Électrification

Idées, projets, programmes et investissements pour délaisser les énergies fossiles et électrifier tous les rouages de l’économie et de la vie quotidienne, particulièrement les transports (voir aussi Auto, Énergie, Hydro-Québec, Relance post-Covid, Technologies propres, Technos québécoises, Transports)

CES 2021: General Motors crée une division pour vendre des véhicules commerciaux 100% électriques

Publié le 12 janv. 2021
CES 2021: General Motors crée une division pour vendre des véhicules commerciaux 100% électriques

Le fourgon électrique EV600 de GM (Source: GM)

  • Appelée BrightDrop, la nouvelle division fournira des véhicules et des services de logistique aux entreprises qui veulent électrifier leur actif roulant.
  • Pour donner du poids à cette annonce, GM a dévoilé le fourgon EV600, un véhicule commercial électrique qui sera utilisé par Fedex pour effectuer des livraisons dans plusieurs villes nord-américaines.

Et si Apple faisait fabriquer sa future voiture électrique au Canada?

Publié le 6 janv. 2021
  • Selon la rumeur, Apple voudrait commercialiser une voiture électrique et autonome à partir de 2024. On sait qu’Apple ne fabrique jamais elle-même ses produits.
  •  Or, le fabricant canadien Magna produira des véhicules électriques et autonomes pour d’autres marques et il a la capacité d’en produire plus encore. Selon un chroniqueur de Bloomberg, cela ferait de Magna le fournisseur idéal pour une future voiture d’Apple.

La Norvège est le premier pays du monde où la majorité des véhicules neufs vendus durant l’année étaient électriques

Publié le 5 janv. 2021
La Norvège est le premier pays du monde où la majorité des véhicules neufs vendus durant l’année étaient électriques

L’Audi e-tron, véhicule électrique le plus vendu en Norvège en 2020 (Source: Audi)

  • En 2020, 54% des nouvelles immatriculations effectuées auprès du gouvernement norvégien ont été faites pour des véhicules électriques ou hybrides branchables, comparativement à 42% en 2019.
  • La fiscalité norvégienne avantage grandement les véhicules propres par rapport aux véhicules à moteur thermique, et cela grâce aux énormes revenus que le pays perçoit en taxant la production d’hydrocarbures sur son territoire.

Tesla a manqué de peu son objectif de livrer 500 000 voitures l’an dernier

Publié le 3 janv. 2021
Tesla a manqué de peu son objectif de livrer 500 000 voitures l’an dernier

(Source: Tesla)

  • Le constructeur californien de voitures électriques a produit près de 510 000 voitures au cours des douze derniers mois, soit une augmentation de 40% sur un an.
  • Mais Tesla n’a pas tout à fait atteint l’objectif fixé par son patron Elon Musk il y a six ans: le constructeur n’a livré que 499 550 voitures en 2020, et rate donc sa cible de seulement 450 unités.

Des start-ups québécoises à surveiller en 2021

RVE branche les véhicules électriques dans les copropriétés et les immeubles locatifs

Publié le 30 déc 2020
RVE branche les véhicules électriques dans les copropriétés et les immeubles locatifs

(Source: RVE)

  • 90% des propriétaires d’un véhicule électrique le rechargent à la maison. Cela devient rapidement compliqué dans les immeubles à logements multiples où les espaces de stationnement et les prises électriques sont partagés entre tous les résidents.
  • RVE a mis au point un adaptateur qui permet d’associer un chargeur pour véhicule électrique à son propriétaire, sans nécessiter de revoir les branchements de tout l’immeuble.

Sa technologie: en plus de son adaptateur pour entrées électriques, la jeune pousse de Laval a lancé en 2020 Murbly.com. Ce guide web aide les copropriétaires et les syndicats de copropriété dans l’installation des bornes et la gestion des aides gouvernementales.

Son potentiel: les véhicules électriques ne comptent actuellement que pour 1% de tous les véhicules au Québec, une proportion qui va augmenter rapidement. RVE veut contribuer à cette transition en adaptant la technologie aux contraintes de tous les types d’acheteurs, qu’ils vivent dans une maison, dans une copropriété ou dans un appartement. 

Sa situation financière: RVE vend déjà ses produits et compte plusieurs partenaires d’affaires qui utilisent sa technologie.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Un premier service commercial de véhicules autonomes est autorisé en Californie

Publié le 28 déc 2020
Un premier service commercial de véhicules autonomes est autorisé en Californie

Un véhicule électrique R2 de Nuro

  • L’entreprise américaine Nuro est la première à recevoir un permis qui autorise des véhicules électriques autonomes à faire des livraisons commerciales sur les routes californiennes.
  • Les services de livraison d’aliments et de médicaments débuteront en 2021 dans deux comtés, avant de se déployer ailleurs dans l’État.

Les actions de Tesla entrent dans l’indice S&P 500

Publié le 20 déc 2020
Les actions de Tesla entrent dans l’indice S&P 500

(Source: Tesla)

  • Le constructeur de voitures électriques américain Tesla intègre aujourd’hui l’indice de référence de Wall Street, le S&P 500.
  • Avec une valorisation boursière supérieure à 660 milliards $US à la clôture de la Bourse new-yorkaise vendredi – contre environ 80 milliards début janvier, Tesla est l’entreprise qui entre dans le S&P 500 avec la valeur la plus haute.

Le coût des batteries baisse assez vite pour que les véhicules électriques coûtent la même chose que leurs équivalents à essence en 2023

Publié le 20 déc 2020
Le coût des batteries baisse assez vite pour que les véhicules électriques coûtent la même chose que leurs équivalents à essence en 2023

(Source: Chevrolet)

  • Le coût des matériaux nécessaires pour fabriquer les batteries des véhicules électriques a baissé de 80% depuis 2013, pour atteindre 137 $US du kilowattheure (kWh) en 2020.
  • À ce rythme, les batteries devraient coûter environ 100 $US/kWh en 2023, un niveau à partir duquel les experts prédisent qu’un véhicule électrique ne coûtera pas plus cher à produire qu’un véhicule similaire à essence.

Deux facteurs expliquent la baisse soutenue des coûts de fabrication des batteries pour véhicules électriques, selon une étude de Bloomberg New Energy Finance (NEF):

  • l’augmentation du nombre de batteries produites permet des économies d’échelle;
  • les fabricants de batteries ont progressivement réduit leurs coûts en diversifiant les matériaux qu’ils utilisent, en ajoutant du nickel, du cobalt, du fer ou du phosphate au lithium.

La combinaison lithium fer phosphate – comme celle utilisée par Hydro-Québec dans les batteries de sa nouvelle filiale Evlo – pourrait même abaisser le coût des batteries de prochaine génération à 80 $US/kWh.

Au rythme actuel, comme la batterie représente une part importante du coût d’un véhicule électrique, Bloomberg NEF prédit que le coût global de production des véhicules électriques descendra sous celui des véhicules à essence équivalents.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Le REM sera prolongé de 32 kilomètres vers l’est et le nord de Montréal

Publié le 15 déc 2020
Le REM sera prolongé de 32 kilomètres vers l’est et le nord de Montréal

(Image CDPQ Infra)

  • CDPQ Infra, la filiale de la Caisse de dépôt et placement qui gère le projet du Réseau express métropolitain, a dévoilé aujourd’hui un projet d’expansion dans l’est et le nord de l’île de Montréal.
  • Selon ses promoteurs, ce futur tronçon du REM ajouterait l’équivalent de 6 milliards $ au PIB annuel de la province, ce qui justifierait son coût projeté de 10 milliards $.

Le nouveau réseau prendra la forme d’une structure mixte – au sol à certains endroits, aérienne à d’autres. Il ne comportera qu’un seul tunnel, d’une longueur de 7 km, pour rejoindre le cégep Marie-Victorin, au nord de Montréal.

Il sera séparé du réseau présentement en construction et qui relie la rive sud et l’ouest de l’île au centre-ville.

  • Ses usagers devront changer de ligne s’ils veulent se rendre de Pointe-aux-Trembles à Dorval, par exemple.

Le trajet le plus long prendra 30 minutes et permettra de se déplacer de Marie-Victorin au centre-ville.

  • Entre chacune des stations et le centre-ville, le REM promet un gain de temps de 25% à 70% comparativement aux mêmes trajets en auto.
  • Les usagers pourront s’attendre à voir passer des voitures toutes les 2 à 4 minutes aux heures de pointe.

Un traitement architectural particulier des futures stations et des portions visibles du son réseau devrait, selon CDPQ Infra, donner au REM une signature visuelle «emblématique et moderne».

Si tout va comme prévu, la construction de ce nouveau réseau devrait débuter en 2023.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Plan climatique du Canada: quelles entreprises cotées en bourse en sortiront gagnantes ou perdantes?

Publié le 14 déc 2020
Plan climatique du Canada: quelles entreprises cotées en bourse en sortiront gagnantes ou perdantes?
  • La volonté du gouvernement fédéral de hausser le prix de sa taxe carbone de 30$ à 170$ la tonne d’ici 2030 punira principalement les sociétés pétrolières qui font de la raffinerie au Canada, puisque c’est l’activité la plus polluante au pays.
  • Selon l’analyste Jason Bouvier de la Banque Scotia, le secteur des énergies renouvelables et des infrastructures vertes sera pour sa part bien placé pour profiter de cette transition énergétique.

Outre la taxe carbone, le plan climatique d’Ottawa promet un accès à de l’énergie propre pour toutes les régions du pays, et un meilleur soutien à l’électrification du transport.

Deux sociétés québécoises sont identifiées par la Scotia comme étant parmi les plus susceptibles de profiter de la manne qui découlera de ces promesses:

  • Boralex (TSX: BLX) construit et gère des centrales solaires et éoliennes dans l’est du Canada, aux États-Unis et en France – l’entreprise a les capitaux nécessaires pour faire croître ses activités dans le reste du Canada.
  • Innergex (TSX: INE) construit et opère des centrales hydroélectriques, solaires et éoliennes – surtout au Québec, mais elle a commencé à prendre de l’expansion en Ontario et en Colombie-Britannique.

L’impact négatif sur les pétrolières et les grands pollueurs sera inégal, précise Jason Bouvier.

  • Suncor (TSX: SU) et L’Impériale (Esso: TSX: IMO) seront les plus affectées, car elles sont présentes dans les sables bitumineux et raffinent au Canada, explique l’analyste.
  • À l’inverse, les sociétés pétrolières qui exportent seront moins affectées puisque leurs émissions sont concentrées à l’extérieur du pays.
  • Les distributeurs – comme les exploitants d’oléoducs et les sociétés ferroviaires – seront peu affectés eux aussi puisqu’ils jouissent d’une position de quasi-monopole et qu’ils pourront refiler à leurs clients le coût supplémentaire dû à la taxe carbone.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Hydro-Québec crée Evlo, une filiale qui fournira des systèmes de stockage d’électricité aux autres producteurs ailleurs dans le monde

Publié le 9 déc 2020
Hydro-Québec crée Evlo, une filiale qui fournira des systèmes de stockage d’électricité aux autres producteurs ailleurs dans le monde
  • Le stockage est essentiel pour exploiter l’énergie renouvelable à partir de sources intermittentes comme le vent et le soleil.
  • Hydro-Québec a créé Evlo en combinant plusieurs technologies développées par l’IREQ, son centre de recherche de Varennes, en Montérégie, afin de répondre directement à ce besoin.

Le potentiel commercial d’Evlo est grand. 

  • Sa technologie modulable cible à la fois les producteurs et les distributeurs d’énergie propre en quête d’une solution de stockage durable.
  • Un premier contrat à l’international est déjà signé avec le distributeur français RTE: il a besoin d’un stockage de 9 mégawatt-heures pour utiliser l’électricité produite en France par la société québécoise Innergex.

Avec Evlo, Hydro-Québec met en valeur son savoir-faire, chose que la société d’État a peu fait par le passé.

  • On trouve des systèmes Evlo dans le microréseau de Mégantic et le parc solaire d’Hydro-Québec à La Prairie.
  • Les batteries au lithium fer phosphate d’Evlo sont plus sécuritaires et plus écologiques, et elles utilisent des matériaux plus abondants et moins toxiques, que les batteries au lithium ion plus largement répandues.

Sophie Brochu, la PDG d’Hydro-Québec, pense que les systèmes de stockage d’Evlo aideront également à réduire l’impact des pics de demande sur les réseaux de distribution.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Le fabricant de camionnettes électriques Nikola s’effondre en bourse

Publié le 1er déc 2020
Le fabricant de camionnettes électriques Nikola s’effondre en bourse

Un rendu de la camionnette Badger de Nikola (Source: Nikola)

  • Sa valeur boursière a fondu de moitié après l’annonce par General Motors il y a deux jours de son retrait du projet de fabriquer conjointement des camionnettes électriques avec Nikola.
  • Plus tôt cet automne, GM avait remis cette entente en question après qu’un investisseur activiste ait accusé Nikola de ne pas avoir la technologie nécessaire pour créer une telle camionnette, ce qui avait déjà provoqué une chute de 70% de la valeur de son titre.