NPD

Il n’y aura pas d’élections fédérales ce printemps

Publié avant-hier
Il n’y aura pas d’élections fédérales ce printemps

Le chef du NPD Jagmeet Singh (Source: NPD)

  • Le chef du NPD Jagmeet Singh a indiqué hier qu’il ne fera «pas tomber le gouvernement» lors du vote du budget. Le soutien de son parti est suffisant pour assurer la survie du gouvernement libéral minoritaire.
  • Jagmeet Singh assure une nouvelle fois qu’il ne fera rien pour provoquer une campagne électorale en pleine pandémie. Le chef néo-démocrate a toutefois promis de «mettre la pression sur Justin Trudeau pour qu’il livre la marchandise». Il regrette que le budget fédéral ne prévoit pas de taxer les «ultrariches», ni d’instaurer un programme de médicaments universel.  

Il n’y aura pas de rapport d’impôt unique géré par le Québec

Publié le 14 avr. 2021
  • Le député du Bloc québécois Gabriel Ste-Marie a tenté hier de refaire passer le projet de loi C-224 qui devait mener à des discussions entre Ottawa et Québec sur l’instauration d’un rapport d’impôt unique géré par la province. Le Parti conservateur a appuyé le Bloc, mais le Parti libéral et le NPD ont voté contre, mettant ainsi fin au projet. 
  • Le rapport d’impôt unique était une demande récurrente du gouvernement Legault. L’Assemblée nationale s’était prononcée unanimement en faveur du projet en 2018. 

Jagmeet Singh accuse les libéraux d’avoir fait le strict minimum pendant la pandémie

Publié le 11 avr. 2021
Jagmeet Singh accuse les libéraux d’avoir fait le strict minimum pendant la pandémie

Le chef du NPD Jagmeet Singh (Source: NPD)

  • Le chef du NPD Jagmeet Singh a vivement critiqué la gestion du gouvernement Trudeau. Selon lui, Ottawa n’a pas fait grand-chose pour empêcher les pertes d’emplois et les fermetures d’entreprises. Justin Trudeau aurait même contribué à la détérioration des conditions dans les résidences pour aînés, dit-il, en refusant aux provinces une augmentation des transferts en santé.
  • Le chef du NPD s’exprimait hier en clôture du congrès du parti, au cours duquel une dizaine de résolutions ont été adoptées. Le parti souhaite notamment augmenter le salaire minimum à 20 $ de l’heure, améliorer les soins de longue durée, et instaurer des congés maladie payés pour tous les travailleurs.

Quand seront les prochaines élections fédérales au Canada?

Publié le 10 mars 2021
Quand seront les prochaines élections fédérales au Canada?

Justin Trudeau (Photo YouTube)

  • Justin Trudeau n’exclut pas de déclencher des élections au printemps pour éviter les obstructions parlementaires qui bloquent les actions de son gouvernement minoritaire.
  • Le premier ministre a dit hier, en entrevue au 98,5, qu’il avait besoin d’un «parlement qui fonctionne» pour aider les Canadiens à traverser la pandémie. Le vote du budget fédéral le mois prochain pourrait être un déclencheur. 

D’après la Loi électorale du Canada, le prochain scrutin fédéral doit normalement avoir lieu le 16 octobre 2023. 

Des rumeurs circulent depuis plusieurs mois sur la tenue d’élections anticipées.

  • La semaine dernière, un Comité parlementaire a d’ailleurs adopté une recommandation demandant au premier ministre de s’engager à ne pas provoquer d’élections anticipées avant la fin de la pandémie.

En effet, des élections pourraient être déclenchées:

  • si les partis d’opposition refusent de voter en faveur d’une loi qui engage la confiance du gouvernement – lors du vote du prochain budget en avril, par exemple; ou
  • si le premier ministre décide d’ordonner un vote de confiance sur n’importe quelle autre loi. En octobre dernier, un vote de confiance a eu lieu sur une motion du Parti conservateur qui réclamait un comité parlementaire sur l’affaire UNIS.

Hier, Justin Trudeau a admis qu’il pourrait ordonner un tel vote d’ici le mois de juin:

  • si les autres partis refusent d’appuyer des projets de loi «qui vont aider les gens»;
  • si le gouvernement est limité dans ses actions à cause de «jeux» – comme celui que, selon le premier ministre, le Parti conservateur mène actuellement sur le projet de loi de l’aide médicale à mourir.

De leur côté, les partis d’opposition se disent opposés au déclenchement d’élections avant la fin de la pandémie.

  • Le chef du NPD Jagmeet Singh a confirmé récemment qu’il serait prêt à appuyer le gouvernement libéral sur des votes de confiance pour les éviter, comme ce fut le cas en octobre dernier.
  • Le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet dit ne pas vouloir provoquer des élections. 
  • Le chef conservateur Erin O’Toole vient, lui, de réaffirmer qu’il ne souhaite pas défaire le gouvernement Trudeau avant la fin de la crise sanitaire. 



Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Les partis d’opposition ont refusé d’adopter l’amendement qui vise à priver les voyageurs de la prestation fédérale de 1000 $

Publié le 25 janv. 2021
  • La Chambre des communes n’a finalement pas adopté hier l’amendement qui vise à empêcher les vacanciers de retour de l’étranger de demander une prestation fédérale pendant leur quarantaine obligatoire.
  • Les partis d’opposition veulent aller plus loin. Le Bloc québécois demande que les voyages concernés remontent au mois de septembre, et non seulement au 3 janvier. Le NPD souhaite apporter d’autres modifications au programme d’aide fédéral. 

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

À Ottawa, l’opposition demande au gouvernement Trudeau de bonifier les transferts en santé aux provinces avant la fin de l’année

Publié le 2 déc 2020
  • Les partis d’opposition ont adopté une motion non contraignante du Bloc Québécois à 176 voix contre 148, grâce à l’appui des députés du NPD et du Parti conservateur.
  • En premier lieu, la motion vise à reconnaître le dévouement des travailleurs de la santé, mais le texte demande également au gouvernement de bonifier «de façon significative et durable» les Transferts canadiens en santé, comme le souhaitent les provinces.

Comment Ottawa gère la pandémie: la motion du Parti conservateur a été adoptée

Publié le 26 oct. 2020
  • Grâce au soutien du Bloc Québécois, du NPD et du Parti vert, la Chambre des communes a approuvé hier par 176 voix contre 152 une motion qui autorise un comité parlementaire à faire un examen approfondi de la gestion de la pandémie par le gouvernement fédéral.
  • Le gouvernement minoritaire de Justin Trudeau, qui dénonce les dangers de cette motion en pleine crise sanitaire, devra rendre des comptes lors d’une vaste étude de sa stratégie et des mesures mises en œuvre pour lutter contre la Covid-19.

Vote de confiance au gouvernement: le NPD évite le déclenchement d’élections fédérales cet automne

Publié le 21 oct. 2020
  • La motion du Parti conservateur a été rejetée grâce à l’appui des néo-démocrates: le chef du NPD Jagmeet Singh ne voulait pas «donner à Justin Trudeau les élections» que souhaitaient, selon lui, les libéraux.
  • Les partis se sont prononcés hier sur la motion, proposée par les conservateurs et appuyée par le Bloc québécois, qui réclamait la création d’un comité parlementaire pour enquêter sur l’affaire UNIS.

Discours du Trône: le gouvernement devra compter sur le soutien du NPD

Publié le 23 sept. 2020
  • Le Parti conservateur a annoncé qu’il votera contre le plan de relance du gouvernement, et le Bloc québécois s’engage à faire de même si le gouvernement n’octroie pas les 70 milliards $ réclamés par les provinces en transferts de santé.
  • Le NPD prend le temps de réfléchir avant de se prononcer, mais les principales demandes du parti ont été satisfaites.