TikTok

TikTok permettra de vendre des produits dans son appli, grâce à Shopify

Publié le 24 août 2021
TikTok permettra de vendre des produits dans son appli, grâce à Shopify

(Source: Shopify)

  • Il y a 10 mois, TikTok et la plateforme canadienne de commerce en ligne Shopify ont conclu un partenariat par lequel TikTok permet aux marchands qui utilisent Shopify de publiciser leurs produits sur le média social. 
  • Le partenariat va maintenant plus loin: cet automne, les marchands Shopify pourront vendre leurs produits directement dans l’application de TikTok, à partir de liens intégrés dans leurs publications. 

Un projet pilote va d’abord tester l’intégration du commerce dans TikTok avec certains marchands aux États-Unis, au Canada et en Grande-Bretagne.  

  • Kylie Jenner, une vedette de téléréalité qui possède une marque de cosmétique valorisée à plusieurs centaines de millions $, participera à ce projet pilote. 

Tous les marchands Shopify devraient ensuite, cet automne, pouvoir vendre leurs produits dans un onglet de leur profil dans TikTok et à partir de liens intégrés dans leurs publications. 

Shopify offre déjà ce type de fonctionnalité dans d’autres médias sociaux, dont Facebook et Instagram.

  • L’entreprise canadienne dit qu’elle a augmenté ses ventes effectuées dans les médias sociaux de 76% entre février 2020 et février 2021.  
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Ottawa veut réglementer les contenus indésirables dans les médias sociaux

Publié le 29 juil 2021
Ottawa veut réglementer les contenus indésirables dans les médias sociaux

(Source: Unsplash)

  • Le gouvernement Trudeau voudrait faire adopter cet automne un projet de loi pour contrer les discours haineux et l’exploitation sexuelle sur les médias sociaux. 
  • Les nouvelles règles s’imposeraient aux médias sociaux tels que Facebook, Twitter, YouTube ou TikTok, et aux «services de communications en ligne» comme Pornhub. Elles les obligeraient à supprimer de leurs plateformes les contenus violents, haineux, terroristes ou liés à de l’exploitation sexuelle dans les 24h suivant leur signalement. 

Pour faire respecter ces règles, Ottawa propose la création de plusieurs nouvelles instances.

Un commissaire à la sécurité numérique pourrait recommander des sanctions contre les réseaux sociaux récalcitrants. 

  • La pénalité financière maximale encourue par une plateforme pourrait atteindre le montant le plus élevé entre 3% de son revenu brut et 10 millions $. 

Les sanctions seraient imposées par un tribunal créé en vertu du projet de loi C-11, qui encadre la façon dont les entreprises collectent et utilisent les données liées à la vie privée.

En dernier recours, le gouvernement pourrait demander aux fournisseurs de service internet de bloquer l’accès aux réseaux sociaux qui persistent à ne pas supprimer leurs contenus indésirables.

Il y aurait aussi une commission de la sécurité numérique, un conseil de recours en matière numérique, et un comité consultatif spécialisé sur le sujet.

Dans l’immédiat:

  • Le gouvernement fédéral a lancé vendredi une consultation publique pour recueillir les commentaires des Canadiens sur le futur projet de loi. Cette consultation sera menée jusqu’au 25 septembre.
  • Le gouvernement prévoit ensuite de déposer un projet de loi cet automne.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Voici pourquoi TikTok n’ira pas en bourse, du moins pas à court terme

Publié le 13 juil 2021
Voici pourquoi TikTok n’ira pas en bourse, du moins pas à court terme

(Source: ByteDance)

  • Le géant chinois de la technologie ByteDance, propriétaire de la plateforme vidéo TikTok, a décidé de retarder son introduction en bourse, qui était attendue plus tôt cette année. 
  • Selon le Wall Street Journal, l’entreprise a pris cette décision pour se conformer aux demandes du gouvernement chinois, qui lui a demandé d’examiner des risques quant à la sécurité des données. 

Depuis quelques jours, un autre géant chinois, Didi, est la cible d’une enquête des autorités chinoises. 

  • Contrairement à ByteDance, Didi a bravé les demandes de Pékin et a choisi de poursuivre son processus d’introduction en bourse.   
  • L’administration chinoise qui supervise le cyberespace a ouvert son enquête sur la sécurité des données de Didi après que cette dernière a poursuivi son processus d’introduction en bourse. 
  • Elle a ensuite suspendu le téléchargement de l’application de Didi sur tout le territoire chinois.

En raison de l’étroite surveillance de Pékin, d’autres entreprises chinoises de technologie ont récemment retardé, reconsidéré ou annulé leur introduction en bourse aux États-Unis, dont: 

  • l’entreprise de technologie de mise en forme Keep;
  • l’entreprise de données médicales LinkDoc Technology; et
  • la plateforme de balados Ximalaya FM.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Nouveau système Windows 11 de Microsoft – voici l’essentiel

Publié le 24 juin 2021
Nouveau système Windows 11 de Microsoft – voici l’essentiel

Apperçu de Windows 11 (Source: Microsoft)

  • Le nouveau système d’exploitation pour PC de Microsoft, présenté jeudi, s’appellera Windows 11 et sera disponible cet automne. 
  • Ce qui le différencie des versions précédentes: le système est plus économe en énergie, l’interface est simplifiée, le Microsoft Store est repensé et Microsoft facilite l’accès à ses jeux. 

Économie d’énergie

  • Les mises à jour Windows seront 40% moins volumineuses qu’actuellement et plus discrètes. 
  • Selon Microsoft, Windows 11 consomme moins d’énergie, ce qui devrait préserver l’autonomie des appareils fonctionnant avec pile. 

Interface

  • Le menu Démarrer, qui était traditionnellement à gauche, sera au centre de la barre des tâches.
  • Une nouvelle fonctionnalité permet de régler et d’enregistrer dans une même session des bureaux différents, par exemple un pour le travail, un pour vos besoins personnels ou un pour jouer à des jeux. 
  • Une autre fonctionnalité ajuste automatiquement la taille et l’emplacement des fenêtres ouvertes, selon les changements d’écran effectués. 

Travail 

  • Microsoft Teams est intégré à Windows 11, autant dans sa version personnelle que professionnelle. 

Consultez la section TECHNO d’InfoBref avec nos nouvelles brèves en semaine et, chaque samedi, la chronique Meilleurs produits Techno. Pour les recevoir par courriel, abonnez-vous gratuitement au bulletin InfoBref Matin ici ou cliquez sur INFOLETRES en haut à droite.


Jeux

  • Microsoft entend rester leader des jeux sur ordinateurs: Windows 11 intègre une nouvelle fonctionnalité Auto HDR, qui doit améliorer l’apparence visuelle (notamment les couleurs) d’environ 1000 de ses jeux.
  • La technologie DirectStorage, déjà utilisée sur Xbox, doit rendre les jeux plus rapides.
  • Game Pass, un système infonuagique d’abonnement à des jeux emprunté à la Xbox, est directement intégré à Windows 11. Il ne sera pas nécessaire de le télécharger. 

Microsoft Store

  • Le Microsoft Store prendra en charge des applications Android qui ne sont pas disponibles dans l’App Store de Windows 10, comme la suite Adobe Creative, TikTok et Instagram.
  • Les développeurs pourront conserver tous les revenus de leurs applications s’ils fournissent leur propre système de paiement. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Facebook veut mettre de la pub partout, même dans la réalité virtuelle

Publié le 18 juin 2021
Facebook veut mettre de la pub partout, même dans la réalité virtuelle

(Source: Oculus)

  • Depuis avril, Facebook testait dans certains pays la diffusion de publicité à l’intérieur d’Instagram Reels, son outil qui permet de créer et d’éditer de courtes vidéos – et qui constitue la réplique directe de Facebook à TikTok. La période de test est terminée: Reels permet maintenant aux annonceurs de diffuser des publicités partout dans le monde.
  • Par ailleurs, Facebook va commencer à tester des publicités dans ses casques de réalité virtuelle Oculus, en commençant par les insérer dans le jeu de tir Blaston de Resolution Games. Facebook tire plus de 97% de ses revenus de la publicité.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Le PDG de Facebook derrière les craintes du gouvernement américain face à TikTok

Publié le 24 août 2020
  • Mark Zuckerberg aurait contacté des membres du gouvernement américain l’automne dernier pour les prévenir du risque que représentait le populaire réseau social musical envers la liberté d’expression sur Internet.
  • Zuckerberg aurait convaincu le président Trump que TikTok, un rival direct à Facebook, préfigurait une nouvelle génération de technos chinoises plus menaçantes pour l’économie américaine, que la position dominante de sa propre société.