Microsoft

Microsoft tente de séduire les télétravailleurs avec sa nouvelle gamme de produits Surface

Publié le 18 avr. 2021
Microsoft tente de séduire les télétravailleurs avec sa nouvelle gamme de produits Surface

(Source: Microsoft)

  • Conçues pour offrir un accès simplifié aux outils en ligne de sa suite Office et de Teams, les nouveautés de Microsoft comprennent une version de son portable Surface d’entrée de gamme. 
  • Pour les télétravailleurs qui doivent travailler régulièrement en équipe, Microsoft propose aussi des écouteurs Surface avec ou sans fil, et même un haut-parleur pour conférence téléphonique à connexion USB.

Le Surface Laptop 4 reprend la forme de son prédécesseur, mais il est doté d’une meilleure caméra. 

Il propose aussi un choix de processeurs plus efficaces qui rehaussent de 70% l’autonomie de l’appareil.

  • Selon Microsoft, il peut être utilisé 19 heures d’affilée sans devoir être branché.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Microsoft achète la société de reconnaissance vocale Nuance pour 20 milliards $US

Publié le 12 avr. 2021
Microsoft achète la société de reconnaissance vocale Nuance pour 20 milliards $US

L’interface Dragon Medical One (Source: Nuance)

  • Par cette acquisition – la deuxième plus importante de son histoire après celle de LinkedIn, Microsoft veut renforcer sa présence dans le secteur des technologies médicales, grâce à une combinaison d’outils d’intelligence artificielle et d’infonuagique.
  • Nuance Communications utilisait déjà la plateforme Azure de Microsoft pour son interface conversationnelle Dragon Medical One et ses autres outils de communication numériques destinés au secteur de la santé. Ces outils sont présents dans plus de trois hôpitaux sur quatre aux États-Unis.

L’acquisition s’inscrit dans la stratégie de Microsoft de développer des solutions infonuagiques spécialisées par secteur d’activité.

  • Son positionnement dans le secteur de la santé le distingue de fournisseurs infonuagiques plus «généralistes» comme Google et Amazon.
  • L’achat de Nuance lui permettra d’accroître rapidement ses revenus. Nuance a vu son chiffre d’affaires provenant du secteur de la santé augmenter de 37% en 2020 par rapport à 2019. 

La transaction pourrait avoir un impact à Montréal.

  • Nuance, dont le siège est en banlieue de Boston, exploite à Montréal un important centre de recherche-développement spécialisé dans la reconnaissance vocale.
  • Microsoft Research fait également, de son côté, de la recherche en intelligence artificielle dans la métropole.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Microsoft envisagerait d’acheter la plateforme de clavardage Discord pour un montant supérieur à 10 milliards $US

Publié le 23 mars 2021
Microsoft envisagerait d’acheter la plateforme de clavardage Discord pour un montant supérieur à 10 milliards $US

(Source: Discord)

  • Discord, une application mobile de clavardage particulièrement populaire auprès des adeptes de jeu vidéo multijoueur, hésiterait entre s’inscrire à la bourse ou se mettre en vente pour poursuivre sa croissance. 
  • Selon plusieurs médias spécialisés, Microsoft figure parmi ses acquéreurs potentiels. Microsoft semble vouloir accroître sa présence dans les réseaux sociaux au-delà de LinkedIn (qu’elle possède déjà) puisque, ces derniers mois, elle a tenté – en vain – d’acquérir le réseau Pinterest, puis TikTok.

Les messageries Microsoft d’au moins 60 000 entreprises ont été piratées

Publié le 7 mars 2021
  • Des pirates chinois exploitent une faille de sécurité du service de messagerie Exchange de Microsoft pour voler les données de ses utilisateurs professionnels. Jusqu’ici au moins 60 000 comptes auraient été piratés dans le monde, a dit à Bloomberg un ancien haut responsable américain.  
  • Selon Microsoft, un groupe de pirates soutenu par Pékin nommé Hafnium serait responsable des attaques en cours. Les victimes sont principalement des PME. Microsoft a demandé à ses utilisateurs d’appliquer rapidement les mises à jour effectuées pour corriger les failles.

Bill Gates propose des solutions simples et concrètes pour résoudre l’enjeu des changements climatiques

Publié le 23 fév 2021
Bill Gates propose des solutions simples et concrètes pour résoudre l’enjeu des changements climatiques
  • Dans son livre intitulé How to Avoid a Climate Disaster («Comment éviter un désastre climatique»), le fondateur de Microsoft propose des solutions «pratico-pratiques» aux changements climatiques qui s’adressent à la fois aux citoyens, aux consommateurs, aux chefs d’entreprises et aux politiciens.
  • Le lancement du livre coïncide avec la création du second fonds d’investissement de la firme Breakthrough Energy Ventures, un fonds de 1 milliard $US mené par Bill Gates et qui doit investir dans la production d’énergie propre.

Les énergies renouvelables représentent le meilleur outil pour résoudre les défis climatiques, écrit Bill Gates dans son livre de «seulement» 230 pages.

  • Gates admet dès l’introduction que c’est en prenant conscience de la «pauvreté énergétique» de nombreux pays d’Afrique et d’Asie qu’il a commencé à s’intéresser à la question du climat.

L’impact de la production d’énergie mondiale sur le climat ne faisant aucun doute à ses yeux, les solutions se présentent d’elles-mêmes, conclut Bill Gates.

  • «En quelques années, je suis devenu persuadé que, pour éviter un désastre climatique, nous devons viser l’objectif de n’émettre aucune émission [de gaz à effet de serre].»
  • «Nous devons déployer des technologies que nous connaissons déjà, comme le solaire et l’éolien, le plus rapidement possible.»
  • «Nous devons ensuite nous concentrer à créer les technologies innovatrices qui combleront le reste du chemin à parcourir pour atteindre cet objectif.»

[Acheter le livre (InfoBref pourrait toucher une commission si vous achetez à partir de ce lien)]

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Microsoft dévoile sa nouvelle plateforme Viva pour rendre accessibles par télétravail toutes les fonctions d’entreprises

Publié le 4 fév 2021
Microsoft dévoile sa nouvelle plateforme Viva pour rendre accessibles par télétravail toutes les fonctions d’entreprises

(Source: Microsoft)

  • Viva se présente sous la forme de quatre groupes d’outils offerts autant aux gestionnaires qu’aux employés. Ils peuvent ainsi accéder à distance aux communications internes, aux ressources humaines, à des programmes de formation et de mentorat et aux archives de l’entreprise.
  • Cette nouvelle plateforme sera intégrée au logiciel Teams. Microsoft invitera les autres créateurs de logiciels pour entreprises à s’y connecter dans l’objectif que Viva couvre, à terme, tous les processus d’affaires qu’on trouve normalement au sein d’une entreprise. 

Québec va confier ses données à Amazon et Microsoft parce qu’aucun hébergeur québécois n’a été certifié à temps

Publié le 11 janv. 2021
  • Le ministre délégué de la Transformation numérique, Éric Caire, doit annoncer bientôt le choix des fournisseurs de solutions informatiques qui seront utilisés par le Gouvernement du Québec.
  • Au moment de la sélection, dit à InfoBref l’expert en cybersécurité Steve Waterhouse, aucune plateforme infonuagique québécoise n’avait le niveau de sécurité requis pour être choisi par le gouvernement.

La sécurité des données gouvernementales est une des priorités dans le choix des fournisseurs.

 «Il existe trois plateformes infonuagiques québécoises, explique Steve Waterhouse. Des trois, seule celle de Micro Logic est conforme aux normes exigées par Québec. Mais elle a obtenu cette certification à la toute dernière minute.».

Éric Caire souhaitait confier une partie importante des contrats à des entreprises québécoises.

  • Or, les fournisseurs d’hébergement numérique choisis par Québec, même si ce sont des entreprises à propriété québécoise, peuvent n’être que des revendeurs des solutions étrangères comme Amazon Web Services et Microsoft Azure, les deux plus grosses sur le marché.
  • «Au moins, ces deux plateformes garantissent à Québec que les plateformes sont sécuritaires physiquement et virtuellement», ajoute Steve Waterhouse.

Amazon et Microsoft ont récemment investi des millions de dollars pour construire des centres de données au Québec. 

  • Les données du gouvernement pourront donc être hébergées sur des serveurs situés dans la province.
  • Ce sont les lois canadiennes qui dictent la façon dont ces données doivent être protégées et partagées, et non les lois des États-Unis, où les deux géants ont leur siège social.

Micro Logic, de Québec, a elle aussi investi des millions de dollars dans une infrastructure infonuagique entièrement québécoise. Elle est déçue du choix qui sera annoncé. 

Selon son PDG Stéphane Garneau, Québec joue sur les mots.

  • En entrevue au Journal de Montréal, il soutient que «acheter le [nuage] Amazon d’un fournisseur québécois, ce n’est pas acheter québécois».
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Microsoft vendra son téléphone Surface Duo au Canada dès janvier

Publié le 15 déc 2020
Microsoft vendra son téléphone Surface Duo au Canada dès janvier

(Source: Microsoft)

  • Le Surface Duo est un téléphone à deux écrans, refermable, animé par Android, qui intègre les applications et services de Microsoft et qui s’adresse aux gens d’affaires très mobiles.
  • Vendu pour 1400 $US depuis septembre aux États-Unis, l’appareil a été accueilli plutôt tièdement par les consommateurs américains en raison d’une caméra de qualité inférieure et de l’absence d’une antenne 5G.

Le Conseil supérieur de l’éducation veut apaiser les craintes sur l’utilisation des écrans

Publié le 10 déc 2020
Le Conseil supérieur de l’éducation veut apaiser les craintes sur l’utilisation des écrans

(Source: Unsplash)

  • La science ne peut pas affirmer que l’usage des écrans en général est néfaste pour le bien-être psychologique des enfants, affirme l’organisme québécois après avoir recensé la plupart des études à ce sujet.
  • En fait, pour déterminer l’impact des écrans sur le développement des jeunes, le temps passé face à ces écrans est moins important que le type d’activités effectuées avec eux, conclut le CSE dans un rapport sur le sujet.

Les écoles québécoises seront rassurées: plusieurs d’entre elles ont dû s’ajuster à l’incertitude causée par la pandémie en équipant leurs élèves d’un appareil informatique.

  • Plus tôt cet automne, le Centre scolaire du Témiscamingue a décidé d’équiper tous les élèves du secteur primaire sur son territoire d’une tablette iPad.
  • Au Québec, de nombreuses écoles primaires ont adopté l’iPad, alors que des écoles secondaires lui préfèrent des ordinateurs personnels, qu’ils soient animés par un système d’Apple (MacOS), Google (ChromeOS) ou Microsoft (Windows).

Le rapport du Conseil supérieur de l’éducation tombe à pic (PDF): c’était cette semaine la Semaine de l’éducation des sciences informatiques, un événement international qui fait la promotion de l’éducation des sciences et des technologies auprès des jeunes.

C’est une occasion dont les fabricants profitent pour vanter les mérites éducatifs de leurs appareils…

  • Apple a mis en ligne plus tôt cette semaine un guide de dix activités pour intéresser les jeunes à la programmation informatique sur son iPad ou ses Mac.
  • La plupart des grandes sociétés informatiques sont derrière le site Code.org, où sont répertoriés plus de 119 millions de projets qui visent à intéresser les jeunes à l’informatique, que ce soit à l’école ou à la maison.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Microsoft fait les yeux doux aux utilisateurs de Zoom

Publié le 22 nov. 2020
Microsoft fait les yeux doux aux utilisateurs de Zoom
  • L’application collaborative Teams de Microsoft permet désormais d’effectuer des conférences vidéo qui peuvent durer 24 heures et accueillir jusqu’à 300 personnes.
  • Les invités n’ont pas besoin d’avoir un compte Microsoft: ils peuvent se joindre à un appel à partir d’un navigateur web.

Apple dévoile pas un, mais trois nouveaux Mac animés par son nouveau processeur M1

Publié le 9 nov. 2020
Apple dévoile pas un, mais trois nouveaux Mac animés par son nouveau processeur M1
  • Apple a présenté cet après-midi un MacBook Pro, un MacBook Air et un Mac Mini à processeur M1, ses premiers ordinateurs personnels depuis 2005 qui ne sont pas animés par un processeur d’Intel.
  • Les trois ordinateurs ont une performance et une autonomie supérieure à la plupart des modèles comparables à processeur Intel.

Le nouveau processeur produit à l’interne par Apple s’appelle M1 et possède deux classes de processeurs : 4 processeurs de haute performance et 4 d’efficacité prolongée.

  • Le M1 affiche la meilleure performance par watt, un indicateur de consommation d’énergie important.
  • Il peut accomplir certaines tâches comparables à celles faites sur un PC de prix comparable à 25% de la consommation d’énergie, dit Apple.

Les applications devront être converties pour fonctionner sur les nouveaux Macs, mais:

  • Apple proposera entre temps un émulateur appelé Rosetta 2 pour assurer la compatibitlié des logiciels qui tardent à faire la transition.
  • Les applications conçues pour l’iPhone et l’iPad pourront fonctionner sur les Mac à processeur M1.

Le MacBook Air avec M1 est le premier à hériter de la nouvelle mécanique, et il sera vendu à partir de 1299$.

• L’appareil est présenté comme 3,5 fois plus rapide qu’un MacBook Air à processeur Intel.

• L’appareil peut jouer de la vidéo ininterrompue pendant 18 heures, une autonomie record pour un produit Apple.

Le Mac Mini est pour sa part cinq fois plus puissance qu’un PC à système Windows de prix comparable (899$).

Le MacBook Pro à écran de 13 pouces est trois fois plus puissant qu’un PC à système Windows comparable.

  • Son autonomie double, à 20 heures de lecture vidéo sur batterie.
  • L’appareil sera vendu à partir de 1699$.

Le défi du nouveau d’Apple sera clair: convaincre les créateurs d’applications et de logiciels de réécrire leurs programmes pour les rendre compatibles avec sa nouvelle mécanique.

  • Ce n’est pas gagné d’avance, avertit l’analyste américain Ben Bajarin, puisque les plus grands acheteurs d’ordinateurs sont les entreprises, qui sont habituellement lentes à adopter de nouveaux logiciels.
  • Certes, Microsoft a aussi mis au point une version de son système d’exploitation (Windows 10) pour les PC à système ARM. Mais contrairement à Microsoft, Apple et ses Macs ne comptent que pour une très petite part du marché des entreprises – pas assez pour les convaincre de modifier rapidement leurs outils informatiques.

«Par contre, Apple peut miser sur une base très solide de développeurs très fidèles qui adopteront sur-le-champ ses nouveaux outils de création», nuance Ben Bajarin.

Que les éditeurs de logiciels penchent du côté d’Apple ou de Microsoft, une chose semble certaine: Intel sera le principal perdant.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Microsoft envoie son service infonuagique Azure en orbite

Publié le 20 oct. 2020
Microsoft envoie son service infonuagique Azure en orbite
  • Hébergée par les satellites de SpaceX, la plateforme Azure Space offrira des services infonuagiques orbitaux pour les entreprises tentées par l’exploration spatiale.
  • Microsoft tente de faucher l’herbe sous le pied d’Amazon, qui a créé sa propre division infonuagique pour l’espace plus tôt cet été.