Applications

Les applications mobiles ont généré dans le monde ces trois derniers mois des revenus en hausse de 20%, pour atteindre 28 milliards $US

Les applications mobiles ont généré dans le monde ces trois derniers mois des revenus en hausse de 20%, pour atteindre 28 milliards $US

(Source: Unsplash)

  • Le temps passé dans ces applications a lui aussi augmenté de 25%, par rapport à la même période l’an dernier, dit la firme d’analytique App Annie.
  • «En raison de la pandémie, les appareils mobiles sont encore un peu plus au centre de notre quotidien qu’avant, ce qui rend l’Internet mobile encore plus important» tant pour s’amuser que pour travailler ou s’informer, résume Lexi Sydow, directrice de l’analyse pour la firme californienne.

L’application Alerte COVID fonctionne maintenant au Québec

L’application Alerte COVID fonctionne maintenant au Québec
  • Depuis hier, les Québécois peuvent télécharger l’application de notification des contacts conçue par Ottawa pour lutter contre la pandémie de COVID-19.
  • Le gouvernement Legault, qui s’inquiétait cet été de possibles atteintes à la vie privée des utilisateurs, se dit maintenant rassuré et demande à tout le monde d’utiliser l’application pour limiter la propagation du virus.

Comment ça marche?

  • Alerte COVID envoie une notification à son utilisateur lorsqu’il a été en contact avec une personne infectée par la COVID-19 pendant plus de 15 minutes, à moins de deux mètres de distance, au cours des 14 derniers jours.
  • Les appareils équipés de l’application communiquent grâce à Bluetooth pour permettre de notifier les utilisateurs entre eux.

Santé Canada assure que le processus est entièrement confidentiel.
L’application n’a pas accès au nom, à l’adresse, aux contacts ni aux renseignements médicaux des utilisateurs.

Important: pour que l’application soit utile, toutes les personnes infectées doivent faire connaître leur diagnostic, de façon anonyme, en entrant dans l’application une clé à usage unique fournie par les autorités sanitaires.

Alerte COVID a déjà été téléchargée par trois millions de Canadiens.

Le système est fonctionnel actuellement en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan, au Nouveau-Brunswick et à Terre-Neuve-et-Labrador.

L’application sera bientôt disponible en Colombie-Britannique, en Alberta, en Nouvelle-Écosse et dans l’Île-du-Prince-Édouard.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Vers la fin de l’hégémonie du App Store?

  • L’Union européenne veut mettre fin à la façon dont Apple et Google limitent l’installation d’applications ou de services par abonnement sur leurs appareils mobiles.
  • L’UE s’inquiète du contrôle énorme que possèdent les deux sociétés américaines sur le lucratif marché des applications mobiles et des données numériques.

Les boutiques d’applications contrôlées par Apple et Google sont les principales cibles d’un projet de loi que prépare L’UE.

  • Il vise notamment à permettre l’installation d’applications à partir de sources indépendantes, tant sur les iPhone que sur les mobiles Android.
  • Le marché des applications mobiles est très convoité: il vaut 71 milliards $US et sa valeur pourrait doubler dans les prochaines années.

Le Digital Services Act est le nom de ce projet de loi qui imposerait de nouvelles règles pour ouvrir ce marché à de nouveaux joueurs.

  • «Ces entreprises doivent se comporter de façon équitable et permettre à de nouveaux joueurs ou d’autres déjà existants de leur faire concurrence», explique l’UE en préambule du projet de loi.
  • Chez Google, on fait valoir que cette mesure rendrait sa plateforme moins sécuritaire face aux menaces en ligne et aux logiciels espions.

Son entrée en vigueur pourrait se faire avant la fin de cette année.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Québec serait prêt à adopter l’application fédérale Alerte COVID

  • Après des mois d’opposition, le gouvernement serait sur le point d’adopter l’application pour notifier son exposition au virus, lancée en juillet par Ottawa.
  • Le gouvernement Legault avait mis le projet sur pause au mois d’août, mais il restait ouvert à son utilisation en cas de deuxième vague.

Des grands éditeurs d’applications se mobilisent contre Apple et Google

Des grands éditeurs d’applications se mobilisent contre Apple et Google
  • Spotify, Fortnite et Tinder s’unissent pour contester les frais imposés par les boutiques d’application du iPhone et d’Android, qui peuvent atteindre 30 % de la valeur des transactions.
  • «Les propriétaires de ces plateformes ne doivent pas abuser de leur position dominante et devraient accepter une supervision indépendante qui garantira une saine concurrence dans ce marché», affirme la Coalition pour des applications équitables.

Epic Games a fait beaucoup de bruit en claquant la porte du Play Store et de l’App Store au cours des dernières semaines.

L’éditeur de Fortnite juge illégitime la redevance exigée par Google et Apple sur chaque achat fait dans son environnement par des joueurs utilisant leurs appareils mobiles.

C’est un enjeu de taille: à lui seul, l’App Store a généré des revenus de 50 milliards $US, l’an dernier.

Outre les créateurs d’applications, la Commission européenne et la Justice américaine enquêtent sur cette pratique d’Apple et Google, jugée anticoncurrentielle.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Waze espère simplifier encore un peu plus la vie des automobilistes

  • La populaire application de navigation routière de Google suggérera davantage d’options de trajet à ses utilisateurs pressés d’arriver à destination.
  • Son guidage sera plus précis et tiendra compte de la circulation, ainsi que des différentes voies sur l’autoroute.

Amazon mise sur une application montréalaise pour aider ses clients à mieux dormir

Amazon mise sur une application montréalaise pour aider ses clients à mieux dormir
  • Amazon met en vente un nouveau bracelet connecté appelé Halo qui vise à améliorer la santé et le bien-être de ses utilisateurs.
  • Ce bracelet fournira une analyse du stress et du sommeil de ses utilisateurs et fournira des outils de relaxation et de détente tirés de l’application montréalais Relax Melodies.

TikTok épiait ses utilisateurs Android en contournant les règles de Google

TikTok épiait ses utilisateurs Android en contournant les règles de Google

(Source: Unsplash)

  • Jusqu’en novembre, TikTok aurait récupéré l’identifiant unique de l’appareil Android de millions d’utilisateurs, en contournant les règles du système mobile de Google.
  • Cet identifiant est utilisé pour le suivi publicitaire, mais c’est aussi un bon moyen pour suivre à la trace des gens via leur téléphone, chose que les créateurs de TikTok ont dit ne pas faire.

Appelé adresse MAC, l’identifiant qu’aurait récupéré l’application est unique et permanent pour chaque appareil connecté à Internet.

  • Le gouvernement américain considère d’ailleurs l’adresse MAC des appareils mobiles comme une information d’identification personnelle formelle.
  • Apple masque cette adresse sur ses iPhone depuis 2013, et Google, depuis 2015, mais ça n’empêche pas les applications malicieuses de contourner ces mesures, selon les experts.

Appartenant à la société chinoise ByteDance, TikTok fait l’objet de bien des spéculations aux États-Unis, où on craint qu’elle puisse servir d’outil d’espionnage ou de chantage au profit de la Chine.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus