ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

1. L’administration Trump a obtenu d’Apple des données provenant des téléphones de responsables démocrates

L’administration Trump a obtenu d’Apple des données provenant des téléphones de responsables démocrates

Donald Trump (Source: Wikimedia)

  • Apple a été contrainte par l’administration Trump de remettre au ministère américain de la Justice des métadonnées sur l’utilisation qu’aux moins deux membres démocrates du comité de renseignements de la Chambre des représentants, leurs assistants et leur famille – dont une personne mineure – faisaient de leur iPhone. 
  • Les parlementaires démocrates l’ont appris récemment, plusieurs années après la saisie, et en ont informé le New York Times. Au début de la présidence de Trump, son administration cherchait la source de fuites à des médias concernant les contacts entre des collaborateurs de Trump et la Russie.

Apple a été soumise par l’administration Trump à une assignation du ministère de la Justice.

  • Elle n’aurait fourni que des métadonnées – telles que des noms de fichiers ou d’applications – et non le contenu des appareils ou de communications.
  • L’assignation interdisait jusqu’au mois dernier à Apple d’avertir les personnes qui faisaient l’objet de la saisie de données.

Cette saisie n’a pas permis de lier les représentants démocrates du comité de renseignement aux fuites aux médias.

Depuis ces révélations jeudi, plusieurs représentants démocrates se sont dits très choqués par cette intrusion dans la vie privée d’élus qui sont censés surveiller le bon fonctionnement des services de renseignement américains.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

2. EN RAFALE

  • Maxime Bernier, chef de du Parti populaire du Canada, a été arrêté au Manitoba parce qu’il n’a pas respecté les consignes sanitaires lors d’un rassemblement anticonfinement qui était illégal.
  • Le Canada partagera jusqu’à 100 millions de doses de vaccins avec les pays dans le besoin – l’annonce officielle doit en être faite dimanche au sommet du G7.
  • Deux cas positifs de Covid-19 ont été signalés à bord du Celebrity Millennium, un des premiers bateaux de croisière nord-américains à prendre la mer depuis le début de la pandémie.
  • En Allemagne, des groupes environnementaux s’opposent à la construction d’une méga-usine de Tesla près de Berlin, parce qu’ils craignent les émanations de gaz toxiques qui pourraient provenir de l’usine.
  • La qualité de l’air à Montréal s’est améliorée pendant la pandémie: selon un rapport de la ville, il y a eu en 2020 deux fois moins de jours avec une mauvaise qualité d’air qu’en 2019 (21 au lieu de 44).

3. Une startup soutenue par United Airlines dévoile un modèle de taxi volant électrique

Une startup soutenue par United Airlines dévoile un modèle de taxi volant électrique

avion-taxi électrique Maker de Archer Aviation

  • La startup américaine Archer Aviation prévoit que son avion-taxi électrique Maker entrera en service en 2024, d’abord à Los Angeles, puis à Miami. Cet avion à décollage et atterrissage vertical est conçu pour les vols de moins de 100 kilomètres, par exemple pour relier l’aéroport international de Los Angeles à Hollywood.
  • United Airlines, qui a investi 20 millions $US dans Archer Aviation, veut acquérir jusqu’à 200 de ces avions. 

Analyse POLITIQUE

4. Combien de temps encore Legault peut-il surfer sur la vague de la Covid-19?

Bernard Descôteaux
par Bernard Descôteaux
Combien de temps encore Legault peut-il surfer sur la vague de la Covid-19?

[photo: Kanenori | Pixabay]

  • La pandémie de la Covid-19 a été un malheur collectif qui, au plan politique, aura fait les belles heures du gouvernement Legault. Il en sort gagnant toutes catégories, aux dépens des partis d’opposition.
  • L’Assemblée nationale a mis fin à ses travaux hier pour une pause estivale, avec l’espoir de reprendre au retour sa place comme lieu normal des débats politiques.

Tous les indicateurs sont favorables à François Legault et à son gouvernement.

  • De tous les premiers ministres, il est celui qui au Canada reçoit la meilleure note pour sa gestion de la crise sanitaire.
  • La dernière mesure prise par la firme de sondage Léger début juin lui donne une note de 73%.

Les intentions de vote sont au beau fixe.

  • Début mai, la CAQ était près d’un balayage, avec 46% d’appui contre 20% pour son plus proche adversaire, le Parti libéral.

Tout au long de cette crise, le premier ministre a joui de la confiance des Québécois, cela même si sa gestion a par moments été défaillante.

  • Durant la première vague, il perdu le contrôle de la prévention et des soins dans les CHSLD.

L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent gratuitement les deux bulletins quotidiens d’InfoBref. Essayez-les: inscrivez-vous ici ou cliquez sur le bouton «Infolettres» en haut à droite


L’arrivée de Christian Dubé à la tête du ministère de la Santé en juin dernier aura permis une reprise en main.

  • Le premier ministre lui doit le succès de la campagne de vaccination qui permet aujourd’hui de juguler la troisième vague.

Le retour à la normale, s’il est attendu avec fébrilité par le gouvernement, l’est tout autant par les partis d’opposition: leur espoir est d’enfin ressortir de l’ombre pour jouer leur rôle de contrepoids.

Victimes collatérales de la pandémie, les parlementaires ont été soumis ces 15 derniers mois à un régime d’exception.

Les règles sanitaires ont ralenti le fonctionnement de l’Assemblée nationale et limité les débats.

De plus, à plusieurs reprises, le gouvernement s’est délibérément soustrait à l’habituelle reddition de comptes:

  • Il a pris des raccourcis pour déclarer l’État d’urgence sanitaire par décrets, outrepassant le parlement.
  • Il a retardé pendant des semaines le dépôt de projets de loi majeurs, tel le projet 96 sur la protection de la langue française.
  • Il a ignoré les demandes d’une enquête indépendante et publique sur sa gestion de la pandémie.
  • Fort de sa popularité, il s’est à l’occasion permis d’être arrogant, prédisant aux critiques de son projet de troisième lien leur défaite aux prochaines élections.

> Découvrez les autres analyses politiques de Bernard Descôteaux, ancien directeur du Devoir, publiées chaque samedi dans InfoBref Matin


L’opposition a une seule fois réussi à égratigner l’image du gouvernement.

  • La démission forcée du ministre Pierre Fitzgibbon pour son refus de se plier aux exigences du code d’éthique a terni son image.

À la rentrée de septembre, l’Assemblée nationale devrait se déconfiner, comme le reste de la société.

Les ministres ne pourront plus invoquer la pandémie pour échapper aux questions de l’opposition et des journalistes.

Bien des dossiers passés sous le radar de l’opinion publique referont surface.

En tout premier lieu, le gouvernement devra se plier à un réel bilan de sa gestion de la pandémie.

  • Déjà pointent à l’horizon les appels à une réforme du système de santé dont les faiblesses et lacunes ont été révélées par la crise sanitaire.

La vague de la pandémie se retirant, surfer sera dès lors plus difficile pour François Legault: il devra composer avec le ressac.

Pour recevoir l’analyse politique de Bernard Descôteaux chaque samedi dans votre courriel: abonnez-vous gratuitement ici au bulletin de nouvelles quotidien InfoBref Matin

En savoir plus En savoir plus

Conseils pour vos FINANCES

5. Immobilier: pourquoi le balancier finira forcément par revenir

Fabien Major
par Fabien Major
Immobilier: pourquoi le balancier finira forcément par revenir

[image: Geralt | Pixabay]

  • Présentement au Québec, le prix moyen d’une maison unifamiliale est de 448 600 $. C’est beaucoup d’argent. Mais il est possible de souscrire à une hypothèque de 5 ans fermée à 1,99%. Ça, c’est très peu.
  • En septembre 1981, le taux de 5 ans fermé atteignait son sommet historique: 20,75% – 10 fois plus qu’aujourd’hui. Mais à l’époque, le prix moyen des maisons au Québec était inférieur à 50 000 $ – 10 fois moins qu’aujourd’hui.

En analysant le prix moyen des maisons unifamiliales depuis 40 ans, je me suis rappelé la formule qu’il faut garder en tête quand on fait des comparaisons: «toutes choses étant égales par ailleurs».

Elle s’applique admirablement bien au marché immobilier.

Entre 1981 et 2021, la principale «chose» qui n’est pas égale est le taux d’intérêt, qui influence fortement l’offre et la demande.

  • Les prix des biens immobiliers sont étroitement liés aux taux d’intérêt.
  • Plus les taux sont faibles, plus les prix ont tendance à monter, et vice versa.

Lorsque la crise favorise l’immobilier

Si, en introduction, j’ai mis en relief les données d’il y a 40 ans, c’est qu’à cette époque aussi, les Québécois vivaient une situation extrême et anormale.

Au début des années 1980, le Canada traversait une récession difficile.

  • Le taux de chômage était très élevé et l’inflation atteignait 12%.
  • Le taux d’intérêt directeur de la Banque du Canada est monté momentanément à 21%.

Malgré ces taux records, la crise économique des années 80 a incité de nombreux Canadiens à se réfugier dans l’immobilier afin de protéger leur pouvoir d’achat.  

En 2021, la crise sanitaire causée par la pandémie a stoppé net l’immigration, la mobilité des travailleurs et le tourisme.

Même les aînés qui souhaitaient vendre leur maison et emménager dans une résidence de retraite ont dû mettre leur projet sur pause.

Résultat, il y a 49% moins de maisons en vente au Québec en 2021 qu’en 2019.

  • La crise sanitaire a gonflé l’épargne, limité les occasions de dépenses, et fait baisser les taux hypothécaires de manière spectaculaire.

Comme dans les années 80, cette situation extraordinaire propulse la demande et les prix vers le haut.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent gratuitement les deux bulletins quotidiens d’InfoBref. Essayez-les: inscrivez-vous ici ou cliquez sur le bouton «Infolettres» en haut à droite


Retenez-vous de faire des extrapolations

En économie, il faut se méfier des moyennes et des extrapolations. Surtout en période de crise:

  • autant il aurait été farfelu, en 1981, de projeter une croissance annuelle future des taux hypothécaires de 30% par année comme ce fut le cas entre 1979 et 1981;
  • autant il serait insensé de penser que la croissance des prix des maisons va continuer avec la même vigueur après la pandémie.

Pourquoi?

Parce que la crise sanitaire a créé un environnement unique, propice à la rareté des maisons.

Mais cet environnement est temporaire.

Dès que les frontières s’ouvriront et que la mobilité des travailleurs et le tourisme reprendront, l’activité économique se raffermira et… la Banque du Canada haussera ses taux.

Comme un balancier, les prix de l’immobilier redescendront.


­> Consultez la section AFFAIRES, argent et carrière d’InfoBref avec nos nouvelles brèves en semaine et la chronique Conseils pour vos finances le samedi


Conseils pour les jeunes familles

Considérant cela, il serait sage d’attendre avant d’acheter.

Mais, si vous choisissez tout de même de sauter dans ce marché en ébullition, faites-le pour les bonnes raisons.

Ne le faites pas pour investir, mais parce que vous devez vous loger.

  • Dans les conditions actuelles, l’achat d’un logement restera une dépense de consommation difficile à rentabiliser à moyen et long terme.

Pour que votre projet immobilier tienne la route, voici à mon avis les 7 exigences minimales que vous devriez vous fixer:

  1. Votre mise de fonds est d’au moins 20%.
  2. Vos futures dépenses de logement devront être inférieures à 33% de vos revenus nets.
  3. Votre couple forme une union solide et durable.
  4. Votre budget est bien équilibré et votre train de vie vous laisse même un excédent chaque mois.
  5. Vous avez un fonds d’urgence qui vous donne une réserve correspondant à 3 à 6 mois de dépenses.
  6. Vous avez trouvé un quartier où vous vous sentez bien.
  7. À l’endroit que vous convoitez, vous trouverez les principaux services (écoles, pharmacies, épicerie, clinique, parcs…) dans un rayon de moins de 5 km.

Pour recevoir la chronique Conseils pour vos finances de Fabien Major chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement ici au bulletin de nouvelles quotidien InfoBref Matin

En savoir plus En savoir plus

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Meilleurs produits TECHNO

6. Récepteurs de télé par Internet: les 3 modèles incontournables (notre essai)

Alain McKenna
par Alain McKenna
Récepteurs de télé par Internet: les 3 modèles incontournables (notre essai)
  • La popularité de la diffusion en continu (streaming) a explosé pendant la pandémie. Outre Netflix, des applis vidéo comme Apple TV+ et Disney+ ont mené des millions de téléspectateurs à se tourner vers Internet pour trouver des séries télé inspirantes.
  • Le meilleur support pour visionner le contenu de ces applications est le téléviseur. Si votre téléviseur n’est pas connecté à Internet, y greffer un récepteur numérique est un moyen abordable d’accéder aux plateformes vidéo disponibles en ligne.

Amazon, Apple et Roku proposent des appareils de diffusion en continu et leur ont même ajouté, ces derniers temps, une commande vocale évoluée.

  • Ils donnent accès, par une connexion WiFi, à des centaines d’applications proposant du contenu webdiffusé ou même des jeux vidéo.
  • Il suffit de les brancher au port HDMI de son téléviseur pour voir leur contenu affiché sur grand écran.

À première vue, les appareils de ces trois marques ont des fonctionnalités similaires.

Mais, à l’usage, elles se différencient par des caractéristiques qui pourraient influencer votre décision d’achat.

Pour vous aider à faire le bon choix, InfoBref a testé les appareils des trois marques. Voici les principales conclusions de cet essai:


Apple TV 4K (édition 2021)

Apple vient tout juste de mettre en marché une nouvelle version de son Apple TV 4K. Il permet de parler directement à l’assistant vocal Siri via sa télécommande.

Les propriétaires d’un Apple TV 4K de génération précédente peuvent acheter la télécommande séparément, mais ils ne profiteront pas du nouveau processeur A12 qui rend un peu plus fluide la navigation d’une appli à l’autre.

  • POUR: la nouvelle télécommande est une belle amélioration | l’App Store pour Apple TV comprend à peu près toutes les applications souhaitées | l’achat de l’appareil comprend un an d’abonnement au service vidéo payant Apple TV+ | Apple Arcade ajoute un vaste catalogue de jeux vidéo amusants
  • CONTRE: prix élevé par rapport aux modèles concurrents | certains contenus ne sont pas accessibles, d’autres ne sont pas adaptés au marché québécois ou francophone

229$ (32 go) ou 249$ 64 go) sur le site d’Apple


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent gratuitement les deux bulletins quotidiens d’InfoBref. Essayez-les: inscrivez-vous ici ou cliquez sur le bouton «Infolettres» en haut à droite


Fire TV Cube 4K d’Amazon

Le lecteur multimédia Fire TV Cube est le récepteur télé le plus complet de la gamme de produits Fire d’Amazon. C’est aussi le seul du lot à pouvoir être commandé par la voix via l’assistant Alexa sans avoir à passer par une enceinte connectée Echo (également d’Amazon).

L’interface Fire TV qui anime le Cube est dérivée du système Android. On peut y installer des applications tirées de la boutique d’Amazon mais également des applications de sources tierces, ce qui en fait un récepteur très apprécié des bidouilleurs à la recherche de service vidéo de contournement plus nichés.

  • POUR: Alexa comprend très bien le français et l’anglais mélangés | l’écosystème d’appareils connectés d’Amazon est le plus polyvalent sur le marché | le Cube offre le plus grand choix d’applications et de services connectés à l’heure actuelle
  • CONTRE: la compatibilité avec les services concurrents comme Google Play ou Apple Music est limitée | la collecte de données d’utilisation que fait Amazon n’est pas toujours claire

150$ sur Amazon


> Voyez nos autres sélections de Meilleurs produits Techno publiées chaque samedi dans InfoBref Matin


Roku Express 4K

Roku propose une plateforme de connexion vidéo qu’on retrouve dans des récepteurs connectés très abordables, et directement dans l’interface des téléviseurs de certains autres fabricants.

Le récepteur Express 4K est la plus récente version des récepteurs de Roku et probablement la meilleure, même si elle ne coûte que 50 $.

  • POUR: compatible avec l’affichage 4K HDR | sa boutique d’applications comprend tous les services concurrents (Apple TV, Disney+, Amazon Prime Video) et, en prime, une chaîne Roku qui offre gratuitement du contenu exclusif | le boîtier possède un port Ethernet qui permet de contourner les limites du WiFi
  • CONTRE: l’assistance vocale de Roku est médiocre | le contenu exclusif n’est pas offert en français | son guide-horaire pour la télé en direct est conçu pour le marché des États-Unis

50$ sur le site de Roku

Pour recevoir la sélection des Meilleurs produits Techno d’Alain McKenna chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement ici au bulletin de nouvelles quotidien InfoBref Matin


Que sont les meilleurs produits? InfoBref vous recommande sous la rubrique Meilleurs produits Techno des produits qui ont fait l’objet d’un test par nos journalistes et/ou d’une analyse de tests effectués par des sources crédibles. Ces recommandations sont faites de façon objective et indépendante. Il se peut qu’InfoBref reçoive une commission si vous achetez un produit après avoir cliqué sur notre site. Cette pratique n’affecte en rien le jugement de nos journalistes ni leurs recommandations.
En savoir plus En savoir plus

CE VENDREDI en rafale

  • Bilan Covid: 180 nouveaux cas et un décès enregistrés au cours des dernières 24h. 244 Québécois sont hospitalisés, soit 7 de moins qu’hier. 
  • Deux Québécois sur trois ont reçu au moins une première dose du vaccin et 8% en ont reçu deux doses.
  • Les bars situés en zone orange peuvent à leur tour recevoir des clients, pour l’instant uniquement sur leurs terrasses extérieures, sans vendre d’alcool au-delà de 23h, et ils doivent fermer leurs portes au plus tard à minuit.
  • Investissement Québec a fait un profit de près d’un milliard $, soit un rendement spectaculaire de 25%, lors de l’exercice terminé fin mars, contre une perte de 4,6% à l’exercice précédent. 
  • Le projet Laurentia du Port de Québec ne satisfait pas aux critères environnementaux du ministère fédéral de l’Environnement; c’est maintenant au conseil des ministres à Ottawa de décider si le projet pourra quand même aller de l’avant. 
  • Le projet de mine Dumont, près d’Amos, en Abitibi, a été mis en vente – la future mine extrairait du nickel, une composante importante des batteries lithium-ion des voitures électriques et, selon le Globe and Mail, les propriétaires du projet espèrent le vendre pour près d’un milliard $.

Tesla dévoile sa voiture la plus rapide à ce jour: la Model S Plaid

Tesla dévoile sa voiture la plus rapide à ce jour: la Model S Plaid

La Tesla Model S Plaid [Photo: Tesla]

  • Selon Tesla, la Plaid peut accélérer de 0 à 100 km/h en 2 secondes, ce qui en ferait la voiture fabriquée en série ayant l’accélération la plus rapide. 
  • Il est déjà possible de commander la Model S Plaid sur la version canadienne du site de Tesla. Le prix de détail affiché est de 170 000 $, comparativement à 115 000 $ pour la Model S conventionnelle.  

Annoncée en septembre dernier, la Model S Plaid est une version améliorée de la berline de luxe Model S. 

Ses principales caractéristiques

  • triple moteur (1 020 chevaux) à traction intégrale;
  • vitesse de pointe de 322 km/h; 
  • autonomie de 628 kilomètres.

La S Plaid constitue maintenant le haut de la gamme de Tesla:

  • Elon Musk a tweeté il y a une semaine que la Model Plaid+, une version encore plus performante de la Model S Plaid qui avait aussi été annoncée, ne verra finalement pas le jour.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Québec vient en aide aux Québécois qui cherchent toujours un logement à louer

Québec vient en aide aux Québécois qui cherchent toujours un logement à louer

[Source: Unsplash]

  • Le gouvernement a annoncé un plan d’action d’un peu plus de 60 millions $ pour soutenir les Québécois qui doivent se trouver un logement d’ici le 1er juillet mais qui n’y sont pas encore parvenus. 
  • Ce plan prévoit d’aider 2500 ménages dans le besoin, qui recevront de l’aide pour payer leur loyer. Un budget est également prévu pour les municipalités qui aideront, sur leur territoire, les ménages en quête d’un logement.

Le plan d’action compte 3 mesures:

1. Bonification du programme Supplément au loyer

  • Le gouvernement bonifie de 60 millions $ ce programme déjà en place, pour aider 2500 ménages supplémentaires. 
  • L’aide couvre la portion du loyer qui dépasse 25% des revenus du ménage locataire.

2. Bonification de l’aide aux municipalités

  • Québec prévoit une enveloppe de 2 millions $. 
  • L’assistance offerte par les municipalités peut prendre diverses formes, par exemple un hébergement temporaire ou l’entreposage de meubles. 

3. Prolongation des heures d’ouverture pour le soutien à la recherche d’un logement 

  • Les heures d’ouverture du service à la clientèle de la Société d’habitation du Québec sont prolongées les fins de semaine des 26 et 27 juin et des 3 et 4 juillet. 
  • Les offices d’habitation auront également un service d’urgence accessible le 1er juillet pour répondre aux locataires dans le besoin. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Santé mentale des jeunes: le Québec manque de psychologues, dit Legault

Santé mentale des jeunes: le Québec manque de psychologues, dit Legault

François Legault (Source: Twitter)

  • François Legault reconnaît que le nombre croissant de jeunes qui souffrent de problèmes de santé mentale «engorge» les urgences de la province. «Malheureusement, dit-il, il manque du personnel qualifié disponible.»
  • Selon l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (Inesss), en janvier et février, les admissions de jeunes à l’hôpital pour un problème de santé mentale étaient en hausse de 40% par rapport à l’an dernier. 

L’opposition demande au gouvernement d’agir en matière de santé mentale.

Le Parti libéral a réclamé des mesures il y a déjà 8 mois, a rappelé hier à l’Assemblée nationale sa cheffe Dominique Anglade.

  • Le PLQ veut adopter un système d’accès universel aux soins en santé mentale. 

Québec ne peut se «contenter de bonnes intentions», dit le co-porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois.

  • QS demande un plan «concret» pour venir en aide aux jeunes en détresse.

Le premier ministre a souligné que son gouvernement a lancé un programme pour embaucher des psychologues du privé, afin de réduire les listes d’attentes dans les établissements publics.  

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Netflix ouvre une boutique en ligne de produits dérivés

Netflix ouvre une boutique en ligne de produits dérivés

(Source: Netflix)

  • Le géant de la vidéo lance une boutique en ligne pour vendre des vêtements et des objets qui reprennent les thèmes et les marques de ses films et séries, dont Stranger Things et Lupin
  • La boutique utilise la plateforme de commerce en ligne de la société canadienne Shopify. Elle est disponible aux États-Unis depuis hier et le deviendra dans d’autres pays au cours des prochains mois.

Microsoft veut faire de Xbox Game Pass le Netflix du jeu en ligne

Microsoft veut faire de Xbox Game Pass le Netflix du jeu en ligne

(Source: Microsoft)

  • Microsoft souhaite rendre Xbox Game Pass – le service d’abonnement actuellement associé à sa console de jeux Xbox One – compatible avec des téléviseurs intelligents, ainsi qu’avec des appareils de diffusion continue (streaming) que l’entreprise compte produire prochainement.
  • L’objectif de Microsoft est de rendre sa plateforme d’abonnement à des jeux disponible sur des appareils moins puissants que ses consoles. Déjà, les téléphones utilisant Android et iOS peuvent accéder à une version bêta de son service Xbox Cloud Gaming.