Femmes

Une cinquantaine d’entreprises américaines dénoncent les lois anti-avortement du Texas

Publié le 22 sept. 2021
Une cinquantaine d’entreprises américaines dénoncent les lois anti-avortement du Texas

(Source: Unsplash)

  • Ces grandes entreprises, dont les glaces Ben & Jerry’s, le fabricant de vêtements Patagonia et le site Yelp, reprochent à la récente loi anti-avortement d’être mauvaise pour les affaires et de menacer la santé, l’indépendance et la stabilité économique de leurs employées et de leurs clientes. 
  • Entrée en vigueur le 1er septembre dernier, cette loi interdit l’avortement du moment où les battements cardiaques de l’embryon sont détectables, soit environ à partir de 6 semaines de grossesse. L’interdiction s’applique même en cas de viol ou d’inceste. 

Femmessor devient Evol et va financer plus d’entreprises

Publié le 15 sept. 2021
Femmessor devient Evol et va financer plus d’entreprises

Sevrine Labelle, PDG PDG d’Evol [Source: Véronique St-Amand]

  • Femmessor, un organisme fondé en 1995 qui offre de l’aide sous forme d’accompagnement ou de financement aux entreprises québécoises détenues par des femmes, s’appelle désormais Evol. Il élargit son champ d’action, en aidant désormais toutes les entreprises «diversifiées et inclusives» qui génèrent un impact positif durable.
  • «Cela fait longtemps qu’on sait que toutes les minorités vivent les mêmes difficultés en affaires que les femmes», a expliqué à InfoBref Sévrine Labelle, PDG d’Evol, qui planchait sur ce projet depuis 2 ans. 

Evol dispose d’un fonds de 52 millions $ financé par Investissement Québec, la Banque Nationale, la BDC, le Fonds de solidarité FTQ et le Fondaction.

  • Ce fonds «pourrait encore augmenter d’ici la fin de l’année», précise Sévrine Labelle, qui se réjouit que le montant dépasse de beaucoup la précédente enveloppe de 19 millions $. 
  • Il permettra à l’organisation d’investir environ 10 millions $ par année dans au moins 150 entreprises à travers le Québec.  
  • Les prêts consentis pourront atteindre 450 000 $ par entreprise, alors qu’ils étaient jusqu’ici limités à 150 000 $.  

Les entreprises aidées par Evol doivent répondre aux critères suivants: 

  • être détenues à au moins 25% par des femmes ou des personnes issues de minorités (immigrants, Premières Nations, Inuits, handicapés et LGBTQ+); et
  • démontrer qu’elles adoptent des pratiques conformes à au moins 1 des 17 objectifs de développement durable de l’ONU.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles Affaires et Technologies: abonnez-vous aux infolettres quotidiennes d’InfoBref ici ou en cliquant sur le bouton Infolettres en haut à droite.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Un tribunal spécialisé en violence sexuelle, ça changerait quoi?

Publié le 15 sept. 2021
Un tribunal spécialisé en violence sexuelle, ça changerait quoi?

Le ministre de la Justice Simon Jolin-Barrette, et la ministre responsable de la Condition féminine Isabelle Charest (Source: Twitter)

  • Le ministre de la Justice Simon Jolin-Barrette a déposé mercredi le projet de loi pour créer un tribunal spécialisé en matière de violence sexuelle et de violence conjugale. 
  • Le gouvernement Legault compte, dans une première phase, mettre en place des projets pilotes pour «faciliter la transition vers un tribunal permanent» au Québec. 

Ce tribunal spécialisé serait instauré au sein de la chambre criminelle et pénale de la Cour du Québec. 

Le projet de loi 92 prévoit

  • d’implanter d’abord des projets pilotes dans plusieurs villes;
  • d’améliorer les infrastructures en place dans les tribunaux pour offrir aux victimes des mesures d’aide au témoignage, comme une salle dotée d’un système de visioconférence pour ne pas voir l’accusé;  
  • d’offrir un accompagnement spécialisé pour soutenir les victimes avant, pendant et après le processus judiciaire; et 
  • de former les juges aux «réalités» de la violence sexuelle et conjugale – même si «la cour est souveraine dans la conduite de ses formations», reconnait Simon Jolin-Barrette. 

Plusieurs détails importants restent toutefois à préciser:  

  • où et comment seront mis en œuvre les projets pilotes; et 
  • quels types de plaintes seront entendues par le tribunal spécialisé.  
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Geoff Molson s’excuse du repêchage de Logan Mailloux

Publié le 28 juil 2021
Geoff Molson s’excuse du repêchage de Logan Mailloux

Geoff Molson [Source: Canadiens de Montréal sur YouTube]

  • Geoff Molson, propriétaire du Canadien de Montréal, s’est excusé «pour le grave malaise» causé par la décision de repêcher le défenseur ontarien Logan Mailloux, reconnu coupable d’un crime sexuel. Il a aussi dit que son organisation avait «échoué à bien saisir la portée» de cette décision. 
  • Logan Mailloux ne participera ni au camp des recrues ni au camp d’entrainement en septembre. Le Canadien va réévaluer plus tard cette année si le défenseur de 18 ans est prêt à rejoindre les rangs de l’équipe. 

Logan Mailloux avait été reconnu coupable en novembre d’un crime sexuel en Suède, alors qu’il était mineur. 

  • Il avait partagé une photo intime de sa partenaire sans son consentement. 

Depuis la controverse, plusieurs commanditaires du Canadien, dont St-Hubert, Jean Coutu et Desjardins, ont fait part de leur malaise par rapport à la situation. 

  • Les Rôtisseries St-Hubert ont laissé entendre à plusieurs médias, dont The Gazette et Le Journal de Montréal, qu’elles songeaient à reconsidérer leur contrat publicitaire avec le Canadien.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Chantal Bernatchez remporte une bourse pour son projet de bâches thermiques recyclées

Publié le 13 juil 2021
Chantal Bernatchez remporte une bourse pour son projet de bâches thermiques recyclées

Chantal Bernatchez [Courtoisie]

  • L’entrepreneure québécoise Chantal Bernatchez a gagné la bourse de pré-démarrage du programme Fondatrices de la fondation Montréal inc. pour son projet Iso-Protek. 
  • La jeune entreprise montréalaise réutilise des bâches thermiques de conteneur pour isoler et transporter des produits sensibles aux variations de température, par exemple lors de la livraison de nourriture.  

Iso-Protek se spécialise dans le recyclage d’un produit: des grandes bâches qui isolent des conteneurs servant au transport de marchandises.

  • En les découpant, l’entreprise fabrique plusieurs types d’emballages isolants.
  • Le produit qui semble le plus porteur est une boite souple de livraison, pour la livraison des repas.

Chantal Bernatchez, ingénieure chez Hydro-Québec, a cofondé l’entreprise avec son conjoint.

  • Elle gagne une bourse de 5000 $ pour faire avancer son projet d’entreprise.
  • Elle sera accompagnée pendant six mois par des conseillers et des coachs-bénévoles de Montréal inc. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Une loi fédérale impose l’équité salariale en 2024

Publié le 7 juil 2021
  • La ministre du Travail Filomena Tassi a annoncé hier que la loi fédérale sur l’équité salariale, adoptée en 2018, entrera en vigueur à la fin du mois d’août.
  • Cette loi s’appliquera aux fonctionnaires et aux entreprises privées sous juridiction fédérale d’au moins 10 employés. Mais les employeurs auront 3 ans pour élaborer leur plan d’équité salariale, et garantir un salaire égal aux hommes et aux femmes pour un travail de valeur égale. Selon Statistique Canada, en 2020, une femme gagnait en moyenne 0,89 $ pour chaque dollar gagné par un homme au pays.

EDC promet 200 millions $ aux entreprises dirigées par des femmes, Autochtones et personnes de la diversité

Publié le 7 juil 2021
  • Exportation et développement Canada (EDC) veut promouvoir ce que la société d’État appelle le «commerce inclusif». Elle va consacrer une enveloppe de 200 millions $ à des investissements dans des entreprises qui ont des difficultés à trouver du financement traditionnel.
  • Ces fonds serviront à investir, en actions, dans des sociétés canadiennes qu’EDC juge comme ayant un fort potentiel de croissance, et qui sont détenues ou dirigées par des femmes, des autochtones, des personnes de couleur ou des membres des minorités sexuelles.

Les femmes PDG sont jugées plus crédibles que leurs homologues masculins

Publié le 6 juil 2021
Les femmes PDG sont jugées plus crédibles que leurs homologues masculins

Véronique Cloutier (Source: Magazine Véro)

  • Au Québec, les femmes présidentes et directrices générales (PDG) seraient perçues comme étant plus crédibles que les hommes, selon un récent sondage SOM commandé par l’Institut de la crédibilité, une entreprise de services de Montréal.
  • Le top 5 des PDG du Québec jugés les plus crédibles compte 4 femmes et le top 10 en compte 6.

Selon ce sondage mené auprès du grand public, les 6 femmes PDG les plus crédibles sont Christiane Germain, Danièle Henkel, Véronique Cloutier, Cora Tsouflidou, Sophie Brochu et Isabelle Hudon.

Les facteurs qui contribuent le plus à la crédibilité des PDG: la compétence et la légitimité. 

Le facteur qui nuit le plus à la crédibilité des PDG: leur manque de proximité avec les valeurs du grand public. 

Être connu ne suffit pas pour être crédible: parmi les PDG les plus connus, seule Véronique Cloutier figure également dans le top 5 des PDG les plus crédibles.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Impact de la pandémie: 7 fois plus de pertes d’emploi dans les services de garde

Publié le 28 juin 2021
Impact de la pandémie: 7 fois plus de pertes d’emploi dans les services de garde

(Source: Unsplash)

  • Au Canada, 21% du personnel des services de garde d’enfants ont perdu leur emploi entre février 2020 et février 2021, selon une étude de Statistique Canada. 
  • En comparaison, le nombre d’emplois – tous secteurs confondus – a diminué de 3% au pays pendant la même période, ce qui représente une proportion 7 fois moins élevée. 

Avant la pandémie, 302 000 personnes au Canada travaillaient dans les services de garde d’enfants.

  • Cela représentait 1,6% de tous les emplois.
  • 96% de ces emplois étaient occupés par des femmes.

Au Québec, les services de garde étaient, en proportion, un secteur encore plus important.

  • Selon des chiffres de 2016, ils représentaient 2,4% des emplois de la province – presque 1 emploi sur 40, soit le ratio le plus élevé parmi l’ensemble des provinces canadiennes.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

MacKenzie Scott donne 2,7 milliards $US à 286 organisations sans but lucratif qui favorisent l’équité

Publié le 16 juin 2021
MacKenzie Scott donne 2,7 milliards $US à 286 organisations sans but lucratif qui favorisent l’équité

(Source: YouTube)

  • MacKenzie Scott, ex-épouse du fondateur d’Amazon Jeff Bezos, possède une fortune estimée par Forbes à 60 milliards $US. Dans un article où elle liste les organisations auxquelles elle vient de faire un don, elle écrit qu’il vaudrait mieux que les énormes fortunes ne soient pas concentrées dans les mains d’un nombre restreint d’individus. 
  • L’an dernier, elle avait déjà donné 6 milliards $US à des organisations œuvrant contre la Covid-19 et dans l’équité entre les sexes, et à des collèges et universités ayant une forte proportion d’étudiants noirs.

Manon Brouillette, ex-PDG de Vidéotron, joint la haute direction du géant américain Verizon

Publié le 3 juin 2021
Manon Brouillette, ex-PDG de Vidéotron, joint la haute direction du géant américain Verizon

Manon Brouillette, nouvelle cheffe de l’exploitation de Verizon [Source: Verizon]

  • Elle est nommée cheffe de l’exploitation et vice-cheffe de la direction de la division consommateurs de Verizon. Elle devient ainsi numéro deux de la principale division du deuxième plus grand fournisseur américain de services de télécommunications.
  • Manon Brouillette a été PDG de Vidéotron de 2014 à 2018. Son nom s’ajoute aujourd’hui à la courte liste des gestionnaires québécois qui ont joint la haute direction d’une grande entreprise américaine. Verizon indique qu’elle devra contribuer à développer la 5G et à poursuivre le développement technologique de l’entreprise. 

Le nombre de femmes PDG au sein du Fortune 500 atteint un nouveau sommet

Publié le 3 juin 2021
Le nombre de femmes PDG au sein du Fortune 500 atteint un nouveau sommet

Mary T. Barra, chef de la direction de General Motors [photo: General Motors]

  • Fortune 500 est un classement qui regroupe les 500 premières entreprises américaines selon leur chiffre d’affaires.
  • En 2021, 41 femmes dirigeaient une entreprise du Fortune 500, un record. De plus, pour la première fois, cette liste de dirigeantes comprenait deux femmes noires. 

Quelques entreprises du Fortune 500 dirigées par des femmes: 

  • CVS Health: Karen S. Lynch
  • General Motors: Mary T. Barra
  • Citigroup: Jane Fraser
  • United Parcel Service (UPS): Carol B. Tomé
  • Best Buy: Corie S. Barry
  • Oracle: Safra A. Catz
  • Hershey: Michele G. Buck
  • Nasdaq: Adena T. Friedman
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus