Donald Trump

Dernier débat Trump-Biden: voici l’essentiel

Publié avant-hier
Dernier débat Trump-Biden: voici l’essentiel

Donald Trump et Joe Biden lors du dernier débat avant l’élection présidentielle

  • À 11 jours des élections, Donald Trump et Joe Biden ont eu un vrai débat à Nashville hier soir, même s’il aura fallu contrôler leurs micros pour y parvenir.
  • Trump, moins agressif que dans le premier débat, a accusé l’ancien vice-président et sa famille d’avoir reçu de l’argent de pays étrangers; Biden s’est montré rassembleur mais pugnace et il a pu, sans interruption, expliquer sa vision sur plusieurs aspects de son programme.

Donald Trump a été discipliné

  • Le président a respecté les règles du débat, félicitant même pour son travail la journaliste qui l’animait.
  • Il n’a pas vraiment articulé son programme pour un deuxième mandat. Mais il s’est évertué à défendre son bilan, surtout sur la période précédant la pandémie.
  • Il n’a pas dit un mot sur les fraudes électorales.

Joe Biden a pu s’exprimer

  • Le candidat a ciblé les questions qui préoccupent les électeurs: les salaires, la Covid-19 et les soins de santé.
  • Il s’est défendu sur les propositions d’autres démocrates que Trump lui prête souvent: «il pense qu’il se présente contre quelqu’un d’autre.»
  • Il est resté stoïque face aux attaques: «Vous savez qui je suis, vous savez qui il est.»

Le débat a été plus courtois, mais il y a tout de même eu quelques coups portés.

  • Trump a encore accusé le candidat démocrate d’avoir perçu d’importantes sommes d’argent en provenance de pays étrangers.
  • Il a soutenu que Biden voulait détruire l’industrie pétrolière, en prenant quelques États concernés pour témoins de cette importante déclaration.
  • Biden a parlé du compte chinois du président et a remis ses déclarations d’impôts sur le tapis.
  • Il a argué que le responsable des nombreux décès durant la pandémie ne devrait pas rester président.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Élections américaines: les candidats pourront être mis en sourdine pendant le dernier débat

Publié le 19 oct. 2020
  • Pour le dernier débat ce jeudi, la Commission sur les débats présidentiels croit avoir trouvé un moyen de remédier aux interruptions intempestives: s’autoriser à couper le micro d’un candidat s’il interrompt le temps de parole réservé à son adversaire.
  • Mais le directeur de campagne du président Trump a déjà jugé «totalement inacceptable» que les micros des candidats puissent être coupés.  

Trump peut-il toujours espérer un deuxième mandat? Son propre camp semble en douter

Publié le 18 oct. 2020
Trump peut-il toujours espérer un deuxième mandat? Son propre camp semble en douter

(Source: Flickr)

  • À 15 jours du scrutin présidentiel, un fossé semble se creuser entre l’optimisme exubérant affiché par le président et le pessimisme qui se propage dans son camp.
  • Face aux caméras, l’équipe présidentielle insiste sur les chances de remporter une victoire serrée contre Joe Biden le 3 novembre, mais les doutes montent en coulisse.

En public, à la télévision et dans les rassemblements, l’optimisme est de mise.

  • Trump et ses proches minimisent la pertinence des sondages qui montrent le président en retard dans les intentions de vote face au candidat démocrate.
  • Son équipe dit qu’elle s’attend à prendre l’avantage dans les États où l’issue du vote est incertaine.
  • Devant des sympathisants, le président ironisait même vendredi sur l’éventualité d’une défaite contre «le pire candidat de l’histoire»: «Pouvez-vous imaginer si je perds? (…) Peut-être devrai-je quitter le pays.»

Mais en privé, les doutes se multiplient.

  • Selon le New York Times, plusieurs responsables du parti républicain sont beaucoup moins optimistes que Trump.
  • Son directeur de campagne Bill Stepien a admis devant des cadres du parti que Trump ne peut plus beaucoup progresser avant l’élection.
  • Les assistants du président reconnaissent à quel point sa situation politique semble désastreuse.   

Jeudi dernier, le sénateur républicain Lindsey Graham, un proche allié du président, a même reconnu que les démocrates ont de bonnes chances de remporter la Maison-Blanche.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Floride, Pennsylvanie, Iowa, Caroline du Nord: Donald Trump a repris sa campagne

Publié le 12 oct. 2020
Floride, Pennsylvanie, Iowa, Caroline du Nord: Donald Trump a repris sa campagne

Le président a organisé hier un rassemblement à l’aéroport international d’Orlando Sanford en Floride (Source: Twitter)

  • Trump a entamé lundi son marathon dans des États clés pour rattraper son retard sur Joe Biden dans les intentions de vote à 22 jours du scrutin présidentiel.
  • À Orlando, le président s’est dit immunisé contre la COVID-19 et s’est moqué des petits événements distancés de Biden alors que Trump se targue de toujours réunir des foules.

Trump est déjà de retour à la Maison-Blanche

Publié le 8 oct. 2020
  • À peine 6 jours après son test positif à la COVID-19, le président américain est revenu au bureau ovale hier, contre l’avis des conseillers de la Maison-Blanche.
  • Donald Trump va demander une autorisation d’urgence pour fournir aux Américains le cocktail d’anticorps qu’il a reçu la semaine dernière, alors que ce traitement expérimental de Regeneron Pharmaceuticals n’a été administré qu’à moins de 10 personnes en dehors des essais cliniques.

Il n’y aura pas d’autre plan fédéral pour aider les Américains à faire face à la pandémie avant les élections

Publié le 6 oct. 2020
  • Après deux mois de discussions entre les démocrates, qui veulent un plan de grande ampleur, et les républicains qui souhaitent l’inverse, le président a demandé à ses représentants de cesser les négociations.
  • Quelques heures plus tôt, le président de la Banque centrale américaine Jerome Powell soulignait les conséquences désastreuses qui menacent l’économie américaine si les ménages et les entreprises ne reçoivent pas une nouvelle aide financière de Washington.

AFFAIRES en rafale

Publié le 6 oct. 2020
AFFAIRES en rafale
  • Le commerce Canada-Chine ne s’est jamais aussi bien porté: il représente presque 7 % de tout le commerce international canadien selon Statistique Canada, un point de pourcentage au-dessus de la moyenne des trois dernières années.
  • L’Alberta fait un virage vers le plastique recyclé et l’hydrogène: la province compte devenir le principal producteur de plastique recyclé en Amérique du Nord d’ici 2030, et un exportateur d’hydrogène de calibre mondial d’ici 2040.
  • Churchill Falls: la Nation innue du Labrador exige 4 milliards $ d’Hydro-Québec en dédommagements pour la destruction de terres ancestrales lors de l’érection du barrage, au début des années 1970.
  • Donald Trump continue son jeu du chat et de la souris avec les réseaux sociaux: hier, Facebook et Twitter ont sévi après la publication d’un billet alléguant que la COVID-19 était moins mortelle que la grippe saisonnière.

Donald Trump minimise les dangers de la COVID-19 en sortant de l’hôpital

Publié le 5 oct. 2020
  • Encore contagieux et sous haute surveillance, le président a regagné la Maison-Blanche lundi soir en déclarant: «N’ayez pas peur de la COVID. Je me sens très bien. Nous avons développé de bons médicaments. Ne la laissez pas dominer votre vie».
  • Pendant ce temps, son attachée de presse Kayleigh McEnany, qui s’est adressée aux journalistes sans porter de masque ces derniers jours, a été testée positive.

Trump n’a pas révélé son premier résultat positif jeudi dernier

Publié le 4 oct. 2020
Trump n’a pas révélé son premier résultat positif jeudi dernier

Donald Trump a publié hier une vidéo où il remerciait ses partisans et le personnel de l’hôpital militaire Walter Reed

  • Donald Trump a été testé positif à la COVID-19 tôt jeudi soir, mais, au lieu d’en informer le public immédiatement, il a seulement annoncé jeudi la contamination de sa collaboratrice Hope Hicks et n’a révélé la sienne que dans la nuit.
  • Le président américain se porte bien et devrait normalement poursuive ses traitements depuis la Maison-Blanche dès aujourd’hui, a déclaré hier l’équipe médicale qui le suit à l’hôpital militaire Walter Reed.

Joe Biden mène de 10 points après l’hospitalisation de Donald Trump

Publié le 4 oct. 2020
Joe Biden mène de 10 points après l’hospitalisation de Donald Trump

Joe Biden (Source: Flickr)

  • Selon un sondage Reuters et Ipsos publié dimanche, le candidat démocrate a progressé dans les intentions de vote après l’annonce de la contamination à la COVID-19 du président américain.  
  • Le sondage révèle que 51 % des électeurs soutiennent Biden, contre 41 % pour Trump — Biden augmente son avance d’un à deux points par rapport aux sondages réalisés ces dernières semaines.

Trump a la Covid

Publié le 2 oct. 2020
  • Le président américain et sa femme Melania sont en quarantaine à la Maison-Blanche après avoir été testés positifs à la COVID-19.
  • À cause de son âge (74 ans) et de son surpoids, Donald Trump est dans un groupe particulièrement à risque, ce qui place les États-Unis dans une situation inédite à un mois des élections présidentielles.

Trump refuse que les règles changent pour les prochains débats

Publié le 1er oct. 2020
Trump refuse que les règles changent pour les prochains débats

(Source: Flickr)

  • Après un premier débat chaotique, la Commission sur les débats présidentiels a annoncé mercredi de nouvelles mesures pour permettre une discussion plus ordonnée entre les deux candidats.
  • Mais le président américain s’y oppose: selon sa porte-parole Kayleigh McEnany, il n’accepterait qu’un changement de modérateur ou… de candidat démocrate avec lequel débattre.