Donald Trump

Assaut du Capitole: le comité entendra ses premiers témoins à la fin du mois

Publié le 14 juil 2021
Assaut du Capitole: le comité entendra ses premiers témoins à la fin du mois

(Source: Gert-Jan Segers/ Twitter)

  • Le comité créé par la Chambre des représentants pour enquêter sur l’assaut du Congrès américain, le 6 janvier dernier, tiendra sa première audience le 27 juillet. 
  • Ses travaux débuteront par la comparution de policiers qui ont tenté de repousser les partisans de Donald Trump. 

Au cours de l’assaut, 2 policiers ont été tués, une centaine ont été blessés. 

Depuis, au moins 70 agents ont pris leur retraite ou démissionné – un rythme anormalement élevé, selon la police du Capitole.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Trump à la tête d’une action collective contre Facebook, Twitter et Google

Publié le 7 juil 2021
Trump à la tête d’une action collective contre Facebook, Twitter et Google

Donald Trump (Source: Wikimedia)

  • L’ancien président américain a déposé, avec d’autres personnes, une action collective contre Facebook, Twitter, Google et leurs patrons respectifs Mark Zuckerberg, Jack Dorsey et Sundar Pichai, que Donald Trump accuse de «censure illégale et inconstitutionnelle».
  • Cette action collective demande à un tribunal fédéral américain «d’ordonner l’arrêt immédiat de la censure honteuse» de ces réseaux sociaux, qui ont banni l’ancien président. Avant que ses comptes ne soient suspendus, Trump avait près de 89 millions d’abonnés sur Twitter, 35 millions sur Facebook et 24 millions sur Instagram. 

La Cour suprême américaine refuse d’invalider la loi d’Obama sur l’assurance maladie

Publié le 17 juin 2021
La Cour suprême américaine refuse d’invalider la loi d’Obama sur l’assurance maladie

L’ancien président américain Barack Obama (Source: Pixabay)

  • La Cour suprême des États-Unis a refusé hier pour la troisième fois d’invalider la loi de l’ancien président américain Barack Obama qui offre une couverture maladie à des millions d’Américains – loi surnommée Obamacare. Selon la Cour suprême, les États républicains qui ont introduit le recours contre la loi n’étaient pas fondés à le faire.
  • C’est une nouvelle défaite devant la justice pour le parti de l’ancien président Donald Trump, qui a tout tenté pour annuler la loi-phare de son prédécesseur. 

Espionnage du Congrès: Nancy Pelosi veut entendre les procureurs de Trump

Publié le 13 juin 2021
Espionnage du Congrès: Nancy Pelosi veut entendre les procureurs de Trump

La présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi (Source: Flickr)

  • La présidente de la Chambre des représentants américaine demande aux deux procureurs généraux de l’ancien président Donald Trump de comparaître devant le Congrès: Pelosi veut qu’ils s’expliquent sur la saisie de données d’au moins deux élus démocrates, au cours d’une enquête sur des fuites d’informations classées secrètes qui remonte à 2017 et 2018.
  • Sur CNN, Nancy Pelosi a affirmé que les agissements de l’administration Trump vont «au-delà de Richard Nixon», en référence au scandale du Watergate qui avait contraint l’ancien président américain à démissionner. 

L’administration Trump a obtenu d’Apple des données provenant des téléphones de responsables démocrates

Publié le 12 juin 2021
L’administration Trump a obtenu d’Apple des données provenant des téléphones de responsables démocrates

Donald Trump (Source: Wikimedia)

  • Apple a été contrainte par l’administration Trump de remettre au ministère américain de la Justice des métadonnées sur l’utilisation qu’aux moins deux membres démocrates du comité de renseignements de la Chambre des représentants, leurs assistants et leur famille – dont une personne mineure – faisaient de leur iPhone. 
  • Les parlementaires démocrates l’ont appris récemment, plusieurs années après la saisie, et en ont informé le New York Times. Au début de la présidence de Trump, son administration cherchait la source de fuites à des médias concernant les contacts entre des collaborateurs de Trump et la Russie.

Apple a été soumise par l’administration Trump à une assignation du ministère de la Justice.

  • Elle n’aurait fourni que des métadonnées – telles que des noms de fichiers ou d’applications – et non le contenu des appareils ou de communications.
  • L’assignation interdisait jusqu’au mois dernier à Apple d’avertir les personnes qui faisaient l’objet de la saisie de données.

Cette saisie n’a pas permis de lier les représentants démocrates du comité de renseignement aux fuites aux médias.

Depuis ces révélations jeudi, plusieurs représentants démocrates se sont dits très choqués par cette intrusion dans la vie privée d’élus qui sont censés surveiller le bon fonctionnement des services de renseignement américains.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Facebook se réserve désormais officiellement le droit de bannir des politiciens

Publié le 5 juin 2021
Facebook se réserve désormais officiellement le droit de bannir des politiciens

(Source: Christoph Scholz)

  • Facebook exclut Donald Trump de sa plateforme pendant deux ans, à cause de ses publications qui appelaient à la violence lors de l’émeute du Capitole le 6 janvier. 
  • C’est un changement de direction pour la société: elle affirmait jusqu’ici que le discours des politiciens ne devait pas être contrôlé.

Le contenu produit par des élus et des candidats est maintenant soumis à de nouvelles règles.

  • Facebook a annoncé ces règles hier.
  • Elles font suite à la majorité des recommandations qu’avait faites récemment le conseil de surveillance de Facebook.

Le média social pourra désormais supprimer leurs publications jugées harcelantes, discriminatoires ou portant tout autre préjudice. 

S’ils mettent de l’huile sur le feu dans un contexte de violences ou de troubles, les politiciens, comme tout autre personnalité publique, pourront être bannis pour une période maximale de 2 ans – comme Trump l’a été. 

  • La sanction de l’ancien président a débuté le jour où Facebook a suspendu son compte, au lendemain de l’émeute du Capitale.
  • Il pourrait donc théoriquement retrouver sa voix sur Facebook au début de l’année 2023.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

La Chambre des représentants veut une commission sur l’assaut du Capitole

Publié le 19 mai 2021
La Chambre des représentants veut une commission sur l’assaut du Capitole

Le leader de la minorité républicaine du Sénat Mitch McConnell (Source: Flickr)

  • La Chambre des représentants américaine a voté – avec 217 voix démocrates et 35 voix républicaines – pour la création d’une commission bipartisane sur l’assaut du Congrès par des partisans de Donald Trump, le 6 janvier dernier.
  • Mais le leader de la minorité républicaine du Sénat Mitch McConnell a déjà indiqué qu’il s’opposerait à «la proposition biaisée et déséquilibrée des démocrates» lorsqu’elle arrivera au Sénat. 

Pour que ce projet de loi puisse faire l’objet d’un vote au Sénat, il devra d’abord recueillir l’appui de 60 des 100 sénateurs.

  • Les 50 démocrates devront donc être suivis par au moins 10 républicains.
  • Or, en février dernier, seulement 7 sénateurs républicains avaient voté en faveur de la destitution de l’ancien président. 
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Joe Biden dévoile sa déclaration d’impôts

Publié le 17 mai 2021
Joe Biden dévoile sa déclaration d’impôts

Le président et la première dame des États-Unis, Joe et Jill Biden (Source: Joint Congressional Committee on Inaugural Ceremonies)

  • Joe et sa femme Jill Biden ont gagné un peu plus de 600 000 $US l’an dernier. Et ils ont publié leur déclaration fiscale, comme l’ont fait tous les présidents américains depuis cinquante ans – à l’exception de Donald Trump.
  • Le président américain et sa femme ont payé 157 000 $US d’impôts fédéraux, soit un taux d’imposition de près de 26%. Ils ont également payé près de 30 000 $US d’impôts à l’État du Delaware, où ils sont domiciliés. Selon le New York Times, Trump n’avait payé aucun impôt sur 11 des 18 années d’archives fiscales obtenues par le quotidien américain; et il n’avait payé que 750 $US en 2016 et en 2017. 

Trump et Biden s’affrontent à propos de la perquisition de Rudy Giuliani

Publié le 29 avr. 2021
Trump et Biden s’affrontent à propos de la perquisition de Rudy Giuliani

Donald Trump et Joe Biden lors du dernier débat avant l’élection présidentielle

  • Donald Trump et Joe Biden s’accusent mutuellement de «politiser» la Justice, après la perquisition à Manhattan de l’appartement et du bureau de l’ex-avocat de Trump, Rudy Giuliani, dans le cadre d’une enquête fédérale sur ses activités de lobbying en Ukraine.
  • Le président américain a affirmé sur NBC qu’il n’avait pas été prévenu de cette perquisition. Biden dit qu’il s’est engagé à «n’interférer d’aucune façon dans une enquête». En revanche, selon lui, l’administration Trump a «terriblement politisé le ministère de la Justice», forçant de nombreux employés à démissionner. Sur Fox News, Trump a lui qualifié la perquisition de «très, très injuste: on n’avait jamais vu ça, a-t-il dit, je ne sais pas ce qu’ils cherchent ou ce qu’ils font».

Donald Trump entend bien garder le contrôle du Parti républicain

Publié le 28 fév 2021
Donald Trump entend bien garder le contrôle du Parti républicain

Donald Trump (Source: Wikimedia)

  • Lors d’un grand rassemblement républicain hier, Donald Trump a profité de son premier discours depuis son départ de la Maison-Blanche pour renouer avec ses partisans et consolider sa place à la tête du parti – démentant d’ailleurs les allégations selon lesquelles il souhaite fonder son propre parti.
  • L’ancien président américain a suggéré plusieurs fois qu’il pourrait briguer un second mandat présidentiel en 2024. Il a réitéré ses accusations infondées de fraude électorale, prétendant qu’il pourrait décider de battre les démocrates «une troisième fois». 

Washington veut retrouver son siège au Conseil des droits de l’homme

Publié le 24 fév 2021
  • Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken annonce que les États-Unis briguent un siège au Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations unies.
  • Après avoir réintégré l’Accord de Paris sur le climat et l’Organisation mondiale de la santé, l’administration Biden poursuit son retour sur la scène internationale. L’ancien président Donald Trump avait décidé de quitter le Conseil, qui est composé de 47 États membres élus pour trois ans par l’Assemblée générale des Nations unies.

Assaut du Capitole: un élu démocrate porte plainte contre Trump

Publié le 16 fév 2021
Assaut du Capitole: un élu démocrate porte plainte contre Trump

Bennie Thompson (Source: Wikimedia)

  • Bennie Thompson, représentant du Mississippi et président du Comité de la Chambre sur la sécurité intérieure, poursuit Donald Trump, son avocat Rudy Giuliani et deux groupes extrémistes de droite devant la cour fédérale du District de Columbia. Il leur reproche d’avoir conspiré et tenté de bloquer la validation des résultats de l’élection présidentielle.
  • En empêchant les membres du Congrès d’exercer leurs fonctions officielles, Trump et ses coaccusés auraient violé une loi de 1871 qui interdit d’interférer avec les devoirs constitutionnels du Congrès. C’est la première poursuite civile contre l’ancien président liée aux événements du 6 janvier.