François Legault

Legault envisage de faire des efforts pour réduire la charge de travail du personnel de santé

Legault envisage de faire des efforts pour réduire la charge de travail du personnel de santé

François Legault (Source: Twitter)

  • Le premier ministre a entendu les professionnels qui manifestaient lundi: il s’est dit prêt à tout pour soulager un réseau de la santé «à bout de souffle».
  • François Legault a évoqué des efforts financiers, mais limités: «nous pouvons réduire la surcharge de travail, mais pas augmenter les salaires au-dessus du niveau de l’inflation».

Professeure suspendue à Ottawa: les élus québécois dénoncent une dérive du débat

  • Les élus ont unanimement désapprouvé la suspension temporaire par la direction de l’Université d’Ottawa de la professeure Verushka Lieutenant-Duval, en réponse à l’indignation de certains étudiants concernant son utilisation du «mot commençant par N» dans un contexte pédagogique.
  • François Legault a parlé hier d’un «dérapage important et inquiétant»: «On a dépassé les limites. C’est comme si on avait une police de la censure».

Projet de loi 66: les partis d’opposition dénoncent un mépris des lois environnementales

  • Les consultations publiques sur le plan de relance économique du gouvernement, qui doit permettre d’accélérer la réalisation de 181 projets d’infrastructure au Québec, débutent aujourd’hui.
  • L’opposition déplore unanimement que, en vertu de la loi 66, les analyses d’impact puissent être faites en cours de projet — alors que les autorisations doivent normalement être obtenues avant le début d’un chantier.

Le gouvernement injecte 2,5 millions $ de plus dans la promotion des aliments du Québec

Le gouvernement injecte 2,5 millions $ de plus dans la promotion des aliments du Québec

François Legault (Source: Twitter)

  • Québec ajoute une aide supplémentaire aux plus de 7 millions $ déjà versés au Conseil de promotion de l’agroalimentaire québécois, mieux connu sous le nom d’Aliments du Québec.
  • À l’heure actuelle, la moitié des aliments que l’on consomme sont produits au Québec: «si on arrive à augmenter ce pourcentage, on va se retrouver avec une économie plus forte», a soutenu hier François Legault.

François Legault s’inquiète de la hausse des hospitalisations

François Legault s’inquiète de la hausse des hospitalisations

François Legault (Source: Twitter)

  • En seulement deux semaines, elles sont passées de 168 à 409 et, si la hausse se maintient, il craint que le nombre puisse encore doubler en 14 jours.
  • Le premier ministre veut éviter de surcharger les services hospitaliers, alors il demande aux Québécois de rester chez eux pour «casser» cette deuxième vague. 

L’application Alerte COVID fonctionne maintenant au Québec

L’application Alerte COVID fonctionne maintenant au Québec
  • Depuis hier, les Québécois peuvent télécharger l’application de notification des contacts conçue par Ottawa pour lutter contre la pandémie de COVID-19.
  • Le gouvernement Legault, qui s’inquiétait cet été de possibles atteintes à la vie privée des utilisateurs, se dit maintenant rassuré et demande à tout le monde d’utiliser l’application pour limiter la propagation du virus.

Comment ça marche?

  • Alerte COVID envoie une notification à son utilisateur lorsqu’il a été en contact avec une personne infectée par la COVID-19 pendant plus de 15 minutes, à moins de deux mètres de distance, au cours des 14 derniers jours.
  • Les appareils équipés de l’application communiquent grâce à Bluetooth pour permettre de notifier les utilisateurs entre eux.

Santé Canada assure que le processus est entièrement confidentiel.
L’application n’a pas accès au nom, à l’adresse, aux contacts ni aux renseignements médicaux des utilisateurs.

Important: pour que l’application soit utile, toutes les personnes infectées doivent faire connaître leur diagnostic, de façon anonyme, en entrant dans l’application une clé à usage unique fournie par les autorités sanitaires.

Alerte COVID a déjà été téléchargée par trois millions de Canadiens.

Le système est fonctionnel actuellement en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan, au Nouveau-Brunswick et à Terre-Neuve-et-Labrador.

L’application sera bientôt disponible en Colombie-Britannique, en Alberta, en Nouvelle-Écosse et dans l’Île-du-Prince-Édouard.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Les chefs atikamekw attendent des actes concrets contre le racisme systémique

Les chefs atikamekw attendent des actes concrets contre le racisme systémique

Rencontre de François Legault et des chefs atikamekw (Source: Twitter)

  • Une semaine après la mort de Joyce Echaquan à l’hôpital de Joliette, les chefs de la nation atikamekw ont demandé au premier ministre, lors d’une rencontre hier, d’imposer une formation au personnel soignant pour les sensibiliser aux réalités des Autochtones.
  • François Legault refuse de parler d’un racisme systémique au Québec, mais il souhaite mettre en place des mesures pour lutter contre le racisme dès que possible et il s’est dit prêt à s’excuser auprès de la famille de Joyce Echaquan.

Les foyers québécois qui attendent un accès à l’Internet haute vitesse vont devoir être patients

  • C’était une promesse de campagne de la CAQ, en 2018, de fournir le haut débit à tous les Québécois en 2022.
  • Mais dans les documents présentés par le ministère de l’Économie, l’engagement du gouvernement a changé: alors que les projets devaient précédemment être réalisés d’ici 2022, ils doivent maintenant seulement être entamés cette année-là et doivent être terminés au plus tard en 2026.

Québec va prendre en charge une partie des frais des entreprises ce mois-ci

  • Le gouvernement remboursera jusqu’à 15 000 $ de frais fixes aux entreprises qui devront fermer leurs portes à cause des règles sanitaires entrées en vigueur ce 1er octobre.
  • La mesure, créée pour soutenir les plus de 12 000 entreprises qui doivent fermer pendant 28 jours, devrait coûter environ 100 millions $.

Pour bénéficier de la mesure, les entreprises doivent:

  • se trouver en zone rouge;
  • être contraintes de fermer leurs portes en octobre.

Cependant, les restaurants qui continuent de servir des commandes pour emporter pourront quand même en bénéficier.

L’objectif: permettre aux commerçants, restaurateurs et propriétaires de bars de payer leurs loyers, taxes, factures et autres frais fixes pendant les 28 jours de fermeture décrétés par Québec.

La limite: cette aide d’urgence ne s’applique qu’aux dépenses encourues pendant le mois d’octobre.

Cette mesure peut être cumulée avec l’aide fédérale de Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes.

Québec estime qu’entre 20 000 et 25 000 entreprises sont en situation difficile aujourd’hui.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Legault donne plus de pouvoirs aux policiers pour faire respecter les règles sanitaires

  • Un télémandat, délivré à distance par un juge, permettra aux policiers d’intervenir rapidement dans les résidences privées ou auprès de manifestants.
  • Les personnes qui ne respectent pas les consignes s’exposent, à partir d’aujourd’hui, à des contraventions de 1000 $.

Alors que cinq millions de Québécois passent en zone rouge aujourd’hui, François Legault a précisé les moyens qui seront déployés pour faire respecter les consignes sanitaires.

Les règles

  • Dans les zones rouges, il est interdit d’accueillir à la maison des personnes d’une autre adresse — sauf un proche aidant, une personne offrant un service à domicile, ou un visiteur pour une personne habitant seule.
  • Partout au Québec, les manifestants doivent obligatoirement porter le masque ou respecter une distance de deux mètres.

La sanction

Dans les deux cas, les contrevenants pourront recevoir un constat d’infraction et des contraventions de 1000 $ (1500 $ en ajoutant les frais) s’ils refusent de collaborer. 


Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Trois régions passent en zone rouge: voici les mesures qui vont s’appliquer

  • L’état d’alerte maximale est déclenché dans la Communauté métropolitaine de Montréal, Rivière-du-Nord et les Laurentides, la Capitale-Nationale, et Chaudière-Appalaches.
  • Francois Legault a annoncé pour ces régions de nouvelles mesures sanitaires qui entreront en vigueur jeudi pour 28 jours, soit du 1er au 28 octobre.

À la maison

  • Interdiction de recevoir des convives. Les personnes vivant seules pourront toutefois recevoir un visiteur à la fois.
  • Les proches aidants et les personnes offrant du soutien ou un service à domicile ne sont pas visés par cette interdiction.

Les commerces

  • Les bars et les brasseries seront fermés.
  • Les salles à manger et les terrasses des restaurants le seront également. Seules les commandes à emporter seront possibles.
  • Salles de spectacles, casinos, cinémas, théâtres, bibliothèques et musées seront fermés.
  • Les entreprises et boutiques pourront rester ouvertes. Cela inclut les salles d’entraînement, les salons de coiffure et d’esthétique.

Rassemblements

  • Interdiction des rassemblements dans les lieux privés et publics. 
  • Pas plus de 25 personnes dans les lieux de culte et les funérailles, à condition de tenir un registre.
  • Les manifestations seront permises en respectant une distance de deux mètres et le port du masque.

Les déplacements non essentiels vers d’autres régions sont fortement déconseillés.

Le niveau d’alerte a été relevé dans toutes les autres régions du Québec:

  • Le Bas-Saint-Laurent, Portneuf, Charlevoix, la Mauricie, le Centre-du-Québec, l’Estrie, la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine ainsi que le reste des Laurentides, de Lanaudière et la Montérégie rejoignent l’Outaouais en zone orange.
  • Le Saguenay–Lac-Saint-Jean, l’Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, le Nord-du-Québec, le Nunavik et les Terres-Cries-de-la-Baie-James passent du vert au jaune.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Québec serait prêt à adopter l’application fédérale Alerte COVID

  • Après des mois d’opposition, le gouvernement serait sur le point d’adopter l’application pour notifier son exposition au virus, lancée en juillet par Ottawa.
  • Le gouvernement Legault avait mis le projet sur pause au mois d’août, mais il restait ouvert à son utilisation en cas de deuxième vague.