Restauration

Dunkin Donuts pourrait-elle revenir au Canada?

Publié le 27 oct. 2020
  • Dunkin’ Brands, la société qui gère l’enseigne aux États-Unis, est en négociation avec Inspire Brands, une firme d’Atlanta qui possède déjà un portfolio comprenant Arby’s et Buffalo Wild Wings et souhaite y ajouter Dunkin Donuts.
  • Si elle réalise cette acquisition, Inspire aurait comme intention de faire de Dunkin Donuts une marque forte sur Internet, appuyée par des boutiques-phares dans les principaux marchés de la planète.

François Legault refuse d’assouplir les restrictions sanitaires imposées aux hôtels et restaurants

Publié le 22 oct. 2020
François Legault refuse d’assouplir les restrictions sanitaires imposées aux hôtels et restaurants

(Photo Unsplash)

  • Pour le premier ministre, tant que le nombre de nouveaux cas ne baissera pas, il ne faut pas s’attendre à ce que les restaurants puissent rouvrir dès le 29 octobre prochain.
  • Dans une lettre ouverte publiée ce matin, les dirigeants d’une quarantaine de grandes chaînes dont Sportscene, St-Hubert et le groupe MTY demandaient à François Legault de trouver un compromis afin d’ouvrir après 28 jours de fermeture, ne serait-ce qu’à capacité limitée.

Dans cette lettre, ils s’interrogaient sur «les motifs ayant mené aux fermetures» afin de proposer des contre-mesures en conséquence.

Legault s’est montré pessimiste.

  • «Si on ouvre demain, ça risque de faire monter le nombre de cas.»
  • Il a tout de même promis de faire le point en début de semaine prochaine.

Par ailleurs, une demande de l’opposition libérale qui souhaite que Québec éponge la taxe municipale des hôtels de la province est restée lettre morte.

De son côté,  la mairie de Montréal a donné une bonne nouvelle aux commerçants : elle va rendre le stationnement en ville gratuit de la mi-novembre à la fin décembre, et elle va autoriser les détaillants à demeurer ouverts en soirée durant cette période.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Un restaurant sur deux pourrait ne pas survivre à une seconde ronde de fermetures

Publié le 29 sept. 2020
Un restaurant sur deux pourrait ne pas survivre à une seconde ronde de fermetures

(Image: Unsplash)

  • La fermeture forcée qui débute demain à Montréal pourrait s’avérer fatale pour environ 50% des propriétaires indépendants de bars et de restaurants.
  • Le Canada a déjà perdu 10% des 98 000 établissements qu’il comptait au début de la pandémie et ce n’est pas terminé, indique Restaurants Canada.

Les bars et restaurants du grand Montréal fermeront pour 28 jours à partir de demain. Ils pourraient bientôt être rejoints par leurs homologues de Toronto, où la deuxième vague de COVID-19 inquiète également les autorités.

La confiance des consommateurs est en jeu
Partout au pays , les regroupements de commerçants demandent à Ottawa et aux provinces d’arrêter de les cibler directement dans leur lutte contre le coronavirus.

  • Les restaurants qui rouvriront à la fin octobre craignent une baisse durable de la confiance des consommateurs à leur égard à cause de la seconde fermeture qui vient d’être annoncée.
  • Si aucune mesure d’aide n’est prise, cette baisse d’achalandage risque d’entraîner d’autres fermetures définitives au courant de l’hiver.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus
Un restaurant sur deux pourrait ne pas survivre à une seconde ronde de fermetures

(Image: Unsplash)