Amazon

Nouvelles, données, enjeux, tendances et débats concernant l’entreprise Amazon, particulièrement dans le contexte du Québec et du Canada [voir aussi Commerce électronique, Gadgets, GAFAM+, Infonuagique, Livraison, Meilleurs produits Techno (guide), Musique, Shopify, Vidéo, Walmart]

Le nouveau robot d’Amazon doit se tenir loin des escaliers

Publié le 29 sept. 2021
Le nouveau robot d’Amazon doit se tenir loin des escaliers

Le robot Astro d’Amazon (Source: Amazon)

  • Amazon a dévoilé cette semaine un grand nombre de nouveaux produits technologiques. L’un des plus surprenants est le robot Astro, conçu pour assister son propriétaire dans diverses tâches. 
  • Mais ce robot aurait plusieurs faiblesses, selon le média américain Vice.

Doté de roues, d’un écran et d’une caméra, Astro peut filmer et suivre son propriétaire lors d’un appel vidéo, faire jouer de la musique, livrer des objets ou encore surveiller la maison et identifier les intrus.

Mais il aurait aussi plusieurs défauts:

  • Selon Vice, des employés d’Amazon qui ont travaillé sur la conception du robot l’auraient qualifié de «catastrophe». Un employé aurait même dit qu’il a tendance à débouler les escaliers. 
  • Astro serait fragile et se briserait facilement.     

Le robot sera commercialisé plus tard cette année auprès d’une clientèle restreinte, aux États-Unis seulement, au prix de 999 $US. 

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Amazon augmente ses salaires pour embaucher 15 000 employés au Canada

Publié le 13 sept. 2021
Amazon augmente ses salaires pour embaucher 15 000 employés au Canada

(Source: Unsplash)

  • Le géant du commerce en ligne voudrait embaucher cet automne 15 000 nouveaux employés pour combler les besoins de ses entrepôts et de ses centres de distribution à travers le Canada. 
  • L’entreprise va aussi augmenter son salaire de départ, qui était de 16 $ l’heure. Il s’établira désormais entre 17 $ et 21,65 $ l’heure. 

En parallèle, Amazon dit qu’elle vient d’augmenter de 1,60$ à 2,20$ les salaires horaires de ses employés actuels. 

La pénurie de main-d’œuvre qui sévit au Canada et aux États-Unis ne semble pas vouloir arrêter le géant dans ses projets d’expansion.

Au Canada, son nombre d’entrepôts et de centres de distribution est passé de 30 à 46 en un an. 

  • Les 15 000 nouveaux employés qu’Amazon veut embaucher s’ajouteront aux 25 000 employés à temps plein et à temps partiel qui travaillent déjà dans ses installations au pays.

Aux États-Unis, Amazon a relevé à 17 $US l’heure le salaire de départ de ses employés et souhaite embaucher 75 000 nouveaux employés d’ici la fin de l’année. 

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

La concurrence s’intensifie chez les diffuseurs de musique en continu

Publié le 2 sept. 2021
La concurrence s’intensifie chez les diffuseurs de musique en continu

(Source: Unsplash)

  • YouTube Music, le service d’écoute de musique en continu de Google, compte désormais 50 millions d’abonnés payants, soit 20 millions de plus qu’en octobre l’an dernier. 
  • Il talonne de plus en plus d’autres services de musique en continu plus anciens, comme Spotify, Apple Music et Amazon Music.  

YouTube Music est le champion de la croissance parmi tous les services payants d’écoute en continu, selon Midia Research, une firme d’analyse de contenu numérique.

  • Lors de son lancement en 2018, les analystes de la banque américaine Morgan Stanley prévoyaient que YouTube Music n’atteindrait que 25 millions d’abonnés en 2022.
  • Aujourd’hui, avec 50 millions d’abonnés, le service de Google détient 8% du marché mondial. 
  • Il semble séduire particulièrement les jeunes, et obtenir du succès dans des pays en développement où les autres joueurs sont moins implantés.

Spotify demeure cependant le principal diffuseur, et de loin, selon les dernières données de Midia Reserch. 

  • Spotify: 165 millions d’abonnés payants
  • Apple Music: 78 millions d’abonnés
  • Amazon Music: 63 millions d’abonnés payants

Le prix du forfait individuel est le même d’un concurrent à l’autre, soit 9,99 $ par mois pour YouTube Music, Spotify Premium, Apple Music ou Amazon Music Unlimited (sans abonnement à Amazon Prime).

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Cybersécurité: Joe Biden demande aux géants technologiques d’en faire plus

Publié le 26 août 2021
  • Le président américain Joe Biden a appelé des dirigeants d’entreprises comme Apple, Google et JP Morgan Chase à augmenter leurs efforts pour répondre aux menaces de cybersécurité lors d’un sommet à la Maison-Blanche.
  • Cette réunion faisait suite à une vague de cyberattaques qui a frappé, plus tôt cette année, l’oléoduc Colonial Pipeline et le fournisseur de téléphonie T-Mobile.

 «Le gouvernement ne peut pas relever ce défi seul», a dit le président dans son discours d’ouverture, en rappelant que la plupart des infrastructures informatiques appartiennent à des entreprises privées.  

La pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la cybersécurité complexifie les enjeux liés à la sécurité informatique, a ajouté Biden. 

  • Selon le gouvernement américain, il manquerait 500 000 employés qualifiés en cybersécurité aux États-Unis.

Suite au sommet, les géants de la techno ont promis de consacrer des sommes importantes à la cybersécurité.

Microsoft s’est engagée à investir 20 milliards $US sur 5 ans pour fournir de meilleurs outils de sécurité informatique.

  • Elle a aussi prévu 150 millions $US pour aider les agences gouvernementales américaines à mettre à niveau leurs systèmes de cybersécurité. 

Google promet d’investir au moins 10 milliards $US pour renforcer la cybersécurité sur ses différents outils.

  • Le géant californien veut aussi former 100 000 personnes dans des domaines tels que le support informatique et l’analyse de données. 

Apple va obliger ses 9000 fournisseurs américains à former leur personnel sur des enjeux liés à la cybersécurité. 

Amazon Web Services, la division infonuagique d’Amazon, veut rendre accessible au public une formation de sensibilisation à la cybersécurité qu’elle réserve pour l’instant aux organisations.

D’autres organisations ont annoncé des initiatives pour sensibiliser le public aux enjeux de cybersécurité.

  • Par exemple, Code.org, une organisation à but non lucratif, veut enseigner des concepts de cybersécurité à plus de 3 millions d’étudiants au cours des 3 prochaines années.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Joe Biden veut stimuler la concurrence dans l’économie américaine

Publié le 10 juil 2021
  • Le président américain Joe Biden a signé hier un décret exécutif qui comprend 72 initiatives pour limiter la concurrence déloyale dans l’économie américaine – parce que beaucoup de secteurs de l’économie et du numérique sont dominés par quelques grands joueurs qui étouffent la concurrence.  
  • L’objectif ultime du président est de faire baisser les prix, d’augmenter les salaires des travailleurs et d’accroitre la compétitivité des entreprises américaines sur l’échiquier mondial.  

Parmi les secteurs ciblés par le décret, le président veut que:

  • les fournisseurs de services internet donnent aux consommateurs des informations plus claires sur leurs services et sur la façon dont ils utilisent les données personnelles de leurs clients;
  • les grandes entreprises de technologies telles que Facebook et Amazon soient plus encadrées pour qu’elles ne puissent plus aussi facilement acheter de petites entreprises pour éviter qu’elles les concurrencent; 
  • les États puissent importer des médicaments sur ordonnance du Canada, où la réglementation gouvernementale fait en sorte que le coût des médicaments est plus bas qu’aux États-Unis.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Le Pentagone annule un contrat de 10 milliards $US avec Microsoft

Publié le 6 juil 2021
  • Le ministère américain de la Défense rompt le méga-contrat qu’il avait octroyé à Microsoft il y a deux ans en raison de «l’évolution des exigences et des avancées dans le secteur». 
  • Le Pentagone retourne donc en appel d’offres pour trouver un nouveau fournisseur de services infonuagiques. Mais il dit que pour l’instant, seuls Amazon et Microsoft peuvent répondre à ses besoins. 

Amazon était grand favori au départ pour obtenir le contrat, dont l’objectif était de moderniser sur 10 ans les systèmes informatiques et infonuagiques des forces armées.

  • Mais Donald Trump, alors président des États-Unis, s’était mêlé du dossier et avait préféré Microsoft. 
  • Amazon avait vivement protesté, pointant du doigt l’animosité de Trump envers le fondateur d’Amazon Jeff Bezos – également propriétaire du Washington Post, un quotidien très critique de l’administration Trump. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Changement de garde chez Amazon: une nouvelle ère?

Publié le 4 juil 2021
  • Andy Jassy devient aujourd’hui chef de la direction d’Amazon. Il succède à Jeff Bezos, fondateur de l’entreprise, qui demeure président du conseil d’administration et va se concentrer sur d’autres activités, entre autres son entreprise de tourisme spatial Blue Origin.  
  • Parallèlement au retrait de Bezos, des dizaines de hauts cadres ont également quitté l’entreprise dans les 18 derniers mois – et plusieurs étaient à l’emploi d’Amazon depuis plus de 10 ans. Certains observateurs y voient le signe des changements qui transforment l’entreprise.

Pourquoi les cadres quittent Amazon, selon les observateurs:

Avec la croissance fulgurante de l’entreprise depuis sa création en 1994, sa structure s’est profondément transformée et alourdie. 

  • Cela a poussé certains cadres à aller chercher ailleurs davantage de liberté d’action. 

D’autres cadres cherchent de meilleurs avantages financiers. 

  • Ils estiment que la valeur des actions d’Amazon qu’ils ont obtenues pour partie de leur rémunération a atteint une certaine maturité.
  • Ils s’en vont travailler pour des startups ayant un meilleur potentiel de croissance et dont ils recevront des actions (ou des options d’achat d’actions).

Changement dans la diversité des cadres d’Amazon:

  • Amazon a souvent expliqué le manque de diversité dans son équipe de direction par le fait que la plupart de ses cadres de haut niveau sont en poste depuis plus de 10 ans. 
  • Or, une cinquantaine de cadres supérieurs ont quitté l’entreprise depuis le début de l’année dernière. Les nouveaux cadres pourraient apporter de la diversité et une vision nouvelle à l’entreprise.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Les données du gouvernement québécois sont concentrées entre les mains des géants américains

Publié le 29 juin 2021
Les données du gouvernement québécois sont concentrées entre les mains des géants américains

(Source: Pixabay)

  • Microsoft, Amazon Web Service (AWS) et IBM ont obtenu pour 85% de la valeur des contrats sans appel d’offre donnés par le gouvernement pour des services infonuagiques depuis le début de 2020, selon Le Devoir
  • Éric Caire, ministre délégué à la Transformation numérique, a dit au quotidien que cette prédominance des géants américains s’explique par les investissements massifs réalisés par ces entreprises en matière d’offre de services et de sécurité. 

AWS viendrait d’obtenir un contrat de plus de 10 millions $ – le plus important octroyé par Québec à ce jour. 

  • Ce contrat servirait à héberger les données de plusieurs organisations du gouvernement.
  • Selon Le Devoir, cette nouvelle entente représente 15% de la valeur de tous les contrats en infonuagique accordés par Québec dans le cadre de sa transformation numérique. 

Google, de son côté, n’a reçu aucun contrat gouvernemental d’importance en infonuagique.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Shopify se lance dans le marketing d’affiliation

Publié le 22 juin 2021
  • Selon le site américain The Information, Shopify aurait approché plusieurs grands éditeurs pour que ces derniers présentent, sur leurs sites web, des produits vendus par des marchands qui utilisent la plateforme de commerce en ligne de Shopify. En échange, ces sites toucheraient une commission sur les ventes générées. Le média américain Buzzfeed aurait déjà accepté.
  • Shopify ajouterait ainsi une corde à son arc pour concurrencer Amazon, qui utilise largement ce type de marketing d’affiliation depuis plusieurs années. 

Pour augmenter sa productivité, Amazon encourage le roulement de personnel dans ses entrepôts

Publié le 16 juin 2021
  • Selon une enquête du New York Times réalisée aux États-Unis, Amazon cesserait de faire des efforts pour retenir ses employés d’entrepôts lorsque ceux-ci sont à son emploi depuis trois ans. Amazon jugerait que, passé ce délai, leur motivation et leur productivité diminuent. 
  • L’enquête révèle que, après trois ans chez Amazon, les travailleurs d’entrepôt cessent de recevoir automatiquement des augmentations salariales. De plus, l’entreprise préférerait embaucher des gestionnaires externes plutôt que de donner des promotions à ses propres employés; et elle offrirait même des bonus aux employés qui démissionnent après trois ans.  

Meilleurs produits TECHNO

Récepteurs de télé par Internet: les 3 modèles incontournables (notre essai)

Publié le 11 juin 2021
Alain McKenna
par Alain McKenna
Récepteurs de télé par Internet: les 3 modèles incontournables (notre essai)
  • La popularité de la diffusion en continu (streaming) a explosé pendant la pandémie. Outre Netflix, des applis vidéo comme Apple TV+ et Disney+ ont mené des millions de téléspectateurs à se tourner vers Internet pour trouver des séries télé inspirantes.
  • Le meilleur support pour visionner le contenu de ces applications est le téléviseur. Si votre téléviseur n’est pas connecté à Internet, y greffer un récepteur numérique est un moyen abordable d’accéder aux plateformes vidéo disponibles en ligne.

Amazon, Apple et Roku proposent des appareils de diffusion en continu et leur ont même ajouté, ces derniers temps, une commande vocale évoluée.

  • Ils donnent accès, par une connexion WiFi, à des centaines d’applications proposant du contenu webdiffusé ou même des jeux vidéo.
  • Il suffit de les brancher au port HDMI de son téléviseur pour voir leur contenu affiché sur grand écran.

À première vue, les appareils de ces trois marques ont des fonctionnalités similaires.

Mais, à l’usage, elles se différencient par des caractéristiques qui pourraient influencer votre décision d’achat.

Pour vous aider à faire le bon choix, InfoBref a testé les appareils des trois marques. Voici les principales conclusions de cet essai:


Apple TV 4K (édition 2021)

Apple vient tout juste de mettre en marché une nouvelle version de son Apple TV 4K. Il permet de parler directement à l’assistant vocal Siri via sa télécommande.

Les propriétaires d’un Apple TV 4K de génération précédente peuvent acheter la télécommande séparément, mais ils ne profiteront pas du nouveau processeur A12 qui rend un peu plus fluide la navigation d’une appli à l’autre.

  • POUR: la nouvelle télécommande est une belle amélioration | l’App Store pour Apple TV comprend à peu près toutes les applications souhaitées | l’achat de l’appareil comprend un an d’abonnement au service vidéo payant Apple TV+ | Apple Arcade ajoute un vaste catalogue de jeux vidéo amusants
  • CONTRE: prix élevé par rapport aux modèles concurrents | certains contenus ne sont pas accessibles, d’autres ne sont pas adaptés au marché québécois ou francophone

229$ (32 go) ou 249$ 64 go) sur le site d’Apple


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent les deux bulletins quotidiens d’InfoBref. Essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou cliquez sur le bouton «Infolettres» en haut à droite


Fire TV Cube 4K d’Amazon

Le lecteur multimédia Fire TV Cube est le récepteur télé le plus complet de la gamme de produits Fire d’Amazon. C’est aussi le seul du lot à pouvoir être commandé par la voix via l’assistant Alexa sans avoir à passer par une enceinte connectée Echo (également d’Amazon).

L’interface Fire TV qui anime le Cube est dérivée du système Android. On peut y installer des applications tirées de la boutique d’Amazon mais également des applications de sources tierces, ce qui en fait un récepteur très apprécié des bidouilleurs à la recherche de service vidéo de contournement plus nichés.

  • POUR: Alexa comprend très bien le français et l’anglais mélangés | l’écosystème d’appareils connectés d’Amazon est le plus polyvalent sur le marché | le Cube offre le plus grand choix d’applications et de services connectés à l’heure actuelle
  • CONTRE: la compatibilité avec les services concurrents comme Google Play ou Apple Music est limitée | la collecte de données d’utilisation que fait Amazon n’est pas toujours claire

150$ sur Amazon


Voyez toutes nos sélections de Meilleurs produits Techno publiées chaque samedi dans InfoBref Matin [pour les recevoir par courriel, inscrivez-vous gratuitement à nos infolettres]


Roku Express 4K

Roku propose une plateforme de connexion vidéo qu’on retrouve dans des récepteurs connectés très abordables, et directement dans l’interface des téléviseurs de certains autres fabricants.

Le récepteur Express 4K est la plus récente version des récepteurs de Roku et probablement la meilleure, même si elle ne coûte que 50 $.

  • POUR: compatible avec l’affichage 4K HDR | sa boutique d’applications comprend tous les services concurrents (Apple TV, Disney+, Amazon Prime Video) et, en prime, une chaîne Roku qui offre gratuitement du contenu exclusif | le boîtier possède un port Ethernet qui permet de contourner les limites du WiFi
  • CONTRE: l’assistance vocale de Roku est médiocre | le contenu exclusif n’est pas offert en français | son guide-horaire pour la télé en direct est conçu pour le marché des États-Unis

50$ sur le site de Roku

Pour recevoir la sélection des Meilleurs produits Techno d’Alain McKenna chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement ici au bulletin de nouvelles quotidien InfoBref Matin


Que sont les meilleurs produits? InfoBref vous recommande sous la rubrique Meilleurs produits Techno des produits qui ont généralement fait l’objet d’un test par nos journalistes et/ou d’une analyse de tests effectués par des sources crédibles.
Ces recommandations sont faites de façon objective et indépendante. Il se peut qu’InfoBref reçoive une commission d’Amazon si vous achetez un produit après avoir cliqué sur notre site vers celui d’Amazon. Cette pratique n’affecte en rien le jugement de nos journalistes ni leurs recommandations.
Si vous achetez un produit que nous suggérons et qui est disponible sur Amazon, SVP faites-le de préférence en cliquant dans un lien vers Amazon à partir de notre site. Merci d’avance 🙂
(Si des commerçants québécois nous offrent un mécanisme équivalent de commissionnement, nous intègrerons leurs liens commerciaux avec plaisir.)
En savoir plus En savoir plus

Bell s’associe à Amazon pour augmenter les capacités de son réseau 5G

Publié le 4 juin 2021
Bell s’associe à Amazon pour augmenter les capacités de son réseau 5G

(Source: Bell)

  • En s’associant avec Amazon Web Services, Bell souhaite que son réseau 5G puisse gérer un plus important volume de données. 
  • L’entente annoncée hier lui permettrait de réduire le temps de latence et ultimement, d’offrir une meilleure expérience, notamment dans les domaines des jeux vidéo immersifs et de la diffusion de vidéo en continu en ultra-haute définition. 

D’autres géants des télécommunications ont récemment conclu des ententes similaires. 

  • Plus tôt cette année, Telus a conclu un accord de 10 ans avec Google, afin de moderniser son réseau informatique et de fournir des services sans-fil de cinquième génération. 
  • L’an dernier, Rogers s’est associée à Microsoft pour développer des réseaux privés. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus