ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Les frais de téléphonie mobile ont-ils réellement baissé cette année?

Publié le 7 nov. 2021
par Félix Côté

(Source: Niek Verlaan / Pixabay)

  • Le ministère fédéral de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie a indiqué ces derniers jours que les prix des forfaits de données sans-fil allant de 2 Go à 6 Go avaient baissé entre 10% et 25% par rapport au début 2020. Ottawa qualifie cette baisse de pas dans la bonne direction.
  • Mais, dans les faits, le prix des forfaits de téléphonie cellulaire baisse-t-il réellement? Pas nécessairement, selon ce qu’a expliqué à InfoBref Nadir Marcos, cofondateur et PDG de PlanHub, une plateforme québécoise qui permet de comparer les forfaits de téléphonie cellulaire.

Le gouvernement fédéral vante les mesures qu’il a prises pour favoriser la concurrence sur le marché du sans-fil.

  • L’an dernier, Ottawa avait modifié les règles pour favoriser les plus petits fournisseurs dans la vente aux enchères de licences de spectre dans la bande des 600 MHz.
  • Selon le gouvernement, ces changements doivent amener les trois plus gros joueurs, Rogers, Bell et Telus, à réduire d’ici l’an prochain de 25% le prix de leurs forfaits de 2 Go à 6 Go par rapport à 2020.

Mais, dans les faits, beaucoup de consommateurs paieraient toujours aussi cher leurs forfaits de téléphonie cellulaire.

  • «Les données mobiles coûtent de moins en moins cher, mais les consommateurs recherchent des forfaits qui offrent de plus en plus de données», explique Nadir Marcos.
  • Les téléphones sont plus puissants que les précédents, mais coûtent aussi plus cher, observe-t-il: «Au final, le consommateur moyen paie au moins aussi cher qu’avant.»
  • Selon Nadir Marcos, les fournisseurs de données mobiles tirent toujours le même revenu moyen par usager qu’ils le faisaient il y a deux ans.

Comment économiser sur un forfait de téléphonie cellulaire?

  • «Les prix fluctuent beaucoup selon la période de l’année», note Nadir Marcos.
  • Selon lui, le meilleur moment pour magasiner un forfait est lors du «vendredi fou» qui suit le 4e jeudi du mois de novembre – vendredi 26 novembre cette année.
Félix Côté