Lightspeed

Nouvelles, données, résultats, transactions et tendances concernant la société montréalaise Lightspeed (TSX et NYSE: LSPD) [voir aussi: Commerce de détail, Commerce électronique / en ligne, Technos québécoises, Shopify]

De nouvelles acquisitions de Lightspeed affichent ses ambitions de concurrencer Shopify

Publié le 7 juin 2021
De nouvelles acquisitions de Lightspeed affichent ses ambitions de concurrencer Shopify

Le PDG de Lightspeed Dax Dasilva (Source: Lightspeed)

  • Le fournisseur montréalais de logiciels de point de vente Ligthspeed va acheter deux plateformes américaines de commerce en ligne, Ecwid et NuOrder, pour un total de 925 millions $US.
  • Ces deux acquisitions laissent transparaitre les ambitions de Lightspeed de concurrencer directement Shopify, le géant canadien du commerce en ligne. 

Ecwid est une plate-forme de commerce électronique qui offre des outils pour créer des commerces en ligne.

  • Lightspeed (TSX: LSPD) l’achètera pour 500 millions $US: 175 millions en espèces et 325 millions en actions. 

NuOrder est une plate-forme en ligne de gestion et d’automatisation des commandes pour approvisionner les commerces en ligne.

  • Lightspeed paiera moitié en espèces et moitié en actions.

Les deux transactions devraient se conclure avant le 30 septembre.

Depuis quelques mois, Lightspeed cherche à élargir sa clientèle et sa gamme de services.

Son fondateur et PDG Dax Dasilva dit que les deux transactions annoncées aujourd’hui feront de son entreprise – qui a débuté en offrant uniquement des solutions de paiement pour les restaurants – le «fil conducteur unissant les commerçants, les fournisseurs et les consommateurs.»

Ces deux transactions font suite à trois importantes acquisitions dans les derniers mois: 

  • Upserve et ShopKeep, des fournisseurs de logiciel de gestion pour les restaurants, l’automne dernier; et 
  • Vend, une société de logiciels de gestion de vente au détail basée en Nouvelle-Zélande, il y a trois mois. 

Lightspeed se rapproche de plus en plus du modèle de Shopify (TSX: SHOP), d’Ottawa, un des chefs de file dans la fourniture de solutions logicielles pour le commerce en ligne.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

D’anciens dirigeants de Lightspeed lèvent 1 million $ pour lancer un outil de soumission et de facturation dans le nuage

Publié le 29 mars 2021
D’anciens dirigeants de Lightspeed lèvent 1 million $ pour lancer un outil de soumission et de facturation dans le nuage

(Source: QuoteMachine)

  • QuoteMachine, une jeune pousse montréalaise, a mis au point une application en ligne de clavardage, prise de rendez-vous et soumission, permettant aux commerçants qui recourent aux plateformes de vente infonuagiques comme celle de Lightspeed de personnaliser la relation avec leurs clients. L’entreprise dit que ses outils ont un impact positif immédiat sur le volume des marchandises vendues par client.
  • Ce financement devrait permettre à QuoteMachine d’étendre son service à d’autres plateformes de vente en ligne populaires auprès des commerces indépendants, comme des décorateurs d’intérieur ou des ateliers de vélo. 

iNovia lance un nouveau fonds d’investissement de croissance doté de 450 millions $

Publié le 16 mars 2021
iNovia lance un nouveau fonds d’investissement de croissance doté de 450 millions $

Chris Arsenault, associé d’iNovia (photo about.me)

  • Ce fonds, auquel participent entre autres la Caisse de dépôt et Investissement Québec, financera des jeunes pousses technologiques rendues à un stade de croissance accéléré. Il est mené par les trois associés de la firme montréalaise iNovia: Chris Arsenault, Dennis Kavelman, anciennement de BlackBerry, et Patrick Pichette, ex-directeur financier de Google.
  • Le fonds ciblera en priorité des entreprises canadiennes, mais pourrait aussi investir dans des projets aux États-Unis et en Europe, où iNovia a également des bureaux. L’objectif est d’investir dans une douzaine d’entreprises.

iNovia dit que le succès des investissements qu’elle a réalisés dans le cadre d’un premier fonds d’investissement de croissance, lancé en 2019, l’a mené à créer ce deuxième fonds.

  • Les entreprises dans lesquelles le premier fonds a investi, comme Lightspeed (commerce de détail), AppDirect (commerce électronique) et Sonder (voyage) ont pour la plupart connu un rendement exceptionnel en 2020, malgré la pandémie.

Chris Arsenault explique dans un billet que, pour le nouveau fonds, il cherche surtout des entreprises qui créeront beaucoup d’emplois et seront viables à long terme.

  • Il veut aider des entreprises à croître par acquisitions et devenir ainsi leaders dans leur industrie, plutôt que de simplement chercher à être elles-mêmes acquises rapidement.
  • «Aider à la croissance des entreprises, c’est plus que la quête d’une valeur de revente élevée.»
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Lightspeed achète Vend, un spécialiste de la gestion d’inventaire en Nouvelle-Zélande, pour 435 millions $

Publié le 12 mars 2021
Lightspeed achète Vend, un spécialiste de la gestion d’inventaire en Nouvelle-Zélande, pour 435 millions $

(Photo Vend)

  • Cette acquisition permettra dans un premier temps à la société montréalaise Lightspeed (TSX: LSPD) de doubler le nombre de clients qu’elle dessert en Asie, où Vend était déjà bien implanté.
  • Le logiciel de gestion d’inventaire que Vend offre aux commerçants là-bas est similaire à celui de Lightspeed. Toutefois, Lightspeed propose en plus des outils de vente en ligne et de fidélisation qui pourraient intéresser les détaillants qui font déjà affaires avec Vend.

Pour Lightspeed, le déconfinement pourrait être encore plus profitable que le confinement

Publié le 7 fév 2021
Pour Lightspeed, le déconfinement pourrait être encore plus profitable que le confinement

Le PDG de Lightspeed Dax Dasilva (Source: Lightspeed)

  • Le fournisseur montréalais de solutions de paiements numériques a admis, lors du dévoilement de ses derniers résultats trimestriels, que la Covid-19 compliquait sa tâche de recruter de nouveaux clients. Mais cela ne l’a pas empêché de faire de bonnes affaires pendant une année 2020 largement confinée: le nombre de commerces qui utilise ses produits a doublé.
  •  Le PDG de Lightspeed, Dax Dasilva, ne prévoit pas de ralentissement cette année, au contraire: en Australie, où le déconfinement s’est amorcé il y a quelques semaines déjà, l’entreprise a vu croître la demande pour ses outils technologiques, qui permettent de gérer à la fois les ventes en ligne et en magasin.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Lightspeed lance un nouveau service pour accélérer l’ajout de fournisseurs et d’articles populaires aux vitrines en ligne de ses clients

Publié le 12 janv. 2021
Lightspeed lance un nouveau service pour accélérer l’ajout de fournisseurs et d’articles populaires aux vitrines en ligne de ses clients

(Source: Lightspeed)

  • Cette nouvelle plateforme vise à mettre en relation les détaillants et les fournisseurs pour favoriser la vente en ligne à l’extérieur d’Amazon et des autres gros sites de magasinage en ligne.
  • Lightspeed souhaite également favoriser le partage de certaines informations sur les achats des consommateurs, pour que les produits les plus en demande se retrouvent plus rapidement sur le site des cyberdétaillants indépendants.

Lightspeed Réseau de fournisseurs ciblera initialement les animaleries, les bijouteries et les détaillants d’articles de vélo, de sport et de plein air qui font affaire au Canada et aux États-Unis.

Ce qui est nouveau: cette plateforme adopte une gestion des stocks «à la demande», similaire à celle qui a fait le succès d’Amazon et que des PME pourront adopter à peu de frais.

  • Les détaillants peuvent créer des catalogues en ligne rapidement, en ayant le même accès direct aux descriptions des produits de milliers de fournisseurs que les magasins à grande surface.
  • La gestion des commandes et des livraisons est automatisée et repose sur les outils de gestion déjà existants de Lightspeed.

«Ce nouvel outil permet aux commerces indépendants de découvrir de nouveaux produits, de vendre plus facilement en ligne et d’augmenter la fréquence des commandes», explique par communiqué le fondateur et PDG de Lightspeed, Dax Dasilva.

La réaction des investisseurs semble positive: le titre de Lightspeed (TSX: LSPD) a gagné près de 3% après l’annonce de ce nouveau service hier.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

La deuxième acquisition d’envergure de Lightspeed aux États-Unis en un mois semble plaire aux investisseurs

Publié le 2 déc 2020
  • Le titre du spécialiste montréalais des solutions numériques pour détaillants a bondi hier de plus de 7% à la Bourse de Toronto, après qu’il a annoncé l’acquisition de l’éditeur d’outils de gestion pour restaurants Upserve pour 430 millions $US.
  • Lightspeed cherche à s’imposer rapidement aux États-Unis: le mois dernier, l’entreprise a racheté son rival new-yorkais ShopKeep pour 440 millions $US.

Lightspeed accroît sa présence aux États-Unis en faisant l’acquisition de la plateforme transactionnelle infonuagique ShopKeep

Publié le 5 nov. 2020
Lightspeed accroît sa présence aux États-Unis en faisant l’acquisition de la plateforme transactionnelle infonuagique ShopKeep
  • L’entreprise montréalaise réalise sa plus grosse transaction jusqu’à maintenant pour ajouter 20 000 clients américains à son service qui en comptait déjà 80 000 dans le monde.
  • D’une valeur de 573 millions $, cette acquisition est la plus importante d’une série de nouvelles qui ont fait bondir hier en bourse le titre de Lightspeed de plus de 13%.

Lightspeed, fournisseur québécois de solutions de paiement numérique pour commerçants et restaurateurs, a profité de la publication de ses résultats trimestriels pour faire deux autres annonces bien accueillies par les investisseurs:

  • L’entreprise compte investir davantage en R-D pour rendre sa solution plus concurrentielle.
  • Elle dépensera aussi un montant plus important en marketing pour mieux faire connaître sa technologie.

Lightspeed semble avoir le vent dans les voiles: à 45 millions $US au troisième trimestre, ses revenus sont en hausse de 62% sur un an. Au trimestre précédent, la hausse des revenus sur un an était déjà de 51%.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Lightspeed prépare son entrée à la Bourse de New York

Publié le 9 sept. 2020
Lightspeed prépare son entrée à la Bourse de New York
  • Le fournisseur montréalais de solutions de paiement espère récolter 1,5 milliard $US sur le parquet new-yorkais, 18 mois après son inscription à la Bourse de Toronto.
  • L’industrie de la restauration «sort transformée de la crise de Covid-19», ce qui représente «une occasion de croissance unique» pour Lightspeed, dit Dax Dasilva, son fondateur et PDG.

Ses dirigeants comptent utiliser cet argent pour financer le lancement de nouveaux outils transactionnels et financiers qui ciblent tout particulièrement le secteur de la restauration.

  • Sa nouvelle plateforme eCom permet aux restaurants de prendre des commandes à partir de leur site web, un outil très en demande alors que les salles à manger sont à capacité réduite.
  • Lightspeed propose aussi de financer le virage numérique des marchands qui utilisent ses services, à hauteur de 50 000 $US par commerce.

La Caisse de dépôt du Québec, la Banque de Montréal et la firme Morgan Stanley participeront à l’émission d’actions à la Bourse de New York.

L’entrée de Lightspeed à la Bourse de Toronto, en mars 2019, avait été perçue comme un rare succès commercial pour le secteur technologique montréalais.

Sa capitalisation au TSX est de 4 milliards $, le triple de ce qu’elle était au moment de son introduction.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus