ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Après Lightspeed, au tour de Nuvei d’être attaquée par Spruce Point

Mis à jour le 10 août 2022
par Félix Côté

(Source: Nuvei)

  • Nuvei (TSX: NVEI), une société de traitement des paiements électroniques basée à Montréal et dont la Caisse de dépôt et placement du Québec est actionnaire, est dans la ligne de mire de Spruce Point, un vendeur à découvert de New York.
  • Spruce Point parie sur la chute de l’action de Nuvei, tout comme il l’avait fait cet automne pour Lightspeed, une autre firme de technologie également basée à Montréal. Hier matin, Nuvei avait perdu environ 50% de sa valeur en bourse. 

La vente à découvert permet à un investisseur de réaliser un profit en pariant sur la baisse du prix d’une action, à condition que cette baisse se produise. C’est la spécialité de Spruce Point.

Dans un rapport de 119 pages, Spruce Point accuse Nuvei de plusieurs torts:

  • Le fondateur et PDG de Nuvei, Philip Fayer, aurait «embelli» ses diplômes et prétendu à tort être diplômé de l’Université Concordia.
  • Nuvei n’aurait pas une forte croissance organique (hors de ses acquisitions), mènerait des activités frauduleuses, et entretiendrait des relations avec des individus liés à des fraudes de type Ponzi. 
  • Nuvei ferait aussi affaire avec l’industrie du film pour adultes, ce qui serait incompatible avec les critères ESG que doivent respecter plusieurs fonds. 

Le titre de Nuvei pourrait perdre de 40 à 60% de sa valeur, estime le rapport.  

  • Avant sa publication, l’action de Nuvei valait mardi près de 123 $.
  • Mercredi matin, elle a chuté jusqu’à 60 $. 
  • Elle a terminé la journée de mercredi autour de 73 $, encore en baisse de 40% par rapport à son niveau de mardi.

En septembre, l’action de Lighspeed a perdu 20% dans les jours qui ont suivi une attaque similaire.

  • Spruce Point accusait Lightspeed d’exagérer le nombre de ses clients potentiels et de cacher le déclin de ses marges de crédit.

Depuis, le titre de Lightspeed (TSX: LSPD) a continué de perdre de la valeur, malgré quelques rebonds.

  • Alors qu’elle valait près de 123 $ en septembre, l’action vaut aujourd’hui un peu moins de 62 $.
Félix Côté