ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Jeune entreprise québécoise innovante (propulsée par l'ACET)

T0.Technologie pourra aider votre entreprise à utiliser les technologies quantiques

Mis à jour le 26 déc 2023
par Félix Côté
T0.Technologie pourra aider votre entreprise à utiliser les technologies quantiques

Joshua Montgomery, cofondateur de T0.Technologie

  • Pour repousser les frontières de l’innovation et de la productivité, les entreprises industrielles doivent faire appel à des technologies toujours plus avancées. Aujourd’hui, l’une des technologies les plus prometteuses est l’informatique quantique.
  • Les machines qui utilisent ce genre de technologies sont très puissantes et l’infrastructure nécessaire pour les faire fonctionner peut prendre des proportions démesurées. Pour simplifier ces réseaux, la jeune pousse montréalaise T0.Technologie développe des modules de contrôle inspirés du domaine de l’astrophysique.

Le problème auquel s’attaque l’entreprise est la difficulté pour les entreprises du secteur industriel d’utiliser les technologies quantiques.

Ces technologies sont surtout connues pour leur usage dans les ordinateurs quantiques.

  • Ces ordinateurs ont une grande puissance de calcul: ils permettent de résoudre des équations très complexes que les ordinateurs conventionnels ne peuvent pas résoudre.
  • Contrairement aux bits des ordinateurs conventionnels, qui n’ont que 2 états (1 ou 0), les bits quantiques (appelés qubits) peuvent se superposer et prendre une infinité d’états possibles. 

Mais «comme ils sont très puissants, les ordinateurs quantiques sont aussi très complexes, explique à InfoBref Joshua Montgomery, cofondateur de T0.Technologie. Les machines qui les contrôlent sont équipées de beaucoup de fils et de câbles de toute sorte, ce qui devient complexe à gérer.»

Message du commanditaire

Propulsez votre entreprise technologique!
Déposez votre projet à l’ACET

La solution qu’apporte T0.Technologie est le développement de modules de contrôle de l’électronique inspirés du domaine de l’astrophysique.

L’astrophysique est une branche de la science qui étudie les propriétés de l’univers.

  • Pour interpréter les vibrations détectées dans l’espace, les chercheurs en astrophysique se servent d’appareils fonctionnant grâce à des technologies quantiques.

«Alors qu’il existe de tels modules de contrôle pour l’astrophysique, il n’y en avait pas encore qui soient conçus pour un usage commercial des technologies quantiques», dit Joshua Montgomery.

Schéma d’un module de contrôle développé par T0.Technologie

Comme certains modules développés pour contrôler des appareils utilisés en astrophysique, les modules de T0.Technologie:

  • requièrent moins de fils pour fonctionner; et 
  • peuvent être ajustés, au moyen de mises à jour informatique, si la puissance de calcul de l’ordinateur augmente.

Pour l’essentiel des nouvelles et tendances en affaires, finances et technologies, abonnez-vous ici aux infolettres gratuites d’InfoBref ou en cliquant le bouton Infolettres en haut à droite


Le modèle d’affaires de l’entreprise est de vendre des modules de contrôle de l’électronique à: 

  • des laboratoires de recherche universitaires;
  • des instituts de recherche; et
  • des entreprises qui développent des ordinateurs quantiques. 

Elle leur vend aussi des abonnements permettant d’avoir accès à des mises à niveau du système.

Actuellement, la jeune pousse n’a pas encore d’employés. Elle se développe grâce au travail de ses 3 fondateurs. 

À la suite d’une série de tests menés il y a quelques mois, elle a récemment signé une entente avec un premier client.

T0.Technologie bénéficie d’un accompagnement personnalisé par l’Accélérateur de création d’entreprises technologiques (ACET).

Message du commanditaire

Maximisons l’impact de votre entreprise technologique!
Déposez votre projet à l’ACET

Prochaines étapes pour l’entreprise:

À court terme, elle va tester ses modules de contrôle pour divers usages industriels dans les laboratoires de l’Université McGill, à Montréal.

Elle veut ensuite que, au cours des deux prochaines années, sa technologie puisse servir à développer les connaissances du domaine spatial.

Félix Côté