François Legault

Legault accuse Anglade de chercher des problèmes là où il n’y en a pas

Publié le 15 avr. 2021
Legault accuse Anglade de chercher des problèmes là où il n’y en a pas

La cheffe du Parti libéral du Québec Dominique Anglade (Twitter)

  • La cheffe du Parti libéral Dominique Anglade a demandé au gouvernement de consulter l’Assemblée nationale lors des prochains renouvellements du décret d’urgence sanitaire – en vigueur depuis mars 2020. François Legault ne voit pas l’intérêt de débattre: «C’est une évidence», dit-il, ajoutant que son gouvernement «respecte la loi».
  • Pourtant, la Loi sur la santé publique dit que l’état d’urgence sanitaire est valable pour une période de 10 jours. Il peut ensuite être renouvelé pour d’autres périodes de 10 jours ou, avec l’assentiment de l’Assemblée nationale, pour des périodes maximales de 30 jours.

Quand faut-il porter un masque à l’extérieur?

Publié le 14 avr. 2021
Quand faut-il porter un masque à l’extérieur?

François Legault (Source: Twitter / Émilie Nadeau)

  • François Legault est revenu sur l’obligation de porter un masque lors de toute activité à l’extérieur – une mesure que les partis d’opposition avaient vivement critiquée. 
  • Le premier ministre a clarifié hier la consigne et les situations dans lesquelles elle doit désormais s’appliquer. 

Selon les précisions apportées par François Legault, le masque est seulement obligatoire dans les situations où il est «difficile de respecter en tout temps la distance de deux mètres» avec des personnes n’habitant pas à la même adresse.

Le masque n’est donc finalement pas obligatoire pour:

  • pratiquer des sports où la distance de deux mètres peut être respectée, comme le golf ou le tennis;
  • un couple qui n’habite pas à la même adresse; et
  • une personne seule qui s’est greffée à une bulle familiale. 

Il n’est pas obligatoire non plus lorsque deux personnes marchent ensemble ou sont assises à deux mètres de distance.

L’opposition demandait des explications au gouvernement.

  • Cette mesure était «très dure à suivre», déplorait le co-porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois.
  • La cheffe du Parti libéral Dominique Anglade était surprise qu’une telle mesure soit imposée après un an de pandémie, alors que l’on a répété qu’à l’extérieur, «le risque de contamination est beaucoup plus faible». 

La contamination à l’extérieur existe, confirme à InfoBref la professeure en santé publique Roxane Borgès Da Silva.

  • Mais selon les études, elle est 19 fois moins probable qu’à l’intérieur, précise-t-elle.
  • «Elle est nécessairement plus élevée avec les variants. De combien? On ne sait pas encore.»

En conférence de presse mardi, le directeur national de santé publique Horacio Arruda avait reconnu qu’aucune «étude contrôlée» n’appuyait l’obligation de porter un masque à l’extérieur. 

  • Le Dr Arruda affirmait toutefois que la mesure avait été «retenue par les experts [de la santé publique] par consensus», à cause de la «très grande transmissibilité des variants».



Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Legault et Trudeau ne s’entendent toujours pas sur l’aide à apporter aux CHSLD

Publié le 22 mars 2021
Legault et Trudeau ne s’entendent toujours pas sur l’aide à apporter aux CHSLD

François Legault et Justin Trudeau (Source: Twitter / Émilie Nadeau)

  • Justin Trudeau affirme que les discussions se poursuivent avec ses homologues provinciaux pour instaurer des normes pancanadiennes sur la santé des aînés. Le premier ministre canadien dit qu’il veut travailler avec les provinces pour déterminer quelles sont les meilleures pratiques à adopter dans les centres d’hébergement pour aînés.
  • François Legault ne semble pas intéressé. Il réitère plutôt la demande du Québec d’obtenir «de l’argent récurrent et sans condition» pour la santé, «un champ de compétence des provinces». En décembre, l’Assemblée nationale du Québec a rejeté le projet d’Ottawa d’imposer des conditions aux provinces pour qu’elles puissent recevoir plus de financement fédéral pour les CHSLD. 

Legault: tous les Québécois qui le souhaitent seront vaccinés d’ici le 24 juin

Publié le 16 mars 2021
Legault: tous les Québécois qui le souhaitent seront vaccinés d’ici le 24 juin

François Legault (Source: Twitter)

  • François Legault affirme que tous les adultes qui veulent se faire vacciner pourront recevoir une première dose de vaccin d’ici la Fête nationale. Selon Québec, cet objectif devrait être atteint pour les plus de 65 ans dès la mi-avril.
  • Le couvre-feu est repoussé à 21 h 30 en zone rouge à partir de ce soir. Et les salles de spectacles pourront rouvrir en zone rouge à compter du 26 mars.  

Selon le premier ministre, les effets négatifs de la semaine de relâche sont limités. 

Les variants inquiètent toujours Québec: d’ici la fin du mois prochain, la majorité des infections seront causées par le variant britannique. 

Mais le gouvernement annonce de nouveaux allégements des mesures sanitaires. 

En zone rouge:

  • le couvre-feu commence désormais à 21 h 30;
  • à partir du 26 mars, les salles de spectacles vont rouvrir. 

En zone orange, les élèves de secondaire 3, 4 et 5 retourneront en classe à temps plein à partir du 22 mars. 

Trois régions passent en zone jaune à partir du 26 mars: la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec n’auront plus de couvre-feu à respecter, deux familles pourront s’y rencontrer à domicile, et jusqu’à 12 sportifs pourront s’entraîner ensemble. 

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Aujourd’hui, le Québec rend hommage aux victimes de la pandémie

Publié le 10 mars 2021
  • L’Organisation mondiale de la santé a déclaré l’état de pandémie il y a exactement un an. Québec a décrété que le 11 mars serait désormais une journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la Covid-19. C’est également la date qu’a choisie le gouvernement fédéral.
  • Une cérémonie doit avoir lieu à 12 h devant le Parlement. François Legault, plusieurs ministres et des membres de l’opposition doivent y participer. La plupart des grandes villes rendront également hommage à leurs victimes. À 13 h, tous les Québécois sont invités à observer une minute de silence – qui sera rompue par le son des cloches de toutes les églises. 

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Le Québec passera à l’orange lundi, sauf Montréal et sa périphérie

Publié le 3 mars 2021
Le Québec passera à l’orange lundi, sauf Montréal et sa périphérie

(Photo Bureau du premier ministre)

  • La majorité des régions vont passer en zone orange dès lundi prochain, le 8 mars. Et le gouvernement conserve les allégements en vigueur depuis la semaine dernière. 
  • Les activités sportives parascolaires pourront reprendre dans tout le Québec à compter du lundi 15 mars. Le premier ministre s’est également engagé à présenter la semaine prochaine un plan de déconfinement progressif de l’ensemble du secteur sportif.

La situation est bonne dans la plupart des régions. À partir du 8 mars, les régions de la Capitale-Nationale, du Centre-du-Québec, de Chaudière-Appalaches et de l’Estrie passent à l’orange. Dans ces régions:

  • les gyms, les restaurants et les salles de spectacles vont rouvrir; et
  • le début du couvre-feu est repoussé à 21 h 30.

Mais Québec craint que le nombre de cas augmente dans les prochaines semaines à cause:

  • de la propagation du variant britannique; et
  • d’un possible relâchement dans le respect des consignes pendant le congé scolaire.  

François Legault dit qu’il veut rester prudent. Il juge que la marge de manœuvre demeure trop faible dans certaines régions.

C’est pourquoi Montréal, Laval, la Montérégie, les Laurentides et Lanaudière restent pour l’instant en zone rouge. 

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Les variants pourraient s’imposer avant qu’on ressente les bénéfices de la vaccination

Publié le 2 mars 2021
Les variants pourraient s’imposer avant qu’on ressente les bénéfices de la vaccination

(Source: Bureau du premier ministre)

  • Le ministre de la Santé Christian Dubé a «peur» que les variants se propagent davantage. Québec prend cette menace en compte dans ses décisions, a-t-il dit hier, alors que François Legault doit se prononcer cet après-midi sur le maintien des mesures en vigueur.
  • On peut parler «d’une course entre les variants et la vaccination», explique à InfoBref le professeur en santé publique Benoît Mâsse. Et les dernières données semblent suggérer que «les variants vont prendre le dessus avant que les bénéfices de la vaccination soient substantiels». 

La situation reste pour l’instant stable, mais les variants pourraient faire grimper rapidement le nombre d’infections. Christian Dubé évoquait hier un «calme avant la tempête» en soulignant la progression du variant britannique dans la région de Montréal.

  • 12 à 15% de l’ensemble des cas positifs à la Covid-19 sont dus à un variant.
  • Si les variants continuent de se propager, «cela peut devenir très dangereux», craint Christian Dubé.

À 17 h, le premier ministre doit annoncer si les allégements en vigueur depuis le 26 février vont perdurer au-delà du congé scolaire.

François Legault avait dit que ces allégements devaient se prolonger après le 5 mars. Mais le directeur de la santé publique Horacio Arruda avait précisé que la situation devrait être réévaluée.

  • Québec a pris une journée de plus pour prendre sa décision. 

Le gouvernement doit rester prudent, croit Benoît Mâsse, «même s’il est difficile de revenir en arrière».

  • «On sait que l’assouplissement des restrictions sanitaires facilite la propagation des variants.»
  • La vaccination doit prendre plus d’avance sur les variants, dit-il, si Québec veut maintenir les assouplissements. 
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Désaccord entre Legault et Labeaume sur le tracé du Tramway à Québec

Publié le 18 fév 2021
  • François Legault critique le «manque d’ouverture» du maire de Québec Régis Labeaume pour expliquer l’intention du gouvernement de modifier le trajet du tramway proposé par la Ville de Québec.
  • Selon le premier ministre, le nouveau trajet devra mieux desservir les banlieues de Québec. Pour y parvenir, Legault n’exclut pas la possibilité de bonifier l’investissement de 1,8 milliard $ du gouvernement. Le nouveau tracé pourrait être présenté en même temps que le projet de tunnel sous le Saint-Laurent Québec-Lévis.

Mesures sanitaires au Québec: ce qui va changer à partir du 8 février

Publié le 2 fév 2021
Mesures sanitaires au Québec: ce qui va changer à partir du 8 février

François Legault (Source: Twitter)

  • Le premier ministre a annoncé la réouverture des commerces non essentiels et des assouplissements dans les restrictions pour les activités extérieures et les étudiants des cégeps et des universités.
  • Le couvre-feu et le télétravail obligatoire sont maintenus partout. Mais six régions moins touchées par la pandémie vont bénéficier d’allégements supplémentaires.

Les commerces non essentiels vont rouvrir.

  • Cela concerne les magasins, dont les centres d’achats avec des précautions particulières, les salons de coiffure et les musées.

Les étudiants des cégeps et des universités pourront aller en classe au moins une fois par semaine. Néanmoins, les mesures seront adaptées en fonction de la situation de chaque établissement.

Pour les activités extérieures, à condition de respecter les consignes sanitaires, des groupes de:

  • quatre personnes pourront se réunir en zone rouge;
  • huit personnes en zone orange.

Six régions passent à l’orange.
Les restrictions sanitaires sont allégées en Abitibi-Témiscamingue, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, sur la Côte-Nord, en Gaspésie-îles-de-la-Madeleine, dans le Bas-Saint-Laurent et dans le Nord-du-Québec.

  • Les restaurants, les gyms, les théâtres et les cinémas vont rouvrir, avec des consignes sanitaires.
  • Le début du couvre-feu est repoussé à 21 h 30.

François Legault a indiqué que toutes ces mesures devraient normalement s’appliquer au moins jusqu’au 22 février. 






Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

François Legault discute des transferts en santé avec l’opposition fédérale

Publié le 1er fév 2021
François Legault discute des transferts en santé avec l’opposition fédérale

Erin O’Toole et François Legault (Source: Twitter)

  • À l’approche du budget fédéral, les provinces demandent toujours à Ottawa que la contribution fédérale passe de 22% à 35% des dépenses de santé, soit une hausse de 28 milliards $.
  • En tant que président du Conseil de la fédération, François Legault tente de rallier à sa cause les chefs de l’opposition fédérale.  

Le chef du Parti conservateur,Erin O’Toole s’est engagé hier auprès de Legault à échanger sur la question avec le Conseil de la fédération dans les 100 premiers jours d’un éventuel gouvernement conservateur.

  • O’Toole n’a pris aucun engagement sur un montant précis.
  • Mais il a confirmé son intention «d’augmenter les transferts en santé de façon stable, prévisible et sans condition».

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet a souligné la semaine dernière qu’Ottawa devait «respecter ses obligations en financement des soins de santé, sans autres conditions».

  • Sur Twitter, Blanchet a assuré hier que le Bloc porte la position de Québec.

Hier après-midi, François Legault devait également discuter avec le chef du NPD Jagmeet Singh et la cheffe du Parti vert Annamie Paul. 

En décembre dernier, les premiers ministres des provinces s’étaient dits déçus de leur échange avec le premier ministre canadien.

  • Justin Trudeau avait reconnu le besoin d’augmenter la contribution fédérale aux soins de santé sur le long terme, mais il ne s’était pas engagé à le faire avant la fin de la pandémie. 
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

François Legault pourrait annoncer demain la réouverture de certains commerces

Publié le 31 janv. 2021
François Legault pourrait annoncer demain la réouverture de certains commerces

François Legault (Source: Twitter)

  • Le premier ministre doit annoncer demain à 17 h les mesures qui s’appliqueront à partir du 8 février. Dans un message publié sur Facebook ce week-end, François Legault dit qu’il veut assouplir certaines règles, et «redonner un peu d’oxygène [aux] commerçants». 
  • La semaine dernière, le premier ministre a indiqué que la majorité des mesures en place resteraient en vigueur après le 8 février. Dans son dernier message, il souligne que plusieurs facteurs inconnus appellent à la «prudence» – notamment le nombre de vaccins qui seront livrés au cours des prochains mois, et la présence des variants du virus au Canada.

Québec devrait assouplir les mesures sanitaires dans certaines régions à partir du 8 février

Publié le 26 janv. 2021
Québec devrait assouplir les mesures sanitaires dans certaines régions à partir du 8 février

(Photo bureau du premier ministre)

  • Si la tendance à la baisse observée ces derniers jours se confirme, François Legault annoncera la semaine prochaine un assouplissement des mesures sanitaires qui pourrait être différent d’une région à l’autre.
  • Dans les dernières 24 h, moins de 1200 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés au Québec. La moyenne du nombre d’infections au cours des sept derniers jours se situe désormais autour de 1500 nouveaux cas par jour.

Il n’y aura pas de relâchement avant le lundi 8 février. 

On ne sait pas encore quelles mesures seront allégées à cette date.

  • Mais une levée du couvre-feu n’est pas encore envisagée, a dit le premier ministre. 

La situation n’est pas la même partout au Québec.

  • La région du Grand Montréal reste la plus touchée par la pandémie.
  • Les habitants de la métropole doivent donc s’attendre à ce que des restrictions importantes restent en vigueur au-delà du 8 février.
  • D’autres régions pourraient bénéficier d’allègements.

Par ailleurs, l’objectif de Québec de vacciner 225 000 Québécois d’ici le 8 février vient d’être atteint avec deux semaines d’avance.

  • À cause des retards de livraison de Pfizer, le programme de vaccination a été temporairement perturbé, notamment dans les résidences pour aînés (RPA).
  • Mais, selon le ministre de la Santé Christian Dubé, le nombre de doses qui devraient être livrées à partir du 8 février permettra une «reprise massive» de la vaccination.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus