Aviation

Nouvelles et tendances concernant l’industrie de l’aviation, particulièrement au Québec et au Canada [voir aussi: Air Canada, Aéronautique, Bombardier, Transat, Transports]

Les principaux transporteurs aériens veulent être carboneutres d’ici 2050

Publié le 5 oct. 2021
Les principaux transporteurs aériens veulent être carboneutres d’ici 2050

[Source: Unsplash]

  • L’Association internationale du transport aérien (Iata), qui représente 290 compagnies aériennes (dont Air Canada et Air Transat) assurant 82% du trafic aérien mondial, s’est engagée à ce que l’ensemble de ses membres atteignent zéro émission nette de CO2 d’ici 2050.
  • Cet objectif est «audacieux» a admis le président de l’Iata, d’autant plus que l’association prévoit que ses membres perdront collectivement 52 milliards $US cette année et presque 12 milliards $US l’an prochain.

Breffage Affaires

L’essentiel sur ce qui reste du 11 septembre 2001 dans les affaires aujourd’hui

Publié le 1er oct. 2021
L’essentiel sur ce qui reste du 11 septembre 2001 dans les affaires aujourd’hui
  • Alors qu’on semble sortir lentement de la pandémie de Covid-19, ces dernières semaines ont marqué le 20e anniversaire d’une autre crise majeure: celle des attentats du 11 septembre 2001.
  • Ces attentats n’ont pas laissé que les images saisissantes des tours jumelles du World Trade Center en train de s’effondrer. En plus des conséquences géopolitiques qu’il a entraînées – dont les guerres en Irak et en Afghanistan, le 11 septembre a laissé des traces durables dans l’économie et les pratiques d’affaires.

Résumé d’une conversation le 28 septembre 2021 lors d’un midi-conférence de l’Association des MBA du Québec avec Martin Massé, MBA, v.-p. affaires publiques et v.-p développement durable d’ADM Aéroport de Montréal, et François Normand, candidat MBA, journaliste économique et financier du journal Les Affaires.

L’héritage du 11 septembre: des conséquences qui perdurent

Sécurité accrue dans des transports aériens

Des mesures de sécurité draconiennes se sont ajoutées dans les aéroports et dans les avions, notamment:

  • la fouille plus complète, qui exige que les voyageurs arrivent à l’aéroport avec beaucoup d’avance sur l’horaire de leur vol; et
  • la porte du cockpit renforcée pour protéger le poste de pilotage.

À cause du temps d’attente, l’espace commercial des aéroports s’est déplacé de la zone «ville», ouverte aux familles qui accompagnaient les voyageurs sur leur départ, à la zone contrôlée, après le point de fouille: cette zone est devenue un centre commercial et un pôle de divertissement.

La protection de données stratégiques a été renforcée

Si la banque d’affaires Morgan Stanley, qui était le plus important locataire du World Trade Center, a pu reprendre ses activités rapidement, c’est parce qu’elle avait conservé une copie de ses données stratégiques hors de l’île de Manhattan.

Après le 11 septembre, la majorité des grandes organisations ont réalisé qu’elles devaient mieux protéger leurs données stratégiques, et se donner les moyens de recommencer à fonctionner même si leur siège social était hors service.

Prise de conscience de l’importance des risques géopolitiques

Avant le 11 septembre, les organisations se préoccupaient surtout de risques économiques, et un peu de risques politiques sur les lois et règlements qui pourraient les affecter. Seule une minorité étudiait les risques géopolitiques.

Cela a changé depuis. Beaucoup d’organisations, à commencer par les investisseurs institutionnels comme la Caisse de dépôt , ont pris conscience qu’elles devaient suivre les tendances politiques globales et leur impact possible sur les marchés où ces organisations sont présentes ou vendent leurs produits.

Amélioration de l’efficacité logistique

Alors que les voyages de passagers en avion sont devenus plus longs à cause des contrôles de sécurité, le transport transfrontalier des marchandises, lui, s’est accéléré.

Les entreprises, les transporteurs et les administrations se sont adaptés aux nouvelles exigences de sécurité. Le prédédouanement a permis de désengorger certains contrôles aux frontières à l’arrivée.

Résultat: à la frontière terrestre entre le Canada et les États-Unis, le camion d’une entreprise exportatrice passe la frontière plus rapidement aujourd’hui qu’avant le 11 septembre.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent les deux bulletins quotidiens d’InfoBref. Essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou cliquez sur le bouton «Infolettres» en haut à droite


Des conséquences attendues qui ne se sont pas réalisées

Moins de voyages? Au contraire

Après le choc du 11 septembre, beaucoup prévoyaient un avenir sombre aux secteurs de l’aviation et du tourisme de longue distance.

Pourtant, dès que les gens ont repris confiance dans la sécurité des transports aériens, ils se sont remis à voyager, comme avant – et même davantage.

Passer de «juste à temps» à «juste au cas où»? Pas vraiment

Dans les mois suivants le 11 septembre, des dirigeants d’organisation juraient qu’ils ne se feraient plus prendre par surprise.

  • Ils voulaient revoir leur chaine d’approvisionnement pour la sécuriser, et prévoyaient d’augmenter leurs stocks pour se prémunir contre des défaillances dans cette chaine.
  • L’idée était de passer du mode «juste à temps» à un mode «juste au cas où».

Ce changement a été de courte durée.

  • La pression concurrentielle a de nouveau poussé les organisations vers une logique d’optimisation dans un mode «juste à temps» – on a pu le constater lorsque la pandémie de Covid-19 a frappé.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles Affaires et Technologies: abonnez-vous aux infolettres quotidiennes d’InfoBref ici ou en cliquant sur le bouton Infolettres en haut à droite.


Mise en perspective: la pandémie de Covid-19 par rapport au 11 septembre

Un choc plus violent pour l’industrie du transport aérien et celle du tourisme

L’impact de la pandémie sur les activités des transporteurs aériens est beaucoup plus profond. Même si les vols n’ont pas été complètement interrompus ou ont repris assez rapidement, le volume de voyageurs est resté nettement plus bas depuis maintenant un an et demi.

Le Canada n’a pas aidé ces transporteurs autant que d’autres pays l’ont fait.

Après la grande récession de 2008, qui avait elle aussi durement affecté le secteur, la pandémie est un autre choc pour cette industrie, dont tous les joueurs ne se remettront sans doute pas.

Des perspectives de reprise moins claires pour les voyages d’affaires

Il n’y a guère d’inquiétude pour les voyages d’agrément.

  • Les voyageurs devront sans doute s’habituer à de nouvelles exigences sanitaires, comme ils se sont habitués aux nouvelles exigences de sécurité qui ont suivi le 11 septembre.
  • Mais quand la vaccination sera généralisée et que la situation sanitaire des transports inspirera à nouveau confiance, les gens recommenceront à voyager, pour le plaisir et pour voir leur famille éloignée. 

L’avenir des voyages d’affaires est moins clair.

  • Même si beaucoup de prospection et de relation clientèle se fait par visioconférence depuis le début de la pandémie, on peut présumer que l’impératif de rencontrer face à face certains prospects et clients importants l’emportera, à terme, sur les réticences à reprendre l’avion.
  • En revanche, à l’intérieur des grandes organisations, il est très possible que, sur le long terme, elles choisissent de réduire de façon importante les voyages de leurs employés entre leur siège social et leurs établissements géographiquement dispersés.
Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

Les étrangers de retour au Canada, s’ils sont adéquatement vaccinés

Publié le 6 sept. 2021
Les étrangers de retour au Canada, s’ils sont adéquatement vaccinés

(Source: Rudy et Peter Skitterians / Pixabay)

  • À compter d’aujourd’hui, presque tous les voyageurs étrangers peuvent à nouveau séjourner au pays pour des raisons non essentielles, comme le tourisme, à condition qu’ils aient reçu 2 doses de vaccin. Jusqu’ici, seuls les Américains y étaient autorisés. 
  • Selon Ottawa, «les preuves scientifiques et la situation épidémiologique» permettent la réouverture des frontières – sauf pour les voyageurs en provenance d’Inde et du Maroc: les vols directs venant de ces pays ont été suspendus.

Malgré une hausse du nombre de cas de Covid-19 au Canada, le gouvernement fédéral assure que les mesures sanitaires en place sont assez efficaces.

Ottawa a choisi de maintenir sa décision de rouvrir des frontières aux étrangers parce que: 

  • le nombre d’hospitalisations reste stable; 
  • le nombre de Canadiens vaccinés continue d’augmenter; et 
  • très peu de voyageurs pleinement vaccinés sont porteurs du virus: au mois d’août, seulement 0,19% des tests effectués sur des voyageurs adéquatement vaccinés se sont avérés positifs.  

À leur arrivée, les voyageurs étrangers devront présenter: 

  • une preuve vaccinale sur l’application ou le portail en ligne ArriveCAN pour prouver qu’ils ont reçu 2 doses de vaccins homologués au Canada –  Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Johnson & Johnson;  
  • un test de dépistage négatif à la Covid-19, de moins de 72h, ou un résultat positif obtenu entre 14 et 180 jours avant leur départ – pour prouver qu’ils ont récemment été immunisés contre la Covid-19;

et ils ne doivent avoir aucun symptôme de la maladie.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Bombardier demande des fonds publics pour rendre ses avions moins polluants

Publié le 2 août 2021
Bombardier demande des fonds publics pour rendre ses avions moins polluants

(Source: Bombardier)

  • Le PDG de Bombardier Éric Martel a dit au Journal de Montréal que l’entreprise avait soumis un projet aux gouvernements provincial et fédéral. Éric Martel a qualifié le projet d’«ambitieux», précisant qu’il chercherait à faire des «percées technologiques» pour réduire la pollution de ses avions.
  • En 2016, Québec a versé 1,3 milliard $ à Bombardier pour développer l’avion C Series. Un an plus tard, Ottawa a prêté 373 millions $ à l’entreprise, dont près de 250 millions $ pour le jet Global 7500 – un avion d’affaires luxueux.

Porter achète ses premiers avions à réaction

Publié le 12 juil 2021
Porter achète ses premiers avions à réaction

Dessin d’un nouveau jet Embraer de Porter (Source: Porter)

  • Le transporteur régional Porter dépensera près de 6 milliards $ pour acheter jusqu’à 80 jets Embraer pouvant transporter 146 passagers.
  • Porter, dont la flotte actuelle est constituée d’avions à turbopropulseurs (moteurs à hélices), prévoit d’étendre son rayon d’action nord-américain pour offrir de nouvelles liaisons entre plusieurs grandes villes canadiennes et les États-Unis, les Caraïbes et le Mexique. 

Porter continuera à assurer ses vols régionaux à l’intérieur du Canada avec des avions à turbopropulseurs. 

Les nouveaux avions à réaction serviront pour les vols vers l’étranger, notamment à partir de Montréal.

À Toronto, Porter devra commencer à utiliser les pistes de l’aéroport Pearson, parce que les avions à réaction ne peuvent pas décoller ni atterrir à l’aéroport Billy Bishop, près du centre-ville de Toronto, parce que sa piste est trop courte.

Porter croit que l’ajout de 80 jets Embraer lui permettra de créer jusqu’à 6 000 nouveaux emplois.

  • Mais, en élargissant ses activités aux vols vers l’étranger, la société devra affronter la concurrence directe de transporteurs aériens déjà bien établis comme Air Canada, WestJet et Air Transat.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Avis aux chercheurs d’aubaines: Bombardier rénovera ses vieux jets d’affaires pour les vendre quelques millions de moins

Publié le 8 juil 2021
Avis aux chercheurs d’aubaines: Bombardier rénovera ses vieux jets d’affaires pour les vendre quelques millions de moins

(Source: Bombardier)

  • Bombardier lance un programme d’avions certifiés: l’avionneur veut racheter certains de ses vieux jets d’affaires construits il y a plusieurs années pour les inspecter, les rénover et les mettre à niveau, avant de les remettre sur le marché. 
  • Ce programme devrait permettre à des particuliers ou des entreprises de mettre la main sur un avion d’affaires vendu à une fraction du prix d’un avion neuf, qui peut atteindre quelques dizaines de millions $. 

Les Canadiens vaccinés sont maintenant exemptés de quarantaine

Publié le 5 juil 2021
  • À compter d’aujourd’hui, les Canadiens et les résidents permanents qui ont reçu deux doses de vaccins n’ont plus besoin de s’isoler à leur domicile pendant 14 jours ni d’effectuer un test de dépistage 8 jours après leur retour au Canada.
  • Les voyageurs entièrement vaccinés qui rentrent au pays par avion n’ont plus besoin non plus de passer 3 jours dans un hôtel supervisé pour attendre le résultat du test de dépistage de la Covid-19 effectué à leur arrivée.

Avant leur retour au Canada, les voyageurs doivent soumettre leur preuve de vaccination numérique sur le site internet ou l’application ArriveCan.

  • Ils doivent encore présenter un test de dépistage négatif avant de monter à bord d’un avion à destination du Canada ou d’arriver à la frontière terrestre.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Vols annulés à cause de la pandémie: les voyageurs seront indemnisés à la rentrée

Publié le 29 juin 2021
  • Les voyageurs dont les vols ont été annulés à cause de la crise sanitaire pourront être dédommagés à compter de septembre par le Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyages (FICAV).
  • L’Office de la protection du consommateur conseille néanmoins aux personnes qui ne l’auraient pas encore fait d’entamer des démarches auprès de leur voyagiste pour être remboursées dans de meilleurs délais. 

Sunwing obtient un prêt de 100 millions $ pour rembourser ses clients

Publié le 25 juin 2021
Sunwing obtient un prêt de 100 millions $ pour rembourser ses clients

[Source: Sunwing]

  • Le gouvernement fédéral prêtera à Sunwing Airlines et à Vacances Sunwing jusqu’à 100 millions $ pour rembourser les clients dont les voyages ont été annulés pendant la pandémie.
  • Ce prêt permettra au transporteur de Toronto de rembourser les billets d’avion, les hôtels et les forfaits qui avaient été prévus à partir du 1er février 2020. 

Ottawa avait déjà octroyé plus tôt cette année un autre prêt de 348 millions $ à Sunwing, pour protéger les emplois du transporteur. 

Air Canada et Transat ont aussi reçu de l’aide financière d’Ottawa depuis le début de la pandémie.

Les clients de Sunwing ont jusqu’au 27 août pour demander leur remboursement.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Fin de la quarantaine à compter du 6 juillet pour les Canadiens vaccinés

Publié le 21 juin 2021
Fin de la quarantaine à compter du 6 juillet pour les Canadiens vaccinés

(Source: Pixabay)

  • Les voyageurs qui ont reçu deux doses de vaccin n’auront plus besoin de s’isoler à leur domicile pendant 14 jours à leur retour au Canada, à partir du moment où ils reçoivent un résultat négatif au test de dépistage effectué à leur arrivée.
  • Cet allégement concerne les citoyens canadiens, les résidents permanents, et les personnes actuellement autorisées à entrer au Canada, dont des membres de la famille.

À partir du 6 juillet, les personnes entièrement vaccinées seront exemptées de quarantaine à leur domicile.

  • La fin de la quarantaine supervisée à l’hôtel pour les personnes vaccinées avait été annoncée par Ottawa au début du mois.

Ces voyageurs devront toutefois remplir plusieurs conditions:

  • avoir reçu deux doses de l’un des quatre vaccins approuvés par Santé Canada – Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Johnson & Johnson;
  • avoir reçu la deuxième dose depuis au moins 14 jours; et
  • passer un test de dépistage à leur départ, puis un autre à leur arrivée au Canada. 

La quarantaine s’appliquera toujours aux voyageurs:

  • qui ont reçu une seule dose de vaccin;
  • qui reçoivent un résultat positif au test de dépistage effectué à leur arrivée; et
  • aux moins de 12 ans, qui ne peuvent pas encore être vaccinés. 

La preuve de vaccination:

  • doit être téléversée dans l’application ArriveCan; et
  • conservée, sous forme papier ou numérique, pendant au moins 14 jours après l’arrivée au Canada.

Indépendamment de ces nouvelles règles concernant la fin de la quarantaine, les frontières canadiennes restent fermées aux voyages non essentiels jusqu’au 21 juillet.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Air Transat compte desservir une cinquantaine de destinations l’hiver prochain

Publié le 17 juin 2021
  • À compter du 1er novembre, Air Transat prévoit d’assurer des vols directs vers des destinations Sud à partir de 8 villes canadiennes. Concernant les destinations européennes, Air Transat offrira «progressivement» des vols directs de Montréal vers la France, le Portugal, l’Espagne et l’Italie.
  • Destinations soleil prévues en vols directs à partir de Montréal: Colombie, Costa Rica, Cuba, États-Unis (avec deux nouvelles destinations, Miami et Fort Myers), Guadeloupe, Haïti, Honduras, Jamaïque, Mexique, Martinique, Panama, Porto Rico, République dominicaine, Saint-Martin et Salvador. À partir de Québec: Cuba, États-Unis, Mexique et République dominicaine. 

Une startup soutenue par United Airlines dévoile un modèle de taxi volant électrique

Publié le 12 juin 2021
Une startup soutenue par United Airlines dévoile un modèle de taxi volant électrique

avion-taxi électrique Maker de Archer Aviation

  • La startup américaine Archer Aviation prévoit que son avion-taxi électrique Maker entrera en service en 2024, d’abord à Los Angeles, puis à Miami. Cet avion à décollage et atterrissage vertical est conçu pour les vols de moins de 100 kilomètres, par exemple pour relier l’aéroport international de Los Angeles à Hollywood.
  • United Airlines, qui a investi 20 millions $US dans Archer Aviation, veut acquérir jusqu’à 200 de ces avions.