ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Jeune entreprise québécoise innovante

Regeneau réduit l’énergie consommée pour chauffer l’eau dans votre immeuble

Mis à jour le 26 mai 2022
par Patrick Pierra

David Pineault, PDG et fondateur de Regeneau [photo: Moonset Productions]

  • Quand vous prenez votre douche ou faites fonctionner votre machine à laver, toute l’énergie utilisée pour chauffer l’eau se perd dans les tuyaux d’évacuation.
  • Une jeune pousse de Québec, Regeneau, veut mettre fin à ce gaspillage: elle se prépare à vendre aux immeubles multilogements un système de production d’eau chaude très efficace en énergie.

Le problème auquel s’attaque l’entreprise est le gaspillage de l’énergie utilisée pour chauffer l’eau.

  • «Cette énergie est presque entièrement utilisée pour chauffer des drains!», dit David Pineault, PDG et fondateur de Regeneau.
  • «Il n’y  a aucune efficacité énergétique: les eaux usées chaudes sont rejetées et leur chaleur est entièrement perdue.»

Or, le chauffage de l’eau domestique représente environ le tiers de l’énergie consommée par un immeuble multilogements.

Il y a donc un gaspillage financier, et un cout environnemental important dans les régions où le chauffage de l’eau ne se fait pas avec une énergie renouvelable.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


La solution est d’utiliser la chaleur des eaux usées pour chauffer l’eau potable.

«Notre système récupère les eaux usées, en extirpe la chaleur, et la transmet, par thermopompage, à l’eau potable», explique David Pineault.

Il n’y a aucun risque de contamination croisée: les deux réseaux d’eau – usée et potable – demeurent entièrement séparés.

  • Seule la chaleur passe de l’un à l’autre.

L’innovation réside dans la combinaison de plusieurs technologies – dont certaines seront protégées par brevet – pour offrir, sous la forme d’un système central de production d’eau chaude, une solution clé en main aux immeubles multilogements.

Le modèle d’affaires repose sur l’achat du système de Regeneau par les promoteurs et gestionnaires immobiliers lors de la construction d’un immeuble.

Leur motivation n’a pas besoin d’être environnementale: elle peut être purement économique.

En effet, depuis la fin de l’an dernier, le Code de la construction oblige tous les nouveaux bâtiments, autres que les petits bâtiments résidentiels, à respecter des normes d’efficacité énergétique très strictes [détails sur le site du gouvernement].

«Pour atteindre ces normes, explique David Pineault, installer notre système coûte moins cher aux promoteurs que de faire d’autres investissements, comme augmenter encore l’isolation ou améliorer la fenestration. On leur offre donc un bénéfice économique.»

Une fois le système Regeneau installé, le gestionnaire de l’immeuble pourra suivre de façon continue l’évolution de la consommation d’énergie consacrée au chauffage de l’eau, et les économies réalisées.


RECEVEZ GRATUITEMENT chaque jour par courriel L’ESSENTIEL DES NOUVELLES économiques, financières et technologiques: abonnez-vous ici aux infolettres quotidiennes d’InfoBref, ou cliquez Infolettres en haut à droite


Actuellement, l’entreprise, fondée en 2018, emploie 3 personnes.

Elle bénéficie présentement d’un accompagnement au sein de l’incubateur-accélérateur Le Camp. [Découvrez nos portraits d’autres jeunes entreprises québécoises innovantes accompagnées par cet organisme.]

Un prototype de démonstration technologique de son système est déjà en fonction dans un immeuble de Lévis, sur la Rive-Sud de Québec.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque matin en 5 minutes? C’est ce qu’offre notre infolettre InfoBref Matin. Essayez-la et voyez pourquoi plus de 10 000 Québécois·es la reçoivent chaque jour:
abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Les prochaines étapes, pour l’entreprise, sont réglementaires, opérationnelles et financières.

Le secteur de la construction est très réglementé.

«Or, aucune norme ne couvrait l’innovation au sein du système que nous proposons. À cause de cela, il était impossible de la commercialiser! Nous avons donc dû développer nous-même la norme», raconte David Pineault.

L’entrepreneur attend l’approbation de cette norme par un organisme américain au cours des prochaines semaines.

Pendant ce temps, Regeneau se prépare à passer du stade de prototype à celui de production industrielle.

En parallèle, l’entreprise vient d’entamer une collecte de fonds auprès d’investisseurs pour financer la commercialisation de son système, prévue en 2023.

Entrepreneur·es, restez à l’affût des nouvelles économiques, financières, technologiques et politiques qui vous concernent en seulement quelques minutes par jour: abonnez-vous aux infolettres gratuites d’InfoBref ici ou en cliquant sur Infolettres en haut à droite

Patrick Pierra