Commerce électronique

Des organismes proposent de taxer la livraison de colis pour aider à relancer l’économie du grand Montréal

  • La popularité du magasinage en ligne réduit l’intérêt pour les commerçants d’avoir pignon sur rue dans les quartiers centraux ou les centres commerciaux.
  • Cette délocalisation vers des bâtiments de moindre valeur aura un impact négatif sur les finances municipales en réduisant les recettes tirées de la taxe foncière, explique l’organisme Vivre en ville.

En collaboration avec l’Association des sociétés de développement commercial de Montréal, Vivre en ville publie le rapport «Les 12 travaux du commerce montréalais» (PDF) qui suggère une taxe sur la livraison pour compenser la perte de revenus potentielle liée à la délocalisation des commerces.

  • L’augmentation de l’activité de livraison fait monter les coûts d’entretien du réseau routier, mais elle ne produit pas de revenu pour les municipalités qui doivent assumer ces dépenses.
  • «Tôt ou tard, il faudra envisager des mesures de taxation de la livraison pour internaliser ces coûts et assurer l’équité entre les diverses formes de commerce», note le document.

Par ailleurs, la taxe sur le stationnement de surface, déjà imposée dans certains quartiers montréalais, pourrait être étendue à l’ensemble du grand Montréal pour accroître les revenus de toutes les municipalités de la région, ajoute le rapport.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Les Québécois seront nombreux à vouloir faire leurs emplettes de Noël en ligne

  • 75% des Québécois misent sur Internet pour trouver les cadeaux qu’ils comptent offrir à Noël, révèle un sondage de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).
  • L’importance pour les commerçants locaux d’avoir une vitrine web est majeure: 79% des Québécois prévoient aussi privilégier l’achat local quand c’est possible.

Prime Day: Amazon ouvre la saison des dépenses

  • Amazon offre des rabais sur de multiples articles pendant 48 heures aujourd’hui et demain; mais elle n’est pas la seule: l’entreprise est suivie par Walmart, Target et Best Buy qui organisent des événements similaires cette semaine.  
  • La plus récente édition de Prime Day avait généré 7 milliards $US de ventes, en juillet l’année dernière, et Amazon prétend que le report de l’événement à octobre cette année pourrait aider à relancer une saison de magasinage de fin d’année rendue imprévisible par la pandémie.

Québec verse 3 millions $ à l’organisme Le Panier bleu

  • Le gouvernement a annoncé une contribution à la plateforme lancée en avril pour favoriser l’achat de produits québécois.
  • Le ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon juge que Le Panier bleu est «un outil important» du plan de relance de l’économie du gouvernement.

Lightspeed prépare son entrée à la Bourse de New York

Lightspeed prépare son entrée à la Bourse de New York
  • Le fournisseur montréalais de solutions de paiement espère récolter 1,5 milliard $US sur le parquet new-yorkais, 18 mois après son inscription à la Bourse de Toronto.
  • L’industrie de la restauration «sort transformée de la crise de Covid-19», ce qui représente «une occasion de croissance unique» pour Lightspeed, dit Dax Dasilva, son fondateur et PDG.

Ses dirigeants comptent utiliser cet argent pour financer le lancement de nouveaux outils transactionnels et financiers qui ciblent tout particulièrement le secteur de la restauration.

  • Sa nouvelle plateforme eCom permet aux restaurants de prendre des commandes à partir de leur site web, un outil très en demande alors que les salles à manger sont à capacité réduite.
  • Lightspeed propose aussi de financer le virage numérique des marchands qui utilisent ses services, à hauteur de 50 000 $US par commerce.

La Caisse de dépôt du Québec, la Banque de Montréal et la firme Morgan Stanley participeront à l’émission d’actions à la Bourse de New York.

L’entrée de Lightspeed à la Bourse de Toronto, en mars 2019, avait été perçue comme un rare succès commercial pour le secteur technologique montréalais.

Sa capitalisation au TSX est de 4 milliards $, le triple de ce qu’elle était au moment de son introduction.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

La start-up de paiement montréalaise Nuvei se prépare à entrer en Bourse

La start-up de paiement montréalaise Nuvei se prépare à entrer en Bourse
  • La jeune pousse a mis au point une plateforme transactionnelle pour commerces et sites web qui accepte 450 méthodes de paiement et 150 devises différentes.
  • Une ronde de financement de 270 millions $ menée par la Caisse de dépôt en décembre dernier lui attribuait déjà une valorisation de 2 milliards $.

Facebook redouble d’efforts pour faire sa place dans le magasinage en ligne

  • Le réseau social va faciliter la découverte de ses «Boutiques Facebook», des pages de vente en ligne pour marchands, en les ajoutant directement à son application mobile.
  • Aux États-Unis, Facebook ajoutera aussi la vente directe de produits à partir de vidéos publiées sur Instagram.

Au tour de Walmart de se lancer dans la livraison le jour même

  • Walmart utilisera les services d’Instacart pour livrer l’épicerie le jour même dans plusieurs grandes villes des États-Unis.
  • C’est une riposte directe à Amazon, qui livre le jour même presque partout aux États-Unis et vient de commencer à le faire au Canada.