme Twitch, s’ouvriront au grand public.
  • La réalité virtuelle et augmentée servira à remplacer ou compléter les événements extérieurs, les festivals et des activités culturelles (expositions et concerts).
  • Les consommateurs se feront proposer davantage de services récurrents offerts par abonnement, plutôt que des événements uniques payés à la pièce.

Bonne nouvelle pour les médias canadiens: ils s’exporteront mieux grâce à ce virage numérique, croit Catherine Mathys, directrice veille stratégique pour le FMC.

  • Les contenus plus ciblés pourront mieux s’exporter, attirer un auditoire international, et ainsi se rentabiliser.
  • Les grands événements locaux pourront eux aussi développer leur clientèle internationale plus aisément grâce à un volet numérique ou virtuel.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Les cinémas québécois espèrent pouvoir rouvrir d’ici deux mois

Publié le 13 janv. 2021
  • Éric Bouchard, président de la Corporation des salles de cinéma du Québec, dit à InfoBref qu’un premier paiement de 70% des aides octroyées aux salles par le gouvernement du Québec pour la période du 1er octobre au 31 mars devrait arriver en février.
  • La plupart des salles du Grand Montréal n’ont pu ouvrir que sur 3 des 12 derniers mois, l’été dernier. Trois mois au cours desquels les cinémas de Saint-Eustache et de Saint-Jérôme, dont Éric Bouchard est copropriétaire, n’ont réalisé que 20% de leur chiffre d’affaires par rapport à la même période en 2019.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Québec octroie 4,6 millions $ aux cinémas, mais ça ne va pas tout régler, dit la corporation qui les représente

Publié le 17 déc 2020
Québec octroie 4,6 millions $ aux cinémas, mais ça ne va pas tout régler, dit la corporation qui les représente

(Source: Pixabay)

  • Pour Éric Bouchard, président de la Corporation des salles de cinéma du Québec, la subvention devrait néanmoins permettre à la quasi-totalité des cinémas de passer à travers la crise.
  • «Les cinémas sont des lieux de diffusion culturelle, mais ce sont aussi des PME qui, lorsqu’on coupe 80% de leur chiffre d’affaires, se retrouvent dans une situation très précaire», explique à InfoBref Éric Bouchard.  

Le gouvernement accorde aux cinémas une aide financière sous forme de subventions qui seront gérées par la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC).

Montant de l’aide:

  • 16 000 $ par écran pour un cinéma de moins de 10 écrans;
  • 150 000 $ par cinéma de 10 écrans et plus;
  • 400 000 $ par chaîne de cinémas. 

Ce budget d’aide se rapproche de ce qui était demandé par l’industrie québécoise au printemps dernier, dit à InfoBref Éric Bouchard, qui est aussi copropriétaire des cinémas de Saint-Eustache et de Saint-Jérôme.

Or, depuis le 1er octobre, les salles de cinéma sont à nouveau fermées au Québec.

  • Et la pandémie a amené beaucoup d’incertitudes, bien malin qui prétend connaître la date de réouverture des salles, déplore Éric Bouchard.

De plus, pour bénéficier de la subvention, les établissements doivent être de propriété entièrement québécoise.

Ce n’est pas le cas de Cineplex, qui exploite pourtant environ 25% des écrans de cinéma et représente 55% des revenus de l’industrie au Québec.

  • Daniel Séguin, directeur général du groupe au Québec, a fait parvenir sa déclaration à InfoBref par courriel, selon lui: «il est regrettable que la contribution de Cineplex ne soit pas prise en compte, alors qu’aucun exploitant n’emploie plus de Québécois ou ne montre plus de produits cinématographiques québécois». 


Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Les cinémas vont en arracher au moins jusqu’au printemps

Publié le 4 oct. 2020
  • En raison de la deuxième vague de la pandémie, ce qu’il restait de superproductions hollywoodiennes prévues d’ici Noël a été remis à 2021.
  • Cineplex commence à inquiéter sérieusement les analystes: la firme Canaccord Genuity s’attend même à ce que la chaîne de Toronto mette son siège social à vendre avant le printemps prochain.

Tenet n’a pas sauvé le cinéma en salles: mauvais présage pour Dune

Publié le 15 sept. 2020
Tenet n’a pas sauvé le cinéma en salles: mauvais présage pour Dune

Dune (Image: Warner Bros.)

  • Le film Tenet de Christopher Nolan a récolté 207 millions $US mondialement en trois semaines, mais n’a amassé qu’un maigre 30M$US aux États-Unis en septembre.
  • Cet essoufflement force les studios à repousser la sortie d’autres superproductions attendues d’ici Noël.

Les studios d’Hollywood sont inquiets.

  • Wonder Woman 1984 et Candyman, qui devaient sortir en octobre, ont été respectivement repoussés à la période des Fêtes et à «plus tard en 2021».
  • Les sorties de Black Widow (Marvel) et No Time to Die (James Bond), attendues en novembre, sont aussi remises en question.

La bande-annonce de Dune, du réalisateur québécois Denis Villeneuve, ne mentionnait pas de date de sortie en salle, ont remarqué des internautes.

  • Cela suffit à alimenter les rumeurs de report de sa sortie.
  • Dune est produit par Warner Bros., tout comme Tenet.

Est-ce la fin des superproductions?
Plusieurs films qui ont pris l’affiche durant les Fêtes 2019 ont généré des recettes en salles dépassant 1 milliard $US. Mais on sait déjà qu’aucun film ne peut avoir de telles attentes cette année.

  • 70% des cinémas sont ouverts en Amérique du Nord, mais pas ceux de New York, Los Angeles et San Francisco.
  • Avec tous ces reports, les cinémas qui sont ouverts ont très peu à offrir d’ici la fin de l’année. Cette situation menace leur survie, selon la chaîne américaine Cineworld.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus