Chine

Le gouvernement chinois a organisé une loterie de 2 millions $ pour lancer sa nouvelle devise numérique

Le gouvernement chinois a organisé une loterie de 2 millions $ pour lancer sa nouvelle devise numérique
  • 10 millions de yuans numériques, une monnaie conçue pour les paiements électroniques et encore au stade de test, ont été distribués par tirage au sort à environ 50 000 personnes.
  • La Banque centrale de Chine espère ainsi accélérer l’adoption de sa monnaie pour en faire la devise de référence dans l’économie numérique.

Pékin nie que la détention de Michael Kovrig et Michael Spavor depuis près de deux ans soit «arbitraire»

  • Alors qu’Ottawa a pu établir samedi un contact virtuel avec ses deux ressortissants pour la première fois depuis janvier, le ministère chinois des Affaires étrangères a rappelé hier qu’ils sont soupçonnés d’activités mettant en danger la sécurité nationale de la Chine.
  • Pékin s’oppose aux déclarations du Canada qui dénoncent le sort des deux détenus emprisonnés «arbitrairement» comme mesure de rétorsion à l’arrestation de la dirigeante du géant des télécommunications Huawei, Meng Wanzhou.

AFFAIRES en rafale

AFFAIRES en rafale
  • Le commerce Canada-Chine ne s’est jamais aussi bien porté: il représente presque 7 % de tout le commerce international canadien selon Statistique Canada, un point de pourcentage au-dessus de la moyenne des trois dernières années.
  • L’Alberta fait un virage vers le plastique recyclé et l’hydrogène: la province compte devenir le principal producteur de plastique recyclé en Amérique du Nord d’ici 2030, et un exportateur d’hydrogène de calibre mondial d’ici 2040.
  • Churchill Falls: la Nation innue du Labrador exige 4 milliards $ d’Hydro-Québec en dédommagements pour la destruction de terres ancestrales lors de l’érection du barrage, au début des années 1970.
  • Donald Trump continue son jeu du chat et de la souris avec les réseaux sociaux: hier, Facebook et Twitter ont sévi après la publication d’un billet alléguant que la COVID-19 était moins mortelle que la grippe saisonnière.

Washington exhorte le Canada à défier Pékin en se rapprochant de Taïwan

  • Le conseiller du gouvernement américain pour la Chine invite ses alliés occidentaux à protéger l’île de 24 millions d’habitants d’une prise de contrôle par le président chinois Xi Jinping.
  • De passage à Ottawa, Miles Yu a insisté pour un rétablissement des relations diplomatiques avec Taïwan qui ont cessé en 1970, quand le Canada a officiellement reconnu la République populaire de Chine.

La directrice financière de Huawei retenue au Canada depuis 2 ans en raison… d’une présentation PowerPoint?

  • Un équipementier chinois cité dans le document présenté par Meng Wanzhou à des investisseurs pourrait être une société-écran utilisée par Huawei pour déjouer les sanctions américaines contre l’Iran.
  • Cette présentation sera au cœur des audiences sur l’extradition aux États-Unis de la femme d’affaires chinoise, qui ont lieu cette semaine.

La Chine multiplie les démonstrations de force face à Taïwan

  • Pékin considère la visite à Taïpei du sous-secrétaire d’État américain à la croissance économique comme «une provocation» — Washington vient d’approuver la vente de sept systèmes d’armement à Taïwan, dont Pékin ne reconnaît pas l’indépendance.
  • La Chine a répondu par des manœuvres militaires d’une rare ampleur: des avions de chasse chinois ont franchi la ligne de contrôle du détroit de Taïwan à deux reprises durant la visite américaine qui prenait fin dimanche.

Après Huawei et TikTok, au tour de l’éditeur de jeux vidéo chinois Tencent d’être la cible de l’administration Trump

  • Deux créateurs américains de jeux mobiles, dont celui derrière Fortnite, ont été questionnés par Washington sur leurs liens d’affaires avec Tencent.
  • Aux États-Unis, le Comité sur l’investissement étranger identifie les données obtenues par Tencent via ces jeux comme un risque de sécurité nationale similaire à celui posé par TikTok et Huawei.

Tenez-vous loin de l’argent chinois, dit le patron de la Banque Nationale

  • «Ça va vous mettre des bâtons dans les roues, on va vous poser plein de questions, vous aurez de la misère à vendre vos produits aux États-Unis», a énuméré Louis Vachon en parlant des investissements chinois dans des entreprises d’ici lors d’une conférence technologique diffusée sur le web.
  • Ces propos font écho aux plaintes d’entrepreneurs canadiens qui déplorent le manque de respect de la Chine envers le droit international et la propriété intellectuelle.

Le Canada n’aura finalement peut-être pas besoin de bannir Huawei

  • En choisissant Ericsson et Nokia pour son futur réseau 5G, Telus a indirectement confirmé qu’aucun opérateur de réseau sans fil canadien n’utilisera la technologie controversée de Huawei.
  • Ça évite à Ottawa d’avoir à bannir formellement l’équipementier chinois, ce qui envenimerait sa relation déjà tendue avec Pékin.

TikTok épiait ses utilisateurs Android en contournant les règles de Google

TikTok épiait ses utilisateurs Android en contournant les règles de Google

(Source: Unsplash)

  • Jusqu’en novembre, TikTok aurait récupéré l’identifiant unique de l’appareil Android de millions d’utilisateurs, en contournant les règles du système mobile de Google.
  • Cet identifiant est utilisé pour le suivi publicitaire, mais c’est aussi un bon moyen pour suivre à la trace des gens via leur téléphone, chose que les créateurs de TikTok ont dit ne pas faire.

Appelé adresse MAC, l’identifiant qu’aurait récupéré l’application est unique et permanent pour chaque appareil connecté à Internet.

  • Le gouvernement américain considère d’ailleurs l’adresse MAC des appareils mobiles comme une information d’identification personnelle formelle.
  • Apple masque cette adresse sur ses iPhone depuis 2013, et Google, depuis 2015, mais ça n’empêche pas les applications malicieuses de contourner ces mesures, selon les experts.

Appartenant à la société chinoise ByteDance, TikTok fait l’objet de bien des spéculations aux États-Unis, où on craint qu’elle puisse servir d’outil d’espionnage ou de chantage au profit de la Chine.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus