L’homme qui a révolutionné les télécoms en France investit dans la startup québécoise Oxio

Publié le 19 juil 2021
L’homme qui a révolutionné les télécoms en France investit dans la startup québécoise Oxio
  • Xavier Niel, fondateur de la société de télécommunications française Free, est le principal investisseur dans une ronde de financement de 25 millions $ pour une jeune pousse de Québec: Oxio.
  • Depuis 2019, Oxio commercialise au Québec un accès à Internet assuré par l’infrastructure de Vidéotron et offert via une interface de gestion numérique appelée oxioOS. Elle veut utiliser son financement pour développer ses ventes en Ontario, où elle utilise l’infrastructure de Rogers, puis ailleurs au Canada.

Oxio dit qu’elle s’inspire du modèle de l’infonuagique:

  • d’un côté, de grandes entreprises qui exploitent une infrastructure physique de télécommunications;
  • de l’autre, des entreprises numériques, plus agiles, qui offrent et gèrent le service en utilisant l’infrastructure des premières.

L’investissement de Xavier Niel est un symbole fort.

  • Fondateur de Free, il s’est imposé dans le marché français de l’accès Internet, puis celui des communications mobiles.
  • C’est aujourd’hui un des entrepreneurs les plus connus en France

Oxio avait récolté précédemment 15 millions $.

  • La ronde qu’elle vient de clôturer porte son financement total à 40 millions $.
  • Investissement Québec et Desjardins participent au dernier financement aux côtés de Xavier Niel et d’autres investisseurs, dont Dispatch Ventures, de Montréal.
Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

YouTube oriente trop souvent ses usagers vers du contenu répréhensible

Publié le 7 juil 2021
YouTube oriente trop souvent ses usagers vers du contenu répréhensible

(Source: Unsplash)

  • Selon une étude menée par la fondation Mozilla, qui gère le fureteur Firefox, 71% des vidéos que des usagers de YouTube ont «regretté» d’avoir regardées leur avaient été proposées par l’algorithme de recommandation de YouTube – une preuve, selon Mozilla, que YouTube promeut trop de contenu répréhensible.
  • Pourtant, YouTube a apporté plusieurs modifications à son algorithme dans la dernière année. La filiale de Google voulait limiter le nombre de vidéos problématiques qu’elle recommande à ses utilisateurs. Mais cela semble être un échec, selon Mozilla. 

C’est la plus importante étude jamais menée sur l’algorithme de YouTube, selon Mozilla.

  • Elle s’appuie sur les données de 37 000 utilisateurs de 91 nationalités différentes, prélevées entre juillet 2020 et mai 2021.

Les types de contenus répréhensibles rapportés par les utilisateurs:

  • Contenu sexuel
  • Fausses allégations et désinformation
  • Sujets polarisants

Pour corriger l’algorithme de YouTube, Mozilla suggère: 

  • d’adopter des lois pour réglementer la transparence des algorithmes – notamment en levant le voile du secret d’entreprise qui cache le fonctionnement de ces algorithmes au public et aux chercheurs; et
  • de donner plus de contrôle aux utilisateurs, comme la possibilité de désactiver les recommandations personnalisées. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Le FBI reconnaît «l’ampleur» de la dernière cyberattaque aux États-Unis

Publié le 4 juil 2021
Le FBI reconnaît «l’ampleur» de la dernière cyberattaque aux États-Unis

(Source: Pixabay)

  • Des pirates ont attaqué vendredi l’éditeur de logiciels américain Kaseya. Ils ont demandé une rançon à au moins 1000 entreprises dans une quinzaine de pays qui utilisent le logiciel de gestion informatique VSA de Kaseya.
  • Selon la police fédérale américaine, «l’ampleur» de la cyberattaque encore en cours pourrait l’empêcher de répondre à toutes les victimes individuellement. Kaseya offre ses services informatiques à plus de 40 000 clients. 

Joe Biden a ordonné samedi, veille de la Fête nationale américaine, qu’une enquête soit menée sur cette attaque par rançongiciel, notamment pour déterminer si elle a été lancée depuis la Russie. 

Le FBI a ouvert une enquête, en collaboration avec l’Agence américaine de cybersécurité et de sécurité des infrastructures.

  • La police fédérale demande aux entreprises dont les systèmes auraient été compromis par le piratage du logiciel VSA de se signaler et d’arrêter leurs serveurs. 

Kaseya propose des outils informatiques aux entreprises.

  • Le logiciel VSA permet de gérer de façon centralisée des réseaux de serveurs, d’ordinateurs et d’imprimantes. 

En Suède, l’attaque a contraint 800 magasins d’une grande chaîne de supermarchés à fermer leurs portes parce que leurs caisses enregistreuses ne pouvaient plus fonctionner.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Les Québécois ont dépensé 160 $ par mois en ligne ces derniers mois

Publié le 27 juin 2021
Les Québécois ont dépensé 160 $ par mois en ligne ces derniers mois

(Source: Annie Spratt / Unsplash)

  • Selon un sondage de l’agence Edelman pour Paypal Canada en collaboration avec l’institut Angus Reid, plus d’un Québécois sur deux dit avoir fait plus d’achats sur Internet pendant la pandémie.
  • Les Québécois interrogés estiment qu’ils ont dépensé en ligne en moyenne 160 $ par mois, soit 66 $ de plus qu’avant la crise sanitaire. Les catégories de produits les plus populaires: 77% ont acheté des vêtements, chaussures ou accessoires, et 65% ont acheté du divertissement, des jeux ou des jouets.

La justice américaine bloque l’accès à des sites web de médias iraniens

Publié le 22 juin 2021
La justice américaine bloque l’accès à des sites web de médias iraniens

(Source: Press TV)

  • Plusieurs médias d’État ou proches du régime iranien – dont les chaînes d’information Al-Alam et Press-TV – affichaient hier sur leur site Internet que leur nom de domaine avait été saisis par le gouvernement américain.
  • Le ministère américain de la Justice a confirmé hier soir, selon Reuters, qu’il avait bloqué l’accès à une trentaine de sites associés à des activités de désinformation ou à des organisations violentes.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Incidents de cybersécurité en hausse: 2 Canadiens sur 100 ont perdu de l’argent

Publié le 22 juin 2021
Incidents de cybersécurité en hausse: 2 Canadiens sur 100 ont perdu de l’argent

(Source: Pixabay)

  • La hausse de l’utilisation d’Internet coïncide avec une hausse des incidents de cybersécurité: selon une enquête de Statistique Canada, 58% des Canadiens disent qu’ils ont été victimes d’un incident de cybersécurité en 2020, contre 52% en 2018.
  • Ces incidents de cybersécurité ont causé l’an dernier des pertes financières non récupérées à 2% des Canadiens.

Incidents les plus souvent déclarés

  1. la réception de courriels frauduleux ou de pourriels non sollicités (49%); 
  2. le fait d’être redirigé vers des sites Web frauduleux (20%);
  3. la présence d’un virus ou d’une autre infection informatiques (10%);
  4. l’utilisation frauduleuse d’une carte de paiement (7%).

92% des Canadiens utilisaient Internet en 2020, et leur temps d’utilisation a augmenté par rapport aux années précédentes. 

Plusieurs changements dans le comportement des internautes notés par Statistique Canada en comparant 2020 à 2018 – dont plusieurs ont été très probablement causés ou amplifiés par la pandémie: 

  • Épicerie: 21% ont fait l’épicerie en ligne plus souvent qu’avant la pandémie.
  • Consommation: 76% ont acheté en ligne des biens (autre que de l’épicerie), contre 63% en 2018.
  • Travail: 43% des 18 à 65 ans ont utilisé Internet pour travailler à domicile plus souvent qu’avant la pandémie.
  • Divertissement: 27% ont passé 20 heures ou plus par semaine sur Internet à des fins personnelles en 2020, contre 19% en 2018. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

MindGeek fait l’objet d’une nouvelle poursuite aux États-Unis et pourrait changer de mains

Publié le 18 juin 2021
  • MindGeek, la société montréalaise derrière le site Pornhub, est poursuivie aux États-Unis pour de présumés vidéos d’exploitation sexuelle qui se seraient retrouvés sur son site web et qui impliqueraient 34 femmes. C’est la 2e action collective du genre contre l’entreprise aux États-Unis – la première avait été entreprise en décembre dernier.
  • Mindgeek envisage, par ailleurs, de vendre plusieurs de ses actifs, dont Pornhub. Selon le Globe and Mail, l’entreprise montréalaise discuterait depuis plusieurs mois avec une société d’investissement dirigée par un ancien entrepreneur canadien du secteur du cannabis, Chuck Rifici, qui voudrait racheter Pornhub.

Le code source du World Wide Web est mis aux enchères

Publié le 16 juin 2021
Le code source du World Wide Web est mis aux enchères

(Source: Unsplash)

  • L’informaticien Tim Berners-Lee, un des principaux inventeurs du web en 1989, a mis aux enchères le code source qu’il avait rédigé à l’époque pour l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (Cern).
  • La mise aux enchères, organisée par le cabinet Sotheby’s, se fait sous la forme d’un jeton non fongible (NFT), un actif numérique qui comprend le code source original, une visualisation animée, une lettre écrite par Berners-Lee, et une affiche numérique des fichiers originaux. La vente aux enchères débute à 1000 $. Elle se déroulera du 23 au 30 juin.  

Québec consacre 100 millions $ à lutter contre l’exploitation sexuelle des mineurs

Publié le 15 juin 2021
Québec consacre 100 millions $ à lutter contre l’exploitation sexuelle des mineurs

La ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault (Source: CPAC)

  • Le gouvernement Legault souhaite s’attaquer aux proxénètes, aux clients «abuseurs», aux producteurs, aux distributeurs et aux consommateurs. 
  • La majorité du budget, 80 millions $, devrait permettre d’embaucher une quarantaine de policiers et d’experts supplémentaires pour lutter contre le proxénétisme – et, ainsi, de presque doubler l’effectif de cette équipe spécialisée. 

La ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault veut aussi «pouvoir s’attaquer aux clients abuseurs».

  • 12 millions $ serviront à mettre en place cet automne la première escouade québécoise virtuelle, dont certains membres seront des employés civils spécialisés en nouvelles technologies. 
  • Cette équipe luttera contre l’exploitation sexuelle des mineurs sur internet.

Entre 2018 et 2020, les signalements liés à l’exploitation sexuelle de mineurs sur internet ont augmenté de 300%.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Bell s’associe à Amazon pour augmenter les capacités de son réseau 5G

Publié le 4 juin 2021
Bell s’associe à Amazon pour augmenter les capacités de son réseau 5G

(Source: Bell)

  • En s’associant avec Amazon Web Services, Bell souhaite que son réseau 5G puisse gérer un plus important volume de données. 
  • L’entente annoncée hier lui permettrait de réduire le temps de latence et ultimement, d’offrir une meilleure expérience, notamment dans les domaines des jeux vidéo immersifs et de la diffusion de vidéo en continu en ultra-haute définition. 

D’autres géants des télécommunications ont récemment conclu des ententes similaires. 

  • Plus tôt cette année, Telus a conclu un accord de 10 ans avec Google, afin de moderniser son réseau informatique et de fournir des services sans-fil de cinquième génération. 
  • L’an dernier, Rogers s’est associée à Microsoft pour développer des réseaux privés. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Des fournisseurs de télécoms indépendants n’acceptent pas la décision du CRTC d’annuler la baisse des frais accordée en 2019

Publié le 1er juin 2021
Des fournisseurs de télécoms indépendants n’acceptent pas la décision du CRTC d’annuler la baisse des frais accordée en 2019

(Source: Unsplash)

  • La semaine dernière, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a annoncé qu’il revenait sur sa décision prise en 2019 d’imposer aux grands fournisseurs de télécoms des tarifs plus bas sur la bande passante revendue aux fournisseurs indépendants.
  • Plusieurs fournisseurs indépendants protestent et demandent la démission du président du CRTC, Ian Scott. 

Le CRTC avait abaissé les tarifs d’accès des indépendants aux réseaux à haute vitesse des grands fournisseurs une première fois en 2016, puis une seconde fois en 2019. 

  • Les grandes entreprises s’étaient opposées à la seconde baisse: elles avaient porté le dossier en Cour d’appel fédérale, puis en Cour suprême.
  • Sans succès: le recours n’avait été pris en charge par ni l’un ni l’autre des tribunaux.

Jeudi dernier, le CRTC a annoncé qu’il annulait sa décision prise en 2019 et remettait en vigueur les tarifs de 2016, plus élevés.

  • La journée même, le PDG de VMedia, un fournisseur canadien indépendant, demandait la démission du président du CRTC Ian Scott. 
  • Aujourd’hui, TekSavvy et Ebox, deux autres fournisseurs indépendants, demandent à leur tour sa démission. 
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Le CRTC annule sa baisse des tarifs d’accès aux réseaux à haute vitesse

Publié le 27 mai 2021
  • Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) avait ordonné en 2019 aux grandes sociétés téléphoniques et aux câblodistributeurs de réduire leurs tarifs de gros pour les services internet.
  • L’organisme de réglementation est revenu hier sur cette décision. Il a décidé que la plupart des tarifs mis en place en 2016 resteront en vigueur.

C’est une défaite pour les fournisseurs de services internet indépendants, qui se plaignent depuis des années que les grandes compagnies de télécoms leur imposent des tarifs trop élevés.

Les grandes sociétés téléphoniques et les câblodistributeurs, eux, défendaient les tarifs de 2016. 

  • Elles avaient contesté la décision de 2019 en justice.
  • Le ministre fédéral de l’Innovation avait appuyé leur contestation l’an dernier.

Le CRTC vient de leur donner raison. 

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus