Transports

Les deux géants du rail canadien se battent pour la même proie aux États-Unis

Mis à jour il y a 12 h
  • Le Canadien National (TSX: CNR), de Montréal, est venu chambouler le projet du Canadien Pacifique (TSX: CP), de Calgary, d’acheter le transporteur ferroviaire américain Kansas City Southern (NYSE: KSU). Les deux sociétés canadiennes convoitent un réseau qui leur permettrait de prolonger le leur jusqu’au Mexique.
  • Le CN a fait hier une offre d’achat de 30 milliards $US pour Kansas City Southern, soit une offre supérieure d’à peu près 20% en valeur à celle qu’avait faite le CP le mois dernier. Mais comme le réseau CN couvre déjà certaines régions proches du réseau de Kansas City Southern, le CN pourrait avoir plus de mal que le CP à obtenir l’autorisation des autorités américaines pour une telle transaction.

Québec prévoit plus de 6 milliards $ pour les infrastructures de transport

Publié avant-hier
Québec prévoit plus de 6 milliards $ pour les infrastructures de transport

(Source: Pixabay)

  • Le gouvernement Legault va investir 6,4 milliards $ sur deux ans pour entretenir et améliorer les infrastructures routières, ferroviaires, maritimes et aéroportuaires.
  • Selon le ministre des Transports François Bonnardel, il s’agit des investissements les plus importants consacrés à ces infrastructures dans l’histoire du Québec. 

Le gouvernement espère que ces investissements contribueront de façon importante à la relance post-Covid, en permettant:

  • de maintenir plus d’un demi-million d’emplois; et
  • de générer plusieurs milliards de dollars chaque année.

L’enveloppe globale doit notamment servir à:

  • réparer des structures et des chaussées;
  • améliorer l’efficacité et la sécurité;
  • entretenir des structures ferroviaires abandonnées; et 
  • des projets ferroviaires, aéroportuaires et maritimes.

Québec avait annoncé précédemment un investissement de 1,2 milliard $ pour la réfection des infrastructures routières de la région de Montréal. 

Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

Le financement de la station du REM à l’aéroport de Montréal est confirmé

Publié le 15 avr. 2021
Le financement de la station du REM à l’aéroport de Montréal est confirmé

(Source: Flickr)

  • Québec et Ottawa se sont entendus sur un montage financier de 600 millions $ pour ce projet qui permettra de relier le centre-ville de Montréal à l’aéroport Montréal-Trudeau.
  • L’accord prévoit un prêt de 300 millions $ de la Banque de l’infrastructure du Canada (BIC), un prêt de 100 millions $ de Québec, et des contributions de 100 millions $ de Transports Canada et d’Aéroports de Montréal (ADM).

Cette entente confirme la construction d’une station du Réseau express métropolitain à l’aéroport Montréal-Trudeau.

  • La première phase de construction du REM était évaluée à 6,5 milliards $.
  • Des négociations ont eu lieu pour réviser ce budget à la hausse, notamment pour financer la station de l’aéroport.

Aéroports de Montréal devait financer cette station.

Mais, à cause de la crise sanitaire, l’exploitant et le gestionnaire des aéroports de Montréal a demandé l’aide de Québec et Ottawa pour réaliser le projet.

  • ADM dit avoir déjà engagé des frais de 45 millions $ dans la phase préparatoire des travaux de construction.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Les débardeurs du Port de Montréal entament une grève partielle demain

Publié le 11 avr. 2021
  • Les débardeurs n’effectueront aucune heure supplémentaire à compter de demain, en réponse à une annonce de l’Association des employeurs maritimes (AEM) qui veut suspendre certains de leurs privilèges.
  • Après des mois de trêve pour négocier leur convention collective, les débardeurs ont rejeté hier une nouvelle offre de l’AEM et ils ont déposé un avis de grève. Leur syndicat doit annoncer aujourd’hui les détails du mouvement de grève lors d’une conférence de presse. Selon le Journal de Montréal, les débardeurs cesseraient également leurs activités la fin de semaine dès samedi prochain. 

UPS achète 150 hélicoptères électriques pour faciliter la livraison de colis dans des zones urbaines

Publié le 11 avr. 2021
UPS achète 150 hélicoptères électriques pour faciliter la livraison de colis dans des zones urbaines

(Source: UPS)

  • Les 150 appareils seront fabriqués par la société Beta, située au Vermont, et seront remis à UPS en 2024. Ils peuvent transporter une cargaison maximale de 650 kilos, avec une autonomie prévue de 400 kilomètres.
  • La société de livraison américaine UPS espère réduire à la fois ses coûts d’opération et les émissions polluantes de son réseau de distribution dans les zones urbaines en remplaçant ses camions à moteur diesel par ces hélicoptères qui pourront survoler les bouchons de circulation sans consommer de carburant.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Québec investit 1,2 milliard $ dans la réfection de routes et de ponts

Publié le 7 avr. 2021
Québec investit 1,2 milliard $ dans la réfection de routes et de ponts

(Source: Pixabay)

  • Le ministre des Transports François Bonnardel a annoncé que cette somme permettrait d’assurer le maintien et l’amélioration des infrastructures routières de la région de Montréal au cours des deux prochaines années.
  • Selon le gouvernement Legault, ces investissements devraient contribuer à la relance économique du Québec et maintenir plus d’un demi-million d’emplois. 

Parmi les principaux chantiers qui ont été confirmés ou annoncés dans le cadre de ce budget de 1,2 milliard $ sur deux ans:

  • la réfection du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine entre Montréal et Longueuil;
  • la reconstruction d’une portion de la chaussée de l’autoroute 40 en direction est, entre Sainte-Anne-de-Bellevue et Kirkland;
  • la reconstruction du pont d’étagement du boulevard des Galeries-d’Anjou, au-dessus de l’autoroute 40; et
  • la réfection des tunnels Ville-Marie et Viger. 

«Il y aura des entraves et des cônes orange», a prévenu la ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal Chantal Rouleau. Mais elle a assuré que tout serait mis en œuvre pour limiter les inconvénients pour les automobilistes.   

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Biden veut investir 2000 milliards $US dans les infrastructures

Publié le 31 mars 2021
Biden veut investir 2000 milliards $US dans les infrastructures

Joe Biden (Source: Twitter)

  • Le président américain Joe Biden a proposé au Congrès un nouveau méga-plan de relance sur huit ans pour moderniser le réseau d’infrastructures des États-Unis. Baptisé «Reconstruire mieux», ce programme a pour objectifs de créer des millions d’emplois, de lutter contre le changement climatique, et de concurrencer la Chine.
  • Parmi les premières dépenses envisagées par Washington: 620 milliards $US pour améliorer les routes, augmenter le nombre de véhicules électriques, et électrifier les bus scolaires et les véhicules du service postal américain.

Ottawa prévoit 250 millions $ pour le transport en commun dans les collectivités rurales

Publié le 29 mars 2021
  • La ministre de l’Infrastructure Catherine McKenna annonce que ce budget pourra être utilisé pour des moyens de transport traditionnels, comme l’autobus et le métro, mais également pour des solutions de transport en commun «créatives» plus adaptées aux zones rurales.
  • Ces 250 millions $ sur cinq ans font partie des dépenses de 15 milliards $ sur les huit prochaines années annoncées récemment par le gouvernement fédéral pour les transports en commun. 

Le canal de Suez n’est plus entièrement bloqué

Publié le 28 mars 2021
  • Le navire-cargo Ever Given a pu être partiellement redressé ce lundi matin, après s’être retrouvé coincé en diagonale à cause de vents violents mardi dernier. L’arrière du navire est maintenant à plus de 100 mètres de la berge, et les autorités espèrent qu’une partie du trafic va pouvoir reprendre aujourd’hui.
  • Selon le fournisseur de services maritimes Leth Agencies, plus de 300 navires se sont retrouvés bloqués à cause du Ever Given. 

Le Canadien Pacifique veut s’imposer comme premier transporteur nord-américain, mais il doit d’abord finaliser une transaction audacieuse

Publié le 23 mars 2021
Le Canadien Pacifique veut s’imposer comme premier transporteur nord-américain, mais il doit d’abord finaliser une transaction audacieuse
  • La valeur du titre du Canadien Pacifique a reculé de 7% à la bourse de Toronto depuis que la société de Calgary a annoncé dimanche son intention d’acheter Kansas City Southern pour 31 milliards $. Les investisseurs ne semblent pas convaincus par cette proposition.
  • La transaction ferait pourtant du Canadien Pacifique le premier transporteur ferroviaire ayant une présence à la fois au Canada, aux États-Unis et au Mexique. Mais il est loin d’être garanti qu’elle se réalisera comme prévu, analyse la Banque Scotia.

Les chances de succès de cette transaction sont de 50%, écrit Konark Gupta, analyste pour la Scotia, dans une note aux investisseurs.

Le processus réglementaire qui doit mener les gouvernements à approuver la transaction va traîner au moins jusqu’à la mi-2022. Cela laisse beaucoup de temps pour qu’un rival fasse une meilleure offre pour KSU.

Or, le CP (TSX: CP) en est à sa troisième offre d’achat envers un concurrent en un peu plus de cinq ans. Il a dû abandonner ses deux offres précédentes.

Le potentiel commercial d’un premier véritable chemin de fer continental est important, admettent toutefois les analystes.

Plusieurs grands ports nord-américains sont congestionnés. 

  • Un réseau ferroviaire couvrant le Canada, les États-Unis et le Mexique offrirait plus de flexibilité dans l’acheminement des marchandises en facilitant l’accès à des installations portuaires moins occupées.

Plusieurs grands fabricants ont, ces derniers mois, rapatrié une partie de leur production de la Chine vers l’Amérique du Nord. 

  • Un transporteur ayant une présence dans les trois marchés réduirait leurs coûts de fabrication et de distribution.

«Un réseau ferroviaire unifié va non seulement profiter de ces tendances, il va pouvoir les accélérer», a d’ailleurs soutenu le patron de Kansas City Southern, Patrick Ottensmeyer, lors de l’appel conférence avec les analystes annonçant son acquisition par le Canadien Pacifique.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Le Canadien Pacifique achète la Kansas City Southern pour 31 milliards $

Publié le 21 mars 2021
  • Cette acquisition devrait permettre de créer le premier réseau de chemin de fer entre le Canada, les États-Unis et le Mexique. La société issue de la fusion exploitera plus de 32 000 km de voies ferrées et devrait générer des revenus de presque 9 milliards $US par an.
  • L’acquisition se fait pour partie en argent et pour partie en actions du Canadien Pacifique. Il s’agit de la plus grande fusion-acquisition depuis le début de l’année.

Les débardeurs du port de Montréal refusent l’offre patronale

Publié le 21 mars 2021
  • Ils ont rejeté hier à la quasi-unanimité l’offre finale et globale de l’Association des employeurs maritimes, après des mois de discussions et de trêve dans le cadre du renouvellement de leur convention collective.
  • Le syndicat des débardeurs – qui dispose d’un mandat de grève valide pour 60 jours arrivant à échéance dans moins d’un mois – n’a pour l’instant pas envoyé de nouveau préavis de grève. Selon le porte-parole du syndicat des débardeurs Michel Murray, il s’agit d’un vote symbolique pour «demander à l’employeur de retourner à la table de négociations».