ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

GAGNER plus

Prendre un second emploi, c’est payant ou pas?

Olivier Schmouker
par Olivier Schmouker
Prendre un second emploi, c’est payant ou pas?

[crédit photo: Vitaly Gariev | Unsplash]

  • Selon Statistique Canada, près d’un million de Canadiens cumulent plusieurs emplois. Leur objectif est, pour les deux tiers d’entre eux, de gagner davantage d’argent pour pouvoir se payer des extras ou, pour le tiers restant, de couvrir leurs besoins essentiels.
  • Or, avoir un second emploi n’est pas toujours payant, parce que le taux d’imposition bondit lorsqu’on cumule des emplois. Il est donc important de calculer si ça en vaut la peine.

Taux marginal d’imposition pénalisant

Le problème lié au fait d’avoir un second emploi, c’est la «lourde imposition» qui lui est associée, indique une note économique rédigée par Jason Dean, chercheur associé de l’Institut économique de Montréal (lEDM), et Renaud Brossard, vice-président communications de l’IEDM.

Par exemple, un travailleur à temps plein qui gagne au Québec 35 000 $ par an dans son emploi principal est soumis à un taux marginal d’imposition moyen de 27,5% sur le revenu qu’il empoche grâce à son second emploi.

  • Cette estimation prend pour hypothèse que le revenu du second emploi est en moyenne de 18 500 $.

Selon la note économique de l’IEDM, en tenant compte des crédits personnels de base, les taux d’imposition au Québec (impôts fédéral et provincial combinés) sur les revenus secondaires étaient les suivants pour l’année 2022:

Tranches d’imposition du premier emploiTaux marginal d’imposition moyen du deuxième emploi
15 000 $ à 39 999 $27,5 %
40 000 $ à 49 999 $ 27,8 %
50 000 $ à 70 000 $35,3 %

Donc:

Un travailleur à temps plein qui gagne moins de 50 000 $ par an dans son emploi principal est contraint de verser entre 27 et 28 cents en impôts pour chaque dollar gagné dans son second emploi.

Dans la tranche dimposition suivante, qui va jusqu’à 70 000 $ pour le premier emploi, le fardeau fiscal dépasse 35 cents par dollar gagné.

«De tels niveaux d’imposition nuisent clairement aux efforts des travailleurs qui veulent avant tout améliorer leur situation financière», soulignent les auteurs dans leur note économique.


Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque mois l’infolettre InfoBref Votre argent. Elle est gratuite: abonnez-vous ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Moins payant que des heures supplémentaires

Jason Dean et Renaud Brossard estiment que ceux qui ont un second emploi sont victimes d’une «injustice fiscale» par rapport à ceux qui font des heures supplémentaires.

En effet, les 11% de travailleurs qui font des heures supplémentaires voient celles-ci mieux rémunérées que les heures normales (en général à hauteur d’une fois et demie leur salaire horaire normal).

  • Ce supplément de salaire horaire «compense amplement», affirment les auteurs de la note, tout éventuel passage à un taux marginal supérieur dû aux heures supplémentaires effectuées.

Savoir l’essentiel des nouvelles chaque matin en 5 minutes? C’est possible, grâce à l’infolettre quotidienne d’InfoBref. Simple, claire, et utile. Faites comme plus de 22 000 Québécois·es, essayez-la: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Critères de choix pour un second emploi

Par conséquent, pour qu’un second emploi soit malgré tout financièrement intéressant, il convient d’y consacrer le moins de temps possible.

Cela peut se faire si l’on parvient à réunir plusieurs conditions préalables:

  • Le meilleur emploi secondaire est celui qui permet d’assouvir une passion, car il permet d’avoir du plaisir et ne nous paraît pas chronophage.
  • Il doit être facile à accomplir et ne pas nécessiter trop d’efforts de votre part.
  • Il ne doit pas entrer en concurrence avec votre emploi principal.
  • Il doit être bien rémunéré pour demeurer intéressant sur le plan financier.

Par ailleurs, faire le choix d’un second emploi entraîne souvent la nécessité de faire certains compromis.

Un second emploi pourrait entraîner:  

  • une augmentation de votre stress;
  • un déséquilibre entre votre vie pro et votre vie perso; ou
  • un risque d’épuisement professionnel.

Bref, prenez le temps de peser soigneusement le pour et le contre d’un second emploi.

Pour recevoir chaque mois la chronique «GAGNER plus» et les autres conseils de nos experts en finances personnelles et consommation, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre InfoBref Votre argent ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite

En savoir plus En savoir plus

Conseils d’argent | Fiscalité

Ménage d’été dans votre fiscalité

Ghislain Brissette
par Ghislain Brissette
Ménage d’été dans votre fiscalité
  • Le début de l’été est une période idéale pour faire des modifications afin de réduire la charge fiscale et d’optimiser les diverses prestations sociofiscales (remboursent de la TPS, crédit solidarité, allocation canadienne pour enfants, etc.).
  • Profitons-en pour revoir quelques notions de base concernant le revenu gagné et les revenus de placements.

Ce texte a été rédigé par Ghislain Brissette, ADM.A, TEP, spécialiste en planification successorale, impôt au décès et succession.

La première chose à faire en cette période est de regarder les avis de cotisations reçus du fédéral et du Québec.

Certaines informations importantes s’y retrouvent, comme les sources de revenus.

Les revenus de placements

Les revenus de placements sont des revenus imposables qui s’ajoutent aux autres revenus comme le salaire, le revenu de pension, etc.

Les revenus de placements proviennent des comptes d’épargne, d’obligations, de dépôts à terme, de fonds communs de placement (souvent appelés fonds mutuels), d’actions, etc.

Ils s’accumulent tout au long de l’année et s’ajoutent aux autres revenus.

En fin d’année, ces différents revenus peuvent influencer de façon importante les montants d’impôts à payer ou à recevoir.

Il donc important d’optimiser la fiscalité, et cela passe par une efficience du portefeuille de placements.

Avec l’aide d’un planificateur financier ou d’un autre professionnel de la finance, on peut organiser ses placements hors REER pour minimiser les revenus de placements

Seuls les comptes non enregistrés génèrent des revenus de placements imposables.

Au contraire, les «régimes» tels que

  • régime enregistré d’épargne retraite (REER);
  • compte d’épargne libre d’impôt (CÉLI); et
  • régimes d’épargne-étude (REEE)

produisent des revenus de placements qui ne sont imposables, du moins pas sur une base annuelle.


Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque mois l’infolettre InfoBref Votre argent. Elle est gratuite: abonnez-vous ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Quels sont les effets d’avoir des revenus de placements?

Ils peuvent réduire ou annuler le crédit pour la TPS et le crédit solidarité.

Ils peuvent réduire le pourcentage de remboursement des frais de garde d’enfants.

Ils peuvent faire en sorte qu’un retraité perde en partie ou en totalité sa pension de la sécurité de la vieillesse.

  • Pour les retraités avec un revenu plus faible, les revenus de placements peuvent leur faire perdre le supplément du revenu de retraite au fédéral.

Dans certains cas, ils peuvent obliger un contribuable à payer des acomptes provisionnels.

Tous ces impacts sont vrais pour toutes les catégories de ménages, y compris les personnes habitant seules et les familles monoparentales.

L’optimisation du portefeuille de placements est donc importante, afin de minimiser l’imposition des revenus reçus et de maximiser les remboursements d’impôts.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 5 minutes? C’est ce que vous offre notre infolettre InfoBref Matin. Essayez-la et voyez pourquoi plus de 22 000 Québécois·es la reçoivent chaque jour: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Le revenu gagné et le RÉER

Hors des revenus de placements, plusieurs stratégies peuvent être mises en place pour minimiser les impôts.

La plus connue est la contribution à un REER.

Vous pouvez contribuer à un REER 18% de votre revenu gagné jusqu’à un maximum de contribution de 31 560 $ pour 2024 – ce qui correspond à un revenu gagné de 175 000 $.

Le revenu gagné est la somme de certains revenus tels que: le salaire brut, le revenu net de travail autonome, le revenu net de revenu locatif, etc.

  • Les revenus de placements ne sont pas considérés comme du revenu gagné.

Les droits de contribution au REER s’accumulent depuis 1990.

Donc, si vous n’avez pas fait toutes les contributions auxquelles vous aviez droit depuis 1990, vous avez un montant qui s’est accumulé.

Votre avis de cotisation du fédéral vous indique ce droit de cotisation.

Les montants que vous contribuez à un REER sont déduits de votre revenu imposable.

La déduction du REER est avantageuse pour la majorité des contribuables, parce que:

  • ils en profitent durant leur vie active, qui est normalement la période pendant laquelle ils travaillent, ont un revenu plus élevé, et sont donc assujettis à un taux marginal d’imposition plus élevé;
  • et elle leur permet de décaisser les montants qu’ils ont contribués (augmentés du rendement obtenu et accumulé à l’abri de l’impôt) durant leur retraite, lorsque leur revenu global est généralement plus faible.
En savoir plus En savoir plus

Conseils pour vos FINANCES

Productivité et inflation: deux défis que le Canada doit relever

Fabien Major
par Fabien Major
Productivité et inflation: deux défis que le Canada doit relever

[crédit photo: Jarmoluk | Pixabay]

  • La productivité se mesure souvent par la quantité de biens et de services produits par heure travaillée. Sur ce plan, le Canada a du retard par rapport à certains de ses homologues du G20, dont les États-Unis, l’Allemagne et le Japon.
  • C’est un problème à plusieurs égards. L’un d’eux, souvent oublié, est que ce retard alimente l’inflation.

Ce texte a été rédigé par Fabien Major, Pl.Fin, CIM, MBA  conseiller en gestion de patrimoine. Gestion de Capital Assante – Equipe Major.

Le retard de productivité du Canada s’explique en partie:

  • par une dépendance aux secteurs à faible valeur ajoutée comme les ressources naturelles et l’énergie; et
  • par un investissement insuffisant dans la recherche et développement (R et D) et les technologies de pointe.

Le rôle crucial des technologies

Dans l’indice S&P/TSX de la Bourse de Toronto, le secteur des technologies ne représente que 8%, comparativement à 29% dans l’indice de la bourse américaine S&P 500.

Aux États-Unis, les géants comme Google, Meta, Nvidia et Microsoft investissent massivement en R et D, ce qui leur permet d’augmenter leur productivité et de rester compétitives sur la scène mondiale.

Amazon détient assurément la palme avec 85,6 milliards $ US d’investissements en R et D en 2023.

Le Canada abrite pourtant plusieurs entreprises innovantes comme Shopify, CGI et Constellation Software.

Mais le niveau global d’investissement en R et D reste inférieur à celui des leaders.


Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque mois l’infolettre InfoBref Votre argent. Elle est gratuite: abonnez-vous ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Comment la productivité influence-t-elle l’inflation?

La relation entre ces deux variables est cruciale.

Une productivité accrue fait en sorte que les entreprises peuvent produire plus avec les mêmes ressources, ce qui réduit leurs couts de production par unité.

Moins de couts, c’est moins de pression pour augmenter les prix, et donc moins d’inflation.

Par exemple :

  • Si une entreprise canadienne de fabrication de vélos électriques réussit à augmenter sa productivité grâce à l’adoption de nouvelles technologies de production, elle pourra produire plus de vélos sans augmenter ses couts.
  • Elle pourra alors faire un profit même en vendant ses vélos à un prix relativement bas, ce qui aide à maintenir l’inflation sous contrôle.

Pour l’essentiel des nouvelles et tendances en affaires, finances et technologies, abonnez-vous ici aux infolettres gratuites d’InfoBref ou en cliquant le bouton Infolettres en haut à droite


Que peut faire le Canada pour améliorer sa productivité, et ainsi mieux contrôler l’inflation?

Voici quelques pistes prometteuses.

Augmenter les crédits d’impôt pour les entreprises investissant en R et D pourrait stimuler l’innovation.

Par exemple, le Programme d’aide à la recherche industrielle (Pari), du Conseil national de recherches Canada, aide déjà des entreprises comme Ballard Power Systems, de Colombie-Britannique, à développer des technologies de piles à combustible.

Renforcer les compétences en technologies de l’information et de la communication (TIC) à travers des programmes éducatifs est essentiel.

Les initiatives comme le programme CodeCan, qui finance des projets pour enseigner les compétences numériques aux jeunes Canadiens, sont un bon début.

Simplifier la règlementation et réduire la bureaucratie à chaque palier de gouvernements.

Un marché du travail plus flexible permet également une adaptation rapide aux changements économiques et technologiques.

Pour améliorer sa productivité et maitriser l’inflation, le Canada doit adopter une approche multidimensionnelle, en investissant dans la technologie, l’éducation et les infrastructures, et en créant un environnement propice à l’innovation.

La Banque du Canada a déjà joué dans les dernières années un rôle important dans la lutte contre l’inflation.

Il est maintenant temps d’être proactif pour améliorer la productivité de tous les secteurs.

Pour recevoir la chronique Conseils pour VOS FINANCES de Fabien Major chaque mois dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre InfoBref Votre argent ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite

En savoir plus En savoir plus

Bilan mensuel de la BOURSE

Juin 2024: les grandes capitalisations américaines dominent, tandis que le marché obligataire est volatil

Anthony Ménard
par Anthony Ménard
Juin 2024: les grandes capitalisations américaines dominent, tandis que le marché obligataire est volatil
  • En juin, l’indice des actions canadiennes S&P/TSX a baissé de 1,4%, l’indice des actions américaines S&P 500 a bondi de 3,6%, et les actions internationales ont légèrement baissé, de 0,1%.
  • Le marché obligataire canadien signale que les données récentes sur l’inflation compliquent les prévisions concernant de possibles baisses du taux directeur.

Au terme de la période de 12 mois terminée le 28 juin:

  • le S&P/TSX était en hausse de 6,5%
  • le S&P 500 était en hausse de 15,3%;
  • les actions internationales, représentées par l’indice MSCI ACWI ex USA, étaient en hausse de 6%.

En juin, les meilleurs secteurs du TSX ont été les technologies de l’information, la consommation de base et l’industrie, en hausse de respectivement 5,2%, 1,9% et 0,8%.

À l’opposé, les secteurs les moins performants ont été l’énergie, en baisse de 4,7%, puis les matériaux et les services de télécommunications, chacun en baisse de 4,6%.

Les grandes capitalisations américaines font grimper le S&P 500.

Le S&P 500 détient des positions dans environ 500 compagnies américaines, celles ayant la plus grande capitalisation boursière.

Il détient chacune en proportion de la part qu’elle représente dans la capitalisation boursière globale de ces 500 sociétés.

À la fin juin, les 10 plus grandes entreprises américaines, soit 2% du nombre des 500 entreprises, constituaient à elles seules environ 37,5% de la valeur du S&P 500.

Une autre façon de pondérer les titres dans un indice est d’attribuer à chacun une part équivalente – donc, dans le cas du S&P 500, de faire en sorte que chaque entreprise compte pour exactement 0,2% de l’indice.

L’indice S&P 500 pondéré de cette façon est connu sous le nom de «S&P 500 équipondéré».

En juin, le S&P 500 équipondéré a perdu 0,5%, alors que l’indice traditionnel était en hausse de 3,6%.

Cette comparaison met en évidence que les gains boursiers aux États-Unis sont très concentrés dans les plus grandes capitalisations de l’indice.

  • Ces gains n’ont pas bénéficié à l’ensemble du marché.

Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque mois l’infolettre InfoBref Votre argent. Elle est gratuite: abonnez-vous ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Marché obligataire

En juin, le marché obligataire canadien a été marqué par une volatilité importante pour les obligations ayant des maturités de 2, 5 et 10 ans.

Après avoir atteint un sommet le 29 mai, les rendements à l’échéance (soit les taux d’intérêt que les investisseurs peuvent obtenir en achetant des obligations) ont connu une baisse notable au milieu du mois de juin.

  • Les obligations se négociaient alors à un rendement à l’échéance 0,5 point de pourcentage plus bas qu’à la fin mai.

Cette baisse s’est principalement manifestée après l’annonce par la Banque du Canada, le 5 juin, qu’elle baissait le taux directeur de 0,25 point de pourcentage.

  • L’annonce faisait penser que l’inflation et le taux directeur allaient continuer de diminuer.
  • Cette perspective a fait diminuer les rendements à l’échéance.

Inovestor offre une plateforme de recherche pour les titres boursiers nord-américains. Accélérez et facilitez vos décisions d’investissement, le suivi de votre portefeuille et la communication de ces décisions à de potentiels clients: inscrivez-vous gratuitement à la plateforme d’Inovestor.

Cependant, le rendement à l’échéance des obligations a remonté d’environ 0,25 point de pourcentage à partir du 25 juin, à la suite du dévoilement de données d’inflation au Canada plus élevées qu’anticipé.

  • En effet, cette donnée d’inflation a refroidi l’attente que la banque centrale déciderait d’ici peu d’autres baisses du taux directeur.

La prochaine rencontre de la Banque du Canada le 24 juillet concernant le taux directeur sera assurément scrutée par le marché, qui cherchera à clarifier sa perspective sur l’évolution future du taux directeur.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 5 minutes? C’est ce que vous offre notre infolettre InfoBref Matin. Essayez-la et voyez pourquoi plus de 22 000 Québécois·es la reçoivent chaque jour: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Inflation

Au Canada, l’inflation sur 12 mois a accéléré: le taux annuel est passé de 2,7% fin avril à 2,9% fin mai.

Cette hausse inattendue, alors que le marché s’attendait plutôt à une baisse (il prévoyait pour la fin mai 2,6%), suscite des inquiétudes quant à la possibilité que la Banque du Canada prenne davantage de temps avant de réduire les taux d’intérêt.

Rappelons toutefois que les données mensuelles peuvent varier beaucoup d’un mois à l’autre.

Pour l’instant, la tendance de fond, du moins au dernier trimestre, continue à montrer un ralentissement de l’inflation.

Recevez chaque début de mois un bilan de la bourse dans l’infolettre gratuite InfoBref Votre argent, qui vous offre chaque mois des informations et conseils d’experts en finances personnelles et consommation. Abonnez-vous gratuitement ici ou cliquez Infolettres en haut à droite

En savoir plus En savoir plus

Message de Qtrade Investissement direct

Prenez le contrôle de vos placements

Depuis 20 ans, Qtrade Investissement direct aide les investisseurs à gérer eux-mêmes leur portefeuille. Son application et son site vous donnent accès à une vaste gamme de produits d’investissement, que vous pouvez acheter et vendre à bas taux de commission. Vous pourriez recevoir une prime de bienvenue pouvant aller jusqu’à 150 $.

Dites-m’en plus sur ce service >

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles

Chaque matin, au réveil, recevez 10 nouvelles à connaitre pour commencer la journée, à lire en 5 minutes : abonnez-vous gratuitement à l’infolettre

Bien choisir vos CARTES DE CRÉDIT

Comment obtenir des séjours gratuits à l’hôtel

Milesopedia
par Milesopedia
Comment obtenir des séjours gratuits à l’hôtel

[crédit photo: Roberto Nickson | Unsplash]

  • Avec les vacances estivales qui arrivent, vous vous demandez comment économiser sur votre hébergement?
  • En choisissant la bonne carte de crédit, il est facile d’obtenir des séjours gratuits dans de superbes hôtels partout dans le monde. 

Le premier choix

La Carte Marriott Bonvoy American Express est notre carte de choix.

Elle permet de séjourner gratuitement dans plus de 7 000 hôtels du programme de fidélité Marriott Bonvoy. 

En souscrivant à cette carte, on obtient plusieurs avantages, dont: 

  • un certificat annuel de nuit gratuite, d’une valeur allant jusqu’à 35 000 points;
  • une offre de bienvenue généreuse de 50 000 points, qui peuvent être échangés contre des nuits gratuites;
  • 15 nuitées Élite qui permettent d’atteindre le statut Élite Silver, qui ouvre la porte à des avantages exclusifs.

Les frais annuels sont rentabilisés juste avec le certificat de nuit gratuite.

  • On le reçoit chaque année à la date d’anniversaire, ce qui en fait une carte à conserver d’année en année.

Ensuite, on peut accumuler très rapidement davantage de points Marriott Bonvoy en utilisant la carte pour payer ses séjours à l’hôtel et toutes autres dépenses (restaurants, spas, etc.) dans les établissements Marriott Bonvoy: on obtient alors 5 points par dollar dépensé. 

Astuce: doublez vos récompenses en demandant deux cartes

Avec la Carte Marriott Bonvoy American Express, vous pouvez obtenir jusqu’à 50 000 points Marriott Bonvoy en prime de bienvenue. 

Si vous êtes en couple:

  • Votre partenaire peut également souscrire à la carte et obtenir 50 000 points Marriott Bonvoy.
  • Vous pourrez ensuite combiner vos points dans un même compte Marriott Bonvoy et profiter de 1000 000 points pour doubler les possibilités de nuits gratuites à l’hôtel, en plus de chacun obtenir un certificat annuel de nuitée gratuite à la date d’anniversaire de la carte. 

Si vous êtes propriétaire d’entreprise, vous pouvez également faire coup double en souscrivant à la Carte Marriott Bonvoy Entreprise American Express.

Elle offre de nombreux avantages et une prime de bienvenue allant jusqu’à 60 000 points Marriott Bonvoy pour un total de 110 000 points si vous la combinez à la Carte Marriott Bonvoy American Express, sans oublier les deux nuitées gratuites que vous recevrez à la date d’anniversaire de chaque carte.

Préférez-vous les hôtels indépendants ou autres types d’hébergement?

On vous conseille alors la Carte Visa Infinite TD Classe ultime Voyages.

En plus de sa généreuse offre de bienvenue et de sa première année sans frais annuels, elle vous permet d’obtenir un crédit annuel de 100 $ sur une réservation d’hôtel effectuée à partir du service Expedia pour la TD.

  • De quoi économiser plusieurs centaines de dollars sur votre prochain séjour à l’hôtel! 

En prenant le temps de bien lire et remplir les conditions pour obtenir les offres de bienvenue de ces cartes, il vous sera facile d’obtenir plusieurs nuits gratuites à l’hôtel pour vos prochains voyages.

En savoir plus En savoir plus

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles

Chaque matin, au réveil, recevez 10 nouvelles à connaitre pour commencer la journée, à lire en 5 minutes : abonnez-vous gratuitement à l’infolettre

Meilleurs PRODUITS

Les meilleurs barbecues électriques

Julien Gandelin
par Julien Gandelin
Les meilleurs barbecues électriques
  • Pour griller toute l’année sans tracas, rien de tel qu’un barbecue électrique. Des petits grils d’intérieur aux imposants BBQ d’extérieur, les options sont variées.
  • J’ai testé une vingtaine de modèles de BBQ électriques. Voici les 4 meilleurs, que vous souhaitez griller en toute saison pour seulement quelques pesonnes ou recevoir une grande tablée sur votre terrasse.

Nous avons testé ces dernières années 29 barbecues électriques. Nos tests ont porté sur les facteurs suivants:

  • Puissance de chauffe
  • Efficacité de cuisson
  • Facilité d’utilisation
  • Nettoyage
  • Encombrement et rangement
  • Rapport qualité/prix

Voici les 4 modèles qui se sont distingués.


Hamilton Beach 25361: parfait pour l’intérieur

L’essentiel

Le Hamilton Beach 25361 est un grill électrique ingénieusement conçu, qui vous permet de surveiller la cuisson de vos aliments sans devoir ouvrir le couvercle.

Il est polyvalent, et vous pourrez l’utiliser pour préparer des hamburgers, viandes, légumes et poissons.

Il se montre aussi facile à nettoyer.

Seul petit souci: le cordon s’avère assez court.

Achetez si…

  • Vous souhaitez surveiller facilement vos aliments pendant la cuisson, grâce à une fenêtre d’observation pratique dans le couvercle.
  • La portabilité et le rangement facile sont des critères importants pour vos appareils de cuisine.
  • Vous préférez un grand bac de récupération des jus qui ne nécessite pas d’être vidé fréquemment pendant la cuisson.
  • Avoir des pièces amovibles et lavables au lave-vaisselle, comme la plaque de gril et le bac de récupération, est une priorité pour un nettoyage facile.

N’achetez pas si…

  • Vous avez besoin de cuisiner pour des groupes plus importants ou nécessitez une surface de cuisson plus spacieuse.
  • La portabilité et le rangement compact ne sont pas des préoccupations majeures pour votre configuration de cuisine.

Hamilton Beach disponible à 85 $ >

Caractéristiques

  • Fenêtre d’observation, pour bien contrôler la cuisson de vos aliments.
  • Contrôles hyper intuitifs: il suffit de tourner la molette.
  • Voyant pour vous indiquer lorsque le préchauffage est achevé.
  • Couvercle, grille et ramasse-gouttes compatibles lave-vaisselle.
  • 120V, 1200 watts.
  • Surface de cuisson : 760 cm² / 118 po² (6 portions).
  • Température (affichée en Fahrenheit) : 90-205 °C / 200-450 °F
  • Dimensions : 42.5 x 31.5 x17.3 cm / 16.7 x 12.4 x 6.8 po.
  • Poids : 3.7 kg / 8.1 lb.
  • Garantie : 5 ans.

Hamilton Beach disponible à 85 $ >

Notre avis

Lors de mes tests, j’ai vraiment été surpris par ce barbecue électrique d’intérieur.

Compact et léger, il offre une surface de cuisson d’environ 760 cm², parfaite pour préparer jusqu’à 6 portions.

Malgré sa petite taille, il permet de cuire une grande variété d’aliments grâce à sa plage de température ajustable de 90 à 205 °C.

  • J’ai pu ainsi faire cuire viandes, poissons, légumes sans problèmes.

Deux points qui le distinguent des autres: le voyant de préchauffage et le couvercle vitré qui permettent de contrôler la cuisson sans ouvrir l’appareil, surtout lorsqu’on doit surveiller les enfants en même temps.

Le nettoyage est simple avec la grille antiadhésive.

  • Le grand ramasse-gouttes et le couvercle, tous amovibles et compatibles lave-vaisselle.

Bien que le couvercle ne soit pas d’une qualité exceptionnelle et que la surface de cuisson soit limitée pour une famille nombreuse, ce grill produit peu de fumée et s’intègre facilement dans une cuisine.

Seul bémol, le cordon est court, il faudra donc placer le grill près d’une prise ou utiliser une rallonge.

Malgré cela, je pense que ce grill est un excellent choix pour ceux qui cherchent un appareil compact, polyvalent et facile à utiliser.

Hamilton Beach disponible à 85 $ >


Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque mois l’infolettre InfoBref Votre argent. Elle est gratuite: abonnez-vous ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Ninja Woodfire 7-en-1: griller, fumer, frire… il fait tout

L’essentiel

Le Ninja Woodfire 7-en-1 est un appareil exceptionnel qui révolutionne la cuisine en plein air.

Malgré quelques petits bémols comme le préchauffage parfois long et l’affichage uniquement en Fahrenheit, ses performances, sa polyvalence et la qualité des plats préparés en font un achat que je ne regrette absolument pas.

Achetez si…

  • Vous appréciez la polyvalence culinaire, les appareils tout-en-un.
  • Vous cherchez une expérience authentique de fumage avec l’électrique.
  • Vous disposez d’un espace extérieur limité.

N’achetez pas si…

  • Vous êtes un puriste du gaz et du barbecue.
  • Vous avez besoin d’un préchauffage ultra-rapide.

Ninja Woodfire disponible à 400 $ >

Caractéristiques

  • Dimensions : 13.3″ x 18.6″ x 23.6″
  • Poids : 30.6 lbs
  • Intérieur ou extérieur : Extérieur
  • Surface de cuisson : 141 pouces carrés
  • Plage de température : 200 ºF à 500 ºF
  • Garantie : 1 an

Ninja Woodfire disponible à 400 $ >

Notre avis

J’ai été vraiment bluffé par le Ninja Woodfire 7-en-1 Grill Extérieur dès que je l’ai déballé.

Ce barbecue est une vraie bête, solide et bien fini. Ça respire la qualité.

Que je l’utilise sur ma terrasse en semaine ou que je l’amène en camping (avec une batterie portative en complément), sa taille compacte ne l’empêche pas de sortir des plats fumés à tomber ou des grillades parfaites.

Ce que j’adore, c’est sa polyvalence. On passe très facilement du mode grill au fumage ou à la friteuse à air. Ça donne envie de tester plein de recettes différentes.

Mais ce que je préfère, et c’est ce qui le différencie des autres, c’est sa technologie Woodfire.

Avec juste quelques pellets de bois, ça donne un goût incroyable à tout ce qu’on cuit.

  • Les steaks ont des marques de grill, un vrai régal pour les yeux.
  • Et les ailes de poulet fumées sont un régal.

Si comme moi, vous aviez l’habitude des barbecues à gaz ou charbon, les pellets dans cet appareil vont vous changer la vie.

Niveau entretien, ce n’est que du bonheur. Les pièces vont au lave-vaisselle, un coup de brosse avec de l’eau savonneuse sur le couvercle et c’est réglé, même après un bon fumage.

Après, rien n’est parfait. Je trouve le préchauffage assez long, et au final pas beaucoup plus court qu’un barbecue au gaz.

L’écran est en anglais avec les degrés en Fahrenheit, ce qui n’est pas toujours pratique si vous êtes habitué au Celsius.

Par contre Ninja a pensé à donner un autocollant en français pour traduire les différentes fonctions de la molette, c’est très apprécié!

Mais franchement, à part ces petits détails, le Ninja Woodfire est le meilleur barbecue électrique extérieur du moment.

Ninja Woodfire disponible à 400 $ >


Savoir l’essentiel des nouvelles chaque matin en 5 minutes? C’est possible, grâce à l’infolettre quotidienne d’InfoBref. Simple, claire, et utile. Faites comme plus de 22 000 Québécois·es, essayez-la: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Starfrit The Rock sans fumée: pour les petits budgets

L’essentiel

Le Starfrit The Rock sans fumée n’est pas le grill électrique le plus rapide du marché. Néanmoins, il se montre généralement peu coûteux, et plein de bonnes idées, avec sa surface antiadhésive réellement efficace et sa gestion intelligente de la fumée.

Pour des repas savoureux et sans stress à deux ou trois, c’est un excellent choix.

Les plus

  • Revêtement antiadhésif très efficace
  • Atténuation de la fumée intelligente
  • Prix moyen pratiqué hyper abordable

Les moins

  • Un peu plus lent que d’autres
  • Agencement particulier de la plaque

Starfrit The Rock disponible à 40 $ >

Caractéristiques

  • La meilleure gestion de la fumée.
  • Système de bac de récupération dans lequel on verse de l’eau au préalable.
  • Possibilité d’ajouter de l’eau en cours de cuisson.
  • Plaque en fonte d’aluminium percée pour favoriser l’écoulement des graisses.
  • Revêtement antiadhésif The Rock : cuisson homogène et facilité d’entretien.
  • 1200 watts.
  • Surface de cuisson : 1032 cm² / 160 po² (10 portions).
  • Température (inscrite en Fahrenheit) : jusqu’à 230 °C / 450 °F.
  • Garantie : limitée, 1 an.

Starfrit The Rock disponible à 40 $ >

Notre avis

Ce modèle n’est pas 100% sans fumée, mais il en produit beaucoup moins que la plupart de ses concurrents grâce à un système intelligent.

  • Avant de placer la plaque sur le ramasse-gouttes, vous ajoutez de l’eau à ce dernier.

Par ailleurs, comme la grille en fonte d’aluminium est percée, le jus de cuisson tombe rapidement dans le liquide, et refroidit donc bien plus vite.

C’est simple et efficace, mais Starfrit a été plus loin : vous disposez d’une ouverture qui permet d’ajouter un peu d’eau même en cours de cuisson si le besoin s’en fait sentir.

  • La manipulation est, bien sûr, à effectuer avec prudence.

Outre le contrôle de la fumée, il y a un autre élément intéressant sur ce produit : la surface antiadhésive The Rock, particulièrement efficace.

  • Les résidus de nourriture se retirent en un instant, et le nettoyage reste donc une simple formalité.

L’appareil est confortable à posséder et à utiliser. Vous pouvez régler la température pour y saisir un steak, ou y cuire des brochettes et des légumes.

La grille, au total, offre une surface de 1032 cm², soit 160 po², mais elle est organisée de façon particulière: à droite comme à gauche, des espaces sont prévus pour les légumes. Ce qui a un côté pratique mais limite, par exemple, la quantité de steaks que l’on peut préparer simultanément.

Il vous faudra un peu plus de temps que sur d’autres modèles pour préparer de bons petits plats, mais vous bénéficiez tout de même d’une cuisson homogène et d’une puissance conforme aux standards du marché, de 1200 watts.

C’est le modèle que nous conseillons pour un usage plaisir ponctuel, en petit comité.

Starfrit The Rock disponible à 40 $ >


Découvrez d’autres sélections de meilleurs produits testés par nos chroniqueurs. Pour les recevoir par courriel chaque mois dans InfoBref Votre argent, et pour recevoir chaque matin l’essentiel des nouvelles à lire en 5 minutes, abonnez-vous gratuitement aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Weber Q2400: la qualité Weber en version électrique

L’essentiel

Le Weber Q2400 est un barbecue électrique luxueux, qui coûte assez cher.

Néanmoins, si vous disposez du budget adéquat, il y a peu d’hésitation à avoir, car il s’agit d’un investissement de très long terme. Il est en effet super solide, facile à nettoyer, et bien sécurisé.

De plus, le goût des aliments se rapproche vraiment du barbecue traditionnel.

Les plus

  • Robustesse absolument irréprochable
  • Plus sécuritaire que d’autres produits
  • Cuisson uniforme

Les moins

  • Prix d’achat assez élevé

Weber Q2400 disponible à 530 $ >

Caractéristiques

  • Le barbecue électrique offrant les meilleures saveurs.
  • Grille en fonte émaillée favorisant l’homogénéité de cuisson.
  • Très solide, cuve et couvercle en fonte d’aluminium.
  • Câble de 1.8 m / 6 pi avec mise à la terre pour prévenir les risques.
  • Récipient pour récupérer facilement le jus de cuisson et faciliter l’entretien.
  • 120V, 1560 watts.
  • Surface de cuisson : 1806 cm² / 280 po².
  • Dimensions (ouvert) : 80 x 63.75 x 66 cm / 31.5 x 25.1 x 26 po.
  • Poids : 19 kg / 42 lb.
  • Garantie : 2 à 5 ans selon pièce.

Weber Q2400 disponible à 530 $ >

Notre avis

Premier constat: avec ses 1560 watts, le Weber Q2400 délivre nettement plus de puissance que la majorité de ses concurrents électriques.

Cela est toutefois normal, car la surface de cuisson à couvrir est plus grande: vous bénéficiez ici de 1806 cm², ce qui correspond à 280 po².

Vous serez en mesure de préparer un bon repas pour toute la famille, ou de recevoir quelques amis.

Mais, plus que l’espace disponible, c’est surtout la qualité de conception qui impressionne sur ce produit. La cuve et le couvercle sont extrêmement résistants, fabriqués en fonte d’aluminium.

Les pièces sont garanties 2 à 5 ans. La patte Weber est au rendez-vous.

La grille, quant à elle, est en fonte émaillée.

  • Ce matériau, aussi utilisé sur les modèles au gaz ou au charbon, a pour principal intérêt de très bien capter la chaleur.
  • Ainsi, vos croquettes, brochettes ou steaks cuisent de façon homogène. Ils se montrent beaucoup plus agréables en bouche.

Les dimensions et le poids maîtrisés du Weber Q2400 le rendent facile à déplacer, d’autant plus si vous vous procurez le chariot vendu séparément. Il est parfaitement à sa place sur le balcon d’un appartement.

Pour l’entretien, il se fait assez rapidement. Vous pouvez vous débarrasser en quelques instants des résidus de cuisson grâce à une lèchefrite amovible.

Enfin, la sécurité est assurée par un câble avec mise à la terre: installé adéquatement, celui-ci évite le danger d’électrisation.

Weber Q2400 disponible à 530 $ >

Voir les barbecues électriques recommandés par achetezlemeilleur.ca >

Voyez nos autres sélections de meilleurs produits

Cuisine: machine à espresso | friteuse à air
Maison (intérieur): aspirateur robot | climatiseur portable | purificateur d’air | humidificateur | couverture chauffante | tapis roulant

Maison (extérieur): génératrice d’électricité | hauts-parleurs portatifs bluetooth | tondeuse à gazon électrique à batteries

En savoir plus En savoir plus

Sélection TECHNO

La Surface Pro 11 et les premiers PC Copilot+

Alain McKenna
par Alain McKenna
La Surface Pro 11 et les premiers PC Copilot+
  • Microsoft a annoncé fin mai l’arrivée de nouveaux «PC Copilot+». Ces ordinateurs portables haut de gamme doivent proposer une puissance et une autonomie suffisante pour animer les applications d’intelligence artificielle générative les plus performantes.
  • Ça n’aura pris que quelques semaines pour que des fabricants mettent en marché leurs premiers ordinateurs portables prêts à être certifiés PC Copilot+. En voici trois que j’ai essayés.

Microsoft Surface Pro 11

Microsoft propose une 11e génération très puissante de sa tablette hybride, convertible en un PC portable grâce à l’étui-clavier correspondant.

Son processeur Snapdragon X de Qualcomm promet 90% plus de muscle, tandis que son autonomie grimpe à 14h par charge.

L’appareil est aussi doté d’un processeur neuronal (NPU) qui permet d’animer l’assistant d’IA Copilot inclut dans Windows 11.

  • PLUS: Idéale pour les applications d’IA incluses dans les logiciels Microsoft | Excellente autonomie | Format hybride pratique
  • MOINS: Prix qui grimpe rapidement | Pas tous les logiciels pour Windows sont compatibles avec la puce Snapdragon X

À partir de 1450 $


Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque mois l’infolettre InfoBref Votre argent. Elle est gratuite: abonnez-vous ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Asus Vivobook S15

Ce portable puissant et durable au format plus conventionnel est lui aussi animé par un processeur Snapdragon X de Qualcomm.

Sa fiche technique est assez généreuse: 1 téraoctet de stockage, 16 go de mémoire vive et une antenne WiFi 7.

  • PLUS: Format de 15 pouces très pratique | Processeur presque 5 fois plus puissant qu’avant | Mince et léger
  • MOINS: Assez coûteux | Clavier et pavé tactiles lisses et peu ergonomiques.

Disponible à 1745 $ >


Savoir l’essentiel des nouvelles chaque matin en 5 minutes? C’est possible, grâce à l’infolettre quotidienne d’InfoBref. Simple, claire, et utile. Faites comme plus de 22 000 Québécois·es, essayez-la: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Samsung Galaxy Book4 Edge

Ce portable haut de gamme signé Samsung est aussi animé par une puce Snapdragon X de Qualcomm.

Sa fiche technique est complétée par 16 go de mémoire vive et 512 go de stockage.

Son écran AMOLED de 14 pouces est lumineux et peu énergivore, ce qui maximise son autonomie.

  • PLUS: Affichage lumineux et contrasté | Excellente autonomie de 18 heures | Processeur puissant
  • MOINS: Intégration avec les autres appareils Galaxy de Samsung perfectible | Prix élevé

Disponible à 1849 $ >


Découvrez les autres Sélections Techno d’Alain McKenna. Pour les recevoir chaque mois par courriel dans InfoBref Votre argent, et pour recevoir chaque matin l’essentiel des nouvelles à lire en 5 minutes, abonnez-vous gratuitement aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite

En savoir plus En savoir plus

Trouvez la meilleure carte de crédit pour vous

Notre comparateur identifie la carte qui convient le mieux à vos besoins selon les programmes de récompenses, les remises en argent, les autres avantages, le taux d’intérêt et les frais annuels. Trouvez maintenant>

Sélection de balados

À écouter cette semaine

Mis à jour il y a 5 h
À écouter cette semaine

InfoBref vous suggère des balados québécois indépendants qui peuvent vous intéresser:

Finances fondamentales | 2e bilan trimestriel de 2024: présentation de mes placements et de mes actifs écoutez ici

Mon Carnet de Bruno Guglielminetti | L’app de resto Tastet avec Élise Tastet | Cybersécurité en voyage écoutez ici

Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

Prenez soin de votre argent

Recevez gratuitement, un samedi par mois, les conseils de nos chroniqueurs experts en finances personnelles et consommation. Abonnez-vous à l'infolettre 

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

EN RAFALE

Le gouvernement fédéral se donne jusqu’en 2032 pour porter le budget militaire canadien au-delà de l’objectif de 2% du PIB adopté par l’Otan. C’est ce que Justin Trudeau a annoncé lors du dernier jour du sommet de l’Otan. 

L’Assemblée des Premières Nations a annoncé que le gouvernement Trudeau s’était engagé à investir presque 48 milliards $ pour réformer le programme des services à l’enfance et à la famille des Premières Nations. Ottawa proposait initialement 19 milliards $. 

Groupe d’alimentation MTY (TSX: MTY) a enregistré au deuxième trimestre une baisse de 10% de son bénéfice par rapport au même trimestre l’an dernier. Le PDG du franchiseur montréalais de restaurants note toutefois que les marges ont progressé. L’action de l’entreprise a bondi de 11% après la publication des résultats.

L’inflation aux États-Unis montre à nouveau des signes de ralentissement. La croissance des prix sur un an a été de 3% en juin, contre 3,3% en mai. Sur un mois, les prix ont diminué de 0,1%: il s’agit du premier recul mensuel depuis 4 ans.

Le Salon du véhicule électrique de Montréal (SVEM) est acheté par le Salon International de l’Auto de Montréal. La tenue de la prochaine édition du SVEM demeure prévue au début du mois de mai au Stade IGA du parc Jarry.

Le président du Kenya William Ruto a limogé presque tous les membres de son gouvernement. Il y a 2 semaines, il avait retiré un projet de loi qui prévoyait des hausses d’impôts controversées à la suite de manifestations violentes qui auraient fait une trentaine de morts. 

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Prenez soin de votre argent

Recevez gratuitement, un samedi par mois, les conseils de nos chroniqueurs experts en finances personnelles et consommation. Abonnez-vous à l'infolettre 

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Samsung arrive dans le marché des bagues connectées

Samsung arrive dans le marché des bagues connectées

La Galaxy Ring de Samsung (source: Samsung)

  • Le géant sud-coréen de l’électronique a lancé sa première bague connectée, la Galaxy Ring. Elle est dotée de capteurs et d’un logiciel qui peuvent surveiller plusieurs paramètres de santé, comme la fréquence cardiaque, le sommeil et le cycle menstruel. La bague dispose d’une autonomie de 7 jours et se recharge dans un boitier conçu à cet effet.
  • Ce nouveau gadget sera disponible aux États-Unis le 24 juillet et coutera 400 $US. Il sera lancé au Canada d’ici la fin de l’année.

Joe Biden veut rester dans la course pour terminer ce qu’il a commencé

  • Alors que plusieurs voix s’élèvent dans le camp démocrate pour lui demander de retirer sa candidature, le président américain a soutenu lors d’une conférence de presse décisive qu’il était «la personne la plus qualifiée» pour battre Donald Trump en novembre prochain. Il a par ailleurs donné des réponses convaincantes sur les grands enjeux de politique étrangère.
  • Biden a toutefois fait 2 erreurs qui ont marqué les esprits: il a annoncé «le président Poutine» en accueillant à ses côtés Volodymyr Zelensky, et il a appelé Kamala Harris «vice-présidente Trump».

La hausse du prix des maisons s’intensifie dans la région de Québec

La hausse du prix des maisons s’intensifie dans la région de Québec

(Source: Unsplash)

  • Selon l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ), le prix médian des maisons unifamiliales vendues en juin dans la région métropolitaine de Québec était de 388 000 $, soit 11% de plus que le prix médian un an plus tôt. En mai, l’APCIQ avait enregistré une hausse annuelle de 6% et soulignait une «intensification» du nombre de transactions dans cette région. 
  • Pour comparaison, le prix médian des unifamiliales vendues en juin a augmenté de 4% dans tout le Québec et de 6% dans la région métropolitaine de Montréal.

Héroux-Devtek sera vendu à une firme américaine

  • L’entreprise de Longueuil Héroux-Devtek (TSX: HRX), qui fabrique des trains d’atterrissage, sera achetée pour 1,35 milliard $ par la firme d’investissement américaine Platinum Equity Advisors. Les acheteurs n’ont pas l’intention, pour le moment, de déménager le siège social de l’entreprise ni ses activités de fabrication.
  • La transaction doit maintenant être approuvée par les actionnaires, avant de se conclure au premier trimestre l’an prochain.