Informatique

Nouvelles, données, tendances, bonnes pratiques et débats en informatique, particulièrement dans le contexte du Québec et du Canada, et pour des applications professionnelles, de productivité ou pour l’entreprise [voir aussi dans InfoBref: Applications, Cybersécurité, Infonuagique, Intelligence artificielle, Technos québécoises, TI / technologies en entreprise]

Microsoft donnera des options pour se connecter sans mot de passe

Publié le 16 sept. 2021
Microsoft donnera des options pour se connecter sans mot de passe

(Source: Unsplash)

  • La possibilité de se connecter sans mot de passe à un compte Microsoft était jusqu’à maintenant disponible uniquement pour les clients commerciaux de Microsoft.
  • Dans l’optique de progressivement éliminer les mots de passe, Microsoft veut maintenant offrir cette option aux personnes du grand public qui utilisent ses services comme Outlook et OneDrive.  

Les mots de passe sont une cible de choix pour les pirates informatiques, surtout ceux qui sont trop faibles ou utilisés pour plusieurs comptes.

  • 30% des personnes utilisent un mot de passe lié à leur animal de compagnie ou à leur famille, selon Microsoft.

4 outils devraient bientôt permettre aux usagers de Microsoft d’accéder à leurs comptes:

  • les applications Microsoft Hello et Microsoft Authenticator, qui utilisent des technologies de reconnaissance faciale et d’empreinte digitale;
  • une clé physique de sécurité, comme une clé USB ou un téléphone utilisant le protocole de communication NFC; et
  • un code de vérification envoyé par message texte ou par courriel. 

La fonctionnalité d’accès sans mot de passe ne sera prise en charge que sur Windows 10 et Windows 11.

Selon Microsoft, elle devrait devenir accessible au grand public au cours des prochaines semaines.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Les entreprises québécoises manquent particulièrement d’employés compétents en technologie

Publié le 1er sept. 2021
Les entreprises québécoises manquent particulièrement d’employés compétents en technologie

(Source: Unsplash)

  • 84% des entreprises québécoises disent qu’elles ont de la difficulté à trouver des employés possédant de bonnes compétences technologiques, selon un sondage de la firme d’audit KPMG. 
  • Le problème est plus aigu au Québec que dans le reste du Canada, puisque la moyenne nationale est de 68%.

L’arrivée de la Covid-19 a amplifié le problème: 84% des entreprises québécoises disent aussi que la pandémie les pousse à utiliser davantage d’outils technologiques. 

Les solutions envisagées par les entreprises québécoises pour recruter des employés compétents en technologie:

  • 92% veulent former leur personnel.
  • 67% veulent recruter des travailleurs étrangers.

Les compétences les plus recherchées sont celles liées à la cybersécurité à l’analyse de données. 

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Passeport vaccinal compromis: le code QR est sécuritaire, assure le gouvernement

Publié le 27 août 2021
Passeport vaccinal compromis: le code QR est sécuritaire, assure le gouvernement

(Source: Ministère de la Santé du Québec)

  • Un pirate informatique a révélé hier avoir trouvé dans l’application VaxiCode une brèche qui permet à un utilisateur d’obtenir le passeport vaccinal d’autres personnes. Le pirate aurait réussi à obtenir des codes QR de plusieurs élus, dont celui du premier ministre François Legault.
  • Par communiqué, le ministère de la Santé et des Services sociaux a répliqué ce matin en affirmant que le code QR était sécuritaire, tout en indiquant qu’il y aurait enquête et que des accusations criminelles n’étaient pas exclues. 

Il aurait suffi au pirate informatique de retrouver sur le web et les médias sociaux des informations personnelles des élus ciblés, comme:

  • leur date de naissance;
  • la date de leur première vaccination contre la Covid-19; et
  • la marque du vaccin reçu.

(Pour obtenir le numéro d’assurance maladie, le pirate n’a eu qu’à deviner ses 2 derniers chiffres.)

Ces informations personnelles sont requises pour toute personne qui veut obtenir un code QR associé au passeport vaccinal. 

Réactions du ministère de la Santé suite au piratage :

  • Il a déposé des «plaintes formelles» à la police.
  • «Les contrevenants s’exposent à des sanctions importantes pouvant entraîner des poursuites civiles et criminelles», peut-on lire dans le communiqué publié ce matin. 
  • L’application VaxiCode demeure en «rodage», jusqu’à son entrée en vigueur le 1er septembre et, «si des améliorations doivent être faites, elles le seront.»
  • Le ministère rappelle qu’aucune autre information personnelle (données biométriques, données financières, etc.) que celles citées plus haut n’apparaît dans le passeport vaccinal. 

Éric Caire, ministre responsable de la Protection des renseignements personnels, assure que la majorité des Québécois n’ont rien à craindre.

  • En entrevue à Radio-Canada, il a souligné que les informations obtenues par le pirate informatique étaient celles de personnalités publiques, donc souvent publicisées dans les médias. 

Christian Dubé a rappelé sur Twitter que les personnes qui utilisent des informations sans le consentement des personnes s’exposent à des poursuites civiles ou criminelles.

À partir du 1er septembre, les codes QR générés par l’application VaxiCode serviront de passeport vaccinal partout au Québec.

  • Ce passeport sera demandé aux 13 ans et plus pour obtenir des services non essentiels partout dans la province.
  • Québec accordera toutefois un sursis de deux semaines pour permettre à tous de s’ajuster.

L’appli VaxiCode a déjà été téléchargée plus d’un million de fois depuis son apparition dans l’App Store d’Apple mercredi.

  • Elle doit bientôt devenir disponible sur Android.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Cybersécurité: Joe Biden demande aux géants technologiques d’en faire plus

Publié le 26 août 2021
Cybersécurité: Joe Biden demande aux géants technologiques d’en faire plus

Le président américain Joe Biden (Source: The White House)

  • Le président américain Joe Biden a appelé des dirigeants d’entreprises comme Apple, Google et JP Morgan Chase à augmenter leurs efforts pour répondre aux menaces de cybersécurité lors d’un sommet à la Maison-Blanche.
  • Cette réunion faisait suite à une vague de cyberattaques qui a frappé, plus tôt cette année, l’oléoduc Colonial Pipeline et le fournisseur de téléphonie T-Mobile.

 «Le gouvernement ne peut pas relever ce défi seul», a dit le président dans son discours d’ouverture, en rappelant que la plupart des infrastructures informatiques appartiennent à des entreprises privées.  

La pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la cybersécurité complexifie les enjeux liés à la sécurité informatique, a ajouté Biden. 

  • Selon le gouvernement américain, il manquerait 500 000 employés qualifiés en cybersécurité aux États-Unis.

Suite au sommet, les géants de la techno ont promis de consacrer des sommes importantes à la cybersécurité.

Microsoft s’est engagée à investir 20 milliards $US sur 5 ans pour fournir de meilleurs outils de sécurité informatique.

  • Elle a aussi prévu 150 millions $US pour aider les agences gouvernementales américaines à mettre à niveau leurs systèmes de cybersécurité. 

Google promet d’investir au moins 10 milliards $US pour renforcer la cybersécurité sur ses différents outils.

  • Le géant californien veut aussi former 100 000 personnes dans des domaines tels que le support informatique et l’analyse de données. 

Apple va obliger ses 9000 fournisseurs américains à former leur personnel sur des enjeux liés à la cybersécurité. 

Amazon Web Services, la division infonuagique d’Amazon, veut rendre accessible au public une formation de sensibilisation à la cybersécurité qu’elle réserve pour l’instant aux organisations.

D’autres organisations ont annoncé des initiatives pour sensibiliser le public aux enjeux de cybersécurité.

  • Par exemple, Code.org, une organisation à but non lucratif, veut enseigner des concepts de cybersécurité à plus de 3 millions d’étudiants au cours des 3 prochaines années.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Windows dans le nuage: tellement populaire que Microsoft a mis fin aux essais gratuits

Publié le 4 août 2021
Windows dans le nuage: tellement populaire que Microsoft a mis fin aux essais gratuits

Aperçu de Windows 365 (Source: Microsoft)

  • Le nouveau «PC dans le nuage» de Microsoft a connu un franc succès. Moins de 48h après le lancement lundi de Windows 365, l’entreprise a décidé de ne plus offrir d’essais gratuits à ce nouveau service.
  • Windows 365 permet d’utiliser un système d’exploitation Windows hébergé sur un serveur dans le nuage, et d’y accéder à distance dans un navigateur web depuis un ordinateur, une tablette ou un téléphone intelligent. Le service est pour le moment réservé aux entreprises. 

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Les États-Unis, le Canada et leurs alliés accusent le gouvernement chinois de cyberattaque

Publié le 19 juil 2021
Les États-Unis, le Canada et leurs alliés accusent le gouvernement chinois de cyberattaque

[Source: Pixabay]

  • Le gouvernement canadien accuse la Chine d’avoir délibérément orchestré une cyberattaque qui a visé en mars dernier les serveurs Microsoft Exchange et qui a paralysé plusieurs milliers d’ordinateurs dans le monde. 
  • Le Canada joint donc sa voix à celle des États-Unis, de l’Otan et de plusieurs de leurs alliés, qui ont publiquement accusé hier Pékin de mener de telles attaques. 

«Le Canada est convaincu que le ministère de la Sécurité de l’État (MSE) de la RPC [République populaire de Chine] est responsable de la compromission généralisée des serveurs Microsoft Exchange,» peut-on lire dans une déclaration commune des ministres canadiens Marc Garneau (Affaires étrangères), Harjit S. Sajjan (Défense) et Bill Blair (Sécurité publique et Protection civile). 

La Chine voulait, selon le gouvernement canadien: 

  • accéder à des réseaux pour y voler de la propriété intellectuelle; et
  • acquérir des renseignements permettant d’identifier des personnes.

Le gouvernement américain a aussi fait une déclaration qui accuse le gouvernement chinois de mener des cyberattaques de type rançongiciel à des fins lucratives. 

Au mois de mars, des dizaines de milliers de comptes professionnels du logiciel Microsoft Exchange, le système de messagerie de Microsoft, avaient été touchés par une cyberattaque.

  • Microsoft avait rapidement attribué cette attaque à un groupe de pirates informatiques soutenus par Pékin.  

Le gouvernement chinois nie toute responsabilité dans cette affaire. 

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

La techno longueuilloise D-Box est victime d’une cyberattaque

Publié le 14 juil 2021
La techno longueuilloise D-Box est victime d’une cyberattaque

[Source: Facebook]

  • D-Box (TSX: DBO) a annoncé avoir détecté lundi une cyberattaque de type rançongiciel qui paralyse ses opérations commerciales. 
  • L’entreprise de Longueuil est connue pour ses sièges immersifs vibrants, destinés principalement aux industries du cinéma et du jeu vidéo.

Le rançongiciel a crypté des données électroniques se trouvant dans le réseau de l’entreprise et les a rendues illisibles ou inutilisables.

D-Box dit qu’elle enquête encore sur l’étendue de l’attaque. 

  • Selon l’entreprise, rien ne laisse croire que les données personnelles de ses clients puissent avoir été compromises.
  • Toutefois, elle n’exclut pas que les données de ses employés puissent s’être trouvées entre les mains des pirates.

Les activités commerciales de D-Box pourraient être «affectées négativement» pendant plusieurs jours, mais l’entreprise ne donne pas plus de détails.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Nouveau système Windows 11 de Microsoft – voici l’essentiel

Publié le 24 juin 2021
Nouveau système Windows 11 de Microsoft – voici l’essentiel

Apperçu de Windows 11 (Source: Microsoft)

  • Le nouveau système d’exploitation pour PC de Microsoft, présenté jeudi, s’appellera Windows 11 et sera disponible cet automne. 
  • Ce qui le différencie des versions précédentes: le système est plus économe en énergie, l’interface est simplifiée, le Microsoft Store est repensé et Microsoft facilite l’accès à ses jeux. 

Économie d’énergie

  • Les mises à jour Windows seront 40% moins volumineuses qu’actuellement et plus discrètes. 
  • Selon Microsoft, Windows 11 consomme moins d’énergie, ce qui devrait préserver l’autonomie des appareils fonctionnant avec pile. 

Interface

  • Le menu Démarrer, qui était traditionnellement à gauche, sera au centre de la barre des tâches.
  • Une nouvelle fonctionnalité permet de régler et d’enregistrer dans une même session des bureaux différents, par exemple un pour le travail, un pour vos besoins personnels ou un pour jouer à des jeux. 
  • Une autre fonctionnalité ajuste automatiquement la taille et l’emplacement des fenêtres ouvertes, selon les changements d’écran effectués. 

Travail 

  • Microsoft Teams est intégré à Windows 11, autant dans sa version personnelle que professionnelle. 

Consultez la section TECHNO d’InfoBref avec nos nouvelles brèves en semaine et, chaque samedi, la chronique Meilleurs produits Techno. Pour les recevoir par courriel, abonnez-vous gratuitement au bulletin InfoBref Matin ici ou cliquez sur INFOLETRES en haut à droite.


Jeux

  • Microsoft entend rester leader des jeux sur ordinateurs: Windows 11 intègre une nouvelle fonctionnalité Auto HDR, qui doit améliorer l’apparence visuelle (notamment les couleurs) d’environ 1000 de ses jeux.
  • La technologie DirectStorage, déjà utilisée sur Xbox, doit rendre les jeux plus rapides.
  • Game Pass, un système infonuagique d’abonnement à des jeux emprunté à la Xbox, est directement intégré à Windows 11. Il ne sera pas nécessaire de le télécharger. 

Microsoft Store

  • Le Microsoft Store prendra en charge des applications Android qui ne sont pas disponibles dans l’App Store de Windows 10, comme la suite Adobe Creative, TikTok et Instagram.
  • Les développeurs pourront conserver tous les revenus de leurs applications s’ils fournissent leur propre système de paiement. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Le chiffre d’affaires moyen d’un consultant en TI est de 159 000 $ au Québec

Publié le 23 juin 2021
  • C’est ce que révèle l’Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants (AQIII) dans son Portrait de l’industrie de la consultation en TI pour l’année 2021.
  • Ramené à un taux horaire, ce chiffre d’affaires moyen équivaut à environ 102 $ de l’heure, soit 5,7% de plus qu’il y a deux ans, alors qu’il s’établissait à environ 97 $ de l’heure.

Science et technologies: le Sénat américain adopte un plan de 170 milliards $US pour contrer la Chine

Publié le 8 juin 2021
Science et technologies: le Sénat américain adopte un plan de 170 milliards $US pour contrer la Chine

Joe Biden (Source: Wikimedia)

  • Les sénateurs américains ont adopté un projet de loi qui prévoit notamment 52 milliards $US sur cinq ans pour encourager la fabrication aux États-Unis de puces et de semi-conducteurs. Ces composants sont pour l’instant principalement fabriqués en Asie.
  • Le président américain s’est réjoui de l’adoption du projet par le Sénat. Selon Joe Biden, les États-Unis sont engagés «dans une compétition pour gagner le 21e siècle». Le projet de loi doit encore être adopté par la Chambre des représentants.

Un géant mondial de la viande est victime d’une cyberattaque qui proviendrait de Russie

Publié le 2 juin 2021
  • JBS possède des abattoirs à travers le monde et vend du bœuf et du porc à plusieurs chaines de magasins, dont Costco. 
  • L’entreprise a été l’objet il y a quelques jours d’une cyberattaque de rançongiciel. L’attaque a obligé la filiale canadienne de JBS à annuler des quarts de travail lundi et mardi à son usine de Brooks, en Alberta.

Aux États-Unis, les abattoirs de JBS ont dû ralentir leur production de 22% par rapport à la semaine dernière.

JBS a indiqué à la Maison-Blanche que la cyberattaque proviendrait d’un groupe criminel russe.

  • L’attaque survient près d’un mois après celle menée par un groupe de pirates russes sur l’entreprise américaine Colonial Pipeline, qui avait pris les décisions de fermer son oléoduc et de payer une rançon de 4,4 millions $US.  
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Québec investit 40 millions $ en formation aux technologies de l’information

Publié le 24 mai 2021
Québec investit 40 millions $ en formation aux technologies de l’information

Le ministre du Travail Jean Boulet (Source: Twitter)

  • Le gouvernement Legault crée un nouveau programme pour aider les personnes qui souhaitent se réorienter en intelligence artificielle, en conception de logiciels, en robotique, en automatisation industrielle, ou en programmation de sites web.
  • Avec son Programme pour la requalification et l’accompagnement en technologie de l’information et des communications (Pratic), Québec propose, dès la rentrée, des formations accélérées et rémunérées. 

Il y a environ 10 000 postes vacants dans le secteur des technologies de l’information et des communications.

Ce manque d’effectifs a un impact sur la reprise économique, a affirmé hier le ministre du Travail Jean Boulet, lors du lancement du Programme Pratic.

  • Le gouvernement souhaite attirer 2500 travailleurs pour combler une partie de la pénurie de main-d’œuvre.

Avec ce nouveau programme, les personnes qui veulent se requalifier dans le secteur bénéficieront:

  • d’une formation accélérée payée 650 $ par semaine; et 
  • d’une bourse de 1950 $ une fois la formation réussie.

Ce programme s’adresse:

  • aux chômeurs qui ont perdu leur emploi durant la pandémie; et
  • aux personnes qui n’ont pas étudié à temps complet depuis un an.

Les formations proposées mèneront:

  • à une attestation d’études collégiales; 
  • à des certificats; 
  • à des microprogrammes universitaires; ou 
  • directement à un emploi.

Les inscriptions ouvriront le 1er juillet, et les formations débuteront en septembre.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus