ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS et INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Au Québec, tous les partis réclament désormais la démission d’Amira Elghawaby

Mis à jour il y a 1 h
  • La semaine dernière, Québec solidaire n’avait pas soutenu une motion qui réclamait la démission de la représentante fédérale pour la lutte contre l’islamophobie. Le parti voulait la rencontrer avant de se décider. Or, Amira Elghawaby a refusé de rencontrer QS avant d’entrer en fonction le 20 février. QS s’est donc rallié aux autres partis présents à l’Assemblée nationale.
  • À Ottawa, le Parti conservateur et le Bloc québécois exigent, eux aussi, son départ. Seul le NPD s’est dit satisfait des excuses qu’elle a présentées [détails (1er févr.)].

Fermeture du chemin Roxham: Tanguay compare Plamondon à Trump

Mis à jour il y a 1 h
Fermeture du chemin Roxham: Tanguay compare Plamondon à Trump

Marc Tanguay et la députée libérale Brigitte Garceau (Source: Twitter de Tanguay)

  • Selon le chef du Parti libéral Marc Tanguay, lorsque le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon dit qu’il faut fermer le point d’entrée des demandeurs d’asile, cela reviendrait à bâtir un mur. C’est ce que proposait l’ancien président américain Donald Trump pour la frontière États-Unis–Mexique. 
  • Plamondon soutient que, si Ottawa n’intervient pas, Québec doit fermer le chemin Roxham. La ministre fédérale de l’immigration Christine Fréchette lui a répondu que la gestion des frontières est un champ de compétence fédérale, et que la Sûreté du Québec ne peut pas intervenir.  

Transferts en santé: Ottawa propose une hausse de 46 milliards $

Mis à jour il y a 1 h
Transferts en santé: Ottawa propose une hausse de 46 milliards $

Justin Trudeau et François Legault (Source: Twitter de Legault / Émilie Nadeau)

  • Justin Trudeau a offert aux provinces de leur verser sur 10 ans plus de 196 milliards $ pour participer à leurs dépenses de santé. Ce serait une hausse de 46 milliards $ par rapport aux versements actuels du gouvernement fédéral. Si les provinces acceptent cette offre, le Québec obtiendrait 9 milliards $ supplémentaires.
  • Or, les provinces demandent depuis des mois au gouvernement fédéral d’augmenter sa part de contribution à leurs dépenses de santé de 22% à 35% – ce qui représenterait plutôt une hausse de 280 milliards $.

Ottawa propose aussi un montant additionnel de 25 milliards $ sur 10 ans, en plus des 46 milliards de son offre de base.  

Pour obtenir une partie de ce budget supplémentaire, les provinces devraient remplir certaines conditions, comme partager leurs données et raccourcir les listes d’attente en chirurgies.

  • Cette enveloppe supplémentaire ne serait octroyée qu’aux provinces qui acceptent de conclure des accords bilatéraux avec le fédéral.

De plus, le gouvernement Trudeau a ajouté un budget sans condition de 2 milliards $ sur 10 ans pour aider les hôpitaux pédiatriques et les services d’urgence.

Le rattrapage réclamé «n’est pas au rendez-vous», dit François Legault. 

Le premier ministre a dit que le montant total proposé aux provinces par le gouvernement fédéral est «nettement insuffisant».

  • Il a précisé que Justin Trudeau avait présenté cette offre comme «pas mal finale». 
  • Les provinces vont négocier, dit Legault, mais il croit qu’elles auront plus de marge de manœuvre dans les accords bilatéraux.

Selon Legault, la hausse des transferts en santé proposée par Ottawa, bien qu’insuffisante, est la «bienvenue» à court terme, mais elle ne règle pas le problème du financement des soins de santé. 

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Microsoft ajoute des fonctions d’intelligence artificielle à son moteur de recherche Bing

Mis à jour il y a 2 h
Microsoft ajoute des fonctions d’intelligence artificielle à son moteur de recherche Bing

Un histoire pour enfants rédigée par Bing à partir d’une commande précise (Capture d’écran InfoBref)

  • Une version améliorée de Bing, présentement en phase test, pourra bientôt répondre à des questions complexes. Elle sera dotée d’un robot conversationnel fonctionnant sous une version améliorée du logiciel ChatGPT 3 de la firme Open AI, dans laquelle Microsoft a investi plusieurs milliards $US. 
  • Le PDG de Microsoft Satya Nadella a donné hier un aperçu des nouvelles fonctionnalités de Bing. «La course commence aujourd’hui», a-t-il dit, en faisant référence au robot conversationnel que Google avait présenté la veille.

Les banques centrales canadienne et américaine prendront-elles des directions opposées?

Mis à jour il y a 2 h
  • Hier, lors d’un discours à Washington, le président de la Réserve fédérale américaine Jerome Powell a réitéré que les taux d’intérêt vont probablement continuer à augmenter si le taux de chômage reste très faible et si le nombre de nouveaux emplois créés augmente encore.
  • Or, la même journée, le gouverneur de la Banque du Canada Tiff Macklem a livré, à Québec, un discours différent. Il a dit que les taux ne doivent plus augmenter au Canada, et cela pour éviter un ralentissement économique trop important.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles

Chaque matin, au réveil, recevez 10 nouvelles à connaitre pour commencer la journée, à lire en 5 minutes : abonnez-vous gratuitement à l’infolettre

Les maisons invendues s’accumulent à Montréal

Mis à jour il y a 1 h
  • Il y avait le mois dernier un peu plus de 6 500 maisons montréalaises à vendre sur Centris, la base de données qu’utilisent les courtiers immobiliers au Québec. C’est 89% de plus qu’un an plus tôt.
  • Centris a recensé seulement 898 ventes en janvier, soit 31% de moins qu’en janvier l’an dernier. L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec n’avait pas observé un nombre de ventes aussi bas depuis 2009. L’organisme explique cette situation par la hausse des taux d’intérêt et la prudence des acheteurs.

Il faut désormais avoir accumulé 1,7 million $ pour partir à la retraite

Mis à jour il y a 2 h
Il faut désormais avoir accumulé 1,7 million $ pour partir à la retraite

(Source: Unsplash)

  • C’est du moins ce qu’estiment, en moyenne, les Canadiens interrogés dans un sondage mené par la Banque de Montréal. Dans un sondage similaire réalisé en 2020, ils estimaient plutôt que 1,4 million $ leur suffirait pour prendre leur retraite.  
  • Trois quarts des Canadiens s’inquiètent de la conjoncture économique, principalement de l’inflation. Seulement 44% pensent qu’ils auront suffisamment d’argent pour prendre leur retraite comme prévu, alors qu’ils étaient 54% à le penser il y a 3 ans.

Flo présente une nouvelle borne de recharge rapide

Mis à jour il y a 2 h
Flo présente une nouvelle borne de recharge rapide

La nouvelle borne de recharge Flo Ultra (Source: Flo)

  • Flo, une filiale de la société AddÉnergie, de Québec, a présenté une nouvelle borne de recharge rapide. Appelée Flo Ultra, cette borne devrait devenir disponible l’an prochain.
  • L’entreprise exploite un réseau de recharge pour véhicules électriques. Elle dit que sa nouvelle borne, de niveau 3, fournira une puissance pouvant aller jusqu’à 500 kW. Ce serait suffisant pour recharger la plupart des véhicules électriques jusqu’à 80% en seulement 15 minutes.

Prenez soin de votre argent

Recevez gratuitement chaque samedi les conseils de nos chroniqueurs experts en finances personnelles et consommation. Abonnez-vous à l'infolettre 

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Un milliardaire montréalais quitte la direction de son entreprise sur fond de scandale sexuel

Mis à jour le 3 fév 2023
  • L’homme d’affaires Robert Miller a quitté, à 79 ans, son rôle de PDG de Future Electronics, un distributeur de composants électroniques et électromécaniques qu’il a fondé en 1968. Son siège est à Pointe-Claire, dans l’ouest de l’île de Montréal.
  • La démission de Robert Miller a été annoncée au lendemain de la diffusion d’un reportage de l’émission Enquête de Radio-Canada. Selon ce reportage, il aurait eu entre 1994 et 2006 des relations sexuelles rémunérées avec plusieurs jeunes filles qui étaient mineures à l’époque.