Aides financières

Comment les gouvernements et d’autres institutions veulent aider les individus, les entreprises et les OBNL à traverser la crise liée à la pandémie de Covid-19

Québec investit 19 millions $ pour former des spécialistes en technologies de l’information et attirer des travailleurs vers ce secteur

Publié le 17 janv. 2021
  • Le ministère du Travail crée un fonds de 15 millions $ pour soutenir les entreprises du secteur des TI, les aider à former leurs employés et à recruter hors Québec. 
  • 4 millions $ sont ajoutés au Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF) pour former aux TI des personnes sans emploi.

Le gouvernement Legault voit les TI comme un secteur prioritaire pour relancer l’économie, notamment en accélérant le virage numérique des entreprises.

Or, avec les restrictions sanitaires, le télétravail obligatoire et l’utilisation constante du numérique, la pandémie a accentué la pénurie de main-d’œuvre qualifiée en technologies.

  • Selon TechnoCompétences, comité sectoriel de main-d’œuvre des TI, 6500 postes étaient déjà à pourvoir au Québec avant la pandémie.

Les mesures annoncées hier visent à:

  • diplômer davantage de personnes;
  • développer les compétences de la main-d’œuvre actuelle;
  • recruter plus de travailleurs; et
  • promouvoir les différentes professions en TI pour y attirer plus de travailleurs. 

L’investissement de 15 millions $ devrait permettre à environ 900 entreprises de former, requalifier ou recruter hors Québec près de 4000 personnes.

Les 4 millions $ supplémentaires ajoutés au programme PARAF pourraient permettre à 500 personnes de suivre une formation pour obtenir un emploi en TI.


Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Joe Biden a dévoilé son plan de sauvetage de 1900 milliards $US

Publié le 14 janv. 2021
Joe Biden a dévoilé son plan de sauvetage de 1900 milliards $US

Joe Biden (Source: Wikimedia)

  • À moins d’une semaine de son arrivée à la Maison-Blanche, le président Biden a présenté un plan de relance pour sortir les États-Unis de la pire crise que le pays a connu depuis près d’un siècle.
  • Son plan de sauvetage comprend 1000 milliards $US d’aides directes aux Américains, 440 milliards $US pour aider les communautés et les entreprises les plus touchées par la pandémie, et 400 milliards $US pour lutter contre le virus.

Les cinémas québécois espèrent pouvoir rouvrir d’ici deux mois

Publié le 13 janv. 2021
  • Éric Bouchard, président de la Corporation des salles de cinéma du Québec, dit à InfoBref qu’un premier paiement de 70% des aides octroyées aux salles par le gouvernement du Québec pour la période du 1er octobre au 31 mars devrait arriver en février.
  • La plupart des salles du Grand Montréal n’ont pu ouvrir que sur 3 des 12 derniers mois, l’été dernier. Trois mois au cours desquels les cinémas de Saint-Eustache et de Saint-Jérôme, dont Éric Bouchard est copropriétaire, n’ont réalisé que 20% de leur chiffre d’affaires par rapport à la même période en 2019.

Santé mentale: Québec investit 1,5 million $ de plus pour soutenir les travailleurs autonomes

Publié le 13 janv. 2021
Santé mentale: Québec investit 1,5 million $ de plus pour soutenir les travailleurs autonomes

(Photo Unsplash)

  • En cette nouvelle période de confinement, le gouvernement veut offrir plus de soutien psychologique aux 350 000 travailleurs autonomes dont les activités sont durement impactées par les restrictions sanitaires depuis le printemps dernier.
  • Selon le ministre du Travail Jean Boulet, à cause de la pandémie, les travailleurs autonomes se retrouvent dans une situation précaire et d’isolement qui risque d’affecter leur vie personnelle, ainsi que la performance et la relance de leur entreprise.

L’investissement va permettre d’offrir:

  • des activités sur la gestion du stress;
  • des ateliers pour mieux gérer l’incertitude liée à la pandémie; et
  • des groupes de discussion virtuels.

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale mettra également en place des activités régionales et locales plus ciblées pour les travailleurs autonomes et les petites entreprises.

Cet investissement de 1,5 million $ s’ajoute aux 10 millions $ annoncés en décembre dernier pour soutenir la santé psychologique des travailleurs, des chômeurs et des chercheurs d’emploi.

À partir de vendredi, les travailleurs autonomes et les petites entreprises pourront se renseigner sur les nouveaux programmes auprès du Ministère.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Les entreprises qui reçoivent l’aide salariale d’urgence du gouvernement devraient-elles donner des bonis à leurs dirigeants?

Publié le 5 janv. 2021
Les entreprises qui reçoivent l’aide salariale d’urgence du gouvernement devraient-elles donner des bonis à leurs dirigeants?
  • Au moment d’aider les banques canadiennes au pire de la crise de Covid-19, en mars dernier, le fédéral leur a imposé une condition: défense de hausser le dividende ou de racheter leurs propres actions, ce qui aurait été considéré comme une façon de remettre l’aide publique aux actionnaires.
  • Les entreprises qui reçoivent l’aide salariale d’urgence d’Ottawa ne sont pas soumises aux mêmes conditions. Avec cet argent, elles pourraient payer des dividendes et même des bonis à leurs dirigeants.

«Les entreprises qui ont besoin de l’aide du gouvernement pour être rentables ne devraient pas récompenser leurs dirigeants et leurs actionnaires», dit David Macdonald, économiste au Centre canadien de politiques alternatives (CCPA), un institut généralement considéré comme de gauche.

  • Normalement, la taille des bonis et des dividendes dépend de la bonne santé financière de l’entreprise et récompense une bonne performance, rappelle-t-il.
  • Or, malgré une économie au ralenti, le tiers des entreprises canadiennes de 20 employés ou plus ont remis en 2020 des bonis de fin d’année plus généreux que ceux remis l’année précédente.

Le CCPA critique le comportement du gouvernement fédéral parce qu’il octroie l’aide d’urgence sans égard au fait que les entreprises accordent des bonis, haussent leur dividende ou rachètent leurs actions.

Ailleurs dans le monde, des gouvernements ont imposé des conditions à l’aide salariale liée à la Covid-19.

  • Par exemple, l’Espagne et les Pays-Bas interdisent le versement d’un boni ou d’un dividende et même une hausse du salaire des patrons aux entreprises qui perçoivent une aide salariale gouvernementale.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus
Les entreprises qui reçoivent l’aide salariale d’urgence du gouvernement devraient-elles donner des bonis à leurs dirigeants?

Les Canadiens partis à l’étranger pendant les fêtes pourront-ils recevoir 1000 $ d’Ottawa à leur retour de voyage?

Publié le 3 janv. 2021
Les Canadiens partis à l’étranger pendant les fêtes pourront-ils recevoir 1000 $ d’Ottawa à leur retour de voyage?

Le député libéral Pablo Rodriguez (Source: Twitter)

  • Non. Le leader du gouvernement à la Chambre des communes, Pablo Rodriguez, a assuré hier que le gouvernement s’active pour régler ce point rapidement: «c’est inacceptable que des gens puissent profiter du système».
  • Le gouvernement dit n’avoir pas eu conscience avant samedi que la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE) pouvait être demandée par des Canadiens au retour d’un voyage d’agrément. 

La loi prévoit que la PCMRE offre 500 $ par semaine, pour un maximum de deux semaines, soit 1000 $ au total, à toute personne salariée ou travailleuse indépendante qui est incapable de travailler:

  • parce qu’elle est atteinte ou pourrait être atteinte de la Covid-19;
  • parce qu’on lui a demandé de s’isoler à cause de la Covid-19; ou
  • parce que son état de santé la met plus à risque de contracter le virus.

Selon Pablo Rodriguez, le gouvernement a pris connaissance par les médias de la brèche dans la loi.

  • Cette brèche permettrait à des Canadiens qui doivent s’isoler pendant 14 jours après être revenu au pays de toucher la PCMRE s’ils perdent leurs revenus parce qu’ils ne peuvent pas se rendre à leur lieu de travail.
  • L’opposition a largement critiqué le gouvernement Trudeau, et l’information a déclenché un tollé dans les médias sociaux, au moment où plusieurs reprochaient déjà à des gens d’être partis en voyage pendant les fêtes alors que la pandémie fait toujours rage.

En entrevue à RDI, Pablo Rodriguez a évoqué la possibilité d’amender la loi.

  • «On explore toutes les façons possibles de régler ça, explique Pablo Rodriguez. À aucun moment ce n’était prévu pour des personnes qui décident d’aller prendre des vacances dans le Sud.»
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Après la signature du plan de soutien économique américain, Wall Street clôture à la hausse

Publié le 28 déc 2020
  • Les indices phares de la bourse de New York ont atteint hier de nouveaux records: le Dow Jones et le Nasdaq ont enregistré chacun une hausse de 0,7%, et le S&P 500, une hausse de 0,9%.
  • Selon les analystes, le principal facteur expliquant ces hausses est la signature dimanche par Donald Trump du plan d’urgence de 900 millions $US qui devrait bénéficier à l’économie américaine.

Trump ratifie le plan de soutien économique américain

Publié le 27 déc 2020
  • Après avoir refusé pendant presque une semaine de ratifier le plan d’aide financière de 900 milliards $US adopté lundi dernier par le Congrès, le président sortant l’a finalement signé hier soir.
  • Ce plan prévoit de proroger les allocations de chômage de millions d’Américains. Sa signature évite également une fermeture des services publics à partir de demain.

Québec va indemniser les sinistrés des inondations de Noël

Publié le 27 déc 2020
  • Le gouvernement a dévoilé la liste des 19 municipalités admissibles à une aide financière pour compenser les dégâts causés à Noël par les fortes pluies dans la région de la Capitale-Nationale.
  • Les habitants de ces municipalités qui remplissent les critères pourraient être indemnisés en vertu du Programme d’indemnisation et d’aide financière en cas de sinistre.

Donald Trump rejette le plan d’aide d’urgence de 900 milliards $US

Publié le 22 déc 2020
  • Le président sortant refuse de signer le projet de loi adopté lundi soir par le Congrès. Trump réclame: des chèques de 2000 $ (au lieu de 600 $) pour les familles, plus d’aides pour les petites entreprises, et que le congrès «se débarrasse des éléments inutiles et coûteux de cette loi».
  • En retenant sa signature, Donald Trump pourrait retarder considérablement une aide financière attendue par des millions d’Américains.

La Subvention salariale d’urgence a aidé 368 000 entreprises et organismes

Publié le 21 déc 2020
  • L’Agence du revenu du Canada (ARC) vient de créer un registre pour recenser les employeurs qui ont bénéficié des subventions salariales gouvernementales.
  • Depuis le début de la pandémie, le gouvernement fédéral estime que les 54 milliards $ octroyés aux entreprises ont protégé environ quatre millions d’emplois.

Remboursement de la PCU – voici l’essentiel

Publié le 20 déc 2020
  • Le gouvernement fédéral a reconnu que les critères d’admissibilité à la Prestation canadienne d’urgence manquaient de clarté, et Justin Trudeau a assuré qu’il n’y a pas de limite fixée au 31 décembre pour rembourser des prestations perçues par erreur.
  • Mais que risquent vraiment les Canadiens qui tardent à rembourser les sommes qu’ils ont perçues sans répondre aux conditions d’admissibilités? 

Environ 441 000 Canadiens ont reçu un courrier les invitant à rembourser avant le 31 décembre les prestations qu’ils ont touchées sans y être admissibles. 

Mais le premier ministre a affirmé vendredi dernier qu’ils ne seraient pas obligés de les rembourser d’ici la fin de l’année.

  • Il n’y aurait ni pénalités ni intérêts supplémentaires à rembourser.
  • Selon Justin Trudeau, le 1er janvier ne serait plus une date limite, et le gouvernement s’engage à trouver dans les mois qui viennent «une voie à suivre qui ait du sens».

Cependant, ceux qui décident de ne pas rembourser ces sommes devront payer de l’impôt sur la PCU, qui sera considérée comme un revenu perçu cette année. 

  • Ils pourraient aussi perdre certains crédits ou allocations établis en fonction de leurs revenus, qui se trouveront gonflés par la PCU.

Sur son site, l’Agence du revenu du Canada encourage toujours les Canadiens à rembourser avant le 31 décembre tout paiement de PCU reçu par erreur.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus