ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Jeune entreprise québécoise innovante

Invicare prend soin de vos implants dentaires

Mis à jour le 22 janv. 2022
par Patrick Pierra

Ashwaq Al-Hashedi, cofondatrice et PDG d’Invicare

  • Si vous avez un implant dentaire, vous êtes sujet à un risque d’infection. L’entretien des implants, qui est fait actuellement d’une façon similaire à celui des dents naturelles, est une cause importante de ce risque parce qu’il peut endommager les implants.
  • Une jeune pousse de Montréal, Invicare, a développé un nouveau produit spécialement destiné à nettoyer les implants dentaires. Selon la société, il les nettoie plus rapidement sans les endommager, ce qui réduit les risques d’infection.

Le problème: le haut taux d’infection des personnes qui ont un implant dentaire.

«Déjà 180 millions d’implants dentaires ont été implantés dans le monde, et leur nombre augmente de 20 millions par année», explique Ashwaq Al-Hashedi, cofondatrice et PDG d’Invicare.

  • «Or, beaucoup de gens qui reçoivent un implant subissent une infection par la suite.
  • Le taux d’infection peut aller jusqu’à 50%, à divers degrés de sévérité.»

Ces infections causent des souffrances aux patients et elles augmentent le coût de la santé dentaire.

Une cause d’infection semble être la façon dont on nettoie les implants dentaires.

  • «Actuellement, on les nettoie avec les mêmes produits et techniques que les dents, sans les adapter aux caractéristiques spécifiques de la surface des implants», note Ashwaq Al-Hashedi.
  • «Or, les implants dentaires, en titane ou en alliage de titane, sont plus sensibles que l’émail des dents aux effets abrasifs des dentifrices.»

La solution: un produit conçu spécifiquement pour l’entretien des implants.

Des chercheurs de l’Université McGill, de la Harvard Medical School et de l’Université de Montréal ont développé un hydrogel cristallin – une sorte de pâte formée par des nanocristaux en «2D», qui n’ont presque aucune épaisseur.

Ce gel permet de recouvrir parfaitement la surface des implants dentaires et de les nettoyer rapidement, en 2 minutes seulement, sans les endommager ni les égratigner, ce qui réduit les risques d’infection par la suite.

Ce biomatériau breveté a aussi des propriétés qui aident à régénérer les tissus et cicatriser les os.


RECEVEZ GRATUITEMENT chaque jour par courriel L’ESSENTIEL DES NOUVELLES économiques, financières et technologiques: abonnez-vous ici aux infolettres quotidiennes d’InfoBref, ou cliquez Infolettres en haut à droite


Le modèle d’affaires: Invicare va vendre ses produits – d’abord NeoPhylaxis, puis ImplanTreat – aux professionnels (dentistes, hygiénistes et autres spécialistes) dans les cliniques dentaires et les hôpitaux.

  • Le produit sera remboursé par des assurances, ce qui devrait faciliter son adoption.

Ashwaq Al-Hashedi évalue le marché de l’entretien des implants et du traitement des infections qui y sont liées à 19 milliards $.

Où en est l’entreprise actuellement?

L’entreprise emploie 4 personnes à temps plein et 4 à temps partiel.

Après 7 ans de recherche, son produit a déjà été testé dans 2 cliniques dentaires à Montréal et Toronto.

  • Il doit maintenant l’être auprès de 200 patients répartis dans 34 centres au Canada, aux États-Unis et au Qatar.

L’entreprise a été sélectionnée comme l’une des Révélations 2021 par Montréal inc. [découvrez nos portraits des autres Révélations 2021]


Suivez l’actualité des entreprises technologiques québécoises dans la section AFFAIRES d’InfoBref en vous abonnant gratuitement à notre infolettre quotidienne InfoBref Matin : cliquez ici ou sur le bouton Infolettres en haut à droite


Prochaines étapes à surveiller:

Pour financer ses derniers tests et le lancement de son premier produit, l’entreprise est en train de réunir une ronde de financement d’amorçage de 1,7 million $.

En parallèle, Invicare s’organise pour produire son gel en quantité industrielle.

  • L’entreprise a déjà passé une entente avec un fournisseur pour qu’il soit fabriqué au Québec.

Invicare vise un lancement commercial au 2e trimestre de 2022.

Les implants dentaires ne sont que la première catégorie d’implants à laquelle l’entreprise s’intéresse.

  • «Notre technologie a d’autres applications que le marché dentaire», dit Ashwaq Al-Hashedi.
  • «Nous nous attaquerons ensuite aux infections associées à toutes les sortes d’implants.»
Patrick Pierra