ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Jeune entreprise québécoise innovante

Noos vous assiste au quotidien dans la collecte d’information stratégique pour votre travail

Mis à jour le 19 avr. 2022
par Patrick Pierra

Sylvie Gélinas, PDG et fondatrice de Noos Technologie

  • Nous sommes constamment noyés sous l’information. Comment faire ressortir celle qui est vraiment utile pour son travail, peut alimenter une réflexion productive et amener à prendre les bonnes décisions?
  • C’est ce que fait l’assistant virtuel de Noos. La jeune pousse technologique de Québec a développé un outil qui donne du sens à l’information disponible et aide les équipes à collaborer pour définir leurs stratégies.

Le problème auquel l’entreprise s’attaque est universel: comment obtenir l’information utile prendre les bonnes décisions?

«D’une part, explique Sylvie Gélinas, PDG et fondatrice de Noos Technologie, on perd un temps fou à chercher l’information. D’autre part, dans un contexte de travail hybride encore en train de se définir, c’est difficile pour une équipe de faire en sorte que tout le monde ait la bonne information pour enrichir l’intelligence collective, collaborer de façon productive et parvenir aux meilleures décisions.»

La solution que propose Noos est un assistant virtuel, animé par l’intelligence artificielle, qui travaille à la fois pour une équipe et pour les individus qui la composent.

L’outil sert d’abord à regrouper et classer l’information pertinente, et à permettre chacun de l’augmenter en y ajoutant des notes, en établissant des liens, pour évoluer d’un matériel de base vers une prise de décision.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Concrètement, lorsqu’un utilisateur repère sur le web une information ou une page intéressante, il peut, grâce à une extension de son fureteur comme Chrome ou Edge, demander à son assistant d’en faire une première analyse pour en sortir l’essentiel.

L’utilisateur peut ajouter ses notes ou surligner des éléments dans la page web, conserver le lien, le classer et le partager.

De la même façon, l’assistant peut analyser tout document obtenu sur le web ou par courriel.

La plateforme utilise des technologies de traitement du langage naturel et d’apprentissage automatique.

«C’est une analyse structurée, qui se fait en temps réel», précise Sylvie Gélinas. «De plus, l’outil s’adapte continuellement à l’utilisateur, en fonction des sujets pour lesquels il montre de l’intérêt et interagit dans la plateforme.»

Les pages web et les documents colligés, augmentés des idées et analyses notées par l’utilisateur qui les a recueillis, sont ensuite partagés dans une sorte de wiki interne.

Ces éléments alimentent une zone de réflexion en lien avec les priorités en cours, qui permet à l’équipe de cheminer vers une décision et de mieux se coordonner avec les autres membres de l’organisation.


RECEVEZ GRATUITEMENT chaque jour par courriel L’ESSENTIEL DES NOUVELLES économiques, financières et technologiques: abonnez-vous ici aux infolettres quotidiennes d’InfoBref, ou cliquez Infolettres en haut à droite


Le modèle d’affaires est un abonnement annuel à un service logiciel pour les organisations qui veulent outiller certains employés et certaines équipes.

«La plateforme est, par exemple, utile pour des équipes qui développent des stratégies de marketing, qui conduisent la transformation numérique d’une organisation ou qui veulent lui donner une orientation de développement durable», dit Sylvie Gélinas.

«Mais elle se prête à une grande diversité d’efforts collaboratifs auxquels participent des travailleurs de la connaissance et des gestionnaires.»

Actuellement, l’entreprise est en début de commercialisation de sa plateforme. Elle a déjà plusieurs clients, notamment des organismes qui soutiennent l’entrepreneuriat ou qui gèrent du financement, dont Québec International.

Plusieurs composantes technologiques de son produit sont en voie d’être brevetées.

Fondée en 2017, Noos emploie 5 personnes à temps plein. Elle bénéficie présentement d’un accompagnement au sein de l’incubateur-accélérateur Le Camp. [Découvrez nos portraits d’autres jeunes entreprises québécoises innovantes accompagnées par cet organisme.]


Entrepreneur·es, restez à l’affût des nouvelles économiques, financières, technologiques et politiques qui vous concernent en seulement quelques minutes par jour: abonnez-vous aux infolettres gratuites d’InfoBref ici ou en cliquant sur Infolettres en haut à droite


Prochaines étapes à surveiller:

En même temps qu’elle raffine son produit avec ses premiers clients, Noos se prépare à accélérer sa commercialisation, d’abord au Canada mais rapidement ensuite aux États-Unis.

En parallèle, elle va pousser l’intégration de sa plateforme avec les outils technologiques que les entreprises utilisent déjà, comme des messageries et des moteurs de recommandation, en développant des interfaces de programmation d’applications (API).

«Noos ne vise pas à remplacer des outils existants, explique Sylvie Gélinas. Notre plateforme sert plutôt à donner du sens à l’information qui existe déjà, et à générer de la nouvelle connaissance.»

Patrick Pierra