Immobilier

Le gestionnaire de fonds torontois Brookfield veut racheter en totalité une de ses filiales immobilières

Publié le 4 janv. 2021
Le gestionnaire de fonds torontois Brookfield veut racheter en totalité une de ses filiales immobilières

Le First Canadian Place de Toronto (à droite), une des propriétés de Brookfield Property Partners.

  • Le fonds torontois offre 6 milliards $ pour racheter les 40% de sa division immobilière Brookfield Property Partners qu’il ne possède pas.
  • La direction de Brookfield (TSX: BAM.A) estime que le titre de Brookfield Property Partners (TSX: BPY.UN) se négocie à un prix qui sous-estime la valeur réelle des immeubles qu’il possède partout dans le monde, surtout depuis la chute boursière de mars dernier.

La construction devrait reprendre son élan au Québec en 2021

Publié le 29 déc 2020
  • Dans un rapport, les experts du cabinet de consultants BTY anticipent une augmentation de 3 à 5% des dépenses dans le secteur de la construction au Québec l’année prochaine.
  • Le Québec s’en sort bien grâce à ses grands projets de transport, qui seront soutenus par les investissements d’Ottawa dans les infrastructures et les énergies renouvelables. 

Des start-ups québécoises à surveiller en 2021

BrainBox AI rend les immeubles «intelligents»

Publié le 27 déc 2020
BrainBox AI rend les immeubles «intelligents»

(Source: BrainBox)

  • BrainBox AI a conçu une plateforme logicielle qui optimise la climatisation, la ventilation et le chauffage des immeubles commerciaux au point d’en réduire de 25% la consommation énergétique en trois mois à peine.
  • L’entreprise montréalaise a connu une excellente année 2020. Elle a décroché des contrats sur tous les continents et a été choisie parmi les meilleures inventions de 2020 du magazine Time.

Sa technologie: les algorithmes de BrainBox comprennent un mélange d’apprentissage profond et de prise de décision automatisée inspirée de l’intelligence artificielle. Sa technologie peut réduire en plus de 40% l’empreinte écologique des bâtiments dont elle s’occupe.

Son potentiel: ces deux facteurs devraient en faire une entreprise en forte demande en 2021 et dans les années à venir, vu l’insistance des gouvernements nord-américains d’améliorer l’efficacité énergétique des immeubles pour atteindre leurs cibles climatiques de 2030.

Sa situation financière: en avril 2020, en pleine pandémie, BrainBox AI a bouclé une ronde de financement de 12 millions $.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Les ventes d’immobilier résidentiel au Canada vont atteindre un niveau record cette année

Publié le 15 déc 2020
  • Les ventes de logements au pays ont bondi de 32% le mois dernier par rapport à novembre 2019, et sur l’ensemble de l’année, le nombre de propriétés vendues cette année dépassera certainement le dernier sommet annuel établi en 2007.
  • Cette augmentation en volume s’accompagne souvent d’une baisse des prix, selon l’Association canadienne de l’immeuble: si l’on exclut Toronto et Vancouver, le prix moyen des maisons vendues a reculé en novembre de 122 000 $ par rapport au même mois l’an dernier.

La Silicon Valley, cœur de l’industrie technologique depuis 40 ans, perd des plumes

Publié le 14 déc 2020
  • Les sociétés Hewlett-Packard et Oracle, deux fleurons de la Silicon Valley, font partie des 39 grandes entreprises technologiques qui, depuis le début de l’année, ont déplacé leur siège social de la Californie vers le Texas.
  • Deux causes majeures: l’impôt sur le revenu et le coût de l’immobilier en Californie sont parmi les plus élevés aux États-Unis; et des gens d’affaires bien en vue – dont le fondateur de Tesla Elon Musk – y jugent trop sévères les restrictions sanitaires en lien avec la Covid-19.

Le prix des maisons va continuer d’augmenter en 2021, mais moins vite qu’en 2020

Publié le 13 déc 2020
  • L’agence immobilière Royal LePage prévoit que le prix des propriétés montera de 6% dans le grand Montréal en 2021, soit un peu plus qu’à Toronto (5,5%) mais moins qu’à Vancouver (9%).
  • La demande restera forte pour les unifamiliales mais elle diminuera pour les copropriétés, ce qui ralentira un peu la hausse des prix l’an prochain – la hausse a été de 12% cette année dans le grand Montréal.

En raison de la crise sanitaire, plus de ménages envisagent de quitter la région de Montréal

Publié le 8 déc 2020
  • 13% des résidents du Grand Montréal qui songent à acheter une maison dans les prochains mois le feraient à l’extérieur de la région, alors que la proportion était de 10% en 2018.
  • La pandémie a aussi eu un impact majeur sur l’accès à la propriété: le tiers des jeunes familles qui prévoyaient acheter une première maison cette année ont dû repousser ce projet à plus tard, révèle un sondage sur le marché immobilier.

Montréal sort perdante de la crise de Covid-19 selon ce sondage, et ce malgré l’effervescence de la revente immobilière sur son territoire.

  • L’émergence du télétravail permet à plusieurs de vivre plus loin de leur lieu de travail, là où l’immobilier coûte moins cher.
  • De nombreux répondants ont également affirmé vouloir se rapprocher de la campagne.

Les Québécois âgés de 18 à 34 ans sont les plus affectés par la pandémie. 

  • 40% des jeunes adultes dans cette tranche d’âge disent avoir modifié leurs plans d’acheter ou de vendre une propriété.
  • Cette proportion est de seulement 17% chez les gens âgés de 55 ans ou plus.

Le sondage réalisé conjointement par l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), le Fonds immobilier de solidarité FTQ, la Société d’habitation du Québec (SHQ) et l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ).

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

La Banque HSBC devient la première institution au Canada à offrir une hypothèque à un taux d’intérêt inférieur à 1%

Publié le 7 déc 2020
La Banque HSBC devient la première institution au Canada à offrir une hypothèque à un taux d’intérêt inférieur à 1%

(Source: Unsplash)

  • HSBC se spécialise depuis quelques années dans les hypothèques à faibles taux d’intérêt afin d’inciter les consommateurs à adopter ses autres services bancaires.
  • Ses dirigeants croient qu’un faible taux d’intérêt et un marché immobilier vigoureux lui permettront de faire le plein de nouveaux clients, mais ceux-ci doivent rester prudents, avertit un expert. 

Du jamais vu au Canada: une hypothèque de cinq ans de 0,99% comme celle de HSBC est inédite au pays.

  • C’est une situation complètement différente de celle qui a mené les taux d’intérêt hypothécaires à dépasser les 20% au début des années 1980.

Renégocier ou renouveler son hypothèque n’est pourtant pas si avantageux que ça, nuance James Laird, cofondateur du site de courtage RateHub.ca.

  • «Les frais de pénalité pour casser les hypothèques équivalent généralement à l’économie que représente un taux d’intérêt plus bas», dit-il en entrevue à InfoBref.
  • Aussi, l’hypothèque de la HSBC est à taux variable: le taux pourrait monter avant son échéance.

«Si vous n’avez pas besoin d’un prêt hypothécaire, ce n’est pas une raison pour vous en procurer un, conseille James Laird . Mais s’il vous en faut un, c’est certainement le meilleur moment pour le faire.» 

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Valérie Plante défend son projet de règlement sur le logement inclusif

Publié le 17 nov. 2020
  • La mairesse de Montréal a soutenu en conférence de presse hier sa réforme qui obligera les promoteurs immobiliers à intégrer dans leurs projets davantage de logements sociaux, abordables et familiaux.
  • Le Règlement pour une métropole mixte, qui sera bientôt adopté officiellement en conseil municipal, prévoit que les promoteurs pourront verser une compensation s’ils décident de ne pas intégrer ce type d’habitations dans leurs édifices.

Les ventes de logements à Montréal ont augmenté plus qu’ailleurs au pays en octobre, pourquoi?

Publié le 5 nov. 2020
  • Le nombre de logements vendus a augmenté de 37% le mois dernier dans la métropole, soit la hausse la plus importante parmi les grandes villes canadiennes.
  • Ce n’est pas tout: sur un an, le prix médian des maisons vendues dans le grand Montréal a augmenté de 21% et celui et des copropriétés, de 18%.

La bonne santé du marché résidentiel montréalais affecte de façon presque uniforme toutes les catégories de logement.

Les maisons unifamiliales, situées principalement en banlieue, étaient encore parmi les types de propriétés les plus en demande, dans le grand Montréal comme partout au pays en octobre.

  • Leurs ventes ont augmenté de 36% à Montréal.

Les immeubles à revenus ont vu leur volume de ventes augmenter de 37% à Montréal.

Les copropriétés (condos) ont également connu une hausse de ventes de 37% à Montréal.

C’est dans les condos que Montréal se démarque: à Toronto, les ventes de copropriétés ont au contraire baissé de 8,5% le mois dernier.

  • La baisse de la demande pour les condos est peut-être seulement plus tardive dans la métropole québécoise qu’ailleurs, analyse Robert Hogue, économiste pour RBC.
  • «Le prix des condos plafonne déjà à Vancouver et Toronto, mais la façon dont la pandémie affecte le marché immobilier est complexe», écrit-il dans une note aux investisseurs.
  • Selon cet expert, la tendance a débuté dans ces grands centres, mais on s’attend à ce que la même chose se produise dans les autres marchés (dont Montréal) l’an prochain.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

La revente immobilière reste dynamique partout au Canada

Publié le 4 nov. 2020
  • Le nombre de ventes de logements a augmenté de 37% à Montréal en octobre, selon l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec.
  • Avec Vancouver et Toronto, les trois plus grandes villes canadiennes ont connu un mois d’octobre positif, à un détail près: l’offre de copropriétés à vendre dans les centres-ville continue à être très abondante.

Un des plus importants propriétaires d’hôtels à Las Vegas veut maintenant se défaire de ses casinos

Publié le 27 oct. 2020
Un des plus importants propriétaires d’hôtels à Las Vegas veut maintenant se défaire de ses casinos

Le Venetian

  • Sands Corporation serait en pourparlers afin de vendre six des casinos les plus connus de Las Vegas, dont le Venetian et le Sands Expo Convention Center, pour la somme de 6 milliards $US.
  • Selon l’agence Bloomberg, Sheldon Adelson, le milliardaire propriétaire de Sands, songerait à quitter les États-Unis pour se concentrer sur ses hôtels et ses casinos en Asie, à Macao et Singapour.