ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Jeune entreprise québécoise innovante (financée par Anges Québec)

Goloot rend la publicité numérique plus pertinente

Mis à jour le 18 avr. 2024
par Félix Côté
Goloot rend la publicité numérique plus pertinente

Lucas Béland, fondateur et PDG de Goloot

  • Il est difficile pour les annonceurs de se démarquer sur le web et les applications parce que les publicités y sont innombrables et que la plupart des consommateurs ne s’y intéressent pas.
  • Goloot, une jeune pousse de Montréal, a développé un système qui propose des offres publicitaires adaptées au comportement de chaque internaute.

Le problème auquel s’attaque l’entreprise est le manque d’intérêt des internautes envers la publicité numérique.

Cette publicité prend généralement la forme de bannières, de vidéos ou de fenêtres surgissantes (popup). Ce genre de publicité abonde sur les sites web et dans les applications.

Or, ces formats sont «détestés» par une écrasante majorité de consommateurs, dit à InfoBref Lucas Béland, fondateur et PDG de Goloot.

«La grande majorité des consommateurs ont une mauvaise expérience avec la publicité en ligne, généralement parce que ces publicités ne leur parlent pas et elles interrompent leur expérience numérique», explique-t-il.

Par conséquent, le réflexe de beaucoup d’internautes est d’ignorer les publicités ou de les fermer le plus rapidement possible.

L’entrepreneur mentionne une statistique: en moyenne, les internautes ne cliquent que sur 0,2% des publicités qu’ils voient, et la moitié des clics sont accidentels.

Message du commanditaire

Votre startup a (presque) tout ce qu’il faut pour conquérir le monde? Présentez-nous votre projet

La solution de Goloot est un service publicitaire numérique qui permet aux annonceurs de diffuser des publicités engageantes sur le web.

Ce service analyse le comportement de chaque utilisateur d’un site web ou d’une application, et lui présente au moment opportun des publicités correspondant à son niveau d’engagement.

  • Par exemple, un internaute pourrait être récompensé par une offre promotionnelle s’il achète un produit ou s’abonne à une infolettre.

«On a réalisé que ce type d’offre permet de maximiser le degré d’engagement», explique Lucas Béland.

Il estime que par rapport à la publicité traditionnelle, son entreprise multiplie:

  • par 15 le taux d’engagement; et 
  • par 8 le taux de conversion.

Pour l’essentiel des nouvelles et tendances en affaires, finances et technologies, abonnez-vous ici aux infolettres gratuites d’InfoBref ou en cliquant le bouton Infolettres en haut à droite


Le modèle d’affaires de la startup est de mettre en relation des annonceurs et des éditeurs de sites web ou d’application.

Goloot vend aux annonceurs des forfaits dont le prix est établi selon un cout par clic ou cout par action (cout par lead). Elle partage ensuite une part de ses revenus avec les éditeurs.

L’entreprise compte actuellement une centaine de clients annonceurs, dont Simons, Lolë, Groupe Marcelle (Lise Watier), Microsoft, Buffalo Jeans et Foot Locker. 

Elle a effectué 2 tours de financement qui lui ont permis d’amasser 6 millions $. 

  • Le premier financement a été mené par l’entrepreneur et Lavallois d’origine Joel Leonoff, qui avait vendu en 2017 la firme de paiement en ligne Paysafe pour presque 4 milliards $US.
  • Anges Québec a participé en 2022 au deuxième tour de financement.

Message du commanditaire

Envie d’investir et de vous investir auprès de startups innovantes? Devenez membre!

Prochaines étapes

Goloot développe de nouvelles fonctions qui impliquent l’intelligence artificielle. Elles permettront de mieux cibler les consommateurs.

L’entreprise se prépare à commercialiser son service aux États-Unis plus tard cette année.

  • Lucas Béland croit que cette étape permettra à son entreprise de maintenir un rythme de croissance élevé similaire à celui de l’an dernier, alors qu’elle a triplé ses revenus.

Pour recevoir chaque lundi le portrait d’une jeune entreprise québécoise innovante, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre d’InfoBref ici (ou en cliquant Infolettres en haut à droite): elle vous donnera chaque jour, en 5 minutes, l’essentiel des nouvelles économiques, technologiques et politiques

Félix Côté