Immigration

Ottawa lance un nouveau programme d’immigration pour les personnes jugées essentielles à la lutte contre la pandémie et à la relance post-Covid

Publié le 14 avr. 2021
  • Le ministre fédéral de l’Immigration Marco Mendicino a annoncé qu’un statut de résident permanent serait accordé à 90 000 travailleurs étrangers temporaires et étudiants internationaux qui se trouvent actuellement au Canada.
  • À compter du 6 mai, ce programme concernera les personnes qui ont les compétences dont le Canada a besoin pour lutter contre la pandémie et contribuer à la relance économique. Une centaine de métiers sont concernés [liste]. Selon le ministère de l’Immigration, ce programme devrait permettre à Ottawa d’atteindre son objectif d’accueillir 401 000 nouveaux résidents permanents cette année. 

L’administration Biden est accusée d’avoir encouragé les migrants mexicains à franchir la frontière

Publié le 21 mars 2021
  • Le secrétaire à la Sécurité intérieure Alejandro Mayorkas a répété hier sur plusieurs chaînes américaines que la frontière entre les États-Unis et le Mexique est «fermée». 
  • Joe Biden est accusé depuis plusieurs jours par les républicains et quelques démocrates d’avoir fait affluer des milliers de migrants au sud de la frontière, en leur promettant une politique migratoire plus «humaine» que celle de Donald Trump. Son administration tente maintenant de corriger le message en le rendant plus ferme.

Ottawa pourrait accorder la résidence permanente à Mamadi Fara Camara

Publié le 16 fév 2021
  • À Québec et Ottawa, les députés ont adopté hier à l’unanimité des motions demandant au ministre de l’Immigration fédéral d’octroyer une résidence permanente à l’étudiant guinéen – dont le permis d’étude se termine en mai.
  • Le gouvernement Trudeau étudierait déjà le dossier du suspect accusé à tort de tentative de meurtre d’un policier. De son côté, François Legault a demandé à la ministre de l’Immigration Nadine Girault d’émettre un certificat permettant à Mamadi Fara Camara de s’établir au Québec de façon permanente dès qu’Ottawa aura accepté sa demande de résidence.

Le Canada facilite l’immigration des citoyens de Hong Kong

Publié le 4 fév 2021
  • À partir de lundi, un programme permettra aux Hongkongais qui détiennent un diplôme postsecondaire canadien ou une formation étrangère équivalente d’obtenir un permis de travail au Canada allant jusqu’à trois ans. Deux autres programmes devraient être mis en place prochainement pour aider les citoyens de Hong Kong à rester au Canada.
  • De son côté, la Chine refuse de reconnaître la double citoyenneté. Alors qu’environ 300 000 Chinois de Hong-Kong ont un statut de résident permanent au Canada, Pékin en aurait détenu plusieurs et les aurait forcés à choisir l’un des deux pays.

Biden veut réunir les familles qui ont été séparées à la frontière mexicaine

Publié le 2 fév 2021
Biden veut réunir les familles qui ont été séparées à la frontière mexicaine

Joe Biden (Source: Flickr)

  • Le président américain a annoncé la création d’un groupe de travail pour tenter de retrouver les familles des centaines d’enfants qui ont été séparés de leurs parents à leur arrivée aux États-Unis.
  • Le nouveau secrétaire à la Sécurité intérieure Alejandro Mayorkas doit également trouver un moyen de dédommager les migrants qui ont été maltraités au cours du mandat de Donald Trump. Washington envisage notamment de les indemniser financièrement et de leur octroyer des résidences permanentes.  

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

La Chambre des communes veut accorder la nationalité canadienne à Raïf Badawi

Publié le 27 janv. 2021
  • Les députés ont voté hier à l’unanimité en faveur d’une motion, proposée par le Bloc québécois, qui demande au ministre fédéral de l’Immigration d’accorder la citoyenneté canadienne à Raïf Badawi.
  • Badawi est détenu en Arabie saoudite depuis 2012. Le blogueur a été condamné à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour apostasie – abandon de croyance religieuse et insultes à l’Islam. Sa femme et ses trois enfants vivent à Sherbrooke et ont la citoyenneté canadienne.

Quels sont les premiers décrets du président Biden?

Publié le 20 janv. 2021
Quels sont les premiers décrets du président Biden?

Joe Biden (Source: Flickr)

  • Le nouveau président américain n’a pas perdu de temps. Dès son entrée en fonction, Joe Biden a signé ses premiers décrets présidentiels pour annuler plusieurs décisions politiques controversées de l’administration Trump. 
  • Ces décrets devraient avoir un impact direct sur la lutte contre la pandémie et le changement climatique, l’immigration et l’injustice raciale.  

PANDÉMIE
Le gouvernement fédéral se place désormais au centre des efforts pour produire, fournir et distribuer des équipements de protection individuelle, des vaccins et des tests.
Le port du masque devient obligatoire dans les édifices fédéraux.
OMS: le président met fin au processus de retrait des États-Unis de l’Organisation mondiale de la Santé. 

CLIMAT
Accord de Paris: les États-Unis seront de retour dans un mois au sein de l’accord international sur le climat.
L’oléoduc Keystone XL n’a plus de permis d’expansion aux États-Unis.
La réserve faunique de l’Arctique est temporairement fermée aux forages.  

IMMIGRATION
Les musulmans de certains pays, qui ne pouvaient plus venir aux États-Unis, sont à nouveau les bienvenus. 
La construction du mur à la frontière mexicaine est suspendue.
Une procédure de naturalisation sera offerte à 700 000 jeunes arrivés clandestinement aux États-Unis lorsqu’ils étaient enfants.
Les non-citoyens américains seront à nouveau inclus dans le recensement officiel. 
Le décret sur la sécurité intérieure qui imposait une application sévère des lois sur l’immigration a été abrogé.  

INJUSTICES RACIALES
Les formations à la diversité sont réinstaurées. Les agences fédérales devront évaluer les inégalités raciales dans leurs programmes et leurs politiques.
Au travail, de nouvelles mesures sont prises pour prévenir la discrimination fondée sur l’identité de genre ou l’orientation sexuelle.
Les règles d’éthique sont renforcées pour les nominations politiques au sein de l’administration.

SOCIAL
Le moratoire sur les expulsions locatives et les saisies immobilières se prolongera au moins jusqu’à fin mars.
Les prêts étudiants seront prolongés au moins jusqu’à fin septembre. 

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Le gouvernement fédéral veut faciliter l’immigration des Hongkongais

Publié le 12 nov. 2020
  • Au lendemain de la révocation de quatre députés à Hong Kong, Ottawa propose un nouveau permis de travail ouvert pour accélérer le processus de résidence permanente d’étudiants hongkongais.
  • Le ministre de l’Immigration Marco Mendicino a rappelé l’engagement canadien d’épauler Hong Kong face à la répression de Pékin contre le mouvement prodémocratie.

Le Canada hausse ses cibles d’immigration pour les trois prochaines années afin de compenser la baisse causée par la Covid en 2020

Publié le 1er nov. 2020
  • S’il est à nouveau possible de voyager normalement dès l’an prochain, Ottawa espère accueillir 150 000 immigrants de plus d’ici la fin de 2023, soit 14% de plus que prévu initialement.
  • Le gouvernement veut également faciliter l’accès à la citoyenneté pour les nouveaux arrivants ainsi que pour les étudiants étrangers qui sont venus décrocher un diplôme au pays.

Les Américains qui craignent les résultats de l’élection présidentielle de novembre rêvent du Canada…

Publié le 30 sept. 2020
  • Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada dit que les demandes provenant des États-Unis ont bondi par dizaines de milliers ces dernières semaines.
  • Dans certains États américains, des expressions comme «Déménager au Canada» ont même été les plus recherchées sur Google durant le débat présidentiel de mardi soir.

Les ingénieurs et scientifiques immigrants gagnent 17 % de moins que ceux qui sont nés au Canada

Publié le 28 sept. 2020
  • Les diplômés en science, technologie, génie ou en mathématiques immigrant aux États-Unis, eux, gagnent en moyenne 4 % de plus que leurs confrères nés chez l’Oncle Sam.
  • La différence entre les deux pays: les employeurs américains s’impliquent dès le début du processus d’immigration, ce qui garantit plus souvent un emploi aux immigrants dès qu’ils entrent aux États-Unis, conclut un rapport de Statistique Canada.