Innovation

Les grandes entreprises canadiennes demandent au gouvernement Trudeau de créer un équivalent de l’agence militaire américaine DARPA

Publié avant-hier
Les grandes entreprises canadiennes demandent au gouvernement Trudeau de créer un équivalent de l’agence militaire américaine DARPA

(Source: DARPA)

  • Le Conseil canadien des affaires, qui regroupe les 150 plus grandes entreprises du pays, a adressé hier une lettre ouverte à la ministre fédérale des Finances Chrystia Freeland. Elle lui demande de mettre sur pied une agence fédérale similaire à la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) créée en 1958 par l’Armée américaine. 
  • En 60 ans, DARPA a produit plusieurs inventions qui ont entre autres mené à la création d’Internet, du système GPS, des drones et des interfaces vocales.

L’agence que propose le Conseil stimulerait la recherche et le développement de nouvelles technologies au sein de la communauté scientifique canadienne. 

  • Elle pourrait se concentrer sur des secteurs à fort potentiel de rendement pour l’économie canadienne, comme l’agriculture, la santé et les énergies propres.

L’agence aiderait par la suite à commercialiser ces technologies en vue de créer des entreprises innovantes à forte croissance.

Le développement de propriété intellectuelle devrait figurer en tête des priorités de cette agence et du gouvernement, s’il souhaite relancer durablement l’économie nationale, ajoute le Conseil. 

La propriété intellectuelle est une des faiblesses récurrentes de l’économie canadienne.

  • Le Canada est 17e sur 131 pays dans le monde pour le nombre de brevets obtenus annuellement, selon l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle.
  • Il arrive au 22e rang en termes de richesse générée par les brevets obtenus.

«Le Canada doit se fixer des objectifs clairs en matière d’innovation, afin d’aider la recherche scientifique à améliorer la performance économique du pays», résume le Conseil dans sa lettre ouverte.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

La supergrappe québécoise Scale AI dévoile cinq projets d’application de l’intelligence artificielle en entreprise

Publié le 22 fév 2021
La supergrappe québécoise Scale AI dévoile cinq projets d’application de l’intelligence artificielle en entreprise

(Source: Alimentation Couche-Tard)

  • Financés par Scale AI et les gouvernements du Québec et du Canada, les cinq projets visent à élargir l’utilisation de l’intelligence artificielle à des secteurs d’affaires variés dont l’alimentation, le commerce de détail, le transport et l’aéronautique.
  • Ces projets représentent un investissement de 17 millions $. Alimentation Couche-Tard, Bell Canada Bombardier et Transport Trimac sont parmi les entreprises qui en bénéficient.

Les cinq projets sont:

  • la création par Alimentation Couche-Tard d’une solution de tarification optimisée en fonction de la demande des consommateurs;
  • le déploiement par Bombardier d’un outil permettant de mieux anticiper la demande en pièces de rechange qui vont dans l’entretien de ses avions;
  • l’automatisation par Bell Canada d’une partie de sa prise de commandes pour accélérer l’installation de connexions à Internet par fibre optique au sein des entreprises;
  • le développement d’algorithmes pour aider les sociétés de transport Ray-Mont et Argus Transport à réduire le nombre de déplacements à vide qu’effectuent leurs véhicules sur une base régulière; et
  • la conception par la société de camionnage Trimac et l’Université McGill d’un système qui aiderait à prévoir les pannes des véhicules pour réduire les coûts et l’impact sur le transport de marchandises.

Scale AI a été créée en 2018 au Québec, dans le cadre du projet de «supergrappes technologiques» du gouvernement fédéral, pour stimuler l’adoption par les entreprises canadiennes d’applications concrètes d’intelligence artificielle (IA) en vue d’améliorer leur productivité et d’être plus compétitives.

Ottawa espère que les investissements faits dans le cadre de Scale AI d’ici 2028 ajouteront 16,5 milliards $ au PIB du Canada et créeront 16 000 nouveaux emplois spécialisés en IA.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Québec consacre 12,5 millions $ à accompagner des PME innovantes

Publié le 31 janv. 2021
  • Le gouvernement accorde ce montant en soutien financier sur trois ans au projet Service d’accompagnement pour PME innovantes et technologiques (PMEit) du Mouvement des accélérateurs d’innovation du Québec (MAIN). Le PMEit propose un suivi personnalisé allant jusqu’à 75 000 $ et 400 h d’accompagnement pour aider les entreprises à entrer plus rapidement en phase de croissance.
  • Ces 12,5 millions $ devraient permettre d’accompagner 375 PME supplémentaires. Depuis la création du PMEit en 2017, avec un premier investissement de Québec de 8 millions $, 171 entreprises ont pu être accompagnées et, selon le gouvernement, près de 500 emplois ont été créés. 

Un exploitant de drones de Colombie-Britannique a reçu le feu vert d’Ottawa pour tester la livraison à domicile

Publié le 20 janv. 2021
Un exploitant de drones de Colombie-Britannique a reçu le feu vert d’Ottawa pour tester la livraison à domicile

Le drone d’InDro Robotics (Source: InDro Robotics)

  • En plein confinement, InDro Robotics a démontré l’an dernier qu’il était possible, grâce à de petits drones héliportés, de livrer à faible coût des médicaments et du matériel médical à des régions difficiles d’accès de l’Ouest canadien. 
  • Résultat: l’Office des transports du Canada vient d’octroyer à l’entreprise de Colombie-Britannique un permis pour effectuer des livraisons par drone sur une distance maximale de 25 kilomètres, avec la possibilité d’étirer cette distance à 200 kilomètres si tout se passe comme prévu.

Virgin Orbit a lancé sa première fusée dans l’espace à partir d’un Boeing 747 en vol

Publié le 18 janv. 2021
Virgin Orbit a lancé sa première fusée dans l’espace à partir d’un Boeing 747 en vol

(Source: Virgin Orbit)

  • Baptisée LauncherOne, la fusée de 21 mètres de long s’est décrochée de l’aile d’un Boeing 747 à 35 000 pieds d’altitude afin d’aller déployer 10 satellites de la NASA en orbite à l’extérieur de l’atmosphère terrestre.
  • Essaimée de Virgin Galactic en 2017, l’entreprise Virgin Orbit veut conquérir le marché du transport de matériel vers l’espace grâce à son approche plus économique – et moins dépendante de la météo – que l’envoi de fusées à partir du sol.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

La CNESST va accélérer la certification du masque N99 du fabricant québécois Dorma Filtration

Publié le 11 janv. 2021
La CNESST va accélérer la certification du masque N99 du fabricant québécois Dorma Filtration

Le masque N99 de Dorma Filtration

  • Jean Boulet, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale a promis sur Twitter qu’une décision sur l’utilisation par les hôpitaux du Québec du masque N99 de Dorma sera rendue dans les prochains jours.
  • Réutilisable et conçu et fabriqué au Québec, le masque de Dorma est plus efficace que le masque N95 utilisé partout dans le monde. Mais la CNESST empêche son utilisation en territoire québécois parce qu’il n’a pas été approuvé par l’Institut national de la santé des États-Unis.

CES 2021: Lenovo dévoile des lunettes à réalité augmentée conçues exprès pour les travailleurs

Publié le 11 janv. 2021
CES 2021: Lenovo dévoile des lunettes à réalité augmentée conçues exprès pour les travailleurs

Les lunettes ThinkReality A3 de Lenovo (Source: Lenovo)

  • Les lunettes ThinkReality A3 sont dotées de deux projecteurs pleine HD (1080 p) capables de produire jusqu’à cinq affichages virtuels séparés devant les yeux de l’utilisateur, et d’une caméra captant des photos et des vidéos de ce qui se trouve devant elle.
  • Destinées aux entreprises, ces lunettes se branchent à un PC ou un téléphone Motorola pour recevoir du contenu tiré d’Internet, effectuer des appels vidéo, ou afficher de l’information fournie par un soutien technique interne qui peut ainsi aider en direct les employés à effectuer des tâches complexes.

C’est ce matin que débute le Consumer Electronics Show – en version entièrement numérique

Publié le 10 janv. 2021
C’est ce matin que débute le Consumer Electronics Show – en version entièrement numérique

(Source: LG Electronics)

  • Comme chaque année, le CES donne le ton des grandes tendances dans le secteur des technologies et de l’électronique. C’est un peu différent cette année, car tout se fait à distance, en conférence vidéo, et non au centre des congrès de Las Vegas.
  • Les principales tendances cette année sont directement influencées par la pandémie: le divertissement à la maison, le travail à distance et les technologies sans fil plus rapides et plus puissantes.

Le travail et le divertissement à la maison en vedette

Les ordinateurs personnels, les routeurs WiFi, les téléviseurs et les systèmes de son connectés rendront la vie en confinement plus agréable.

  • Samsung est une des marques les plus en vue dans ce créneau, avec des nouveautés dans toutes ces catégories, y compris des téléviseurs pour tous les contextes – même la terrasse.
  • Les écrans à affichage OLED, une technologie plus lumineuse et plus colorée que l’ACL ou les DEL, devraient être mis en valeur tant dans les téléviseurs que dans les appareils électroniques individuels.
  • Les barres sonores qui améliorent la qualité du son des téléviseurs à écran plat vont aussi constituer une part importante des nouveautés qui seront présentées dans le cadre du CES 2021.

Le sans-fil plus puissant 

On s’attend à découvrir:

  • des appareils compatibles avec les réseaux sans-fil 5G, et pas seulement des téléphones;
  • des applications futuristes de robotique et de commande à distance;
  • des appareils pour la maison compatibles avec la nouvelle norme WiFi 6E.

L’automobile de plus en plus présente

Les véhicules de demain seront présents au CES, bien que virtuellement.

  • Déjà, Mercedes-Benz a donné le ton en dévoilant un tableau de bord futuriste composé d’un long écran OLED de 56 pouces.
  • Chrysler montrera son nouveau système multimédia intégrant les services connectés de Google.
  • General Motors, fière de son nouveau logo, pourrait donner un aperçu de sa future camionnette Chevrolet Silverado tout électrique.
  • Plusieurs équipementiers présenteront des tableaux de bord à réalité augmentée, des applications 5G et des interfaces connectées qui pourraient apparaître dans les véhicules neufs au fil des prochaines années.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Des start-ups québécoises à surveiller en 2021

RVE branche les véhicules électriques dans les copropriétés et les immeubles locatifs

Publié le 30 déc 2020
RVE branche les véhicules électriques dans les copropriétés et les immeubles locatifs

(Source: RVE)

  • 90% des propriétaires d’un véhicule électrique le rechargent à la maison. Cela devient rapidement compliqué dans les immeubles à logements multiples où les espaces de stationnement et les prises électriques sont partagés entre tous les résidents.
  • RVE a mis au point un adaptateur qui permet d’associer un chargeur pour véhicule électrique à son propriétaire, sans nécessiter de revoir les branchements de tout l’immeuble.

Sa technologie: en plus de son adaptateur pour entrées électriques, la jeune pousse de Laval a lancé en 2020 Murbly.com. Ce guide web aide les copropriétaires et les syndicats de copropriété dans l’installation des bornes et la gestion des aides gouvernementales.

Son potentiel: les véhicules électriques ne comptent actuellement que pour 1% de tous les véhicules au Québec, une proportion qui va augmenter rapidement. RVE veut contribuer à cette transition en adaptant la technologie aux contraintes de tous les types d’acheteurs, qu’ils vivent dans une maison, dans une copropriété ou dans un appartement. 

Sa situation financière: RVE vend déjà ses produits et compte plusieurs partenaires d’affaires qui utilisent sa technologie.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Des start-ups québécoises à surveiller en 2021

Unito compte faire le ménage dans les processus d’affaires de votre entreprise

Publié le 29 déc 2020
Unito compte faire le ménage dans les processus d’affaires de votre entreprise

(Source: Unito)

  • Unito, une entreprise montréalaise créée en 2015, vise à harmoniser les différentes solutions infonuagiques de gestion des processus d’affaires utilisées par les entreprises – des solutions comme Asana, Basecamp, GitHub ou Jira.
  • Grâce à Unito, les employés peuvent utiliser la plateforme de leur choix tandis que leurs dirigeants ont la capacité de superviser leurs activités et l’évolution des projets en chantier.

Sa technologie: Unito se positionne comme un «traducteur universel» pour les nombreuses applications d’affaires hébergées sur Internet (les fameux «logiciels en tant que services» ou SaaS pour Software as a service).

Son potentiel: les grandes entreprises auxquelles s’adresse Unito sont nombreuses à utiliser plusieurs outils de gestion des processus et à vouloir simplifier leur intégration. Unito dit avoir augmenté de 74% son volume d’affaires auprès d’entreprises de 10 000 employés ou plus durant la pandémie.

Sa situation financière: l’entreprise a obtenu un financement de 10,5 millions $ en janvier 2020.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Des start-ups québécoises à surveiller en 2021

Felix & Paul Studios fait voyager dans l’espace en réalité virtuelle

Publié le 28 déc 2020
Felix & Paul Studios fait voyager dans l’espace en réalité virtuelle

(Image Felix & Paul Studios)

  • Félix Lajeunesse et Paul Raphaël ont fondé le studio de réalité virtuelle Felix & Paul en 2013 et accumulent depuis les collaborations de renom: Barack Obama, le Cirque du Soleil, la NASA…
  • Space Explorers: The ISS Experience, sa plus récente création réalisée avec l’astronaute canadien David Saint-Jacques à bord de la Station spatiale internationale, a connu ces derniers mois un succès international.

Sa technologie: en 2021, le studio montréalais doit publier sur la plateforme de réalité virtuelle Oculus les trois prochains volets de sa série de courts métrages en réalité virtuelle réalisés à bord de la Station spatiale internationale.

Son potentiel: Felix & Paul Studios est bien placé pour profiter de l’émergence de la réalité virtuelle comme plateforme numérique grand public. Les experts pensent que ce marché pourrait valoir 60 milliards $ en 2022.

Sa situation financière: la dernière ronde de financement de Felix & Paul Studios remonte à 2018, alors que l’entreprise avait obtenu 9 millions $.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Un premier service commercial de véhicules autonomes est autorisé en Californie

Publié le 28 déc 2020
Un premier service commercial de véhicules autonomes est autorisé en Californie

Un véhicule électrique R2 de Nuro

  • L’entreprise américaine Nuro est la première à recevoir un permis qui autorise des véhicules électriques autonomes à faire des livraisons commerciales sur les routes californiennes.
  • Les services de livraison d’aliments et de médicaments débuteront en 2021 dans deux comtés, avant de se déployer ailleurs dans l’État.