Tesla

Apple intégrera des batteries de Tesla dans son énorme centrale solaire en Californie

Publié le 5 avr. 2021
Apple intégrera des batteries de Tesla dans son énorme centrale solaire en Californie

(Source: Tesla)

  • Apple a annoncé il y a quelques jours qu’elle équiperait une centrale solaire située à Monterey, un peu au sud de San Francisco, de 85 énormes batteries au lithium ion qui permettront de stocker jusqu’à 240 mégawatts-heures d’énergie provenant de ses capteurs solaires.
  • Or, le site spécialisé américain The Verge a découvert que ces batteries lui seront fournies par Tesla: il s’agit des batteries «Megapack» de 3 mégawatts-heures chacune que le constructeur vient tout juste de mettre en marché.

Elon Musk est devenu un des principaux influenceurs boursiers

Publié le 2 fév 2021
Elon Musk est devenu un des principaux influenceurs boursiers

Elon Musk (Source: Wikimedia)

  • Le bitcoin, Signal, Clubhouse, et même GameStop: quand Elon Musk tweete, les investisseurs achètent.
  • Résultat: l’entrepreneur a un effet énorme sur la valeur d’entreprises avec lesquelles il n’entretient pourtant aucun lien direct.

Le succès de Tesla et de SpaceX, deux entreprises dirigées par Elon Musk qui défient les pronostics en influençant grandement l’évolution des secteurs de l’automobile et du transport spatial, confère à Musk une réputation de visionnaire.

  • Conséquence: de nombreux internautes voient dans ses moindres faits et gestes comme des suggestions d’investissement prometteurs.

L’impact de Musk sur le secteur financier est étonnant.

Plus tôt cette année, Musk a mis le mot-clic #bitcoin dans sa bio sur son compte Twitter. 

  • Dans les heures suivantes, le cours de la monnaie numérique a bondi de 20%.

Dimanche dernier, Musk s’est posé en défenseur de l’intérêt des petits investisseurs qui mènent une charge contre les vendeurs à découvert et autres «requins» de Wall Street.

  • Il a posé quelques questions difficiles au PDG de Robinhood, une application de courtage en direct populaire auprès des petits investisseurs américains, à propos de sa décision de bloquer l’achat des actions d’entreprises comme GameStop à la fin de la semaine dernière.
  • Ce PDG, Vladimir Tenev, s’est défendu en indiquant qu’il avait simplement obéi aux règles qui lui sont imposées pour pouvoir agir en tant que courtier à la bourse de New York.
  • Plusieurs utilisateurs de l’application n’ont pas été convaincus. Ils se sont sentis trahis par Robinhood: ils la soupçonnent de les avoir empêchés d’acheter certaines actions pour protéger les intérêts d’autres institutions financières avec lesquelles Robinhood fait affaire.

­> Consultez la section Affaires et finances d’InfoBref avec nos nouvelles brèves en semaine et la chronique de conseils Vos Finances le samedi

L’influence d’Elon Musk n’est pas sans risque. Elle provoque même parfois des situations loufoques, quand les spéculateurs se méprennent sur les propos ou sur les gestes d’Elon Musk.

  • La société texane Signal Advance, qui conçoit des technologies pour le secteur médical, a vu la valeur de son action quadrupler début janvier, après qu’Elon Musk ait vanté l’application de messagerie Signal sur Twitter. Or, l’éditeur de cette application est une entreprise sans but lucratif qui n’est pas inscrite en bourse et n’a aucun rapport avec Signal Advance.
  • Une présence d’Elon Musk sur le réseau social audio Clubhouse, en début de semaine, a généré un engouement similaire envers le titre du Clubhouse Media Group (NYSE: CMGR), qui œuvre dans le secteur médical et n’a aucun rapport avec le réseau social.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Elon Musk est prêt à donner 100 millions $US à quiconque créera une technologie véritablement capable de capturer du carbone ou de le retirer de l’atmosphère

Publié le 24 janv. 2021
Elon Musk est prêt à donner 100 millions $US à quiconque créera une technologie véritablement capable de capturer du carbone ou de le retirer de l’atmosphère

Elon Musk (Source: Wikimedia)

  • Les technologies permettant d’absorber le gaz carbonique dans l’air, puis de l’enfouir ou de le transformer en autre chose, sont vues comme un élément indispensable à long terme pour lutter contre les changements climatiques.
  • Or, aucune technologie à ce jour ne le fait encore efficacement. Cela a motivé le fondateur de Tesla à lancer ce défi sur Twitter – un premier geste de sa part pour redistribuer une partie de sa fortune évaluée à plus de 180 milliards $US.

Après une appréciation de plus de 1000% du titre de Tesla en bourse, la Banque Royale admet avoir sous-estimé le constructeur automobile californien

Publié le 7 janv. 2021
Après une appréciation de plus de 1000% du titre de Tesla en bourse, la Banque Royale admet avoir sous-estimé le constructeur automobile californien

(Source: Tesla)

  • «Nous nous sommes complètement trompés à propos du titre de Tesla», reconnaît le directeur de RBC Marché des capitaux dans une note aux investisseurs.
  • La division d’investissement de la Banque Royale revoit à la hausse son évaluation du titre de Tesla et lui prédit désormais une «performance comparable au secteur (automobile)». Elle la qualifiait de sous-performante depuis janvier 2019, alors que la valeur de l’action a été multipliée par douze sur cette période.

Tesla a manqué de peu son objectif de livrer 500 000 voitures l’an dernier

Publié le 3 janv. 2021
Tesla a manqué de peu son objectif de livrer 500 000 voitures l’an dernier

(Source: Tesla)

  • Le constructeur californien de voitures électriques a produit près de 510 000 voitures au cours des douze derniers mois, soit une augmentation de 40% sur un an.
  • Mais Tesla n’a pas tout à fait atteint l’objectif fixé par son patron Elon Musk il y a six ans: le constructeur n’a livré que 499 550 voitures en 2020, et rate donc sa cible de seulement 450 unités.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

L’inclusion de Tesla dans l’indice S&P 500 risque de faire mal à d’autres entreprises

Publié le 21 déc 2020
L’inclusion de Tesla dans l’indice S&P 500 risque de faire mal à d’autres entreprises

(Source: Tesla)

  • Le S&P 500 est un des indices boursiers les plus populaires auprès des investisseurs. Plusieurs grands fonds ne font d’ailleurs que reproduire sa composition, qui comprend les titres de 500 des plus grandes entreprises cotées à la Bourse de New York.
  • L’ajout de Tesla au S&P 500 signifie que ces fonds devront revoir leur propre composition en vendant des actions d’autres entreprises qui composent cet indice pour les remplacer par celles de Tesla.

Parmi les plus grands fonds qui reproduisent le S&P 500, on trouve des fonds communs appartenant à BlackRock, Fidelity, State Street et Vanguard, les quatre plus importants gestionnaires d’actifs de la planète.

  • La valeur totale de ces fonds mutuels est de 1200 milliards $US.

Le problème: à eux seuls, ces gestionnaires devront acheter 85 milliards $US d’actions de Tesla pour respecter la nouvelle composition du S&P 500.

  • Ils devront donc vendre d’autres actions pour le même montant global.
  • Les gestionnaires risquent de privilégier la vente d’actions qui ont connu un bon rendement dernièrement, mais dont le rendement à venir semble moins certain.
  • Parmi les titres les plus à risque cités par les analystes, on trouve des noms bien connus comme Berkshire Hathaway, Procter & Gamble et Johnson & Johnson.

Cela ne signifie pas que Tesla va continuer à gagner en valeur. 

  • Plusieurs investisseurs ont d’ailleurs profité de son entrée au S&P 500, hier, pour vendre des actions de Tesla.
  • Le titre de Tesla a reculé hier de 6%. 

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Les actions de Tesla entrent dans l’indice S&P 500

Publié le 20 déc 2020
Les actions de Tesla entrent dans l’indice S&P 500

(Source: Tesla)

  • Le constructeur de voitures électriques américain Tesla intègre aujourd’hui l’indice de référence de Wall Street, le S&P 500.
  • Avec une valorisation boursière supérieure à 660 milliards $US à la clôture de la Bourse new-yorkaise vendredi – contre environ 80 milliards début janvier, Tesla est l’entreprise qui entre dans le S&P 500 avec la valeur la plus haute.

Tesla pourrait connaître une croissance soutenue au moins jusqu’en 2025

Publié le 18 nov. 2020
Tesla pourrait connaître une croissance soutenue au moins jusqu’en 2025

(Source: Tesla)

  • L’action du constructeur automobile s’est appréciée de 20% depuis qu’on a appris qu’il ferait partie du populaire indice S&P 500 de la Bourse de New York.
  • Ce n’est qu’un début: sa production pourrait être multipliée par cinq d’ici 2025, ce qui finirait par justifier sa valeur boursière actuellement démesurée.

Tesla est dans une situation particulière: même si ses véhicules sont vendus à perte, sa valeur ne cesse d’augmenter et dépasse déjà celle des dix plus grands groupes automobiles combinés.

  • L’argent qu’elle récolte par la vente de crédits de carbone est ce qui lui a permis de faire un profit lors des quatre derniers trimestres.
  • Or, la rentabilité durant les 12 derniers mois est le principal critère nécessaire pour être inclus dans l’indice S&P 500.

Pour que son exploitation devienne réellement rentable, Tesla devrait vendre 3,5 millions de véhicules annuellement, selon les experts.

  • Cela pourrait arriver plus tôt qu’on le pense, prévient la firme d’investissement américaine JMP. Elle calcule que Tesla produira 2,5 millions de véhicules en 2025, soit cinq fois plus qu’à l’heure actuelle.
  • «Mais Tesla accroît sa capacité de production et sa marge de profits toujours plus vite que ce qu’on prévoit», rappelle l’analyste Joseph Osha, dans une note publiée hier.

Tesla est un «casseur d’industrie» (category killer), conclut JMP pour expliquer sa valeur astronomique: Tesla menace la survie de ses concurrents et deviendra un des plus grands fabricants au monde, ce qui la rendra en fin de compte très profitable.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

AFFAIRES en rafale

Publié le 5 oct. 2020
AFFAIRES en rafale
  • Une filiale de la Banque TD achètera pour des dizaines de millions de dollars de batteries au lithium auprès de Tesla pour créer l’été prochain en Alberta un parc de 60 mégawatts.
  • Six grandes banques canadiennes s’unissent pour offrir une aide financière aux entreprises et aux travailleurs affectés par la COVID-19 — aide qui peut aller jusqu’à un report de six mois du paiement de l’hypothèque.
  • Les étudiants étrangers pourront revenir au Canada, confirme Ottawa, une mesure cruciale pour le financement des universités canadiennes parce que les étudiants étrangers constituent un marché de 22 milliards $.
  • La cybercriminalité profite de la pandémie: selon Interpol, les courriels frauduleux et les arnaques en ligne sont en hausse depuis mars, et tentent notamment de vendre de faux remèdes contre la COVID-19.

Walmart Canada triple sa commande de camions-remorques électriques Tesla

Publié le 29 sept. 2020
Walmart Canada triple sa commande de camions-remorques électriques Tesla
  • La commande totale passe de 40 à 130 semi, mais leur livraison sera retardée d’un peu plus d’un an, à la fin 2021.
  • Walmart Canada a comme objectif d’électrifier 20 % de ses camions d’ici 2022, en route vers un parc de véhicules ne carburant qu’aux énergies propres en 2028.