ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

1. Les États-Unis rouvriront le 8 novembre leur frontière aux Canadiens pleinement vaccinés

Mis à jour il y a 47 minutes
Les États-Unis rouvriront le 8 novembre leur frontière aux Canadiens pleinement vaccinés

[Source: Google Maps]

  • Washington avait déjà annoncé mercredi que la frontière terrestre serait rouverte le mois prochain, mais la date exacte n’était pas connue.
  • La Maison-Blanche a confirmé aujourd’hui qu’elle rouvrirait les frontières terrestres des États-Unis aux voyageurs entièrement vaccinés à partir du 8 novembre. Les touristes étrangers pourront donc à nouveau franchir la frontière en voiture ou en avion. 

La date du 8 novembre a été annoncée sur Twitter par un porte-parole de la Maison-Blanche. 

La frontière terrestre est fermée aux voyageurs depuis mars 2020, sauf pour les voyages essentiels.

  • Le 8 novembre, l’obligation d’avoir reçu 2 doses de vaccin s’appliquera uniquement pour les voyages non essentiels.
  • En janvier, tous les voyageurs entrants devront avoir reçu 2 doses. 

Les vaccins approuvés par la Food and Drug Administration américaine (Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson) et l’Organisation mondiale de la santé (AstraZeneca) seront tous acceptés.

Les Canadiens qui ont reçu des doses de 2 vaccins différents pourront-ils aussi traverser la frontière?

  • La Maison-Blanche ne l’a pas encore officiellement confirmé.
  • Toutefois, le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) a indiqué à l’agence Reuters que les voyageurs étrangers qui ont reçu 2 doses différentes pourront entrer aux États-Unis. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

2. CE VENDREDI en rafale

Mis à jour il y a 39 minutes
  • Le passeport vaccinal est obligatoire depuis aujourd’hui pour les 13 ans et plus qui souhaitent entrer dans plusieurs établissements de santé dont les hôpitaux, les CHSLD, les CLSC et les résidences privées pour aînés – toutefois, des exceptions s’appliquent, par exemple pour une personne qui veut recevoir des soins, un visiteur d’un proche en fin de vie, ou une personne qui accompagne un enfant de moins de 14 ans.
  • Bilan Covid: 676 nouveaux cas et 6 décès comptabilisés au cours des dernières 24h. 301 Québécois sont hospitalisés, soit 3 de plus qu’hier.
  • Le député britannique David Amess a été assassiné aujourd’hui dans une église d’une petite ville à l’est de Londres, lors d’une rencontre avec des concitoyens – le principal suspect, qui l’aurait poignardé à mort, a été arrêté par la police. 
  • La Société de transport de Montréal pourrait réduire – jusqu’au tiers – ses heures de service de métro, ainsi que ses heures d’autobus, l’année prochaine si elle n’obtient pas un financement supplémentaire qui lui permettrait d’équilibrer son budget, selon Le Devoir
  • L’inflation élevée pourrait persister plus longtemps que prévu, principalement en raison des ralentissements dans les chaines d’approvisionnement, et retarder ainsi la reprise économique canadienne, a averti le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem.
  • Maison Riviera, une marque de yogourts et de substituts végétaux et son propriétaire, l’entreprise Laiterie Chalifoux, de Sorel-Tracy, sont vendus à la Coopérative Alsace Lait, une coopérative laitière française. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Balados partenaires d’InfoBref

À ÉCOUTER cette fin de semaine

À ÉCOUTER cette fin de semaine

InfoBref vous suggère des balados québécois indépendants de qualité, qui traitent de sujets connexes à ceux que nous couvrons:

  • Balado Le Planif de Fabien Major –> Des nouvelles et trucs qui touchent l’immobilier | Écoutez ici
  • Une tasse de tech d’Alain McKenna –> L’agriculture connectée donnera-t-elle une meilleure traçabilité des aliments qu’on achète à l’épicerie? | Écoutez ici
  • Pour votre info de Laurent Therrien –> Comment mettre un prix sur les risques climatiques? | Écoutez ici 

NOUVELLES EN RAFALE

NOUVELLES EN RAFALE

Los Angeles (Source: Sterling Davis / Unsplash)

  • Le Québec a désormais une 2e délégation générale aux États-Unis: le gouvernement Legault élève la délégation de Los Angeles au rang de délégation générale, au même titre que celle de New York – le délégué actuel Philippe Huneault demeure en poste et devient donc délégué général.
  • Héma-Québec dit avoir besoin de 400 dons de sang supplémentaire par jour au cours des 2 prochaines semaines pour faire face à une forte demande et à l’«essoufflement» des donneurs qui ont beaucoup donné ces 18 derniers mois – les Québécois de 18 ans et plus peuvent prendre rendez-vous sur le site d’Héma-Québec.  
  • L’achat local coûte trop cher, selon 54% des Québécois sondés par la firme Léger: ils estiment ne pas avoir les moyens d’acheter des produits locaux.
  • Voyages: le gouvernement hausse le plafond de paiement du Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyages (Ficav), qui passe de 60% à 75% des sommes disponibles pour les réclamations liées à la Covid-19 – les voyageurs dont le voyage a été annulé pourront donc recevoir des remboursements plus élevées; plus de 35 000 réclamations ont été déposées. 
  • Microsoft fermera en Chine son réseau LinkedIn d’ici la fin de l’année et le remplacera par InJobs, un nouveau service d’emploi exclusif à la Chine qui sera sans doute moins sujet que LinkedIn à la censure du gouvernement chinois.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Incertitudes à la tête de la FIQ, en plein débat sur la vaccination obligatoire

  • Nancy Bédard a cédé sa place à la présidence de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) seulement 4 mois après sa réélection pour un second mandat, et quelques jours après la démission de la vice-présidente Kathleen Bertrand.  
  • Les déléguées de l’organisation syndicale qui représente 76 000 infirmières, infirmières auxiliaires et autres professionnels de la santé ont désigné Nathalie Lévesque, vice-présidente du comité exécutif de l’organisme, pour remplacer la présidente par intérim. Une nouvelle présidente sera élue en décembre.

Un juge tranchera sur la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé

Un juge tranchera sur la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé

(Source: Daniel Bone / Pixabay)

  • Une quarantaine de médecins, infirmières et autres professionnels de la santé demandent à la Cour supérieure d’invalider le décret du gouvernement Legault qui leur impose d’être adéquatement vaccinés contre la Covid-19.  
  • Comme l’entrée en vigueur du décret a été reportée au 15 novembre, le juge saisi du dossier a écarté jeudi la demande présentée en urgence. Mais un procès débutera le 27 octobre.

Il est dans «l’intérêt» des Québécois «de bénéficier d’un jugement sur la question», a dit lors de l’audience le juge Michel Yergeau. 

  • Il a l’intention de rendre son jugement avant la nouvelle date butoir du 15 novembre.

Les travailleurs de la santé affirment que la suspension des employés non vaccinés: 

  • provoquerait une «catastrophe» pour la population – dans leur demande, ils mentionnent le risque de ruptures de service, d’opérations reportées et de patients abandonnés; et 
  • ne respecte ni leur choix de ne pas se faire vacciner ni leurs droits fondamentaux. 

La solution qu’ils proposent: dépister les non-vaccinés avec des tests rapides. 

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Inovia convainc le géant américain BlackRock d’investir dans les champions canadiens de la croissance

Inovia convainc le géant américain BlackRock d’investir dans les champions canadiens de la croissance

Chris Arsenault, associé et co-fondateur d’Inovia Capital [crédit photo: site web d’Inovia]

  • Inovia, une firme montréalaise de capital de risque qui investit principalement dans des startups technologiques, vient de terminer le financement de son premier fonds «de continuation», Inovia Capital 1, qui s’élève à 334 millions $US.
  • Ce nouveau fonds accueille comme partenaire le géant américain de l’investissement BlackRock. Il permettra à Inovia de continuer à investir dans des entreprises qu’elle a déjà soutenues dans le passé et dont la croissance exige de nouveaux investissements importants.

Les fonds d’investissement en capital de risque ont généralement une durée de vie de 10 à 12 ans.

  • Le gestionnaire d’un fonds doit ensuite revendre les participations qu’il a prises dans des startups pour récupérer des capitaux et les redistribuer aux actionnaires du fonds.
  • Or, le moment où un fonds doit fermer n’est pas forcément le meilleur pour vendre des participations: certaines entreprises dans lesquelles il a investi sont toujours en forte croissance et méritent plutôt des investissements de suivi.

Les champions de la croissance ont besoin de beaucoup de capital. 

  • C’est un problème pour les champions canadiens. 
  • Souvent, faute de trouver suffisamment de capital de croissance au Canada, ils doivent se financer aux États-Unis ou se vendre à de grandes entreprises américaines.

Un fonds de continuation permet à un gestionnaire de fonds de continuer à investir dans ses meilleurs poulains au lieu de devoir les abandonner.

  • Ainsi, Inovia Capital 1 permettra aux investisseurs partenaires d’Inovia de continuer à investir dans les sociétés dans lesquelles d’autres fonds d’Inovia ont investi dans le passé et qui promettent encore une forte croissance.
  • Le nouveau fonds a déjà des participations dans 9 entreprises dont les Montréalaises AlayaCare et TrackTik, et des entreprises d’ailleurs au Canada comme Bench Accounting, Clearco, Snapcommerce, Top Hat et Vidyard.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles Affaires et Technologies: abonnez-vous aux infolettres quotidiennes d’InfoBref ici ou en cliquant sur le bouton Infolettres en haut à droite.


Les deux principaux investisseurs du nouveau fonds sont eux-mêmes des grands fonds américains:

  • L’un d’eux est BlackRock, un géant américain de la gestion d’actifs, qui effectue son premier investissement avec Inovia.

L’objectif d’Inovia est de soutenir des startups à forte croissance jusqu’à leur introduction en bourse. 

  • Lightspeed, une entreprise montréalaise dans laquelle Inovia avait investi, a franchi ce stade l’année dernière.

Inovia gère désormais des actifs d’environ 1,9 milliard $US.

  • Une partie importante de cet argent vient des États-Unis;
  • mais c’est une équipe dirigée à partir de Montréal qui décide comment l’employer.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

HTC Vive Flow: de nouvelles lunettes compactes de réalité virtuelle

HTC Vive Flow: de nouvelles lunettes compactes de réalité virtuelle

Le lunettes Vive Flow (Source: HTC)

  • Le fabricant taïwanais HTC a lancé de nouvelles lunettes de réalité virtuelle, les Vive Flow, disponibles en précommande et dont les premiers exemplaires devraient être livrés en novembre. 
  • Ces lunettes ne pèsent que 189 grammes. Elles sont conçues pour jouer à des jeux, regarder des films et des émissions, ou se livrer à diverses activités liées au bien-être.

Les Vive Flow permettent de faire plusieurs choses, notamment:

  • regarder des vidéos sur Netflix ou YouTube;
  • jouer à des jeux;
  • méditer; et
  • échanger avec d’autres personnes via Vive Sync.

L’appareil peut être couplé à un téléphone intelligent. 

  • Le téléphone sert alors de contrôleur à trois degrés de liberté, ou à diffuseur du contenu dans le casque.
  • Le Vive Flow ne peut être associé pour le moment qu’à des appareils fonctionnant sous Android, ce qui exclut les iPhone. 

Détail intéressant: s’il n’est pas possible de porter de lunette en utilisant l’appareil, ce dernier est doté de verres correcteurs réglables pour chaque œil et qui s’ajustent selon les défauts de vision de l’utilisateur.

Le Vive Flow est vendu 649 $.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Le Groupement des chefs d’entreprise devient EntreChefs PME

Le Groupement des chefs d’entreprise devient EntreChefs PME

(Source: Unsplash)

  • Le Groupement des chefs d’entreprises, un OBNL qui offre des services et des outils d’entraide aux dirigeants de PME, adopte une nouvelle identité de marque: EntreChefs PME. 
  • L’objectif du changement est de «refléter davantage la réalité entrepreneuriale du 21e siècle, d’attirer la relève et de rejoindre de nouveaux secteurs», explique à InfoBref Diane Arseneau, directrice générale de l’organisme.

EntreChefs PME offre des services d’entraide collective aux entrepreneurs.

  • Son fonctionnement prend la forme de groupes au sein desquels des entrepreneurs échangent et s’entraident sur divers enjeux qui les affectent.
  • Basé à Drummondville, l’organisme regroupe 2000 entrepreneurs membres à travers le Québec, au Nouveau-Brunswick et en Europe francophone.
  • Ces entrepreneurs sont répartis en 235 clubs de partage.

«Le cœur de nos activités ne change pas», assure Diane Arseneau.

  • L’organisme, qui existe depuis 1974, continuera d’offrir des groupes d’entraide, des formations et des ateliers.

Mais l’OBNL veut se moderniser

  • Alors qu’il compte beaucoup de PME issues de secteurs traditionnels, il veut attirer davantage de PME œuvrant dans le domaine des technologies.
  • L’OBNL veut aussi rejoindre davantage de PME dirigées par des femmes et des personnes issues de la diversité. 
  • Le format de certains clubs sera revu pour les «rendre plus internationaux», dit Diane Arseneau, et favoriser ainsi les échanges entre entrepreneurs de pays différents.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Garderies: Québec hausse le salaire des éducatrices dès maintenant

Garderies: Québec hausse le salaire des éducatrices dès maintenant

(Source: Gabe Pierce / Unsplash)

  • Le gouvernement Legault augmente de 10% à 12% à compter d’aujourd’hui le salaire des 50 000 éducatrices des CPE et des garderies subventionnées. 
  • Selon la présidente du Conseil du trésor Sonia LeBel, «il y a urgence»: elle affirme que le gouvernement ne peut pas attendre la fin des négociations en cours pour offrir de meilleures conditions salariales aux éducatrices. 

Québec espère retenir et recruter des éducatrices. 

  • L’accès aux CPE et le développement de nouvelles places en garderies sont compromis par la pénurie d’éducatrices, déplore Sonia LeBel. 

Une «première bonification salariale» entre en vigueur dès aujourd’hui, alors que les grèves se poursuivent à travers la province.

Ces premières hausses coûteront 132 millions $ par an au Trésor public.

Au 1er avril 2022, les éducatrices qualifiées se voient proposer, par rapport à leur salaire d’avant la bonification d’aujourd’hui, des hausses de:  

  • 12% pour celles qui travaillent 32h par semaine – soit 21 $ l’heure au 1er échelon et 28 $ l’heure au dernier;
  • 17% pour celles qui travaillent 40h par semaine – soit 22 $ l’heure au 1er échelon et 29 $ l’heure au dernier; et 
  • 9% pour les éducatrices non qualifiées. 

La négociation des conventions collectives n’est pas terminée.  

  • Québec a présenté l’annonce d’aujourd’hui comme une «mesure temporaire»: une partie des augmentations proposées sont mises en application dès aujourd’hui.
  • Ces premières bonifications seront ajustées à la hausse à la signature du prochain contrat de travail.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

CE JEUDI en rafale

CE JEUDI en rafale

(Source: Miguel Angel Cardona / Unsplash)

  • Les bars et restaurants pourront ouvrir au maximum de leur capacité et reprendre leurs horaires habituels à compter du 1er novembre, et l’espace requis entre les tables qui ne sont pas séparées par des cloisons passera de 2 à 1 mètre.
  • Bilan Covid: 644 nouveaux cas et 2 décès comptabilisés au cours des dernières 24h. 298 Québécois sont hospitalisés, soit le même nombre qu’hier.
  • Le gouvernement Legault se rapproche de son objectif d’embaucher au plus vite 4300 infirmières: plus de 1700 infirmières ont été recrutées ou ont accepté de passer à temps complet, et 2400 négocient actuellement leur contrat.
  • Pathway, une jeune entreprise technologique de Montréal, a levé 1,6 million $ pour lancer une application mobile dont l’objectif est d’aider les médecins et les professionnels de la santé à poser plus rapidement des diagnostics – l’application utilise un algorithme pour classer les données médicales et orienter la prise de décision.
  • Devimco, un des principaux promoteurs immobiliers au Québec, a entamé la première phase d’un projet de construction de 3000 logements sur le site de l’ancienne Maison de Radio-Canada à Montréal – le chantier devrait durer de 6 à 8 ans.
  • En Norvège, l’attaque à l’arc qui a fait 5 morts et 2 blessés hier à Kongsberg, dans le sud-est du pays, ressemble à un «acte terroriste», selon les services de sécurité norvégiens.
  • Apple a fabriqué 13% des téléphones intelligents dans le monde au deuxième trimestre de l’année; mais les iPhone sont tellement chers et profitables qu’ils ont permis à Apple de récolter 40% de tous les revenus et 75% de tous les profits provenant de cette industrie, selon les données de Counterpoint, une firme d’analyse basée à Hong Kong.
  • Les Maple Leafs de Toronto ont signé une entente avec TikTok qui fait que le logo de l’application mobile de partage de vidéo apparait cette saison sur les casques des joueurs de l’équipe.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Carboneutre en 2050? Il faudrait tripler les investissements verts

Carboneutre en 2050? Il faudrait tripler les investissements verts

(Source: Pixabay)

  • L’Agence internationale de l’énergie (AIE) affirme que la transition énergétique mondiale est «trop lente»: les plans actuels pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ne permettront pas d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.
  • À 2 semaines de la Conférence de l’ONU sur les changements climatiques (COP26), l’AIE alerte les États sur le chemin qu’il reste à parcourir: les investissements dans des projets énergétiques décarbonés devraient tripler d’ici 10 ans pour contenir le réchauffement de la planète à 1,5 °C.

Dans son rapport annuel, l’AIE calcule que, si les États tiennent leurs engagements climatiques actuels, cela ne permettrait de réaliser que: 

  • 40% des réductions d’émissions de GES nécessaires pour atteindre la carboneutralité en 2050; et
  • 20% seulement des réductions qu’il faudrait effectuer d’ici 2030 pour contenir le réchauffement de la planète à 1,5 °C à la fin du siècle. 

3 scénarios sont désormais possibles, selon l’agence.

1) Les États continuent sur leur lancée

  • Certes, les énergies propres se développent. 
  • Mais la hausse de la demande en énergie et l’industrie des énergies fossiles font en sorte que les émissions de GES se maintiennent au niveau actuel. 
  • Résultat: la température grimpera de 2,6 °C à la fin du siècle par rapport au niveau préindustriel.

2) Les États appliquent et réussissent leurs plans climatiques actuels

  • La demande en énergies fossiles atteint son sommet en 2025 – grâce à l’efficacité énergétique et le développement des voitures électriques. 
  • Résultat: la température grimpera de 2,1 °C.

3) Le monde atteint la carboneutralité en 2050.

  • C’est la seule solution pour contenir l’augmentation de température à 1,5 °C. 

Pour que ce 3e scénario devienne réalité, les États doivent investir «massivement et rapidement dans les énergies propres» en triplant d’ici 10 ans les investissements qui sont prévus actuellement, dit l’AIE.  

  • Sinon, le monde subira le réchauffement climatique, et aussi des «turbulences» en matière d’approvisionnement en énergie. 

Les chefs d’État doivent faire leur part à la COP26, réclame l’AIE.  

  • Elle souhaite que les années 2020 soient «la décennie du déploiement massif des énergies décarbonées».
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus