Restauration

Un restaurant sur deux pourrait ne pas survivre à une seconde ronde de fermetures

Un restaurant sur deux pourrait ne pas survivre à une seconde ronde de fermetures

(Image: Unsplash)

  • La fermeture forcée qui débute demain à Montréal pourrait s’avérer fatale pour environ 50% des propriétaires indépendants de bars et de restaurants.
  • Le Canada a déjà perdu 10% des 98 000 établissements qu’il comptait au début de la pandémie et ce n’est pas terminé, indique Restaurants Canada.

Les bars et restaurants du grand Montréal fermeront pour 28 jours à partir de demain. Ils pourraient bientôt être rejoints par leurs homologues de Toronto, où la deuxième vague de COVID-19 inquiète également les autorités.

La confiance des consommateurs est en jeu
Partout au pays , les regroupements de commerçants demandent à Ottawa et aux provinces d’arrêter de les cibler directement dans leur lutte contre le coronavirus.

  • Les restaurants qui rouvriront à la fin octobre craignent une baisse durable de la confiance des consommateurs à leur égard à cause de la seconde fermeture qui vient d’être annoncée.
  • Si aucune mesure d’aide n’est prise, cette baisse d’achalandage risque d’entraîner d’autres fermetures définitives au courant de l’hiver.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus
Un restaurant sur deux pourrait ne pas survivre à une seconde ronde de fermetures

(Image: Unsplash)