ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

LES INDICES cette semaine

Valeur
vendredi soir
Variation
/sem. précédente
S&P/TSX1844-0,2%
S&P 5003586-2,9%
Nasdaq10576-2,7%
$ can./$US0,723-1,8%
Bitcoin en $US193992,9%
Or en $US16700,8%
Valeurs vendredi 30 septembre 2022 vers 16h30

Astuces pour ÉCONOMISER

Comment économiser sur l’essence

Aline Nguyen
par Aline Nguyen
Comment économiser sur l’essence

[crédit photo: Wassim Chouak | Unsplash]

  • Le prix de l’essence est hors de contrôle. Il a dépassé 2 $ par litre cette année avant de redescendre.
  • Modifier quelques-unes de vos habitudes pourrait diminuer vos dépenses de déplacement en automobile.

Changement dans les habitudes

Des petits changements ici et là peuvent vous aider à économiser sur l’essence. Outre le fait d’utiliser les transports en commun ou d’acheter un véhicule électrique, plusieurs comportements peuvent contribuer à diminuer la facture:

  • Réduire le poids de votre véhicule en retirant du coffre les objets inutiles
  • Vérifier la pression des pneus
  • Diminuer l’utilisation de l’air conditionné
  • Favoriser le covoiturage
  • Planifier les trajets de manière efficace
  • Couper le moteur quand vous êtes arrêté plus d’une minute
  • Utiliser le régulateur de vitesse
  • Éviter la conduite agressive
  • Anticiper les congestions de circulation

L’essentiel des nouvelles importantes chaque matin en 5 minutes? C’est ce qu’offre notre infolettre InfoBref Matin. Essayez-la et voyez pourquoi plus de 10 000 Québécois·es la reçoivent chaque jour:
abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


L’entretien du véhicule

D’abord, il faut s’assurer que votre véhicule traite adéquatement l’essence.

Lorsque vous faites le plein, prenez en note le nombre de kilomètres que vous avez pu parcourir depuis le dernier plein.

  • Si la distance que vous pouvez faire d’un plein à l’autre diminue, faites inspecter votre voiture pour les fuites de carburant.

Ensuite, si votre tableau de bord indique qu’il y a un élément à vérifier, ne tardez pas à le faire. La consommation peut augmenter lorsque la mécanique fait défaut.

Depuis 2015, Milesopedia est le média de référence sur les programmes de récompenses et offre le meilleur comparateur de cartes de crédit au Canada, utilisé par Protégez-Vous. Rejoignez Milesopedia pour économiser tous les jours, dépenser astucieusement et voyager mieux.

Les points de fidélité des grandes bannières pétrolières

La quasi-totalité des stations d’essence est liée à un programme de fidélité.

Les récompenses sont assez généreuses et il n’y a pas de gestion à faire.

Les programmes des grandes bannières pétrolières tels que Shell, Esso, Ultramar, Petro-Canada, etc. permettent d’épargner régulièrement 5% à 10% sur votre plein.

Il faut simplement sortir votre carte de membre et accumuler des rabais ou des gratuités telles qu’un lavage de voiture.

Soyez à l’affut des promotions de points! Parfois, des bonus sont octroyés lorsque vous dépassez un certain montant ou nombre de litres à la pompe.


­Consultez la section ARGENT d’InfoBref avec chaque jour nos nouvelles brèves, et chaque samedi nos conseils de finances personnelles, consommation et investissement.
Pour les recevoir gratuitement par courriel, abonnez-vous aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Surveiller les fluctuations de prix

Parfois, les tarifs sont plus bas durant une certaine période de la journée ou de la semaine. 

Une application mobile comme GasBuddy peut vous aider à suivre les tendances de prix.

  • Ainsi, vous pouvez déterminer le meilleur moment pour faire le plein.

Cet outil permet aussi de visualiser les différents tarifs pratiqués dans votre secteur géographique.

Pour d’autres astuces pour économiser et des nouvelles pertinentes pour votre consommation, vos finances personnelles et votre carrière, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre InfoBref Votre argent ici ou en cliquant sur Infolettres en haut à droite

En savoir plus En savoir plus

GAGNER plus

Comment décrocher une prime exceptionnelle en plus de votre salaire?

Olivier Schmouker
par Olivier Schmouker
Comment décrocher une prime exceptionnelle en plus de votre salaire?

[crédit photo: Jess Bailey | Unsplash]

  • Une performance qui dépasse les attentes, un dossier plus complexe que d’habitude, de nouvelles tâches à assumer… Les occasions sont nombreuses de demander une prime à votre employeur.
  • Quelques trucs peuvent vous permettre de le convaincre de faire un geste en votre faveur.

Une multitude d’occasions

Différentes circonstances peuvent se révéler propices à la demande d’une prime à votre employeur. En voici trois courantes.

1 ) Une performance qui dépasse de loin les attentes. Cela peut consister en un dossier rondement mené dans lequel vous vous êtes particulièrement illustré, en d’excellents résultats tout au long de l’année, etc.

2 ) La prise en mains d’une ou plusieurs nouvelles tâches, surtout si ces dernières vous demandent d’assumer davantage de responsabilités.

3 ) La prise en charge d’un dossier important. Dans ce cas-là, vous pouvez négocier une «prime sur objectifs», qui vous sera versée si vous atteignez ou dépassez des buts prédéterminés et, idéalement, chiffrés.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Préparez-vous

Ne restez pas dans une posture d’attente: vous n’obtiendrez pas de prime sans négociation. Voilà pourquoi il vous faut préparer la rencontre avec votre patron, en dressant une liste d’au moins deux ou trois arguments en béton soutenant votre demande.

  • Les arguments doivent être valables et solides.
  • Il est impératif qu’ils s’appuient sur des faits concrets et incontestables, si possible chiffrés.

Cela peut revenir à présenter les gains financiers exceptionnels enregistrés par l’organisation grâce au dossier que vous venez de boucler, ou encore à souligner les efforts incroyables que vous avez fournis ces derniers temps (par exemple, sous la forme du nombre d’heures supplémentaires que vous avez dû faire pour respecter l’échéancier).

3 astuces pour convaincre

Présenter des données factuelles ne suffira pas pour décrocher une prime, encore faut-il savoir se montrer convaincant.

1 ) Évitez l’erreur de vous comparer aux autres.

  • Dire que vous êtes «meilleur» que vos collègues ne va pas plaire à votre patron, pour qui l’esprit d’équipe est une priorité.
  • Et ça risque de chauffer pour vous si jamais vos collègues apprennent le fond de votre pensée…

Le média d’information des professionnel·le·s? C’est InfoBref.
Conçu pour celles et ceux qui travaillent à temps plein, du lundi au vendredi, les infolettres quotidiennes d’InfoBref résument l’actualité importante en moins de 10 minutes par jour. C’est rapide, pratique, et utile! Essayez-les, elles sont gratuites: abonnez-vous ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


2 ) Ouvrez la discussion.

Quand vient le temps de parler du montant de la prime, n’avancez pas de chiffre.

Posez plutôt une question ouverte (c’est-à-dire à laquelle on ne peut pas répondre par «oui» ou par «non»), du genre: «Compte tenu de tous ces éléments, que me proposez-vous?»

  • Le risque d’avancer un chiffre, c’est que le montant paraisse beaucoup trop élevé aux yeux de votre interlocuteur.
  • Ce dernier aura alors tendance à vite mettre fin à la discussion.

3 ) Soyez flexible.

Il se peut que vous ayez en tête un certain montant de prime et que celui avancé par votre interlocuteur soit en dessous de vos attentes.

  • N’oubliez pas qu’il s’agit d’une négociation, et donc que le but de la discussion est de trouver un compromis.

Enfin, dans tous les cas de figure, veillez à rester poli, courtois et souriant.

Retenez que le but premier d’une telle discussion n’est pas, en vérité, d’obtenir la prime elle-même, mais de faire réaliser à votre patron que vous êtes compétent, engagé et performant. Et si jamais il ne vous a pas accordé de prime aujourd’hui, peut-être le fera-t-il plus volontiers demain…

Pour recevoir chaque samedi la chronique «GAGNER plus» et les autres conseils de nos experts en finances personnelles et consommation, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre hebdomadaire InfoBref Votre argent ici ou en cliquant sur Infolettres en haut à droite

En savoir plus En savoir plus

Conseils pour vos FINANCES

Comment savoir si un gestionnaire amène une valeur ajoutée?

Fabien Major
par Fabien Major
Comment savoir si un gestionnaire amène une valeur ajoutée?

[crédit photo: Steve Buissinne | Unsplash]

  • Dans la recherche de portefeuilles plus rentables que la moyenne, l’investisseur peut s’attarder à deux indicateurs fort utiles: le ratio de Sortino, et les ratios de capture à la hausse et à baisse.
  • Le premier mesure la volatilité négative d’un portefeuille par rapport à une gestion qui n’aurait pris aucun risque. Le second et le troisième indiquent les probabilités de respectivement profiter des hausses du marché et de souffrir de ses baisses.

La semaine dernière, je vous incitais à regarder en avant plutôt que de consacrer votre attention aux rendements du passé.

Mais les données du passé ont malgré tout une utilité certaine quand vient le temps d’analyser le savoir-faire des gestionnaires de portefeuilles ou de fonds, ou les processus pratiqués par certains FNB.

Se protéger des rendement négatifs

La volatilité, soit la variabilité des valeurs à la hausse ou à la baisse, nous fait vivre des émotions vives.

On voudrait tous avoir dans nos REER et CELI des produits de placement qui peuvent à l’occasion faire des coups de circuit en rapportant 15, 25 ou même 40% de rendement.

Mais des baisses de même ampleur seraient de très mauvaises surprises.

Il est reconnu qu’un rendement positif de 10% a un impact émotif moins intense qu’une perte de 10%.

Pourtant, sur un capital de départ de 100 000 $, ces deux hypothèses aboutissent à une même variation de 10 000 $.  Ainsi:

  • si l’on fait un gain de 10 000 $, c’est juste «OK», sans plus;
  • mais un repli du même montant est «assez inquiétant».

L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Le ratio de Sortino

Partant de ce principe, le professeur Frank Sortino, de l’Université de San Francisco, a isolé la volatilité négative dans une formule mathématique.

  • Car, d’évidence, la «volatilité positive» n’est pas source d’insatisfaction ni d’inquiétude pour l’investisseur.

Le ratio s’applique à un portefeuille de placements et se calcule sur plusieurs années passées. La formule est:

Ratio de Sortino =
(rendement réel du portefeuille – rendement sans risque)
÷ écart-type du rendement du portefeuille lorsque l’écart est négatif

  • Le rendement réel du portefeuille est le résultat des choix du gestionnaire (ou de l’algorithme) qui l’a géré.
  • Le rendement sans risque est, par exemple, celui qu’on aurait obtenu avec les bons du trésor.
  • L’écart-type mesure la dispersion du rendement réel par rapport au rendement sans risque. Dans la formule, on en tient compte seulement lorsque le rendement obtenu a été inférieur au rendement sans risque: c’est la «volatilité négative».

[détails sur comment calculer ce ratio dans le blogue Éducation Finance]

Si le ratio est supérieur à 1, le gestionnaire a obtenu des résultats supérieurs au risque de volatilité négative.


­Consultez la section ARGENT d’InfoBref avec chaque jour nos nouvelles brèves, et chaque samedi nos conseils de finances personnelles, consommation et investissement.
Pour les recevoir gratuitement par courriel, abonnez-vous aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Les ratios de capture

Pour compléter le ratio de Sortino, j’aime bien examiner la capacité d’une équipe de gestion à saisir les hausses des marchés et à s’éloigner des baisses.

Comparons les portefeuilles A et B, gérés par deux équipes distinctes.

L’examen des performances passées révèle que:

  • Lorsque le marché gagne 10%, en moyenne, le portefeuille A donne un rendement de 10,9% et le B donne 9,9%.
  • lorsque l’indice se replie de 10%, en moyenne, le portefeuille A ne recule que de 4,5%, alors que le B recule de 10,3%.

On dit alors que:

  • Dans le portefeuille A, le ratio de capture à la hausse est de 109%, et le ratio de capture à la baisse est de 45%.
  • Dans le portefeuille B, le ratio de capture à la hausse est de 99% , et le ratio de capture à la baisse est de 103%.

D’un coup, l’équipe A semble beaucoup plus attrayante que la B.

Évidemment, avant d’arrêter votre choix, d’autres données sont à considérer, comme le style de gestion, le nombre d’années d’expérience des équipes, la devise utilisée, le taux de rotation des titres et les frais de gestion exigés.


Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque samedi l’infolettre InfoBref Votre argent : abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


À retenir:

Si vous avez une aversion aux baisses de valeur, envisagez des portefeuilles de placements ayant un écart-type relativement faible, un ratio de Sortino supérieur à 1, et une capture à la baisse inférieure à l’indice boursier comparable.

  • Cela vous évitera sans doute quelques nuits blanches.

Les ratios et outils d’analyse examinent le passé et ne peuvent servir de base de prévision des rendements futurs.

  • Ils doivent être considérés comme des compléments d’aide à la décision.  

Pour recevoir la chronique Conseils pour vos finances de Fabien Major chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre InfoBref Votre argent ici ou en cliquant sur Infolettres en haut à droite

En savoir plus En savoir plus

Meilleurs produits TECHNO

Trois portables blocs-notes 2-en-1 de haute qualité

Alain McKenna
par Alain McKenna
Trois portables blocs-notes 2-en-1 de haute qualité
  • Microsoft vient de publier la plus importante mise à jour de son système Windows 11. Parmi les nouveautés se trouvent de nouvelles commandes pour les ordinateurs portables, ou blocs-notes, à écran tactile.
  • Cette mise à jour parait particulièrement bien sur des appareils plus performants comme des blocs-notes qui peuvent être convertis en tablette et souvent appelés convertibles ou 2-en-1. InfoBref a vu de près trois appareils – de HP, Lenovo et Asus – qui en tirent brillamment profit.

Windows 11 est revu et amélioré cet automne.

  • Microsoft élargit à 20 000 le nombre d’applications du système Android qui peuvent être utilisées sur un PC à système Windows.
  • Le menu Démarrer a aussi droit à quelques améliorations notables, dont l’ajout de dossiers.
  • L’affichage peut être divisé en zones préétablies de façon plus intuitive.
  • Enfin, de nouvelles commandes tactiles apparaissent pour rendre la navigation plus fluide.

Les PC qui en tirent le meilleur bénéfice sont les ordinateurs portables / blocs-notes dont l’écran est tactile et peut pivoter à l’envers pour être utilisé comme une tablette, d’où leur surnom de convertibles 2-en-1.

  • HP en a profité pour mettre en marché une nouvelle version très élégante de son populaire Envy x360.
  • Lenovo a ajouté à sa gamme un ThinkPad X 2-en-1 doté des plus récents processeurs Intel Core (de 12e génération).
  • Asus fait rêver avec un portable à 2 écrans repliables de 17 po.

InfoBref a pu voir de près ces 3 appareils.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


HP Envy x360 13

La gamme Envy à ceux qui veulent un PC pour la maison, pour le divertissement et/ou le travail à distance.

En version x360, son écran FHD de 13,3 po se retourne en entier et peut être utilisé comme celui d’une tablette.

L’appareil est animé par un processeur Ryzen 5 2500u d’AMD qui est étonnamment puissant. On peut lui connecter 2 moniteurs 4K externes sans l’essouffler.

  • PLUS: recharge rapide de 50% en 45 minutes | processeur assez puissant | fonctionne bien avec un stylet
  • MOINS: ventilateur bruyant | autonomie plutôt courte de moins de 5 h par charge

Disponible à 1700 $


Voyez notre Guide des meilleurs produits Techno, constitué à partir des chroniques publiées chaque samedi dans InfoBref Votre argent.
Pour recevoir gratuitement par courriel ces chroniques, des conseils en consommation et finances personnelles le samedi, et l’essentiel des nouvelles en semaine, inscrivez-vous ici ou cliquez Infolettres en haut à droite


Lenovo ThinkPad X13 Yoga Gen 3

Le Yoga est la version à écran de 13,3 po entièrement rabattable de la populaire gamme ThinkPad X de Lenovo.

Sa plus récente génération a droit aux processeurs Intel Core de 12e génération. Il se connecte aux réseaux Wifi 6E.

Il comprend même un stylet qui se range dans un petit compartiment au besoin.

  • PLUS: format compact très portable | fiche technique plutôt bien garnie | comprend les normes Dolby Vision et Dolby Voice pour les appels vidéo
  • MOINS: prix un peu élevé | lecteur d’empreinte pour déverrouiller disponible seulement en option

1640 $


Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque samedi l’infolettre InfoBref Votre argent : abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Asus Zenbook 17 Fold

Le Zenbook 17 Fold est une petite merveille de technologie: son écran se déplie en son centre pour créer un énorme moniteur de 17 po qu’on peut utiliser avec le clavier (détachable) qui équipe ce bloc-notes nouveau genre.

Replié, l’écran se transforme en 2 surfaces tactiles de 12,5 po de diagonale chacune.

L’appareil a droit aux plus récents processeurs Core d’Intel et peut être équipé d’un stockage interne atteignant 1 téraoctet, ce qui est beaucoup.

  • PLUS: format inédit très polyvalent | fiche technique très bien garnie | écran Amoled de 17 po lumineux et détaillé
  • MOINS: prix repoussant | souvent en rupture de stock | carte graphique Iris X d’Intel un peu limitée dans ses prouesses visuelles

4800 $ (en rupture de stock fin septembre 2022)

Pour recevoir la sélection des Meilleurs produits Techno d’Alain McKenna chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre InfoBref Votre argent ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Les produits qu’InfoBref recommande sous la rubrique Meilleurs produits Techno ont généralement fait l’objet d’un essai par nos journalistes ou d’une analyse de tests effectués par des sources crédibles. Ces recommandations sont faites de façon objective et indépendante. Il se peut qu’InfoBref reçoive une petite commission d’Amazon si vous achetez un produit après avoir cliqué sur notre site. Cela n’affecte en rien le jugement de nos journalistes ni leurs recommandations.
Si vous achetez un produit que nous suggérons, SVP faites-le de préférence en cliquant sur un lien sur notre site. Merci d’avance 🙂
En savoir plus En savoir plus

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles

Affaires, politique, technologies, international: chaque matin et fin d’après-midi, les bulletins de nouvelles d’InfoBref résument en quelques minutes l’actualité importante. Essayez-les, ils sont gratuits

Balados partenaires d’InfoBref

À ÉCOUTER cette fin de semaine

À ÉCOUTER cette fin de semaine

InfoBref vous suggère des balados québécois qui peuvent vous intéresser: 

Affaires et marketing de Jean-François Guitard | L’histoire des gâteaux Vachon Écoutez ici

Une tasse de tech d’Alain McKenna | L’identité numérique québécoise pèsera-t-elle sur votre vote? Écoutez ici 

Ca$hMire de Pierre Couture | Immobilier: louer ou acheter? | Pourquoi Elon Musk est plus riche que jamais Écoutez ici

Balado Le Planif de Fabien Major | L’ABC du REEE Écoutez ici

Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

Balado InfoBref Affaires

À VOIR: le nombre de bornes de recharge doit tripler / la récession est plus probable

À VOIR: le nombre de bornes de recharge doit tripler / la récession est plus probable
  • Chaque semaine, Fabien Major et Alain McKenna choisissent deux événements dans l’actualité économique et financière et nous disent, en 10 minutes, ce qu’il faut en retenir.
  • Cet épisode récapitulatif hebdomadaire «à retenir» du balado InfoBref Affaires est disponible en vidéo dans la chaine YouTube d’InfoBref. Pour le voir à InfoBref.com, cliquez sur «En savoir plus».
Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

CONCOURS

Dernière chance de participer au concours Faites le point sur vos finances

Dernière chance de participer au concours Faites le point sur vos finances
  • Abonné·e·s de cette infolettre, vous avez jusqu’à dimanche soir (2 octobre) pour participer à notre concours qui vous donne une chance de gagner une analyse de votre situation et un portrait financier réalisé par un membre de l’Équipe Major / Gestion de capital Assante.
  • Pour participer, allez voir cette publication Facebook et mentionnez en commentaire au moins un de vos contacts qui s’intéresse aux finances personnelles ou qui, selon vous, devrait s’y intéresser.

Pour que votre participation soit admissible, écrivez l’identifiant Facebook de la personne précédé du signe @, pour qu’un lien se fasse avec son profil.

C’est une occasion unique de faire le point sur vos finances avec un·e expert·e, tout en faisant connaitre InfoBref Votre argent à des personnes de votre entourage que cela pourrait intéresser. [Elles pourront s’inscrire gratuitement ici à l’infolettre, et participer à leur tour.]

Règlements du concours. Les gens qui travaillent pour des fournisseurs de produits et services financiers n’y sont pas admissibles.

Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

Jeune entreprise québécoise innovante

iCollective vous aide à partager vos compétences avec d’autres employés

Mis à jour il y a 5 h
iCollective vous aide à partager vos compétences avec d’autres employés

Kamel Dinar, cofondateur et président d’iCollective

  • Au-delà de la rémunération et des conditions de travail, la motivation à relever des défis qui permettent à chaque employé de progresser est un facteur important pour garder les talents dans l’entreprise.
  • La jeune pousse montréalaise iCollective aide les employés à partager entre eux leurs compétences, pour que chaque employé progresse dans son travail, et qu’aucune compétence-clé de l’entreprise ne soit plus concentrée dans un seul individu.  

Le problème auquel s’attaque l’entreprise est la difficulté de retenir les employés, dans un contexte de pénurie de talents.

«Aujourd’hui, la plupart des nouveaux employés ne restent plus dans une même organisation pendant plusieurs années, note Kamel Dinar, cofondateur et président d’iCollective. Ils multiplient les expériences professionnelles en changeant d’emploi souvent.»

Or, un employé qui part avec son savoir-faire cause un problème important à son ancien employeur, qui perd des compétences en même temps qu’un employé.


Recevez gratuitement chaque jour par courriel l’essentiel des nouvelles économiques, financières et technologiques: abonnez-vous ici aux infolettres quotidiennes d’InfoBref, ou cliquez Infolettres en haut à droite


La solution que propose iCollective est un service qui identifie les compétences clés de l’entreprise et en facilite le partage entre employés.

Le service prend la forme d’un logiciel en ligne.

«Dans un premier temps, il fait une cartographie éclair, en moins d’une heure, des compétences-clés que détiennent les employés», explique Kamel Dinar. 

Un gestionnaire définit d’abord quelles sont les compétences stratégiques pour l’entreprise.

Puis, les employés remplissent sur leur ordinateur un bilan de compétences et un formulaire d’autoévaluation.

Le logiciel procède alors à une analyse des mots-clés employés, en comparant la liste des compétences stratégiques aux informations fournies par les employés.

Le résultat est une carte qui montre la répartition des compétences-clés parmi les employés.

«Notre système classe les compétences en 3 catégories, explique Kamel Dinar:

  • celles qui manquent à l’entreprise. Il faut alors soit recruter, soit organiser des formations;
  • celles qui existent chez un seul employé, sans back-up. On favorise alors le partage de connaissances, pour qu’elles soient transmises à d’autres employés;
  • les compétences-clés partageables: certains employés les ont, d’autres voudraient les avoir.»

Dans ce troisième cas, le logiciel apparie les employés qui ont ces compétences avec d’autres employés qui sont intéressés à les acquérir.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Le modèle d’affaires est une licence, payée par les entreprises clientes, de 5 $ par utilisateur et par mois.

Actuellement, iCollective mène une deuxième ronde de projets pilotes, avec une dizaine d’entreprises – principalement des PME québécoises.

Fondée fin 2019, l’entreprise emploie ses 2 cofondateurs et un développeur web.

iCollective fait partie des 20 jeunes PME sélectionnées cette année dans le programme Bourse+ de Startup Montréal[Découvrez d’autres jeunes entreprises québécoises innovantes soutenues par cet organisme et par d’autres.]

Elle a établi des partenariats avec d’autres sociétés qui proposent des services complémentaires pouvant être utiles à ses clients:

  • des firmes de recrutement; et
  • des organisations spécialisées en formation.

Entrepreneur·e·s, restez à l’affût des nouvelles économiques, financières, technologiques et politiques qui vous concernent en seulement quelques minutes par jour: abonnez-vous aux infolettres gratuites d’InfoBref ici ou en cliquant sur Infolettres en haut à droite


 Prochaines étapes pour l’entreprise:

  • confirmer, par les projets-pilotes actuels, les bons résultats déjà observés avec les premiers tests, en vue de débuter bientôt une commercialisation du service à plus grande échelle;
  • proposer un partage de compétences non plus seulement à l’intérieur d’une même entreprise, mais aussi entre entreprises.

«Il peut arriver des périodes où les compétences de certains employés sont moins sollicitées, dit Kamel Dinar.

  • Or, vous ne voulez jamais que vos employés s’ennuient, parce que la motivation des bons employés vient beaucoup des nouveaux défis qu’ils doivent relever – pour les garder, il faut leur donner des missions intéressantes.
  • Alors, une PME pourrait, pendant quelque temps, mettre les talents d’un de ses employés au service d’une autre entreprise qui a temporairement besoin de ses compétences.»
Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

Comment les changements climatiques affecteront l’économie canadienne?

Mis à jour il y a 3 h
Comment les changements climatiques affecteront l’économie canadienne?

(Source: Pixabay)

  • Les répercussions économiques des changements climatiques se font déjà sentir et vont se multiplier au cours des prochaines années, selon un rapport de l’Institut climatique du Canada, un organisme indépendant financé par le gouvernement canadien.
  • D’ici 2025, les changements climatiques causeront des couts supplémentaires qui pourraient ralentir la croissance économique du Canada de 25 milliards $ par an, soit la moitié de la croissance annuelle prévue.

Conséquences prévues d’ici la fin du siècle:

  • diminution de 12% du produit intérieur brut (PIB), qui mesure l’activité économique du pays
  • diminution de 18% du revenu des ménages
  • disparition de 3 millions d’emplois

Deux mesures d’envergure pourraient considérablement limiter les dégâts à l’économie:

  • l’adaptation aux changements climatique; et
  • la réduction des émissions mondiales, d’un niveau «élevé» à «modéré».

Selon le rapport de l’Institut climatique du Canada, si l’une ou l’autre de ces mesures est adoptée, elles pourraient chacune réduire de 50% les couts associés aux changements climatiques. 

Si les deux mesures sont adoptées simultanément, les réductions de couts iraient jusqu’à 75%.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Un médicament ralentirait la progression de la maladie d’Alzheimer

Mis à jour il y a 3 h
Un médicament ralentirait la progression de la maladie d’Alzheimer

(Source: Steven HWQ / Unsplash)

  • Biogen et Eisai, deux compagnies pharmaceutiques respectivement américaine et japonaise, ont annoncé qu’un nouveau traitement qu’elles ont développé conjointement avait réussi à réduire de 27%, sur une période de 18 mois, le déclin cognitif de patients aux premiers stades de la maladie. 
  • Selon des résultats préliminaires publiés il y a quelques jours, le lecanemab serait le premier médicament capable de ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer. 

Biogen et Eisai demanderont des autorisations pour commercialiser le médicament aux États-Unis, au Japon et en Europe d’ici la fin de l’an prochain.  

  • Aux États-Unis, une demande d’urgence a déjà été déposée auprès de la Food and Drug Administration. La FDA doit rendre sa décision début janvier. 

L’an dernier, un autre médicament de Biogen contre la maladie d’Alzheimer avait été approuvé aux États-Unis.

  • Mais la FDA avait limité son usage aux personnes atteintes de cas modérés, parce que l’une des études sur le médicament ne prouvait pas son efficacité.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Make-A-Video: l’outil de Meta pour créer des vidéos à partir de mots

Mis à jour il y a 3 h
Make-A-Video: l’outil de Meta pour créer des vidéos à partir de mots

(Source: Meta AI)

  • Meta, maison-mere de Facebook, a créé un nouvel outil qui génère des vidéos de quelques secondes à partir de mots (en anglais). 
  • L’image ci-dessus est une capture d’écran d’une vidéo créée à partir de la description suivante: «un chien portant une tenue de super-héros avec une cape rouge et volant dans le ciel» [autres exemples à voir sur makeavideo.studio]. Make-A-Video est également capable de transformer une image fixe en une courte vidéo. 

Meta utilise pour cet outil l’intelligence artificielle. 

  • L’IA a appris le nom de tous les objets et catégories d’êtres vivants, et comment ils bougent et se déplacent, ce qui lui permet de créer des mouvements réalistes.

Les personnes qui souhaitent tester Make-A-Video peuvent soumettre une demande à Meta sur son site

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus