ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Pour concurrencer TikTok, YouTube va rémunérer les créateurs de vidéos courtes

Publié le 20 sept. 2022
par Félix Côté

(Source: Alphabet)

  • YouTube a annoncé hier plusieurs changements à son Programme Partenaire destiné aux créateurs de contenu, dont un qui vise directement l’application rivale TikTok.
  • Ceux qui produisent des courtes vidéos pour le service YouTube Shorts pourront désormais recevoir une part des revenus publicitaires liés à leur vidéo, comme le font déjà les créateurs de vidéos plus longues sur le service principal de YouTube. TikTok, de son côté, ne partage pas ses revenus publicitaires avec les créateurs de contenu. 

Le Programme Partenaire rémunère certains créateurs en leur donnant une part des revenus publicitaires associés à leurs vidéos. 

Actuellement, ce programme n’est accessible qu’aux chaines YouTube traditionnelles qui comptent au moins 1000 abonnés et ont enregistré au moins 4000 heures de visionnement dans les 12 derniers mois. 

YouTube va étendre son programme au format Shorts en début d’année prochaine.

  • YouTube Shorts regroupe, dans YouTube, des vidéos qui ne dépassent pas une minute, et sont majoritairement orientés vers le divertissement.
  • Shorts a été lancé en réponse à l’application chinoise TikTok, qui a bâti son succès sur des vidéos très courtes.

Les créateurs qui utilisent la plateforme Shorts, qui ont au moins 1000 abonnés et dont les vidéos ont généré au moins 10 millions de vues dans les 3 derniers mois pourront désormais recevoir 45% des revenus publicitaires liés à leurs vidéos.

Ce mode de rémunération est beaucoup plus avantageux pour les créateurs que celui de TikTok. 

  • La plateforme chinoise prévoit un montant fixe que se partagent ses créateurs, selon le nombre de vues qu’ils cumulent.
  • Mais à mesure que le nombre de créateurs augmente, la rémunération qu’ils reçoivent se dilue.

De son côté, YouTube vend beaucoup de publicité et son programme partenaire a déjà fait la preuve qu’il peut générer des revenus importants pour certains créateurs de vidéos plus longues.

Beaucoup de créateurs de vidéos courtes actuellement sur TikTok pourraient migrer vers YouTube Shorts si les revenus promis sont effectivement au rendez-vous.

Félix Côté