ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Un budget fédéral généreux pour les entreprises

Publié avant-hier
  • Le gouvernement propose de prolonger de trois mois trois programmes d’aides existants, dont la subvention salariale d’urgence.
  • Le budget y ajoute de nouveaux programmes, notamment pour favoriser l’embauche pour la reprise des activités, et pour faciliter le virage numérique des PME.

Prolongation jusqu’au 25 septembre de trois programmes d’aides:

  • La Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC), qui devait cesser en juin, se prolongerait, mais avec un impact s’atténuant avec le temps: le montant maximal par salarié descendrait progressivement de 847 $ à 226 $ par semaine.
  • La Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL) et la mesure de soutien en cas de confinement continueraient également d’être offertes aux entreprises jusqu’au 25 septembre.
  • Le prolongement de ces trois programmes devrait coûter environ 12 milliards $.

Mais les sociétés cotées en bourse devront rembourser la SSUC qu’elles ont reçue cet été si la rémunération de leurs dirigeants est, en 2021, supérieure à ce qu’elle était en 2019.

Nouveau Programme d’embauche pour la relance économique

  • C’est un programme temporaire, qui serait offert de juin à novembre. 
  • Il est destiné aux employeurs dont les revenus n’ont pas encore rattrapé leur niveau d’avant la pandémie. 
  • Une subvention compenserait jusqu’à 50% des coûts liés à la reprise de leurs activités pour augmenter des salaires ou des heures travaillées, ou pour embaucher davantage d’employés.
  • Ce programme coûterait 595 millions $.

Nouveau Programme d’adoption du numérique 

  • Destiné aux PME, ce programme doit les aider à adopter des technologies numériques pour soutenir et faire évoluer leurs activités.
  • Il fournirait des microsubventions, des prêts sans intérêt et l’aide de formateurs à plus de 150 000 PME canadiennes.

Augmentation de l’enveloppe du Programme de financement des petites entreprises

  • L’augmentation de 560 millions $ par an pourrait rendre ce programme accessible à presque 3 000 PME de plus.

Par ailleurs, le budget prévoit le prolongement ou l’élargissement de plusieurs programmes de soutien à l’investissement en capital de risque et aux supergrappes industrielles, et des stratégies de développement de l’intelligence artificielle, de la génomique et des technologies quantiques.

Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

Budget fédéral: un plan de relance de 101 milliards $ sur trois ans

Publié avant-hier
Budget fédéral: un plan de relance de 101 milliards $ sur trois ans

La ministre des Finances Chrystia Freeland (Source: Twitter)

  • La ministre des Finances Chrystia Freeland a présenté cet après-midi son premier budget. Il met l’accent sur une relance économique verte et il vise, dit-elle, à «guérir les blessures économiques» provoquées par la pandémie.
  •  Le déficit du Canada pour l’année 2020-2021 (terminée le 31 mars) est de 354 milliards $, soit 28 milliards $ de moins que prévu grâce à la bonne reprise de l’économie au dernier trimestre de l’an dernier. 

Chrystia Freeland estime que le déficit devrait être d’environ 155 milliards $ cette année (2021-2022). 

  • Il devrait ensuite se réduire à 51 milliards $ l’année suivante, et diminuer progressivement jusqu’à 30 milliards $ en 2025-2026.
  • Mais Ottawa n’a pas de plan pour revenir à l’équilibre budgétaire.

La dette fédérale gonflerait à 1234 milliards $ en 2021-22. En deux ans, elle est passée de 31% à 51% du PIB.

Pour relancer l’économie, Ottawa prévoit 101 milliards $ sur trois ans:

  • 49 milliards $ en 2021-22;
  • 28 milliards $ en 2022-23; et
  • 24 milliards $ en 2023-24.

Relance verte: 5 milliards $ supplémentaires sont prévus pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

  • Ce montant devrait notamment servir aux entreprises pour réduire leur empreinte environnementale, et aux propriétaires qui souhaitent rénover leurs maisons.
  • Ils s’ajoutent aux 3 milliards $ annoncés en décembre dernier.

Le gouvernement Trudeau prolonge la nouvelle formule d’assurance emploi jusqu’à l’automne 2022. La subvention salariale pour les entreprises et la Prestation canadienne de relance économique sont maintenues jusqu’en septembre 2021 [détails dans cet autre article].

Pour préparer l’avenir, le gouvernement Trudeau propose d’investir:

  • 3 milliards $ sur cinq ans pour améliorer les services dans les centres de soins de longue durée; et
  • plus de 2 milliards $ pour que le Canada puisse fabriquer ses propres vaccins.  

Ottawa prévoit une réouverture complète de l’économie d’ici la fin de l’été.

  • Selon le gouvernement, tous les Canadiens qui le souhaitent seront vaccinés d’ici la fin du mois de septembre. 


Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

CE LUNDI en rafale

Publié avant-hier
CE LUNDI en rafale

[photo: Thierry du Bois_OSA Images]

  • Benny & Co., une chaîne de rôtisserie québécoise, a ouvert face à la Place Ville-Marie, au centre-ville de Montréal, le premier de trois restaurants d’un nouveau format qu’elle doit ouvrir dans la métropole, pour un investissement total de 4,5 millions $, qui doit permettre de créer 100 emplois.
  • Rogers a subi aujourd’hui une panne majeure qui a affecté ses clients de téléphonie sans fil et ceux de ses marques Fido et Chatr: des interruptions de services empêchant les appels et les textos ont été rapportées un peu partout à travers le Canada, y compris au Québec.
  • Bilan Covid: 1092 nouveaux cas enregistrés au cours des dernières 24h. 686 Québécois sont actuellement hospitalisés, soit 3 de plus qu’hier.
  • Québec octroie au milieu de la danse une aide de 6,5 millions $, un montant compris dans l’enveloppe de 147 millions $ accordée à la culture dans le budget provincial 2021-2022.   
  • Alexeï Navalny a été transféré dans une unité de soins: l’état de santé de l’opposant de Vladimir Poutine, en grève de la faim depuis fin mars, est encore jugé «satisfaisant» par les autorités russes.
  • L’investissement responsable ne fait apparemment pas peur aux Québécois: seulement 22% des répondants à un sondage Som, commandé par Desjardins, croient que l’investissement responsable produit des rendements inférieurs aux produits d’investissement traditionnels.

Le vaccin d’AstraZeneca sera bientôt disponible pour les moins de 55 ans

Publié avant-hier
Le vaccin d’AstraZeneca sera bientôt disponible pour les moins de 55 ans

Le directeur national de la Santé publique Horacio Arruda (Source: Santé publique du Québec)

  • Le directeur national de la Santé publique Horacio Arruda a confirmé aujourd’hui que la limite d’âge minimale pour recevoir ce vaccin était sur le point d’être abaissée.
  • Le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) devrait rendre son avis sur le sujet d’ici la fin de la journée. 

Selon le Dr Arruda, la limite avait été fixée à 55 ans «par mesure de précaution».

  • Depuis, «d’autres données» ont confirmé que ce vaccin est sécuritaire.
  • «Est-ce que ce sera 50 ans, 45 ans, ou 40 ans? Je vais attendre de voir ce que dira le comité d’immunisation», a indiqué le directeur national de la Santé publique, après avoir reçu le vaccin de Moderna dans une pharmacie de Saint-Eustache.

La décision finale reviendra ensuite au ministre de la Santé Christian Dubé.

L’Ontario, l’Alberta et le Manitoba ont déjà abaissé à 40 ans la limite d’âge pour recevoir le vaccin d’AstraZeneca.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

L’hélicoptère Ingenuity a fait son premier vol sur Mars

Publié avant-hier
L’hélicoptère Ingenuity a fait son premier vol sur Mars

L’ombre de l’hélicoptère Ingenuity sur la surface de Mars [Photo: JPL/Nasa]

  • Ingenuity a réussi ce matin le premier vol d’un aéronef au-dessus d’une planète autre que la Terre. Le vol a duré 39 secondes et l’appareil s’est élevé de 3 mètres.
  • Grand comme une batterie d’auto posée sur quatre pattes, Ingenuity est arrivé sur Mars en février avec la mission Perseverance de la Nasa. Son premier vol était initialement prévu il y a huit jours, mais il avait dû être retardé en raison d’un problème technique.

Le gouvernement Trudeau présentera aujourd’hui son premier budget depuis plus de deux ans

Publié le 18 avr. 2021
  • La ministre des Finances Chrystia Freeland déposera le budget fédéral à la Chambre des communes vers 16 h, alors que l’économie canadienne se relève plus rapidement que prévu, et que la troisième vague de Covid-19 frappe durement le pays.
  • Fin novembre, lors de sa mise à jour économique, Chrystia Freeland estimait que le déficit du Canada s’élèverait à 382 milliards $ pour l’année 2020-2021, terminée le 31 mars. Le gouvernement prévoyait alors de lancer un ambitieux plan de relance économique de 70 à 100 milliards $ sur trois ans, qui devait créer un million d’emplois et mettre en place un réseau national de garderies.

Troisième vague: Ottawa fait appel aux provinces pour offrir «un soutien d’urgence» à l’Ontario

Publié le 18 avr. 2021
Troisième vague: Ottawa fait appel aux provinces pour offrir «un soutien d’urgence» à l’Ontario

Justin Trudeau (Source: CPAC)

  • Justin Trudeau a annoncé de nouvelles mesures pour aider l’Ontario à lutter contre la très forte augmentation du nombre d’infections à la Covid-19 que la province subit actuellement. Ottawa demande la collaboration des provinces les moins touchées par la pandémie.
  • Avec une moyenne de plus de 4300 nouveaux cas par jour, le nombre d’hospitalisations atteint des sommets en Ontario: plus de 2100 personnes y sont hospitalisées, dont environ 750 aux soins intensifs. La frontière entre le Québec et l’Ontario est fermée depuis tôt ce matin.

Pour aider la province, les premiers ministres de Terre-Neuve-et-Labrador, de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse ont été contactés par Ottawa qui leur demande de «prêter» du personnel médical pour assurer le bon fonctionnement des hôpitaux ontariens.

  • Ceux du Yukon, du Nouveau-Brunswick, et des Territoires du Nord-Ouest ont aussi été sollicités pour déterminer comment ils pourraient contribuer.

Ottawa s’est engagé à payer la facture et à coordonner le déploiement du personnel médical vers l’Ontario. 

Le gouvernement fédéral prévoit également:

  • de déployer de l’équipement dans les régions les plus touchées;
  • d’expédier des tests de dépistage rapide pour freiner la propagation du virus;
  • d’investir dans des sites d’isolement volontaire, et pour améliorer les services de santé virtuels.

Au Québec, la situation est plus stable.

  • Sur les sept derniers jours, la moyenne est de 1530 nouveaux cas quotidiens.
  • Hier, 683 Québécois étaient hospitalisés, dont 175 aux soins intensifs.
  • Pour la première fois depuis le début du mois, le nombre d’hospitalisations a baissé hier – 9 personnes de moins que samedi.  


Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Le Parti québécois veut élargir la loi 101 aux cégeps

Publié le 18 avr. 2021
  • Les membres du Parti québécois ont adopté hier, lors de la dernière journée de leur Conseil national, une mesure proposée par l’aile jeunesse du parti qui prévoit d’étendre la loi 101 au niveau collégial.
  • Le PQ prévoit désormais dans son «projet national» d’appliquer la Charte de la langue française jusqu’aux classes de cégeps. Cela impliquerait qu’un étudiant francophone ou de langue maternelle étrangère ne pourrait pas choisir d’étudier en anglais au niveau collégial. 

Les études scientifiques le confirment: l’hydroxychloroquine ne protège pas contre la Covid-19, au contraire

Publié le 18 avr. 2021
Les études scientifiques le confirment: l’hydroxychloroquine ne protège pas contre la Covid-19, au contraire

(Source: Wikimedia)

  • Des chercheurs de l’Université Stanford ont fait la synthèse de près de 150 études.
  • Résultat: «le traitement avec l’hydroxychloroquine (HCQ) est associé à une mortalité accrue, et [il ne donne] aucun bénéfice».

Dans leur méta-analyse, publiée jeudi dernier dans la revue Nature Communications, les trois auteurs de l’université californienne couvrent principalement des études publiées, mais ils incluent aussi des études qui n’ont pas été révisées par des pairs. 

  • Pour les études non publiées, les chercheurs prennent en considération le fait que certaines des expériences ont été interrompues au printemps 2020, lorsqu’il est devenu clair que ce médicament n’apportait pas plus de bénéfices qu’un placebo.

La Covid-19 a provoqué un déluge sans précédent de recherches sur de possibles traitements.

  • Rien que dans le premier trimestre de 2020, près de 700 études cliniques ont été recensées pour des médicaments potentiels testés sur des humains.
  • Mais beaucoup d’études se sont poursuivies au-delà du premier trimestre, ou ont même été lancées plus tardivement l’année dernière.

Un traitement sur cinq ciblait l’HCQ ou la chloroquine.

  • Ce n’est donc pas étonnant qu’on ait pu voir rapidement se dégager la conclusion qu’il s’agissait d’une fausse piste.

En conclusion, les chercheurs américains révèlent que 14% des patients traités avec de l’HCQ sont décédés.

  • Lorsqu’on tient compte des tailles et des différences entre les groupes, ce taux de décès est légèrement supérieur à celui enregistrée dans les «groupes contrôles» – soit les patients qui ont reçu un placebo lors des essais cliniques.
  • Précision: la majorité des études ont évalué l’HCQ sur des patients hospitalisés, mais le traitement a également été testé sur des personnes sans symptômes.

L’intérêt principal de cette méta-analyse, selon les chercheurs, ne réside toutefois pas dans ce pourcentage de décès, mais dans l’effort d’être allé chercher des résultats non publiés.

  • En recherche, la tendance à moins publier des résultats négatifs introduit un biais: lorsqu’une étude montre qu’un médicament ne fonctionne pas, on en entend moins parler.
Agence Science-Presse
En savoir plus En savoir plus

Québec solidaire réclame un moratoire sur les coupes forestières dans les érablières

Publié le 18 avr. 2021
  • Selon QS, le secteur acéricole fait face à une demande en forte croissance et il compte sur les érables de la forêt publique pour y répondre. 
  • Or, le gouvernement Legault a annoncé qu’il comptait doubler la récolte forestière d’ici 2080. Selon les exploitants d’érablières, cela pourrait réduire de beaucoup le nombre d’érables qui pourraient être entaillés pour augmenter leur production. Québec solidaire demande au gouvernement de suspendre les coupes forestières commerciales dans les érablières en activité, le temps de mettre en place une consultation nationale avec les locataires des terres publiques.    

Les États-Unis et la Chine s’engagent à coopérer pour affronter la crise climatique

Publié le 18 avr. 2021
  • Dans un communiqué signé par l’émissaire américain pour le climat John Kerry et son homologue chinois, chacun des deux pays dit vouloir développer d’ici la fin de l’année sa stratégie nationale pour atteindre la carboneutralité.
  • Cet accord intervient à quelques jours d’un sommet virtuel sur l’environnement organisé par le président américain Joe Biden, jeudi et vendredi. Il énumère les formes de coopération envisagées par les deux premières économies mondiales, comme soutenir la transition vers les énergies vertes des pays en développement, et éliminer la production et la consommation des hydrofluorocarbures – des gaz utilisés dans les climatiseurs et les aérosols. 

L’animateur Éric Duhaime est le nouveau chef du Parti conservateur du Québec

Publié le 18 avr. 2021
L’animateur Éric Duhaime est le nouveau chef du Parti conservateur du Québec

Le nouveau chef du Parti conservateur du Québec Éric Duhaime (Source: twitter)

  • Les membres du Parti conservateur du Québec ont élu le chroniqueur et animateur Éric Duhaime comme chef, en remplacement d’Adrien Pouliot. Le PCQ était arrivé en sixième position lors des élections provinciales de 2018, avec 1,46% des suffrages.
  • Éric Duhaime a été conseiller politique du chef de l’Action démocratique du Québec, Mario Dumont. En 2010, il a cofondé l’organisme de réseautage Réseau Liberté-Québec. Le nouveau chef dit qu’il veut défendre ceux qui se font traiter «de complotistes, de covidiots, ou même de pissous» parce qu’ils ne sont pas d’accord avec les mesures sanitaires du gouvernement Legault.