Tesla

Après une appréciation de plus de 1000% du titre de Tesla en bourse, la Banque Royale admet avoir sous-estimé le constructeur automobile californien

Publié le 7 janv. 2021
Après une appréciation de plus de 1000% du titre de Tesla en bourse, la Banque Royale admet avoir sous-estimé le constructeur automobile californien

(Source: Tesla)

  • «Nous nous sommes complètement trompés à propos du titre de Tesla», reconnaît le directeur de RBC Marché des capitaux dans une note aux investisseurs.
  • La division d’investissement de la Banque Royale revoit à la hausse son évaluation du titre de Tesla et lui prédit désormais une «performance comparable au secteur (automobile)». Elle la qualifiait de sous-performante depuis janvier 2019, alors que la valeur de l’action a été multipliée par douze sur cette période.

Tesla a manqué de peu son objectif de livrer 500 000 voitures l’an dernier

Publié le 3 janv. 2021
Tesla a manqué de peu son objectif de livrer 500 000 voitures l’an dernier

(Source: Tesla)

  • Le constructeur californien de voitures électriques a produit près de 510 000 voitures au cours des douze derniers mois, soit une augmentation de 40% sur un an.
  • Mais Tesla n’a pas tout à fait atteint l’objectif fixé par son patron Elon Musk il y a six ans: le constructeur n’a livré que 499 550 voitures en 2020, et rate donc sa cible de seulement 450 unités.

L’inclusion de Tesla dans l’indice S&P 500 risque de faire mal à d’autres entreprises

Publié le 21 déc 2020
L’inclusion de Tesla dans l’indice S&P 500 risque de faire mal à d’autres entreprises

(Source: Tesla)

  • Le S&P 500 est un des indices boursiers les plus populaires auprès des investisseurs. Plusieurs grands fonds ne font d’ailleurs que reproduire sa composition, qui comprend les titres de 500 des plus grandes entreprises cotées à la Bourse de New York.
  • L’ajout de Tesla au S&P 500 signifie que ces fonds devront revoir leur propre composition en vendant des actions d’autres entreprises qui composent cet indice pour les remplacer par celles de Tesla.

Parmi les plus grands fonds qui reproduisent le S&P 500, on trouve des fonds communs appartenant à BlackRock, Fidelity, State Street et Vanguard, les quatre plus importants gestionnaires d’actifs de la planète.

  • La valeur totale de ces fonds mutuels est de 1200 milliards $US.

Le problème: à eux seuls, ces gestionnaires devront acheter 85 milliards $US d’actions de Tesla pour respecter la nouvelle composition du S&P 500.

  • Ils devront donc vendre d’autres actions pour le même montant global.
  • Les gestionnaires risquent de privilégier la vente d’actions qui ont connu un bon rendement dernièrement, mais dont le rendement à venir semble moins certain.
  • Parmi les titres les plus à risque cités par les analystes, on trouve des noms bien connus comme Berkshire Hathaway, Procter & Gamble et Johnson & Johnson.

Cela ne signifie pas que Tesla va continuer à gagner en valeur. 

  • Plusieurs investisseurs ont d’ailleurs profité de son entrée au S&P 500, hier, pour vendre des actions de Tesla.
  • Le titre de Tesla a reculé hier de 6%. 

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Les actions de Tesla entrent dans l’indice S&P 500

Publié le 20 déc 2020
Les actions de Tesla entrent dans l’indice S&P 500

(Source: Tesla)

  • Le constructeur de voitures électriques américain Tesla intègre aujourd’hui l’indice de référence de Wall Street, le S&P 500.
  • Avec une valorisation boursière supérieure à 660 milliards $US à la clôture de la Bourse new-yorkaise vendredi – contre environ 80 milliards début janvier, Tesla est l’entreprise qui entre dans le S&P 500 avec la valeur la plus haute.

Tesla pourrait connaître une croissance soutenue au moins jusqu’en 2025

Publié le 18 nov. 2020
Tesla pourrait connaître une croissance soutenue au moins jusqu’en 2025

(Source: Tesla)

  • L’action du constructeur automobile s’est appréciée de 20% depuis qu’on a appris qu’il ferait partie du populaire indice S&P 500 de la Bourse de New York.
  • Ce n’est qu’un début: sa production pourrait être multipliée par cinq d’ici 2025, ce qui finirait par justifier sa valeur boursière actuellement démesurée.

Tesla est dans une situation particulière: même si ses véhicules sont vendus à perte, sa valeur ne cesse d’augmenter et dépasse déjà celle des dix plus grands groupes automobiles combinés.

  • L’argent qu’elle récolte par la vente de crédits de carbone est ce qui lui a permis de faire un profit lors des quatre derniers trimestres.
  • Or, la rentabilité durant les 12 derniers mois est le principal critère nécessaire pour être inclus dans l’indice S&P 500.

Pour que son exploitation devienne réellement rentable, Tesla devrait vendre 3,5 millions de véhicules annuellement, selon les experts.

  • Cela pourrait arriver plus tôt qu’on le pense, prévient la firme d’investissement américaine JMP. Elle calcule que Tesla produira 2,5 millions de véhicules en 2025, soit cinq fois plus qu’à l’heure actuelle.
  • «Mais Tesla accroît sa capacité de production et sa marge de profits toujours plus vite que ce qu’on prévoit», rappelle l’analyste Joseph Osha, dans une note publiée hier.

Tesla est un «casseur d’industrie» (category killer), conclut JMP pour expliquer sa valeur astronomique: Tesla menace la survie de ses concurrents et deviendra un des plus grands fabricants au monde, ce qui la rendra en fin de compte très profitable.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

AFFAIRES en rafale

Publié le 5 oct. 2020
AFFAIRES en rafale
  • Une filiale de la Banque TD achètera pour des dizaines de millions de dollars de batteries au lithium auprès de Tesla pour créer l’été prochain en Alberta un parc de 60 mégawatts.
  • Six grandes banques canadiennes s’unissent pour offrir une aide financière aux entreprises et aux travailleurs affectés par la COVID-19 — aide qui peut aller jusqu’à un report de six mois du paiement de l’hypothèque.
  • Les étudiants étrangers pourront revenir au Canada, confirme Ottawa, une mesure cruciale pour le financement des universités canadiennes parce que les étudiants étrangers constituent un marché de 22 milliards $.
  • La cybercriminalité profite de la pandémie: selon Interpol, les courriels frauduleux et les arnaques en ligne sont en hausse depuis mars, et tentent notamment de vendre de faux remèdes contre la COVID-19.

Walmart Canada triple sa commande de camions-remorques électriques Tesla

Publié le 29 sept. 2020
Walmart Canada triple sa commande de camions-remorques électriques Tesla
  • La commande totale passe de 40 à 130 semi, mais leur livraison sera retardée d’un peu plus d’un an, à la fin 2021.
  • Walmart Canada a comme objectif d’électrifier 20 % de ses camions d’ici 2022, en route vers un parc de véhicules ne carburant qu’aux énergies propres en 2028.