ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Legault «ne peut pas prétendre que le système est raciste»

Publié le 5 oct. 2021
par Johanna Sabys

François Legault (Source: Bureau du premier ministre)

  • Selon François Legault, le mot systémique est «relatif à un système dans son ensemble», et il n’y a pas, maintient-il, de racisme «systémique» au Québec.
  • Le premier ministre reconnaît toutefois que les membres des communautés autochtones sont victimes de discrimination et de racisme qu’il juge «inacceptables», et il faut, dit-il, «s’assurer que ça ne se reproduise pas». 

François Legault réagissait au rapport de la coroner Géhane Kamel sur le décès de Joyce Echaquan [détails dans notre bulletin de mardi soir]. 

Le gouvernement ne reconnaîtra pas le racisme systémique

  • Cette reconnaissance est pourtant la première recommandation de la coroner. 
  • Avant même le dépôt de son rapport, la question avait déjà causé la semaine dernière des débats houleux entre les partis à l’Assemblée nationale – le Parti libéral et Québec solidaire pressent le gouvernement de reconnaître le racisme systémique. 
  • De son côté, le Parti Québécois estime que la coroner a outrepassé son mandat en faisant cette recommandation au gouvernement Legault. 

Un problème de définition? 

  • Le premier ministre a mentionné de nombreuses fois celle du dictionnaire Le Petit Robert qui fait référence à «un système dans son ensemble».
  • Il n’y a pas au Québec de «système organisé qui part d’en haut» et qui a pour but de discriminer les membres des Premières Nations, affirme Legault. 
  • Selon lui, il y a «plusieurs définitions» et celle de la coroner est différente de la sienne. 

Legault admet qu’il y a du racisme au Québec

  • Mais, selon lui, ce sont seulement des groupes d’employés ou des dirigeants qui ont des approches discriminatoires à certains endroits. 

Des recommandations ont été appliquées au CISSS de Lanaudière, dit Legault:  

  • un membre de la communauté atikamekw a été nommé adjoint à la PDG; 
  • des agents de liaison atikamekw ont été embauchés; et 
  • 12 000 employés de l’hôpital ont déjà reçu au moins 3h de formation sur les réalités autochtones.
Johanna Sabys