CAQ

Le Québec refuse les conditions imposées par Ottawa en santé

Publié avant-hier
  • L’Assemblée nationale s’oppose au projet du gouvernement fédéral d’imposer des conditions à son financement en santé, et des normes nationales aux centres d’hébergement pour aînés.
  • Tous les députés québécois ont voté en faveur de la motion, déposée par la ministre responsable des Aînés Marguerite Blais, pour rappeler à Ottawa que la santé est un champ de compétence provinciale, et signifier leur opposition au projet présenté dans l’énoncé budgétaire de la ministre fédérale des Finances.

Pierre Fitzgibbon a du mal à accepter le blâme de la commissaire à l’éthique

Publié le 11 nov. 2020
  • Le ministre de l’Économie encaisse difficilement le blâme qu’il a reçu dans le rapport de la commissaire à l’éthique, qui recommande une réprimande que l’Assemblée nationale doit voter aujourd’hui.
  • Hier, Fitzgibbon a profité du droit de parole mis à sa disposition à la veille du vote pour certifier que ce blâme «ne reflète aucunement ses intentions».

Sarah Beaumier est la nouvelle présidente de la CAQ

Publié le 8 nov. 2020
Sarah Beaumier est la nouvelle présidente de la CAQ
  • À l’occasion d’un congrès virtuel, le parti de François Legault a élu samedi par scrutin en ligne une nouvelle présidente de son comité exécutif.
  • L’ex-candidate d’Hochelaga-Maisonneuve, gestionnaire expérimentée en marketing, a promis d’être une présidente de terrain, à l’écoute des membres, et de dynamiser la vie démocratique de la Coalition avenir Québec.

La commissaire à l’éthique blâme Pierre Fitzgibbon pour avoir enfreint le code de déontologie de l’Assemblée nationale

Publié le 29 oct. 2020
  • La commissaire estime que le ministre de l’Économie a commis un manquement au code lors de ses échanges avec son ami et lobbyiste Luc Laperrière, à qui il a transféré ses actions de l’entreprise Move Protéine.
  • Selon François Legault, Fitzgibbon est de bonne foi mais a été imprudent; le premier ministre va demander à ses députés d’appuyer une sanction, recommandée par le rapport de la commission, mais il conserve le ministre dans ses fonctions.

Charte de la langue française: l’Assemblée nationale rappelle Montréal à l’ordre

Publié le 22 oct. 2020
  • Une motion de la CAQ, adoptée hier à l’unanimité, demande à la Ville de Montréal et ses arrondissements de se conformer à la Charte dans les plus brefs délais.
  • Le ministre Simon Jolin-Barrette demande que la charte de la Ville énonce que Montréal est une ville de langue française — alors que 10 arrondissements sur 19 n’ont toujours pas obtenu leur certificat de conformité à la Charte de la langue française.