Technos canadiennes

Nouvelles, données, tendances et débats concernant les entreprises canadiennes de technologie: potentiel, opportunités, enjeux, défis [voir aussi: Aides financières, Capital de risque et de développement/croissance, Innovation, Investissement, Shopify, Startup, Technos québécoises]

La Silicon Valley Bank s’implante au Québec

Publié le 12 oct. 2021
La Silicon Valley Bank s’implante au Québec

[Source: Unsplash]

  • Spécialisée en capital de risque et de développement pour les entreprises innovantes en démarrage, la Banque Silicon Valley (BSV) – un nom francisé pour le Québec – a maintenant pignon sur rue à Montréal. 
  • Elle offre, en français, des services de financement et d’accompagnement aux startups québécoises. 

Montréal est la 3e ville canadienne où la BSV s’établit.

  • Elle est à Toronto depuis 2019 et à Vancouver depuis 2020. 
  • Elle compte déjà plusieurs clients canadiens, dont Shopify, et même quelques clients québécois, dont la firme d’investissement White Star Capital et les sociétés technologiques Accedian et Paper.

La BSV concurrencera ainsi d’autres institutions, comme la Banque de développement du Canada (BDC) et Desjardins Capital, qui offrent déjà du financement et de l’accompagnement aux petites entreprises en développement. 

  • Toutefois, la BSV offre des produits «très nichés et uniquement dans les secteurs d’innovation», a indiqué en entrevue à InfoBref Karl Théard, directeur, services bancaires, technologies, qui dirigera les activités de la BSV au Québec.
  • «En s’implantant à Montréal, explique-t-il, la banque se rapproche d’un bassin de startups québécoises en technologies et en sciences de la vie.»
  • La BSV prévoit aussi de s’intéresser ici aux secteurs de l’énergie et des ressources naturelles.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Freshbooks lève 163 millions $ et rejoint le clan des licornes canadiennes

Publié le 10 août 2021
Freshbooks lève 163 millions $ et rejoint le clan des licornes canadiennes

(Source: Unsplash)

  • FreshBooks, qui vend principalement aux petites entreprises des abonnements à son logiciel de comptabilité offert en ligne, est la 14e entreprise canadienne à devenir une «licorne» cette année. Elle rejoint ainsi le cercle des entreprises technologiques privées dont la valorisation dépasse le milliard $US. 
  • L’entreprise torontoise fondée en 2002 a réussi à lever 130 millions $US lors d’une récente ronde de financement. JP Morgan, Manuvie et BMO figurent parmi les entreprises qui ont investi.

Pour la première fois, les revenus trimestriels de Shopify dépassent le milliard $US

Publié le 29 juil 2021
Pour la première fois, les revenus trimestriels de Shopify dépassent le milliard $US

(Source: Shopify)

  • L’entreprise techno d’Ottawa, qui tient ses livres en dollars américains, a enregistré des ventes de 1,12 milliard $US au dernier trimestre, soit une hausse de 57% par rapport au trimestre correspondant l’an dernier.
  • Shopify (TSX: SHOP) commercialise une plateforme et des services de commerce électronique auprès de marchands. Le nombre de clients de l’entreprise a fortement augmenté depuis le début de la pandémie, en raison de la fermeture de beaucoup de points de vente physiques.

Mercedes Benz choisit la startup montréalaise Algolux pour un projet d’intelligence artificielle

Publié le 21 juil 2021
Mercedes Benz choisit la startup montréalaise Algolux pour un projet d’intelligence artificielle

[Source: YouTube]

  • Algolux, qui se spécialise dans les logiciels de vision par ordinateur, travaillera avec une vingtaine de partenaires chapeautés par Mercedes Benz dans un programme de 3 ans pour élaborer un système de conduite autonome de niveau 4 pour des véhicules destinés au grand public. 
  • Algolux contribuera à produire un nouveau système de capteurs adapté à des conditions de faible visibilité.

Le coût total du projet est de 32 millions $.

  • Algolux en recevra environ 3 millions $. 

Les niveaux d’autonomie d’un véhicule:

  • Niveaux 1 et 2: le véhicule peut contrôler certains paramètres de conduite (direction, vitesse, freinage), mais le conducteur doit effectuer certaines manœuvres.
  • Niveau 3: le véhicule s’occupe de toutes les manœuvres de la conduite, mais le conducteur doit demeurer vigilant, puisqu’il peut être appelé à reprendre le contrôle du véhicule à tout moment, notamment en cas d’imprévu. 
  • Niveau 4: le véhicule s’occupe de toutes les manœuvres de la conduite. Toutefois, le conducteur peut être appelé à conduire si les conditions sont trop mauvaises pour le système d’intelligence artificielle du véhicule. C’est le niveau visé par le projet.
  • Niveau 5: il n’y a ni volant ni pédale. Le véhicule prend en charge tous les aspects de la conduite. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Shopify fait cadeau de sa commission aux développeurs d’applications, jusqu’à 1 million $US

Publié le 30 juin 2021
Shopify fait cadeau de sa commission aux développeurs d’applications, jusqu’à 1 million $US

(Source: Unsplash)

  • À l’occasion de sa conférence Shopify Unite, Shopify a annoncé qu’elle ne percevrait plus de commission sur les ventes d’applis dans le Shopify App Store, ni sur les ventes de «thèmes» (des enveloppes graphiques préconçues pour des boutiques en ligne) dans son nouveau Shopify Theme Store. 
  • Cette exemption de commission s’appliquera, chaque année, sur le premier million $US en revenu gagné par les développeurs d’applications tierces, et ce à partir du 1er août.

Au-dessus du premier million $ de revenus, Shopify percevra une commission de 15%. 

Ce taux de 15% est:

  • plus bas que les 20% que Shopify perçoit actuellement actuellement dès le premier dollar; et 
  • égal aux 15% perçus par Apple sur les applications grand public vendues dans l’App Store qui génèrent moins de 1 million $US. 

En réduisant ainsi sa commission, Shopify espère attirer davantage de développeurs d’applications et de thèmes pour enrichir l’offre globale de sa plateforme de gestion de commerce en ligne.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Shopify renforce ses partenariats avec Facebook et Google

Publié le 16 juin 2021
  • Shopify (TSX: SHOP) permettra bientôt à tous les commerçants qui vendent leurs produits via des outils et des applications appartenant à Google ou Facebook de le faire par l’entremise de Shop Pay: à partir de juillet pour Facebook, et plus tard en 2021 pour Google.
  • Shop Pay est un système de paiement qui enregistre les informations des utilisateurs, ce qui permet d’accélérer les transactions en ligne. À l’heure actuelle, seuls les commerçants qui sont des marchands clients de Shopify peuvent utiliser ce système dans les applications de Google et Facebook – mais, d’ici la fin de l’année, tous les commerçants qui vendent sur ces plateformes pourront s’en servir. 

Shopify investit 350 millions $ dans un important fournisseur de services de paiements en ligne de la Silicon Valley

Publié le 15 juin 2021
  • La plateforme canadienne de commerce électronique Shopify (TSX: SHOP) a fait, en plusieurs étapes, un investissement de plus de 350 M$ dans Stripe, une entreprise privée américaine qui est son fournisseur exclusif de services de traitement des paiements.
  • Shopify investit régulièrement dans d’autres sociétés technologiques complémentaires de sa propre activité.

Quels sont les meilleurs courtiers en ligne au Canada? Nouveau classement 2021 de MoneySense

Publié le 7 juin 2021
Quels sont les meilleurs courtiers en ligne au Canada? Nouveau classement 2021 de MoneySense

(Source: Unsplash)

  • Chaque année, le site canadien MoneySense dresse son palmarès des meilleurs services de courtage. Son analyse tient compte de plusieurs données fournies par la firme d’analyse Surviscor, dont les tarifs, le service client, les produits de placement disponibles et l’usage mobile. 
  • Cette année, Questrade arrive au premier rang du classement, suivi de Banque Nationale Courtage direct et de Placements directs TD.

Voici les 5 meilleurs courtiers en ligne canadiens selon ce classement, et les principaux points forts de chacun:

1. Questrade: le service à la clientèle, la première expérience client et le contenu éducatif

2. Banque Nationale Courtage direct: la facilité de transaction des actions et des FNB, l’expérience mobile, le contenu éducatif et les données sur les marchés financiers [Mise à jour au 24 août 2021: BN Courtage direct vient de supprimer les frais de transaction sur toutes les actions et les FNB du Canada et des États-Unis. Voir note article Quels courtiers en ligne offrent des transactions boursières gratuites?]

3. Placements directs TD: les données sur les marchés financiers et le contenu éducatif

4. BMO Ligne d’action: l’expérience mobile et en ligne

5. Qtrade: l’expérience en ligne et le service à la clientèle

[classement complet sur le site de Moneysense]

Le bas coût d’utilisation n’est pas forcément un grand atout des services qui arrivent en tête de ce classement. 

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

De nouvelles acquisitions de Lightspeed affichent ses ambitions de concurrencer Shopify

Publié le 7 juin 2021
  • Le fournisseur montréalais de logiciels de point de vente Ligthspeed va acheter deux plateformes américaines de commerce en ligne, Ecwid et NuOrder, pour un total de 925 millions $US.
  • Ces deux acquisitions laissent transparaitre les ambitions de Lightspeed de concurrencer directement Shopify, le géant canadien du commerce en ligne. 

Ecwid est une plate-forme de commerce électronique qui offre des outils pour créer des commerces en ligne.

  • Lightspeed (TSX: LSPD) l’achètera pour 500 millions $US: 175 millions en espèces et 325 millions en actions. 

NuOrder est une plate-forme en ligne de gestion et d’automatisation des commandes pour approvisionner les commerces en ligne.

  • Lightspeed paiera moitié en espèces et moitié en actions.

Les deux transactions devraient se conclure avant le 30 septembre.

Depuis quelques mois, Lightspeed cherche à élargir sa clientèle et sa gamme de services.

Son fondateur et PDG Dax Dasilva dit que les deux transactions annoncées aujourd’hui feront de son entreprise – qui a débuté en offrant uniquement des solutions de paiement pour les restaurants – le «fil conducteur unissant les commerçants, les fournisseurs et les consommateurs.»

Ces deux transactions font suite à trois importantes acquisitions dans les derniers mois: 

  • Upserve et ShopKeep, des fournisseurs de logiciel de gestion pour les restaurants, l’automne dernier; et 
  • Vend, une société de logiciels de gestion de vente au détail basée en Nouvelle-Zélande, il y a trois mois. 

Lightspeed se rapproche de plus en plus du modèle de Shopify (TSX: SHOP), d’Ottawa, un des chefs de file dans la fourniture de solutions logicielles pour le commerce en ligne.

Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Google veut donner une meilleure vitrine aux produits vendus avec Shopify

Publié le 19 mai 2021
Google veut donner une meilleure vitrine aux produits vendus avec Shopify

(Source: Shopify)

  • Annulée l’an dernier en raison de la pandémie, la conférence annuelle Google I/O, destinée aux développeurs, est de retour cette année en format virtuel. Google profite de l’événement pour annoncer plusieurs nouveautés.
  • Une des premières annonces hier était le renforcement d’une entente de partenariat avec l’entreprise de commerce électronique canadienne Shopify (TSX: SHOP). Google veut permettre aux entreprises qui utilisent Shopify de rendre leurs produits plus faciles à découvrir dans l’outil de recherche et les applications de Google, telles que Maps et YouTube.

Wealthsimple entre dans les ligues majeures de la finance canadienne avec un financement de 750 millions $

Publié le 3 mai 2021
Wealthsimple entre dans les ligues majeures de la finance canadienne avec un financement de 750 millions $

L’application Wealthsimple

  • La société financière Wealthsimple, de Toronto, a obtenu ce financement de plusieurs fonds en capital de risque – dont Meritech et Greylock, deux grands fonds américains, et Inovia Capital, de Montréal – ainsi que de plusieurs célébrités, notamment l’acteur Ryan Reynold et le chanteur Drake. 
  • La société offre une gamme de services financiers par des applications mobiles. Elle vise une clientèle relativement jeune, à l’aise avec la technologie et prête à gérer ses placements elle-même. Le financement fait grimper sa valeur à 5 milliards $ – soit trois fois plus qu’à sa dernière levée de fonds il y a sept mois. Son principal actionnaire est Power Corp.

Shopify a enregistré des revenus record au premier trimestre

Publié le 28 avr. 2021
  • L’entreprise technologique ontarienne Shopify (TSX: SHOP) a déclaré des revenus de presque un milliard $US pour les trois premiers mois de cette année, soit plus du double des revenus qu’elle avait enregistrés au premier trimestre de 2020. Sur l’ensemble de l’année 2020, ses revenus avaient augmenté de 86% par rapport à 2019. 
  • La pandémie n’a pas enrayé la croissance de sa plate-forme de commerce électronique, au contraire. Shopify est actuellement la plus grande société canadienne par sa capitalisation boursière, devant la Banque Royale.