Aérospatiale

Nouvelles, données et tendances concernant l’industrie aérospatiale, particulièrement à Montréal, au Québec et au Canada  [voir aussi: AéronautiqueAviation, Elon Musk, Espace, Innovation, Télécommunications Transports]

Climat: Ottawa investit 8 millions $ pour surveiller la Terre depuis l’espace

Mis à jour il y a 8 h
Climat: Ottawa investit 8 millions $ pour surveiller la Terre depuis l’espace

(Source: Agence spatiale canadienne)

  • 21 entreprises canadiennes – dont Lux Aerobot, d’Alma, qui obtient ses images grâce à des ballons d’observation – vont se partager 8 millions $ pour développer des applications afin de mieux observer la Terre à partir de satellites. 
  • Les données récoltées de l’espace sur les émissions de GES ou la couverture de glace sont essentielles pour lutter contre les changements climatiques, affirme le ministre de l’Environnement Steven Guilbeault. En cas d’incendie, ces données permettront aussi d’optimiser les opérations de secours. 

Dans son dernier budget, le gouvernement Trudeau a prévu au total 90 millions $ pour observer la Terre par satellites. 

En plus de ce budget, Ottawa avait annoncé en novembre un financement de 20 millions $ à l’entreprise montréalaise GHGSat pour mesurer, à partir de données collectées par satellite, les émissions de méthane au pays.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Le télescope le plus puissant au monde bientôt prêt à scruter l’Univers

Publié le 9 janv. 2022
Le télescope le plus puissant au monde bientôt prêt à scruter l’Univers

Une illustration du télescope spatial James Webb (Source: Nasa / Adriana Manrique Gutierrez)

  • Le télescope spatial de la Nasa, baptisé James Webb, a terminé avec succès samedi la phase finale de son déploiement, 2 semaines après son décollage. 
  • Il sera utilisé par les astronomes du monde entier dans environ 6 mois lorsqu’il aura atteint son orbite à 1,5 million km de la Terre. Ils pourront observer les premières galaxies qui se sont formées 200 millions d’années après le Big Bang, et examiner l’atmosphère de planètes qui réunissent les conditions propices à l’apparition de la vie hors du système solaire.

La Chine accuse Elon Musk de menacer la sécurité de ses astronautes

Publié le 28 déc 2021
La Chine accuse Elon Musk de menacer la sécurité de ses astronautes

Elon Musk (Source: Daniel Oberhaus / Flickr)

  • Pékin affirme que la station spatiale chinoise a dû, à 2 reprises cette année, effectuer des manœuvres pour éviter une collision avec des satellites Starlink de la société SpaceX du milliardaire Elon Musk. SpaceX a envoyé dans l’espace plus de 1500 satellites Starlink pour fournir un service d’Internet à haute vitesse.
  • La Chine a adressé ses accusations contre les satellites américains au Bureau des affaires spatiales de l’ONU. Sur les réseaux sociaux, des Chinois s’en sont eux pris à Elon Musk en appelant au boycott des voitures électriques Tesla, constructeur fondé par le milliardaire et dont un quart des véhicules sont vendus en Chine. 

Les États-Unis accusent la Russie d’avoir mis des astronautes en danger

Publié le 15 nov. 2021
Les États-Unis accusent la Russie d’avoir mis des astronautes en danger

La Station spatiale internationale (Source: NASA)

  • Le Pentagone enquête sur un événement survenu lundi qui a généré des débris dans l’espace et forcé les astronautes de la Station spatiale internationale à se réfugier dans leurs vaisseaux pour être prêts à évacuer d’urgence la station.
  • Le département d’État américain accuse Moscou d’avoir effectué un tir de missile antisatellite «dangereux et irresponsable». Selon le gouvernement américain, le tir a généré plus de 1500 débris traçables et des centaines de milliers d’autres plus petits «qui menacent désormais les intérêts de toutes les nations».

La Nasa s’exerce à protéger la Terre en déviant un astéroïde

Publié le 6 nov. 2021
La Nasa s’exerce à protéger la Terre en déviant un astéroïde

(Source: Nasa)

  • La Nasa, l’agence qui gère le programme spatial des États-Unis, se prépare à envoyer un vaisseau à 11 millions de kilomètres de la terre pour dévier un astéroïde.
  • L’exercice a pour but de tester cette technique pour une première fois, sur un astre qui ne représente aucun danger de collision avec la terre. La Nasa veut ainsi se préparer à faire face à l’éventualité – peu probable – qu’un gros astéroïde menace un jour de s’écraser sur notre planète. 

Cette mission de «défense planétaire», comme l’indique la Nasa, est baptisée Dart:

  • l’acronyme de Double Asteroid Redirection Test; 
  • et qui veut dire «fléchette» en anglais.

La mission doit décoller le 23 novembre de la Californie à bord d’une fusée Falcon 9 de Space X, une société créée par le fondateur de Tesla Elon Musk.

  • Elle transportera un vaisseau qui quittera l’orbite terrestre pour rejoindre 10 mois plus tard l’astéroïde Didymos, 11 millions km plus loin.

L’objectif de la mission est de frapper la lune de Didymos pour en dévier la trajectoire. 

  • Didymos mesure 780 m de diamètre. Sa lune a un diamètre de 160 m.
  • Projeté à une vitesse de 24 000 km/h, le vaisseau devrait modifier de 1% l’orbite de la lune. 

Cet exercice devrait aider la Nasa à déterminer la force d’impact nécessaire pour dévier un astre de cette ampleur. 

  • Le coût de la mission est évalué à 330 millions $US.

La Nasa ratisse le ciel pour déceler de potentielles menaces pour la Terre. 

  • Sur son site web, l’organisme affirme qu’aucun astéroïde d’au moins 140 m de diamètre ne présente de risque important de toucher la Terre d’ici les 100 prochaines années. 
  • Toutefois, on n’aurait découvert pour l’instant que 40% des astéroïdes de cette taille.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Le 4e passager de Blue Origin sera le plus jeune astronaute de l’histoire

Publié le 15 juil 2021
  • Oliver Daemen, un jeune néerlandais de 18 ans, s’envolera mardi prochain aux côtés du fondateur de Blue Origin Jeff Bezos, de son frère Mark, et de Wally Funk, 82 ans, lors du premier vol habité du vaisseau New Shepard.  
  • Le jeune homme sera le premier passager payant de Blue Origin, tandis que le gagnant des enchères qui a remporté un siège pour 28 millions $US, lui, ira plutôt dans l’espace lors d’une prochaine mission.

À 18 ans, Oliver Daemen possède déjà un brevet de pilote privé.

  • Selon Blue Origin, la semaine prochaine, il réalisera le rêve de sa vie à bord du vaisseau. 
  • À la rentrée, il prévoit d’étudier la physique et la gestion de l’innovation à l’université d’Utrecht, aux Pays-Bas.

Dimanche dernier, Richard Branson était le premier milliardaire à s’envoler dans l’espace à bord du vaisseau de sa propre compagnie de tourisme spatial Virgin Galactic.

Mais Blue Origin dit qu’elle offre une expérience différente de celle de Virgin Galactic. 

  • Contrairement au vaisseau de Virgin, Blue Shepard doit dépasser 86 km d’altitude – la distance qui marque la frontière de l’espace – pour s’élever jusqu’à 100 km. 
  • Blue Origin affirme également que son vaisseau est plus écologique. 

Plus que du tourisme spatial

  • Blue Origin aimerait aussi devenir un sous-traitant important de la Nasa.
  • Elle concurrencerait alors l’entreprise d’Elon Musk SpaceX qui, depuis l’an dernier, est le partenaire commercial principal de l’agence spatiale américaine.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Première sortie dans l’espace réussie pour Richard Branson

Publié le 11 juil 2021
Première sortie dans l’espace réussie pour Richard Branson

Richard Branson à bord du vaisseau de Virgin Galactic (Source: Virgin Galactic)

  • Le fondateur de Virgin Richard Branson est le premier milliardaire à s’être envolé dans l’espace, à bord du vaisseau de sa propre société de tourisme spatial Virgin Galactic. Il devance d’une dizaine de jours le fondateur d’Amazon Jeff Bezos.
  • Accompagné de 2 pilotes et de 3 employés, Branson a pu hier, pendant quelques minutes, flotter en apesanteur à 86 km de la Terre, avant de redescendre en planant vers la base Spaceport America, au Nouveau-Mexique.

Virgin Galactic compte lancer ses vols commerciaux en début d’année prochaine.

  • La société prévoit seulement 2 autres vols d’essai avant ces vols commerciaux.
  • Elle espère ensuite pouvoir réaliser jusqu’à 400 vols chaque année.

Quelque 600 billets ont déjà été vendus – entre 200 000 et 250 000 $US chaque.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Premier vol touristique de Blue Origin: qui sera la quatrième passagère?

Publié le 1er juil 2021
  • Wally Funk, âgée de 82 ans, sera la personne la plus âgée à s’envoler dans l’espace: le 20 juillet prochain, elle accompagnera le fondateur d’Amazon Jeff Bezos, le frère de Bezos, et le mystérieux acheteur du premier billet (son identité n’a pas encore été dévoilée) lors du premier vol touristique de la société Blue Origin.
  • Cette «invitée d’honneur» n’a pas été choisie au hasard par le milliardaire. Wally Funk cumule près de 20 000 heures de vol aux commandes d’un avion, et elle fut la première inspectrice de l’agence américaine de l’aviation (FAA).

Elle a surtout participé au programme Mercury 13 de la NASA, en 1961.

  • Avec 12 autres femmes, elle a passé les tests réservés aux premiers astronautes américains sélectionnés pour voyager dans l’espace. 
  • Elle était alors la plus jeune à réussir le programme.

«Ils m’ont dit que j’avais fait le travail mieux et plus vite que n’importe lequel des hommes», indique Wally Funk, dans la vidéo partagée par Jeff Bezos sur Instagram pour présenter la quatrième passagère.

  • Mais le programme a été annulé: aucune des 13 femmes n’a été envoyée dans l’espace. 

Wally Funk dit qu’elle a pourtant relancé plusieurs fois la NASA pour réaliser son souhait de devenir astronaute. Ce souhait, Jeff Bezos a décidé de le réaliser.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Virgin Galactic obtient le droit d’envoyer des touristes dans l’espace

Publié le 27 juin 2021
Virgin Galactic obtient le droit d’envoyer des touristes dans l’espace

(Source: Virgin Galactic)

  • Virgin Galactic, l’entreprise de tourisme spatial du milliardaire Richard Branson, a reçu l’approbation de la Federal Aviation Administration (FAA), l’organisation qui supervise le transport aérien aux États-Unis, pour transporter des personnes dans l’espace.
  • C’est la première fois que la FAA accorde à une entreprise une licence pour transporter des particuliers dans l’espace.

Pour obtenir cette licence, Virgin Galactic a dû se plier à un test pour vérifier le bon fonctionnement de son vaisseau Space Ship Two. 

  • Le test effectué en mai avait été un succès. 

Trois vols tests sont encore prévus par l’entreprise, dont un qui accueillera Richard Branson lui-même. 

Les vols de Virgin Galactic devraient être accessibles à des clients dès le début de l’année prochaine. 

  • Les vols dureront 90 minutes, dont plusieurs minutes d’apesanteur.
  • L’entreprise dit qu’elle a reçu plus de 600 réservations.
  • Les clients devront débourser 250 000 $US par billet. 

Virgin Galactic fait face à un rival de taille: Jeff Bezos.

Le fondateur d’Amazon a lui aussi fondé son entreprise de tourisme spatial: Blue Origin.

  • Tout comme Richard Branson, Bezos a prévu de voler à bord de l’un de ses appareils avant les clients réguliers. 
  • Ce devrait être le 20 juillet. Jeff Bezos sera accompagné de son frère, du gagnant d’une vente aux enchères pour le premier billet, et d’une quatrième personne dont on ne connait pas encore l’identité. 

On ne sait pas encore quand Richard Branson volera à bord d’un de ses vaisseaux.  

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

La Station spatiale internationale a un nouveau panneau solaire

Publié le 20 juin 2021
La Station spatiale internationale a un nouveau panneau solaire

(Source: Nasa)

  • L’astronaute français Thomas Pesquet et l’astronaute américain Shane Kimbrough ont réussi à installer hier, à la deuxième tentative, un premier panneau solaire nouvelle génération de 19 mètres sur la station spatiale internationale (ISS).
  • Ces panneaux solaires, livrés par un cargo de SpaceX, devraient permettre à l’ISS de produire plus d’énergie. Les deux astronautes sortiront à nouveau dans l’espace, à 400 kilomètres au-dessus de la Terre, vendredi pour terminer l’installation d’un deuxième panneau solaire.

28 millions $ pour un vol de 11 minutes dans l’espace avec Jeff Bezos

Publié le 13 juin 2021
28 millions $ pour un vol de 11 minutes dans l’espace avec Jeff Bezos

Jeff Bezos devant la fusée New Shepard (Source: Blue Origin)

  • C’est le prix qu’a payé aux enchères le premier voyageur client de Blue Origin, la société du fondateur d’Amazon Jeff Bezos, pour faire partie du premier vol de tourisme spatial de la société le 20 juillet.
  • Jeff Bezos quittera son poste de chef de la direction d’Amazon le mois prochain. En annonçant son départ début juin, il avait indiqué qu’il serait à bord du premier vol habité dans la fusée New Shepard, avec son frère et le gagnant d’une enchère. 

Blue Origin a indiqué samedi qu’un quatrième touriste de l’espace se joindra à eux, sans préciser son identité. 

Les 28 millions $US doivent être versés à une fondation créée par Blue Origin pour encourager les jeunes à travailler dans le milieu scientifique et spatial. 

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Bombardier fait face à une nouvelle controverse

Publié le 3 mai 2021
Bombardier fait face à une nouvelle controverse

(Source: Bombardier)

  • Dans une lettre envoyée à Bombardier, un détenteur d’obligations de la société allègue que certaines ventes d’actifs auxquelles elle a procédé, notamment celles du secteur Transport, du programme de biréacteurs régionaux et de la division Aérostructures, constituent un manquement aux engagements de Bombardier envers ses créanciers. 
  • Par communiqué, l’avionneur a fait savoir que ces allégations sont sans fondement et que ces ventes d’actifs devraient plutôt lui permettre de renforcer son bilan. Cependant, pour régulariser la situation, Bombardier va solliciter le consentement de ses créanciers pour modifier certaines clauses de ses obligations.