ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

1. Les pays du G7 pourraient plafonner le prix du pétrole russe

Les pays du G7 pourraient plafonner le prix du pétrole russe

Les dirigeants du G7, Charles Michel et Ursula von der Leyen (Source: Gouvernement allemand / Steins)

  • Les dirigeants du G7 se sont engagés à étudier la possibilité d’interdire le transport du pétrole russe qui serait vendu au-delà d’un certain prix. 
  • Ils comptent ainsi priver Moscou des profits générés par la flambée des prix de l’énergie provoquée par son invasion de l’Ukraine, et limiter sa capacité à financer la guerre.

4,5 milliards $US pour lutter contre la crise alimentaire 

  • C’est ce qu’ont promis mardi les dirigeants du G7 lors du dernier jour de leur sommet en Allemagne. 
  • Or, le Programme alimentaire mondial des Nations unies estime que les besoins s’élèvent cette année à plus de 22 milliards $US. 

Ottawa accorde 350 millions $ supplémentaires à l’Ukraine.

À la fin du sommet du G7, Justin Trudeau a annoncé de nouvelles aides financières: 

  • un prêt de 200 millions $ via le Fonds monétaire international (FMI); 
  • 150 millions $ d’aide humanitaire; 
  • 52 millions $ d’aide agricole [déjà annoncés lundi détails]; 
  • 15 millions $ pour aider l’Ukraine à déminer son territoire; et 
  • 10 millions pour lutter contre les violations des droits de la personne.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

2. Ottawa perd jusqu’à 23 milliards $ par an en impôts non perçus

Ottawa perd jusqu’à 23 milliards $ par an en impôts non perçus

(Source : Google Maps)

  • Dans un rapport déposé hier qui couvre la période 2014 à 2018, l’Agence du revenu du Canada (ARC) estime que le gouvernement fédéral a perdu chaque année entre 18 et 23 milliards $ en impôts impayés. 
  • Pour estimer cet écart fiscal, l’ARC a évalué l’impôt qui aurait été perçu si chaque particulier et chaque entreprise avaient payé la totalité de l’impôt qu’ils devaient au fisc.

L’ARC a analysé l’écart fiscal global selon 4 différentes catégories d’imposition: 

  • Entreprises: 13 à 16 milliards $ d’impôts annuel non perçu 
  • Particuliers: 15 à 17 milliards $ 
  • Taxe sur les produits et services (TPS)/taxe de vente harmonisée (TVH): 6,5 milliards $
  • Droits et taxes d’accise (qui s’appliquent sur certains produits de consommation, comme les cigarettes): 0,6 milliard $

Au total, pour la période 2014-2018, l’écart fiscal moyen brut se situait entre 35 et 40 milliards $. 

Toutefois, l’ARC estime que ses activités de recouvrement d’impôt lui ont permis de réduire l’écart fiscal moyen de presque la moitié. 

  • Pour la période 2014-2018, l’écart fiscal net se situe entre 18 et 23 milliards $. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

3. L’organisme qui règlemente les banques veut réduire les risques associés à certaines hypothèques

L’organisme qui règlemente les banques veut réduire les risques associés à certaines hypothèques

(Source: Unsplash)

  • Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) va resserrer une règle concernant certains prêts hypothécaires. 
  • L’organisme, qui règlemente les banques au Canada, veut ainsi protéger les propriétaires les plus endettés face à de futures hausses de taux d’intérêt.

Le resserrement annoncé concerne:

  • les prêts hypothécaires inversés (qui permettent d’obtenir de l’argent en fonction de la valeur d’une maison sans devoir la vendre);
  • les prêts hypothécaires avec participation (par exemple pour les propriétaires qui ont bénéficié du programme fédéral d’Incitatif à l’achat d’une première propriété); et 
  • les programmes de prêts combinés (par exemple avec une marge de crédit hypothécaire renouvelable). 

À compter du 31 octobre 2023, les propriétaires qui ont souscrit à ces types d’hypothèques ne pourront pas emprunter plus de 65% de la valeur de leur propriété, et non jusqu’à 80% de la valeur de leur propriété hypothéquée, comme ce peut être le cas actuellement.

Selon le BSIF, cette mesure concerne 204 milliards $ du total de l’encours des prêts hypothécaires résidentiels, soit moins de 0,01%.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

4. NOUVELLES EN RAFALE

La Banque Scotia suspend son partenariat avec Hockey Canada, à la suite de l’entente à l’amiable conclue par l’organisme avec une jeune femme qui aurait été agressée en 2018 par 8 joueurs de l’équipe de hockey junior. Les commandites qui devaient être versées cet été pour le Championnat du monde junior iront plutôt à la Fondation canadienne des femmes et à la Fondation Hockey Canada.

Le PIB du Québec a augmenté de 1,7% au premier trimestre de l’année et de 6,9% par rapport au même trimestre l’an dernier. L’Institut de la statistique du Québec explique ce gain par la hausse des dépenses de consommation et des investissements. Cette hausse a été plus prononcée que celle du PIB canadien, qui a augmenté de 0,8% pendant la même période. 

L’Alberta a dégagé un surplus fiscal de 3,9 milliards $ durant la dernière année, alors que la province s’attendait plutôt à un déficit de 18 milliards $. Ce surplus s’explique en bonne partie par l’augmentation des revenus d’exploitation de ressources non renouvelables, comme le pétrole, pour lesquelles le gouvernement albertain tire des redevances. 

Au moins 51 migrants sont morts dans un camion au Texas. Un employé de la Ville de San Antonio a découvert lundi soir à l’intérieur d’un camion qui venait certainement de traverser la frontière américaine 46 morts et 16 personnes encore conscientes, mais souffrant d’un coup de chaleur et d’épuisement. La majorité des victimes étaient originaires du Mexique. 

L’Écosse veut organiser un référendum sur l’indépendance l’an prochain. Les Écossais ont voté contre le Brexit à 62%. Selon la première ministre Nicola Sturgeon, l’Écosse devrait donc pouvoir rejoindre l’Union européenne en tant qu’État indépendant. Son gouvernement présentera un projet de loi pour organiser un référendum consultatif en octobre 2023. En 2014, lors du dernier référendum, 55% des Écossais avaient décidé de rester au sein du Royaume-Uni.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

5. Otan: la Turquie approuve l’adhésion de la Finlande et de la Suède

Otan: la Turquie approuve l’adhésion de la Finlande et de la Suède

Les chefs d’État de la Suède, Finlande et Turquie, et le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg (Source: Twitter de Jens Stoltenberg)

  • La Turquie était le seul membre de l’Otan qui s’opposait à l’entrée des 2 pays nord-européens dans l’alliance militaire. Avec son appui, les 2 pays seront officiellement invités à rejoindre l’Otan aujourd’hui. Leur adhésion devra ensuite être ratifiée par les parlements des 30 pays membres. 
  • La Finlande et la Suède se sont engagées à coopérer avec la Turquie dans «la lutte» contre les combattants kurdes du Parti des Travailleurs du Kurdistan, et contre d’autres organisations que la Turquie considère comme terroristes.

6. Airbnb interdit définitivement les partys

Airbnb interdit définitivement les partys

(Source: Airbnb)

  • À l’été 2020, Airbnb avait annoncé en raison de la Covid-19 la suspension temporaire du droit d’organiser des fêtes dans les logements loués sur sa plateforme. 
  • L’entreprise a décidé de rendre cette interdiction permanente. Elle a déclaré que l’interdiction temporaire avait été «efficace» pour réduire le nombre de signalements liés à des fêtes. Leur nombre a baissé de 44% en un an.

Chroniques de nos experts

publiées tous les samedi dans le bulletin InfoBref Matin. Pour le recevoir par courriel, abonnez-vous gratuitement ici

NOUVELLES EN RAFALE

En Ukraine, au moins 18 personnes ont été tuées et une soixantaine de personnes blessées par une frappe de missiles russes sur un centre commercial à Krementchouk, dans le centre du pays. Volodymyr Zelensky a dénoncé «l’un des actes terroristes les plus éhontés de l’histoire européenne». Les dirigeants des pays du G7 ont condamné ce «crime de guerre» et affirmé que Vladimir Poutine devra «rendre des comptes».

Moscou admet que 2 de ses paiements ne sont pas parvenus à des créanciers étrangers avant la date limite de dimanche, mais le gouvernement russe dément tout défaut de paiement. À cause des sanctions occidentales, la Russie ne peut plus effectuer de versements en dollars ou en euros pour honorer les paiements sur sa dette étrangère [détails (24 mai)].

Québec investit dans la cybersécurité des PME: le gouvernement verse 3,5 millions $ à la grappe nationale de l’industrie de la cybersécurité In-Sec, un organisme à but non lucratif, pour qu’elle développe un programme de formation et d’accompagnement destiné aux PME qui veulent améliorer leur cybersécurité et mieux protéger leurs renseignements personnels. 

La Cour suprême des États-Unis refuse d’entendre l’ultime appel de Bayer concernant son désherbant Roundup. Ce refus confirme un précédent jugement qui condamne Bayer à verser 87 millions $US à 2 personnes qui ont développé un lymphome après avoir utilisé pendant des années ce produit à base de glyphosate. Ce rejet fait suite à une décision similaire prise la semaine dernière par la Cour suprême [détails (21 juin)].

La coquille qui doit permettre l’entrée en bourse de l’entreprise de réseaux sociaux de Donald Trump est dans la tourmente. Digital World Acquisition Corp (NYSE: DWAC), une SAVS (SPAC en anglais) qui doit fusionner avec Trump Media & Technology Group, a indiqué que ses administrateurs devront témoigner devant le gendarme de la bourse américaine, la Securities and Exchange Commission, dans le cadre d’une enquête menée par cet organisme fédéral qui pourrait retarder la fusion. 

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Le gouvernement fédéral veut sauver les récoltes de blé ukrainien

Le gouvernement fédéral veut sauver les récoltes de blé ukrainien

Justin Trudeau au sommet du G7 (Source: Gouvernement allemand / Kugler)

  • Justin Trudeau s’est engagé à verser 52 millions $ pour aider les Ukrainiens à relancer leur production et à exporter les millions de tonnes de céréales qui sont bloquées par la Russie dans les ports ukrainiens.
  • Cette somme sera versée dans un fonds du G7 pour aider les fermiers à nourrir les Ukrainiens, à stocker davantage de céréales, et à exporter leurs récoltes vers l’étranger. 

Réunis en Allemagne depuis dimanche, les dirigeants des pays du G7 travaillent sur des mesures qui pourront à la fois aider l’Ukraine et freiner la crise alimentaire provoquée par une pénurie mondiale de grain.

  • Les pays du G7 accusent la Russie d’avoir pris pour cibles des silos de grain ukrainiens et de bloquer les importantes exportations du pays.
  • Ils déplorent aussi que l’invasion russe ait fait grimper les prix d’autres produits essentiels partout dans le monde.

Pour aller plus loin: Comment exporter les céréales bloquées en Ukraine?

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Le président de Globalive veut qu’Ottawa empêche Québecor d’acheter Freedom Mobile

Le président de Globalive veut qu’Ottawa empêche Québecor d’acheter Freedom Mobile

(Source: Québecor)

  • Québecor n’est pas un concurrent assez fort pour améliorer la concurrence dans le marché canadien du sans-fil, croit le président et fondateur de Globalive Capital Anthony Lacavera. 
  • Selon lui, Rogers Communications devrait plutôt considérer l’offre d’achat de Globalive, qui est plus généreuse et aurait plus de chances de satisfaire aux exigences du Bureau de la concurrence. 

La semaine dernière, Rogers s’est entendu avec Québecor pour lui vendre le fournisseur de services sans fil Freedom Mobile pour 2,85 milliards $. 

  • Rogers et Québecor ont présenté cette transaction comme une bonne chose pour améliorer la concurrence dans le marché du sans-fil au Canada.  
  • Rogers espère ainsi obtenir l’approbation règlementaire du Bureau de la concurrence.
  • Cette approbation est nécessaire à l’entreprise pour qu’elle puisse acheter Shaw Communications, qui détient actuellement Freedom.

Globalive avait déjà offert d’acquérir Freedom mobile pour 900 millions $ de plus que le montant actuellement proposé par Québecor.

Dans une lettre (en anglais) adressée hier au ministre de l’Innovation, de la Science et de l’Industrie François-Philippe Champagne, Anthony Lacavera a dénoncé la situation. 

Il explique que Rogers souhaite vendre Freedom mobile à Québecor parce que cette entreprise québécoise ne pourrait pas devenir un joueur de taille et améliorer la concurrence à l’échelle canadienne une fois la transaction conclue.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Le cout des loyers augmente plus rapidement hors des grands centres

Le cout des loyers augmente plus rapidement hors des grands centres

(Source: Unsplash)

  • Dans sa dernière enquête, le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) a analysé entre janvier et mai 2021 plus de 50 000 annonces de logements à louer affichés sur Kijiji.
  • Le RCLALQ constate que par rapport à 2020, les prix des loyers ont augmenté plus rapidement dans certaines régions que dans les régions métropolitaines de recensement (RMR) les plus peuplées. 

Pour un logement de 2 chambres à coucher (4 et demi), l’organisme a constaté des hausses de loyer de 7% dans les RMR de Québec et 11% dans la RMR de Montréal.

C’est moins que dans les RMR suivantes:

  • Valleyfield: 11,5%
  • Saint-Hyacinthe: 16%
  • Sherbrooke: 16%
  • Trois-Rivières: 16%
  • Victoriaville: 16%
  • Granby: 22%

Les prix des loyers affichés ont augmenté plus vite qu’en 2020, selon le RCLALQ. 

Pour expliquer ces augmentations, l’organisme pointe du doigt le phénomène de gentrification dans certaines villes et quartiers, où plusieurs locataires sont évincés afin de permettre au propriétaire d’augmenter les loyers. 

Le RCLALQ réclame un meilleur contrôle des loyers

Il demande au gouvernement d’instaurer:

  • un contrôle obligatoire des loyers qui doivent respecter les taux d’augmentation du Tribunal du logement; et
  • un registre public des loyers qui permettrait à un locataire de connaitre le loyer que payait l’ancien locataire.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Québec et Ottawa bloquent 6000 logements sociaux à Montréal

  • La mairesse de Montréal Valérie Plante déplore que la construction et la rénovation de 6000 logements sociaux soient repoussées depuis 2018 parce que les 2 gouvernements n’arrivent pas à se mettre d’accord.
  • Dans une lettre publiée par Radio-Canada, Valérie Plante demande au gouvernement Legault de s’entendre avec le fédéral sur les paramètres du Fonds national de co-investissement pour le logement (FNCIL), qui bloquent leurs négociations depuis 4 ans. 

Ces délais menacent «la viabilité et la réalisation de certains projets».

Sans un accord rapide entre Québec et Ottawa, les premiers projets qui doivent desservir 383 ménages à faible revenu ne pourront pas recevoir le financement du FNCIL, déplore Valérie Plante.   

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

CHSLD: Ottawa investit 221 millions $ pour prévenir les infections

CHSLD: Ottawa investit 221 millions $ pour prévenir les infections

Le ministre de la Santé Jean-Yves Duclos lors de l’annonce lundi (Source: Twitter du ministre)

  • Cette enveloppe doit permettre d’améliorer la prévention et le contrôle des infections dans les CHSLD québécois. C’est la part qui revient au Québec sur le milliard $ octroyé aux centres pour aînés dans le dernier budget fédéral. 
  • Le ministre fédéral de la Santé Jean-Yves Duclos a en fait l’annonce à Montréal lundi, sans être accompagné d’un ministre québécois, alors qu’ils avaient été invités, a précisé Jean-Yves Duclos. 

Selon Ottawa, ces 221 millions $ serviront à: 

  •  former 25 000 employés à la prévention et au contrôle des infections, notamment à mettre en œuvre des pratiques sanitaires et sécuritaires; 
  • mettre à niveau des systèmes de ventilation; et 
  • assurer le dépistage de la Covid-19 et l’approvisionnement en équipement de protection individuelle.

La santé est une compétence provinciale

Jean-Yves Duclos a indiqué que le gouvernement fédéral ne prétendra jamais qu’il est capable de «mieux gérer les CHSLD» que le Québec.

Selon le ministre fédéral, cet investissement s’inscrit toutefois dans le cadre de la relation entre Ottawa et Québec, qui repose sur les principes de «responsabilité partagée» et de «résultats».

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus