Construction et rénovation

Nouvelles, données et tendances concernant l’industrie de la construction et de la rénovation, particulièrement au Québec [voir aussi: Emploi, Immobilier, Prévisions économiques]

Construction: une entente de principe a été conclue entre l’Alliance syndicale et les associations patronales

Publié le 26 mai 2021
  • Les deux parties ont signé une entente dans la négociation des conventions collectives des 190 000 travailleurs de la construction. La grève générale qui planait sur le secteur devrait donc être évitée. L’entente devra néanmoins être approuvée par les travailleurs.
  • Un comité sera formé pour régler le principal litige: l’utilisation d’applications mobiles avec géolocalisation pour enregistrer les heures de travail des employés sur leur téléphone personnel. Les conclusions du comité seront intégrées aux conventions collectives.

Construction: il n’y aura pas de grève aujourd’hui

Publié le 24 mai 2021
Construction: il n’y aura pas de grève aujourd’hui

(Source: Unsplash)

  • L’Alliance syndicale, qui représente 190 000 travailleurs de la construction, a accepté hier de poursuivre les négociations avec les associations patronales.
  • Elle a renoncé à lancer aujourd’hui une grève illimitée. 

La grève n’est toutefois pas écartée. 

  • L’Alliance syndicale détient un mandat pour déclencher une grève générale avec seulement 12h d’avis. 

Les deux parties négocient les conventions collectives des quatre prochaines années. 

Le litige porte surtout sur l’utilisation de la géolocalisation pour enregistrer les heures de travail à partir du téléphone personnel des travailleurs.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

L’Association de la construction du Québec réagit négativement à l’annonce d’une grève des travailleurs

Publié le 21 mai 2021
  • L’ACQ juge «inconcevable» de mettre toute l’industrie en grève uniquement pour contester l’utilisation de la géolocalisation, qui sert à marquer l’heure d’arrivée et de départ des travailleurs sur les chantiers. Selon l’ACQ, l’usage de cet outil se fait uniquement sur une base volontaire. 
  • Les 190 000 travailleurs de la construction affiliés à l’Alliance syndicale pourraient être en grève dès mardi. Plusieurs associations patronales du secteur résidentiel s’en inquiètent, compte tenu de la livraison de plusieurs maisons et condos attendue au 1er juillet.

Les travailleurs de la construction votent pour la grève contre leur géolocalisation

Publié le 20 mai 2021
  • Les 190 000 travailleurs de l’Alliance syndicale, dont la convention collective est échue depuis fin avril, ont voté à 93% pour une grève générale illimitée.
  • Leur revendication ne porterait pas sur les salaires, mais plutôt sur l’utilisation d’une application mobile qui sert à marquer l’heure d’arrivée et de départ des travailleurs sur les chantiers. L’Alliance syndicale craint que cette utilisation de la géolocalisation menace la vie privée de ses membres.

Les quincailliers du Québec demandent à Legault d’intervenir pour mettre fin à la pénurie de bois de construction

Publié le 8 avr. 2021
Les quincailliers du Québec demandent à Legault d’intervenir pour mettre fin à la pénurie de bois de construction

(Image AQMAT)

  • Dans une lettre au gouvernement, l’Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction (AQMAT) demande de réserver le bois récolté sur toute terre publique afin qu’il soit traité puis vendu exclusivement au Québec, plutôt que d’être exporté à l’extérieur de la province.
  • Dans un contexte où le bois de construction est l’objet une demande très forte partout en Amérique du Nord, le président de l’AQMAT Richard Darveau s’inquiète qu’aucun des objectifs fixés en décembre dernier par la Stratégie nationale de production du bois ne privilégie l’utilisation locale du bois récolté au Québec.

Le Québec manque de bois, affirme l’AQMAT.

  • Le déséquilibre entre l’offre et la demande est attribuable à un boum dans l’immobilier résidentiel aux États-Unis «qui n’est pas près de s’estomper», explique l’organisme.
  • Or, à l’heure actuelle, la moitié du bois récolté au Québec est exporté aux États-Unis, ce qui explique la pénurie de bois dans la province.

Le bois provenant des terres publiques devrait donc être traité au Québec, le plus près possible des lieux de sa récolte, souhaite l’AQMAT.

  • Surtout qu’avec sa Politique d’intégration du bois, Québec promet de privilégier ce matériau pour la construction d’écoles et de CHSLD.

L’association note que, dans les produits laitiers, l’énergie et les biens culturels, des mécanismes privilégient l’achat au Québec de produits et services du Québec. 

Le Bloc québécois semble d’accord avec l’AQMAT.

  • Le parti fédéral a justement présenté aujourd’hui une stratégie de valorisation du bois – dans la construction et dans la recherche de nouveaux matériaux écologiques comme les bioplastiques – qui favoriserait l’approvisionnement local.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Québec investit 120 millions $ pour relancer la construction

Publié le 21 mars 2021
Québec investit 120 millions $ pour relancer la construction

Le ministre du Travail Jean Boulet (Source: Twitter)

  • La présidente du Conseil du trésor Sonia LeBel et le ministre du Travail Jean Boulet ont annoncé un plan d’action de 120 millions $ sur trois ans pour soutenir la relance de l’industrie de la construction.
  • Ce budget vise notamment à pallier le manque de main-d’œuvre dans ce secteur. Québec espère recruter chaque année 11 000 nouveaux travailleurs.

Pour relancer l’économie, Québec mise sur 180 projets d’infrastructures inclus dans le projet de loi 66, adopté en décembre dernier. 

  • La réalisation de ces projets exigera beaucoup de travailleurs. 
  • Or, le secteur de la construction souffre d’une pénurie de main-d’œuvre.

Le nouveau plan d’action prévoit 32 millions $ pour remédier à cette pénurie en: 

  • facilitant l’application de subventions salariales pour l’embauche de femmes, de personnes immigrantes, de membres des Premières Nations et de personnes handicapées;
  • offrant une formation adaptée aux besoins régionaux et aux réalités des chantiers;
  • permettant des changements réglementaires – notamment une plus grande flexibilité dans l’organisation du travail – pour attirer davantage de travailleurs. 

Pour accroître la productivité et soutenir la croissance des entreprises, Québec doit investir 61 millions $ en vue de: 

  • moderniser les infrastructures technologiques des donneurs d’ouvrage en construction; et
  • soutenir le virage numérique des entreprises. 

Le gouvernement souhaite qu’un plus grand nombre d’entreprises québécoises puissent bénéficier de contrats publics. Il veut qu’Investissement Québec offre des prêts et des garanties de prêts aux entreprises pour les aider à obtenir des contrats. 

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) juge que, «à court terme», ces mesures devraient permettre «de soulager» l’industrie en ce qui concerne la pénurie de main-d’œuvre qualifiée.

Elle estime néanmoins qu’il reste encore «énormément de travail à faire pour endiguer le problème à long terme tant au niveau de l’attraction que de la rétention de la main-d’œuvre».


Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Rénover ou acheter une maison neuve pourrait coûter plus cher en raison d’une pénurie de matériaux de construction

Publié le 11 fév 2021
Rénover ou acheter une maison neuve pourrait coûter plus cher en raison d’une pénurie de matériaux de construction

(Source: Unsplash)

  • Quatre entrepreneurs en construction ou en rénovation immobilières sur cinq ont des problèmes d’approvisionnement en matériaux de construction depuis mars 2020, selon un sondage de la firme Léger.
  • En raison de la Covid, mais aussi des querelles commerciales passées entre le Canada et les États-Unis, de nombreux matériaux faits de bois, d’aluminium, d’acier et d’asphalte se font plus rares dans les quincailleries. Cela risque de provoquer une hausse du coût des rénovations et de la construction de maisons neuves.
Rénover ou acheter une maison neuve pourrait coûter plus cher en raison d’une pénurie de matériaux de construction

(Source: Unsplash)

Le Parti québécois et des associations professionnelles demandent à Québec d’accorder un taux d’imposition réduit aux petites entreprises des services et de la construction

Publié le 20 janv. 2021
Le Parti québécois et des associations professionnelles demandent à Québec d’accorder un taux d’imposition réduit aux petites entreprises des services et de la construction

Le chef du Parti Québécois Paul St-Pierre Plamondon (Twitter)

  • Le Parti québécois soutient une vingtaine d’associations, représentant les secteurs des services et de la construction, qui demandent au gouvernement de permettre aux petites entreprises de ces secteurs de bénéficier d’un taux d’imposition réduit sans condition. 
  • Pour l’instant, ces entreprises sont obligées d’atteindre un seuil minimum de nombre d’heures rémunérées – l’équivalent de trois employés à temps plein – pour bénéficier de la Déduction pour petite entreprise (DPE).

Le ministre du Travail menace la construction et le secteur manufacturier d’imposer de nouvelles restrictions s’ils ne respectent pas davantage les normes sanitaires

Publié le 15 janv. 2021
Le ministre du Travail menace la construction et le secteur manufacturier d’imposer de nouvelles restrictions s’ils ne respectent pas davantage les normes sanitaires

Le ministre du Travail Jean Boulet (Source: Twitter)

  • Le ministre du Travail du Québec Jean Boulet a dit ce matin qu’il avait reçu plusieurs rapports témoignant d’un non-respect des normes sanitaires contre la Covid-19 par les travailleurs de la construction et du secteur manufacturier.
  • Résultat: le ministre dit qu’il «n’aura d’autre choix que d’annoncer de nouvelles restrictions» aux deux industries si la situation n’est pas corrigée.

Ces deux secteurs sont choyés.

  • Ils sont considérés comme vitaux pour la santé économique du Québec et peuvent continuer leurs activités, quoique de façon réduite.
  • La majorité des entreprises des autres secteurs sont jugées non essentielles. Elles sont fermées depuis décembre et ne rouvriront pas avant le 8 février.

Les restrictions actuelles dans la construction et le manufacturier:

  • Depuis le 9 janvier, les usines et les chantiers doivent limiter leur activités aux activités essentielles, pour réduire le nombre de travailleurs présents dans un même espace. 
  • Les travailleurs de ces secteurs doivent aussi respecter le couvre-feu de 20h à 5h tous les jours.

Le ministre Boulet ne dit pas combien de cas de non-respect de ces conditions lui ont été communiqués, mais ils semblent suffisants pour le faire réagir.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

La construction devrait reprendre son élan au Québec en 2021

Publié le 29 déc 2020
  • Dans un rapport, les experts du cabinet de consultants BTY anticipent une augmentation de 3 à 5% des dépenses dans le secteur de la construction au Québec l’année prochaine.
  • Le Québec s’en sort bien grâce à ses grands projets de transport, qui seront soutenus par les investissements d’Ottawa dans les infrastructures et les énergies renouvelables.