Sans-fil

Rogers remboursera une journée à ses clients

Publié le 20 avr. 2021
  • Pour compenser ses clients pour les effets de la panne qui a affecté son réseau lundi, Rogers les créditera automatiquement de l’équivalent d’une journée dans leur facture du mois de mai.
  • «Nous savons qu’une mise à jour des logiciels d’Ericsson a causé la déconnexion des appareils à notre réseau», a indiqué la société dans un communiqué, en promettant un «examen approfondi» de l’incident.

Sans fil: le CRTC va favoriser de nouveaux fournisseurs, régionaux ou virtuels, pour stimuler la concurrence et faire baisser les prix

Publié le 15 avr. 2021
Sans fil: le CRTC va favoriser de nouveaux fournisseurs, régionaux ou virtuels, pour stimuler la concurrence et faire baisser les prix

(Source: Unsplash)

  • Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications (CRTC) annonce la mise en place de nouvelles mesures pour augmenter la concurrence dans le marché canadien du sans-fil en favorisant l’entrée de nouveaux fournisseurs.
  • L’organisme fédéral veut également que les frais d’itinérance soient plus clairs pour les clients et il impose aux fournisseurs de services sans fil d’offrir un forfait à bas prix.

Le CRTC permettra aux fournisseurs régionaux de devenir des exploitants nationaux de réseaux mobiles virtuels.

  • Les fournisseurs qui investissent dans une infrastructure régionale de réseau mobile et qui détiennent des droits sur certaines fréquences du spectre sans fil – comme Vidéotron – obtiendront un accès aux réseaux sans fil de Bell, Rogers et Telus.

Les fournisseurs régionaux pourront à leur tour revendre à des exploitants entièrement virtuels leur accès aux réseaux nationaux.

Cet accès à l’infrastructure des trois grands devrait multiplier la concurrence partout au pays, croit le CRTC.

Le CRTC supervisera les négociations entourant les tarifs de gros imposés aux fournisseurs virtuels. Les ententes entre les fournisseurs nationaux et les exploitants virtuels devront être d’une durée d’au moins sept ans.

Des forfaits à moindre coût devront être offerts aux consommateurs par tous les fournisseurs.

  • Le prix du forfait postpayé (facturé mensuellement) le moins cher devra être de 15 $ par mois. Il devra inclure au moins 100 minutes d’appels, les textos illimités et 250 mégaoctets de données mobiles par mois.
  • Ces forfaits à bas prix devront être annoncés clairement sur le site web des fournisseurs pour être facilement accessibles par les consommateurs intéressés.

Les frais d’itinérance devront être plus transparents. 

  • Les fournisseurs devront mieux expliquer aux consommateurs les frais qu’ils encourent en changeant de réseau lors de leurs déplacements.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

La montréalaise Spark Microsystems veut imposer sa technologie sans fil qui surpasse la norme Bluetooth

Publié le 5 avr. 2021
La montréalaise Spark Microsystems veut imposer sa technologie sans fil qui surpasse la norme Bluetooth

(Source: Spark Microsystems)

  • Reposant sur le protocole ultra-wideband (UWB), la technologie mise au point par Spark Microsystems permet d’échanger des données cinq fois plus rapidement que le signal Bluetooth. Elle consomme aussi 40 fois moins d’énergie que la plus récente version à faible énergie de Bluetooth (BLE).
  • Essaimée de l’ÉTS et de son incubateur Centech, l’entreprise montréalaise vient de lever 18 millions $ pour l’aider à commercialiser sa technologie et tenter de l’imposer dans l’industrie des semi-conducteurs comme une référence pour les appareils connectés de prochaine génération.

La technologie sans fil de Spark se situe en quelque sorte entre les protocoles Bluetooth et WiFi.

  • Elle permet de transmettre un volume important de données sur une distance relativement courte.
  • Elle convient à des applications de communication entre objets connectés situés à proximité l’un de l’autre, comme un ordinateur personnel ou une console de jeux vidéo, un moniteur, un contrôleur et un casque d’écoute.

Surtout, la technologie de Spark réduit à presque rien les délais de transmission des données sans fil, ce qui en fait une solution idéale dans des applications de réalité virtuelle et de vêtements connectés, explique à InfoBref Frédéric Nabki, enseignant à l’ÉTS et cofondateur de Spark.

  • «On peut remplacer ou compléter Bluetooth. On peut aussi utiliser notre technologie là où le Bluetooth ne peut tout simplement pas fonctionner à l’heure actuelle.»
  • «Par exemple, on peut faire disparaître les câbles qui relient divers accessoires à un casque de réalité virtuelle, et alléger le casque pour qu’il puisse être porté confortablement sur la tête.»

Maintenant que Spark a terminé le développement de sa technologie, la prochaine étape est de l’intégrer dans les produits de fabricants grand public.

  • Frédéric Nabki s’attend à ce que les premiers appareils utilisant le protocole de Spark soient mis en marché au cours des prochains mois.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Québecor et Cogeco toutes deux intéressés à racheter Freedom Mobile?

Publié le 1er avr. 2021
Québecor et Cogeco toutes deux intéressés à racheter Freedom Mobile?

(Source: Unsplash)

  • Pierre-Karl Péladeau, PDG de Québecor, a demandé au gouvernement fédéral que, s’il approuve l’offre de rachat de Shaw par Rogers, il exige que Shaw cède sa filiale Freedom Mobile à un autre acquéreur. Péladeau laisse entendre que Québecor pourrait être intéressée à l’acquérir.
  • Si Freedom Mobile échappe à Rogers, on pourrait assister à une rivalité entre Québecor et Cogeco. La direction de Cogeco a déjà manifesté son intérêt d’entrer dans le marché du sans-fil et l’acquisition d’un fournisseur régional comme Freedom Mobile serait une option envisagée.

Devant le comité parlementaire chargé d’étudier l’offre de Rogers pour Shaw, Pierre-Karl Péladeau s’est positionné hier comme premier acquéreur potentiel de Freedom avant Cogeco.

  • «Nous sommes certainement le [meilleur] candidat, avec la latitude financière et l’expertise au niveau des télécommunications et de la commercialisation, pour avoir du succès», a-t-il affirmé.

Grâce à sa filiale Vidéotron, Québecor a déjà une forte présence dans le sans-fil au Québec. 

  • Intégrer Freedom Mobile, qui couvre les principales villes du Canada anglais, lui permettrait de créer un quatrième joueur national derrière Bell, Telus et Rogers-Shaw.

Cogeco est absent du marché du sans fil à l’heure actuelle.

  • Mais son PDG Philippe Jetté a récemment déclaré qu’il souhaiterait voir les autorités canadiennes faciliter l’accès à ce marché par des joueurs régionaux indépendants, plutôt que de miser simplement sur quatre grands réseaux nationaux.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Cogeco pourrait bien être le grand gagnant de l’achat de Shaw par Rogers, croit un analyste

Publié le 16 mars 2021
  • La concentration dans le sans-fil canadien inquiète les autorités. Avant d’approuver la transaction de 26 milliards $, elles pourraient exiger que Shaw se départisse de Freedom Mobile, un fournisseur de services sans fil présent en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique, avance David McFadgen, analyste en télécom pour la firme Cormark Securities.
  • Dans une note aux investisseurs, l’analyste torontois écrit que si cela se produit, Cogeco pourrait vouloir acquérir Freedom Mobile, parce l’entreprise québécoise veut entrer dans le marché du sans-fil, et que «personne jusqu’ici ne lui avait offert une telle occasion».

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Achat de Shaw Communications par Rogers: Ottawa devra choisir entre l’industrie et les consommateurs

Publié le 15 mars 2021
Achat de Shaw Communications par Rogers: Ottawa devra choisir entre l’industrie et les consommateurs

(Source: Unsplash)

  • Si elle se réalise, l’offre d’acquisition de 26 milliards $ de Rogers pour Shaw annoncée hier fera passer de quatre à trois le nombre de grands fournisseurs de services de télécommunications au Canada – sans compter Vidéotron, qui ne dessert que le Québec. 
  • Depuis quelques années, le CRTC estime ce marché suffisamment concurrentiel justement parce qu’il compte quatre grands joueurs. Si l’organisme fédéral veut défendre l’intérêt des consommateurs, il refusera probablement la transaction. Mais il pourrait être tenté de l’approuver pour privilégier l’investissement et la création d’emploi dans l’ouest du pays, fait valoir un expert canadien des télécoms.

Si le CRTC tient à baisser les prix du sans-fil et de l’Internet, il refusera l’achat de Shaw par Rogers, affirme en entrevue à InfoBref Michael Geist, directeur de la Chaire canadienne sur Internet et le commerce électronique.

  • «Approuver cette offre serait un recul pour le CRTC, qui tient à ce modèle à quatre joueurs.»
  • Mais ces derniers mois, le CRTC s’est plus souvent montré en faveur de protéger l’industrie et l’investissement que les consommateurs, ce qui rend incertaine la position qu’il prendra dans ce dossier.

Le Bureau de la concurrence et le gouvernement fédéral devront aussi approuver la transaction.

Or, le gouvernement libéral s’est fait élire en promettant de réduire de 25% la facture de sans-fil des Canadiens. 

  • Cette transaction ne l’aidera pas à remplir sa promesse, croit Michael Geist.

Favoriser la création d’opérateurs «virtuels» dans le sans-fil – on appelle ainsi des fournisseurs indépendants qui empruntent l’infrastructure des grands joueurs pour offrir des services au rabais – serait une façon pour le gouvernement de satisfaire à la fois l’industrie et les consommateurs.

Ottawa pourrait approuver le plan de Rogers d’acquérir Shaw, en acceptant la justification que Rogers va investir dans l’Internet filaire et la technologie 5G et créera 3000 emplois dans l’ouest du pays.

Et le gouvernement pourrait ensuite obliger Rogers, ses concurrents directs Bell et Telus, et Vidéotron à partager leur infrastructure sans fil avec des opérateurs virtuels régionaux.

Dans l’Internet résidentiel, l’approche de favoriser des exploitants virtuels a eu un effet à la baisse sur les prix.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Meilleurs produits TECHNO

Les meilleurs socles et chargeurs Qi pour recharger votre téléphone… sans fil

Publié le 22 janv. 2021
Alain McKenna
par Alain McKenna
Les meilleurs socles et chargeurs Qi pour recharger votre téléphone… sans fil

(Photo Kew Labs)

  • La majorité des nouveaux téléphones intelligents vendus au Canada sont compatibles avec la norme de chargement sans fil Qi.
  • Les fabricants ont pris du temps à mettre en marché des chargeurs Qi abordables et élégants, mais ils commencent enfin à s’y mettre.

Le protocole Qi est une norme d’industrie pour la recharge sans fil adoptée par tous les fabricants de téléphones intelligents. Même Apple l’a intégrée aux plus récentes versions de son iPhone.

  • Il suffit de déposer son téléphone au bon endroit sur le chargeur Qi pour que la connexion se fasse et que la recharge s’amorce.

Les chargeurs Qi (sans fil) de première génération étaient inélégants et coûteux, mais les choses ont changé.

  • La preuve, voici cinq chargeurs Qi qui ne manquent pas de style et qui ne vous ruineront pas.

Anker PowerWave

Le PowerWave prend la forme d’un pavé ou d’un socle. Les deux ont l’avantage d’être minimalistes et, donc, de ne pas coûter très cher.

  • Pour: vraiment pas cher, finition épurée et discrète, compatible avec la recharge rapide des téléphones Samsung, câble d’alimentation USB assez long.
  • Contre: le pavé n’est pas particulièrement joli, incompatible avec les câbles USB-C, la surface est glissante.

26$ sur Amazon


Kew Labs UTS-1

Un chargeur sans fil… et invisible. L’appareil est relativement costaud mais il se dissimule sous une tablette non métallique dont l’épaisseur peut varier entre 18 et 25 mm.

  • Pour: libère de l’espace sur un bureau ou une tablette, compatible avec les téléphones Android et les iPhone 8 à 12, s’installe sans vis.
  • Contre: ne recharge qu’un seul téléphone malgré son gros format, nécessite d’apposer un collant sur la tablette pour savoir où déposer son téléphone.

130$ sur le site de Kew Labs


Pavé en bois Kerf

Pas aussi discret que le pavé de Kew Labs, mais tout de même moitié moins cher. Et comme il est en bois, il a de la classe, surtout qu’on peut choisir le type de bois qu’on souhaite recevoir.

  • Plus: style élégant, bois d’origine certifiée, base antidérapante, peut s’agencer avec un étui du même bois. 
  • Contre: les prix grimpent selon la rareté du bois, son épaisseur peut devenir agaçante, le bloc d’alimentation murale est vendu à part (20$).

50$ sur le site de Kerf

> Voyez nos autres sélections de Meilleurs produits Techno publiées chaque samedi dans InfoBref Matin


iOttie Easy One Touch

Cette marque se spécialise dans les accessoires pour téléphone intelligent allant dans la voiture. Elle offre des socles avec ou sans recharge sans fil qu’on peut accrocher à une buse de ventilation, à la fente du lecteur CD de la radio, ou directement au tableau de bord, à l’aide d’une ventouse.

  • Pour: socle vraiment universel, la recharge s’active automatiquement, solide et durable.
  • Contre: la zone de recharge est petite, la ventouse ne colle pas à toutes les surfaces, l’accessoire ne fonctionne que si le moteur tourne.

65$ sur Amazon


STM Goods PowerKicks

Besoin d’une recharge sur le pouce? Ce chargeur se transforme en batterie d’urgence et possède même des ventouses pour l’agripper solidement à son téléphone le temps qu’il le recharge.

  • Pour: son design est ingénieux, son autonomie est bonne pour deux pleines charges au moins, il se recharge par USB-A ou USB-C.
  • Contre: un peu encombrant, s’agrippe mal à certaines surfaces, n’est pas compatible avec tous les étuis.

86$ sur Amazon


Pour recevoir la sélection des Meilleurs produits Techno d’Alain McKenna chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement ici au bulletin de nouvelles quotidien InfoBref Matin

Que sont les meilleurs produits? InfoBref vous recommande sous la rubrique Meilleurs produits Techno des produits qui ont fait l’objet d’un test par nos journalistes et/ou d’une analyse de tests effectués par des sources crédibles. Ces recommandations sont faites de façon objective et indépendante. Il se peut qu’InfoBref reçoive une commission si vous achetez un produit après avoir cliqué sur notre site. Cette pratique n’affecte en rien le jugement de nos journalistes ni leurs recommandations.

En savoir plus En savoir plus

Samsung dévoile une gamme de téléphones Galaxy S21 à prix réduit et s’attaque aux AirPods Pro d’Apple

Publié le 14 janv. 2021
Samsung dévoile une gamme de téléphones Galaxy S21 à prix réduit et s’attaque aux AirPods Pro d’Apple

La gamme Galaxy S21 (Source: Samsung)

  • En vente à partir du 29 janvier, le Galaxy S21 coûtera entre 100 $ et 200 $ de moins que le Galaxy S20 présenté l’an dernier, mais il ne sera quand même pas donné: 1130 $ pour le Galaxy S21, 1400 $ pour le Galaxy S21+ et 1650 $ pour le Galaxy S21 Ultra.
  • Ce qui est nouveau: un boîtier plus coloré que celui du S20, un processeur plus puissant, un affichage plus détaillé, une compatibilité avec le stylet S Pen, et de nouveaux écouteurs Galaxy Buds Pro – vendus séparément pour 264$.

Préparez-vous à payer plus cher pour votre sans-fil l’année prochaine

Publié le 24 nov. 2020
Préparez-vous à payer plus cher pour votre sans-fil l’année prochaine

(Source: Pixabay)

  • Leurs clients n’ayant à peu près pas voyagé, les fournisseurs de téléphonie sans-fil ont vu les revenus provenant des frais d’itinérance fondre en 2020.
  • Ils ont aussi eu plus de difficulté à recruter de nouveaux clients, si bien qu’ils pourraient tenter de se reprendre en faisant monter la facture mensuelle des clients qu’ils ont déjà.

Dans le sans-fil, deux statistiques permettent de juger de la santé financière d’un fournisseur:

  • le nombre de nouveaux abonnés,
  • le revenu moyen par abonné.

Pour les nouveaux abonnés, depuis des années, les fournisseurs canadiens misent surtout sur l’immigration.

  • Or, en raison de la pandémie, l’immigration a été réduite à une fraction de ce qu’elle est normalement, cette année.
  • Ottawa a haussé ses cibles pour les années à venir, mais l’impact ne se fera pas sentir avant la fin 2021.

Le revenu moyen par abonné, pour sa part, est composé de frais d’itinérance et de dépassement des limites du forfait, ainsi que des services qui composent ce forfait (appels vocaux, données mobiles, etc.).

  • Ce revenu par abonné a lui aussi chuté en 2020.

Pour augmenter leurs revenus en 2021, comme ils peuvent difficilement ajouter de nouveaux abonnés, les fournisseurs proposeront probablement moins de spéciaux, écrit Jeff Fan, analyste pour la Banque Scotia, dans une note aux investisseurs.

  • «Jusqu’à ce que les frontières rouvrent, il semble improbable de voir plus de concurrence dans ce marché.»
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Telus n’utilisera pas d’équipement Huawei dans son réseau 5G

Publié le 23 nov. 2020
  • Le fournisseur de services sans fil Telus achètera exclusivement de l’équipement provenant de fournisseurs occidentaux ou sud-coréens.
  • Telus devient ainsi le dernier des principaux exploitants de réseaux au Canada à abandonner Huawei – avant même qu’Ottawa ait pris une décision sur une éventuelle interdiction d’utiliser de l’équipement du fabricant chinois.

Meilleurs produits TECHNO

iPhone 12, Mini, Pro, Pro Max… lequel choisir?

Publié le 21 nov. 2020
Alain McKenna
par Alain McKenna
iPhone 12, Mini, Pro, Pro Max… lequel choisir?

iPhone 12

  • Pour signaler son entrée dans la technologie 5G, Apple a présenté pas moins de quatre versions différentes de son iPhone 12.
  • Leur fiche technique est à peu près la même, mais quelques détails importants changent de l’une à l’autre – voici comment comparer les nouveaux modèles de iPhone de 2020.

Les quatre versions du iPhone 12 produisent la même première impression: leur silhouette est unique. Elle se distingue facilement des générations précédentes et rappelle l’iPhone 4 lancé en… 2010.

Le même processeur A14 Bionic anime les quatre versions. Il est jumelé à un coprocesseur appelé Neural Engine qui accélère le fonctionnement des applications d’intelligence artificielle. 

Tous les iPhone 12 se déverrouillent par reconnaissance faciale et ils sont compatibles de la même façon avec les accessoires MagSafe.

Alors, voici ce qui les différencie.

iPhone 12

iPhone 12
Écran de 6,1 p Super Retina
Appareil photo de 12 mégapixels à deux objectifs 
(grand angle, super grand angle)
Enregistrement vidéo 30 images/s en format Dolby Vision HDR
Caméra frontale de 12 Mpx
De 64 à 256 Go de stockage interne
Autonomie de 17h en lecture vidéo
Disponible en cinq couleurs: bleu, vert, rouge, blanc, noir

Le plus populaire des nouveaux iPhone? On peut prédire que ce sera le modèle qui se vendra le mieux, grâce à son format assez grand qui se tient bien d’une seule main, et à l’intéressant choix de couleurs de son boîtier.

  • Pour: les photos prises quand la luminosité est faible sont étonnamment nettes et colorées. L’autonomie est suffisante pour pleine journée d’utilisation.
  • Contre: les accessoires MagSafe sont coûteux et superflus. La caméra n’a pas de téléobjectif. L’antenne 5G est pour le moment très peu sollicitée vu la rareté des réseaux compatibles au Canada.

À partir de 800$ (sans entente)


iPhone 12 Mini

iPhone 12 Mini
Écran de 5,4 po Super Retina
Appareil photo de 12 mégapixels à deux objectifs 
(grand angle, super grand angle)
Enregistrement vidéo 30 images/s en format Dolby Vision HDR
Caméra frontale de 12 Mpx
De 64 à 256 Go de stockage interne
Autonomie de 15h en lecture vidéo
Disponible en cinq couleurs: bleu, vert, rouge, blanc, noir

Un iPhone 12 bon marché, plus petit mais quand même doté d’un écran assez large pour rivaliser avec des rivaux Android comme le Pixel 5 de Google ou le Galaxy S20 FE de Samsung.

  • Pour: son format compact ne lui enlève rien côté performance. Son prix moins élevé le rend plus accessible.
  • Contre: l’autonomie réduite est moyenne. L’écran peut sembler étroit pour lire des documents. Le stockage de base deviendra rapidement insuffisant.

À partir de 700$ (sans entente)

Voyez nos autres articles consacrés à Apple


iPhone 12 Pro

iPhone 12 Pro
Écran de 6,1 po Super Retina
Appareil photo de 12 mégapixels à trois objectifs 
(téléobjectif 4x, grand-angle, super grand-angle)
Enregistrement vidéo 60 images/s en format Dolby Vision HDR
Capteur lidar
Caméra frontale de 12 Mpx
De 128 à 512 Go de stockage interne
Autonomie de 17h en lecture vidéo
Disponible en quatre couleurs: bleu, doré, gris foncé, gris

Un téléobjectif et un boîtier en inox sont les principaux ajouts au iPhone 12 de la version «Pro», qui est offerte dans des coloris plus conservateurs que le modèle de base.

  • Pour: son appareil photo est plus complet et sa finition est plus élégante. Il offre plus de stockage, ce qui le rendra plus durable.
  • Contre: le lidar ne fait pas une si grande différence. Le zoom optique est limité à 4x alors que des téléphones Android vont jusqu’à 10x.

À partir de 1000$ (sans entente)

Voyez nos autres sélection de Meilleurs produits Techno


La caméra du iPhone 12 Pro Max

iPhone 12 Pro Max
Écran de 6,7 po Super Retina
Appareil photo de 12 mégapixels à trois objectifs 
(téléobjectif 5x, grand-angle, super grand-angle)
Enregistrement vidéo 60 images/s en format Dolby Vision HDR
Capteur lidar
Caméra frontale de 12 Mpx
De 128 à 512 Go de stockage interne
Autonomie de 20h en lecture vidéo
Disponible en quatre couleurs: bleu, doré, gris foncé, gris

L’iPhone 12 qui a tout pour ceux qui ne veulent rien manquer: une puissance légèrement supérieure, une caméra plus précise, une plus longue autonomie et, bien sûr, un très grand écran.

  • Pour: son écran de 6,7 po est un atout. La photo de nuit est spectaculaire. Son autonomie prolongée est utile si vous utilisez souvent les réseaux 5G, plus énergivores.
  • Contre: il tient moins bien en poche. Il finit par coûter cher si on opte pour la version à 512 Go de stockage.

À partir de 1100$ (sans entente)


Et les accessoires MagSafe?

Apple propose un chargeur sans fil, des étuis et un petit portefeuille qui sont tous aimantés et qui adhèrent à l’arrière du boîtier par magnétisme.

Ces accessoires sont amusants et, dans le cas du chargeur, garantissent qu’ils sont bien installés. Mais leur prix est élevé et on peut facilement arriver au même effet avec des accessoires comme un chargeur sans fil Qi universel.

Quant au petit portefeuille aimanté, évitez cette dépense inutile: il contient peu de cartes, tient mal en place et doit être constamment retiré pour charger son iPhone.


Que sont les meilleurs produits? InfoBref vous recommande sous la rubrique Meilleurs produits Techno des produits qui ont fait l’objet d’un test par nos journalistes et/ou d’une analyse de tests effectués par des sources crédibles. Ces recommandations sont faites de façon objective et indépendante. Il se peut qu’InfoBref reçoive une commission si vous achetez un produit après avoir cliqué sur notre site. Cette pratique n’affecte en rien le jugement de nos journalistes ni leurs recommandations.

Pour recevoir la sélection des Meilleurs produits Techno d’Alain McKenna chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement ici au bulletin de nouvelles quotidien InfoBref Matin

En savoir plus En savoir plus

Apple présente un iPhone 12 et un iPhone 12 Pro tous deux compatibles avec les réseaux 5G

Publié le 13 oct. 2020
Apple présente un iPhone 12 et un iPhone 12 Pro tous deux compatibles avec les réseaux 5G

Le nouvel iPhone 12 (Image: Apple)

  • Offert en quatre versions au total, le iPhone 12, dévoilé cet après-midi, reprend l’affichage mur à mur du iPad Pro et hérite d’une mécanique plus musclée, d’un affichage plus détaillé et de caméras plus polyvalentes.
  • L’iPhone 12 n’a pas de chargeur USB ni d’écouteurs dans la boîte, mais il sera compatible avec un nouveau chargeur sans fil et des étuis magnétisés vendus à part.

Un iPhone pour (presque) tous les budgets
Apple ajoute quatre nouveaux iPhone (et leurs accessoires) aux SE, XR et 11 qui restent tous au catalogue d’ici Noël.

  • iPhone 12: écran de 6,1 pouces; processeur 80% plus agile que celui du iPhone 11; hérite d’une nouvelle caméra à deux objectifs; à partir de 1179$.
  • iPhone 12 Mini: un nouveau venu, avec un écran de 5,4 pouces; partage la mécanique du iPhone 12 mais est un peu plus abordable à 979$.
  • iPhone 12 Pro: écran de 6,1 pouces compatible avec la norme Dolby Vision; cadre en inox offert en quatre tons; caméra à trois objectifs nettement plus performants qui intègre même un lidar, pour des environnements de réalité augmentée plus précis; 1399$.
  • iPhone 12 Pro Max: son écran passe à 6,7 pouces, sinon il reprend la fiche technique du iPhone 12 Pro, y compris le stockage qui varie de 128 go à 512 go; 1549$.

La 5G pour les fournisseurs, la caméra pour les acheteurs
«Apple n’est pas le premier venu dans la 5G, mais avec l’iPhone 12, les fournisseurs de services sans-fil ont enfin l’appareil qu’ils voulaient pour affirmer que leurs réseaux 5G sont prêts pour le public», explique à InfoBref Carolina Milanesi, une analyste de Creative Strategies en Californie. 

  • C’est particulièrement vrai en Amérique du Nord, où Apple jouit d’une position plus dominante dans le marché du sans-fil qu’en Asie ou en Europe.
  • «Les acheteurs, eux, vont probablement regarder davantage du côté de la caméra et de la taille de l’écran pour déterminer si ce nouvel iPhone est bon pour eux», conclut-elle.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus