Autochtones

Plus de 17% du territoire québécois sera constitué d’aires protégées

Publié le 17 déc 2020
Plus de 17% du territoire québécois sera constitué d’aires protégées

(Source: Wikimedia)

  • Le gouvernement Legault a désigné 57 territoires comme étant désormais des «réserves de territoires aux fins d’aires protégées».
  • Avec cette annonce, Québec se targue d’atteindre la cible fixée par la Convention des Nations unies sur la diversité biologique d’ici la fin de l’année: 17% du territoire québécois sera protégé. 

C’est la première fois que le Québec atteint ses objectifs internationaux, se félicite le ministre de l’Environnement Benoit Charette.

Néanmoins, l’atteinte de la cible est encore sujette à la confirmation du statut légal des 57 réserves qui viennent d’être désignées. Leur désignation est une étape préalable à l’obtention du statut d’aire protégée.

Que sont ces 57 nouvelles réserves?

  • 39 000 km2, soit l’équivalent de la superficie de la Suisse, correspondent à 23 réserves dans le territoire cri d’Eeyou Istchee Baie-James, qui est régi par le Gouvernement de la nation crie.
  • 34 autres nouvelles réserves totalisent ensemble 12 600 km2

Au total, en ajoutant ces 57 nouvelles réserves aux 14 réserves déjà protégées, une superficie de 257 000 km2, soit un peu plus de 17% du Québec, se trouvera protégée. 

  • Cette superficie est plus grande que celle du Royaume-Uni.

À terme, ces territoires doivent constituer des réserves de biodiversité. 

  • Mais certaines portions pourraient devenir des parcs nationaux.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Les chefs atikamekw attendent des actes concrets contre le racisme systémique

Publié le 5 oct. 2020
Les chefs atikamekw attendent des actes concrets contre le racisme systémique

Rencontre de François Legault et des chefs atikamekw (Source: Twitter)

  • Une semaine après la mort de Joyce Echaquan à l’hôpital de Joliette, les chefs de la nation atikamekw ont demandé au premier ministre, lors d’une rencontre hier, d’imposer une formation au personnel soignant pour les sensibiliser aux réalités des Autochtones.
  • François Legault refuse de parler d’un racisme systémique au Québec, mais il souhaite mettre en place des mesures pour lutter contre le racisme dès que possible et il s’est dit prêt à s’excuser auprès de la famille de Joyce Echaquan.

Desjardins, la Caisse de dépôt et plusieurs autres investisseurs s’engagent à plus de diversité et d’inclusion dans la finance canadienne

Publié le 1er oct. 2020
  • 31 institutions canadiennes gérant 2300 milliards $ d’actifs reconnaissent «l’existence du racisme systémique et ses répercussions sur les communautés noires, autochtones et de couleur».
  • À travers la Déclaration des investisseurs canadiens sur la diversité et l’inclusion qu’elles viennent d’adopter, ces institutions promettent d’en faire plus au sein de leur organisation ainsi qu’auprès des entreprises présentes dans leurs portefeuilles.

Joyce Echaquan a subi la pire forme de racisme, dit Trudeau

Publié le 30 sept. 2020
  • Le premier ministre a dénoncé ce qu’il considère comme un exemple de racisme systémique inacceptable, à la suite du décès de la mère de famille atikamekw à l’hôpital de Joliette.
  • Avant son décès lundi, Joyce Echaquan avait appelé à l’aide en direct sur Facebook — la vidéo où elle se fait insulter par le personnel infirmier a suscité des témoignages de membres de la communauté atikamekw également victimes de mauvais traitements dans l’hôpital.