ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Les provinces seront prêtes dès la mi-décembre à recevoir le premier vaccin

Les provinces seront prêtes dès la mi-décembre à recevoir le premier vaccin

(Source: Pixabay)

  • Selon le major général Dany Fortin qui est responsable de l’opération de distribution, toutes les provinces seront prêtes à recevoir des doses du premier vaccin dès le 14 décembre, et ce même si Ottawa n’a pas encore confirmé que le vaccin sera autorisé au Canada à cette date.
  • Pour l’instant, Santé Canada dit attendre les premières doses au début de l’année prochaine, mais l’autorisation canadienne pourrait être accordée au premier vaccin d’ici une dizaine de jours.

L’autorisation d’utilisation au Canada pourrait être délivrée au premier vaccin d’ici le 14 décembre. 

  • Le directeur du Bureau des sciences médicales Marc Berthiaume a confirmé que cette autorisation devrait être donnée en même temps que celle de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis.
  • La FDA doit se réunir le 10 décembre pour considérer l’approbation du vaccin de Pfizer et BioNTech

Les préparatifs de distribution se concentrent en priorité sur ce vaccin. 

  • Ses doses doivent être conservées à une température de -80 degrés Celsius.
  • Le laboratoire américain Pfizer a prévenu qu’il ne délivrera son vaccin qu’une fois assuré qu’il pourra être conservé à la température appropriée.

On sait désormais que les doses seront distribuées directement par Pfizer dans 14 points de service désignés par les autorités, dont au moins un dans chaque province.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Moderna aura normalement produit jusqu’à 125 millions de doses de son vaccin en début d’année prochaine

  • Entre 85 et 100 millions de ces doses sont réservées aux États-Unis, à qui la société pharmaceutique a déjà confirmé hier la livraison de 20 millions de doses d’ici la fin de l’année.
  • Par ailleurs, une étude révèle que les anticorps produits chez les personnes vaccinées par Moderna persistent au moins 90 jours après la vaccination – mais les participants vont encore être suivis pendant plus d’un an.

Une campagne mondiale d’hameçonnage informatique cible les congélateurs qui serviront à entreposer les vaccins anti-Covid

  • Depuis septembre, des pirates envoient des courriels frauduleux aux hauts dirigeants d’organisations publiques et privées impliquées dans l’acheminement des vaccins afin d’infiltrer leurs réseaux informatiques et leurs sites web.
  • IBM, qui a découvert cette opération, ne sait pas d’où viennent les attaques, mais pense qu’il s’agit d’une tentative de cyberespionnage destinée à obtenir des renseignements confidentiels sur la composition des vaccins.

Montréal va investir 60 millions $ pour relancer son économie

Montréal va investir 60 millions $ pour relancer son économie

La mairesse de Montréal Valérie Plante (Source: Twitter)

  • La mairesse Valérie Plante a détaillé dix mesures pour relancer l’économie de la ville après la pandémie.
  • Dans ce budget, 10 millions sont réservés au centre-ville, plus de 12 millions pour soutenir les commerçants, notamment ceux qui souhaitent acheter leurs locaux, et 8 millions pour aider les entreprises montréalaises dans leur «virage vert».

Le gouvernement resserre les règles dans les résidences privées pour aînés (RPA)

  • À la suite d’éclosions dans ces établissements, le gouvernement impose de nouvelles mesures aux RPA et aux CHSLD privés pour prévenir la propagation du virus.
  • L’arrêté ministériel prévoit que ces résidences devront appliquer les mesures recommandées; s’assurer que leur personnel est formé en prévention et contrôle des infections, et testé à la Covid-19; et signaler à la santé publique tous cas suspectés ou positifs. 

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

L’aide des gouvernements aux sociétés pétrolières explose, et elle met en péril leurs engagements de réduction des émissions de GES

L’aide des gouvernements aux sociétés pétrolières explose, et elle met en péril leurs engagements de réduction des émissions de GES

(Source: Unsplash)

  • Les pays qui ont signé l’Accord sur le climat de Paris devront réduire leur production de pétrole pour en respecter l’objectif, rappelle l’ONU.
  • Ce n’est pas ce qui se produit en ce moment: l’aide des gouvernements à l’industrie pétrolière atteindra des sommets dans la décennie à venir. 

À eux seuls, les six pays qui produisent le plus de pétrole sur la planète (y compris le Canada) ont réservé 230 milliards $US pour stimuler la croissance du secteur pétrolier d’ici 2030.

  • C’est bien plus que les 150 milliards $US promis par ces mêmes pays à l’industrie des énergies propres.
  • Pour respecter l’Accord de Paris, ces pays devraient plutôt réduire de 6% par année leur production de pétrole, calcule l’ONU.

«Alors qu’on tente de redémarrer l’économie mondiale après la Covid-19, c’est le moment d’investir dans des infrastructures faibles en carbone», affirme Inger Andersen, directrice du programme environnemental de l’ONU.

«La chute des cours du pétrole des derniers mois a illustré la faiblesse des économies qui dépendent du pétrole. Et pourtant, ces économies sont en train de doubler la mise sur les énergies fossiles, ce qui les fragilisera encore plus à l’avenir.»

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Les États-Unis menacent les sociétés chinoises présentes sur les bourses américaines de les en retirer si elles ne revoient pas leurs méthodes d’audit

  • Le Congrès a adopté à l’unanimité un projet de loi qui obligera les sociétés étrangères cotées sur les marchés américains à respecter les normes d’audit des États-Unis.
  • Même si elle s’applique pour toute société étrangère, cette loi cible avant tout les sociétés chinoises, notamment Alibaba et PetroChina.

La loi impose aux sociétés cotées en bourse aux États-Unis «de certifier qu’elles n’appartiennent pas ou ne sont pas contrôlées par un gouvernement étranger».

  • Si le fisc américain ne parvient pas à auditer leur bilan durant trois années consécutives, ces sociétés perdront leur accès direct aux marchés financiers des États-Unis: elles ne pourront plus être cotées à une bourse américaine.

Le gouvernement américain se justifie en disant qu’il s’inquiète que des caisses de retraite américaines investissent à leur insu dans des sociétés à risque.

La réaction des investisseurs est, pour l’instant, mesurée.

  • Les titres d’Alibaba et de PetroChina ont d’abord perdu hier environ 5% de leur valeur à la Bourse de New York, avant de récupérer la moitié de cette perte avant la fin de la session.

Le projet de loi a déjà reçu le feu vert du Sénat. Il n’attend plus que la signature du président Donald Trump, une formalité, pour être officiellement approuvé.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

WSP Global fait une acquisition majeure de 1,5 milliard $ en Ontario

  • En acquérant la société Golder et ses 7000 employés, l’entreprise d’ingénierie québécoise WSP se positionne comme plus important groupe de service-conseil environnemental au monde.
  • WSP Global espère ainsi mieux profiter de la popularité du mouvement ESG (environnement, société et gouvernance) qui stimule la demande pour des infrastructures et des bâtiments plus durables.

La directrice de la communication de la Maison-Blanche démissionne

La directrice de la communication de la Maison-Blanche démissionne

Alyssa Farah (Source: Twitter)

  • Alyssa Farah a annoncé hier son départ de la Maison-Blanche pour se «consacrer à d’autres projets», sans citer une seule fois Donald Trump dans sa déclaration.
  • Avant d’être une directrice de la communication discrète, notamment dans son soutien au président sortant, Alyssa Farah a été la porte-parole du vice-président Mike Pence, puis du Pentagone.

AFFAIRES en rafale

AFFAIRES en rafale

(Source: Unsplash)

  • L’immobilier résidentiel a atteint un nouveau record dans le grand Montréal en novembre, avec une progression de 32% des ventes par rapport à novembre 2019 et une hausse de 23% du prix médian, rapporte l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec.
  • Facebook est dans la mire d’une quarantaine d’États américains: ils comptent poursuivre le réseau social pour ses pratiques anticoncurrentielles qui en font un quasi-monopole dans la messagerie en ligne.
  • Google devrait finalement obtenir le feu vert de la Commission européenne pour finaliser l’acquisition du fabricant de montres d’exercice connectées Fitbit, annoncée il y a un an.
  • Le gouvernement américain pourrait finalement proposer avant la fin de l’année un plan d’aide économique pour relancer l’économie du pays, ont annoncé hier des représentants des partis démocrate et républicain.

Le gouvernement annule l’autorisation de rassemblement pour le temps des Fêtes

Le gouvernement annule l’autorisation de rassemblement pour le temps des Fêtes

(Photo Bureau du premier ministre)

  • Les deux réunions de jusqu’à 10 personnes qui devaient être tolérées entre le 24 et le 27 décembre ne sont plus autorisées en zones rouges.
  • Face à un réseau de la santé fragilisé, François Legault dit qu’il «n’est pas réaliste de penser qu’on va réussir à réduire la progression du virus de façon satisfaisante d’ici Noël».

Le gouvernement n’a pas attendu le 11 décembre pour prendre sa décision.

Le premier ministre s’est dit contraint de revenir sur le «contrat moral» qu’il avait proposé aux Québécois il y a deux semaines.

  • La situation s’est fortement détériorée depuis le mois dernier: après le record d’hier, le nombre de nouveaux cas frôle encore 1500 aujourd’hui.
  • L’augmentation du nombre de patients Covid met une pression supplémentaire sur les infirmières et les médecins déjà fatigués, alors que 6600 employés du réseau de la santé sont en congés maladie ou en retrait préventif. 

Cette annulation n’est pas une surprise. Hier, le professeur en santé publique Benoit Mâsse en parlait déjà à InfoBref.

François Legault demande aux Québécois de prévoir un «Noël tranquille». Il compte sur le «sens des responsabilités» de chacun pour respecter l’interdiction.

En revanche, le gouvernement maintient:

  • les changements annoncés au calendrier scolaire pour réduire la présence des élèves à l’école avant et après les Fêtes;
  • les recommandations faites aux entreprises pour favoriser le télétravail durant cette période.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

La Caisse investit 75 millions $ dans une plateforme boursière américaine qui décourage les transactions à haute fréquence

La Caisse investit 75 millions $ dans une plateforme boursière américaine qui décourage les transactions à haute fréquence

(Image IEX Group)

  • La Caisse de dépôt et placement du Québec devient actionnaire de l’IEX Exchange, le huitième plus important opérateur boursier au monde avec 12 milliards $US d’actifs négociés chaque jour.
  • L’IEX Exchange se distingue en faisant passer tous ses échanges dans un câble de fibre optique de 61 kilomètres, ce qui limite les échanges à haute fréquence, une pratique controversée et inéquitable courante sur d’autres places financières.