Covid-19

Toute l’actualité liée à la pandémie du coronavirus (voir aussi Aides financières, Relance post-Covid, Santé)

Analyse POLITIQUE

Combien de temps encore Legault peut-il surfer sur la vague de la Covid-19?

Publié avant-hier
Bernard Descôteaux
par Bernard Descôteaux
Combien de temps encore Legault peut-il surfer sur la vague de la Covid-19?

[photo: Kanenori | Pixabay]

  • La pandémie de la Covid-19 a été un malheur collectif qui, au plan politique, aura fait les belles heures du gouvernement Legault. Il en sort gagnant toutes catégories, aux dépens des partis d’opposition.
  • L’Assemblée nationale a mis fin à ses travaux hier pour une pause estivale, avec l’espoir de reprendre au retour sa place comme lieu normal des débats politiques.

Tous les indicateurs sont favorables à François Legault et à son gouvernement.

  • De tous les premiers ministres, il est celui qui au Canada reçoit la meilleure note pour sa gestion de la crise sanitaire.
  • La dernière mesure prise par la firme de sondage Léger début juin lui donne une note de 73%.

Les intentions de vote sont au beau fixe.

  • Début mai, la CAQ était près d’un balayage, avec 46% d’appui contre 20% pour son plus proche adversaire, le Parti libéral.

Tout au long de cette crise, le premier ministre a joui de la confiance des Québécois, cela même si sa gestion a par moments été défaillante.

  • Durant la première vague, il perdu le contrôle de la prévention et des soins dans les CHSLD.

L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent gratuitement les deux bulletins quotidiens d’InfoBref. Essayez-les: inscrivez-vous ici ou cliquez sur le bouton «Infolettres» en haut à droite


L’arrivée de Christian Dubé à la tête du ministère de la Santé en juin dernier aura permis une reprise en main.

  • Le premier ministre lui doit le succès de la campagne de vaccination qui permet aujourd’hui de juguler la troisième vague.

Le retour à la normale, s’il est attendu avec fébrilité par le gouvernement, l’est tout autant par les partis d’opposition: leur espoir est d’enfin ressortir de l’ombre pour jouer leur rôle de contrepoids.

Victimes collatérales de la pandémie, les parlementaires ont été soumis ces 15 derniers mois à un régime d’exception.

Les règles sanitaires ont ralenti le fonctionnement de l’Assemblée nationale et limité les débats.

De plus, à plusieurs reprises, le gouvernement s’est délibérément soustrait à l’habituelle reddition de comptes:

  • Il a pris des raccourcis pour déclarer l’État d’urgence sanitaire par décrets, outrepassant le parlement.
  • Il a retardé pendant des semaines le dépôt de projets de loi majeurs, tel le projet 96 sur la protection de la langue française.
  • Il a ignoré les demandes d’une enquête indépendante et publique sur sa gestion de la pandémie.
  • Fort de sa popularité, il s’est à l’occasion permis d’être arrogant, prédisant aux critiques de son projet de troisième lien leur défaite aux prochaines élections.

> Découvrez les autres analyses politiques de Bernard Descôteaux, ancien directeur du Devoir, publiées chaque samedi dans InfoBref Matin


L’opposition a une seule fois réussi à égratigner l’image du gouvernement.

  • La démission forcée du ministre Pierre Fitzgibbon pour son refus de se plier aux exigences du code d’éthique a terni son image.

À la rentrée de septembre, l’Assemblée nationale devrait se déconfiner, comme le reste de la société.

Les ministres ne pourront plus invoquer la pandémie pour échapper aux questions de l’opposition et des journalistes.

Bien des dossiers passés sous le radar de l’opinion publique referont surface.

En tout premier lieu, le gouvernement devra se plier à un réel bilan de sa gestion de la pandémie.

  • Déjà pointent à l’horizon les appels à une réforme du système de santé dont les faiblesses et lacunes ont été révélées par la crise sanitaire.

La vague de la pandémie se retirant, surfer sera dès lors plus difficile pour François Legault: il devra composer avec le ressac.

Pour recevoir l’analyse politique de Bernard Descôteaux chaque samedi dans votre courriel: abonnez-vous gratuitement ici au bulletin de nouvelles quotidien InfoBref Matin

En savoir plus En savoir plus

Santé mentale des jeunes: le Québec manque de psychologues, dit Legault

Publié avant-hier
Santé mentale des jeunes: le Québec manque de psychologues, dit Legault

François Legault (Source: Twitter)

  • François Legault reconnaît que le nombre croissant de jeunes qui souffrent de problèmes de santé mentale «engorge» les urgences de la province. «Malheureusement, dit-il, il manque du personnel qualifié disponible.»
  • Selon l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (Inesss), en janvier et février, les admissions de jeunes à l’hôpital pour un problème de santé mentale étaient en hausse de 40% par rapport à l’an dernier. 

L’opposition demande au gouvernement d’agir en matière de santé mentale.

Le Parti libéral a réclamé des mesures il y a déjà 8 mois, a rappelé hier à l’Assemblée nationale sa cheffe Dominique Anglade.

  • Le PLQ veut adopter un système d’accès universel aux soins en santé mentale. 

Québec ne peut se «contenter de bonnes intentions», dit le co-porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois.

  • QS demande un plan «concret» pour venir en aide aux jeunes en détresse.

Le premier ministre a souligné que son gouvernement a lancé un programme pour embaucher des psychologues du privé, afin de réduire les listes d’attentes dans les établissements publics.  

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Air Canada veut rembourser plus de billets et rappelle des employés

Publié le 10 juin 2021
  • La compagnie aérienne remboursera jusqu’au 12 juillet – soit 30 jours de plus que prévu – les billets qui n’ont pas été utilisés à cause de la pandémie. Jusqu’à présent, 40% des 1,8 million de clients concernés ont réclamé un remboursement.
  • Air Canada indique également qu’elle compte réembaucher 2600 employés au cours de l’été, pour répondre à l’augmentation attendue des voyages, avec la levée progressive des mesures sanitaires aux frontières

Pandémie: le Québec ne rattrapera pas les chirurgies reportées avant 2023

Publié le 10 juin 2021
  • Le ministre de la Santé Christian Dubé a présenté le plan du gouvernement Legault pour rattraper les retards en chirurgie causés par la pandémie. 
  • Lors des pics du nombre d’infections et d’hospitalisations de patients Covid, les hôpitaux ont dû délester certains services. La liste d’attente pour subir une chirurgie s’est donc considérablement allongée. 

Québec pense qu’il faudra attendre deux ans pour que la liste d’attente retrouve son niveau «prépandémie».

  • Quelque 150 000 Québécois sont actuellement en attente d’une chirurgie. 
  • L’objectif du gouvernement est de ramener la liste à 100 000 patients d’ici mars 2023.

C’est lointain, mais «c’est notre responsabilité d’être réaliste», dit Christian Dubé.

  • Dans les hôpitaux, le taux de délestage actuel est d’environ 11%.
  • Au pire de la pandémie, jusqu’à 50% des chirurgies étaient reportées. 

Le plan de rattrapage sera mis en place cet automne.

  • D’ici la fin de l’année, l’objectif sera de stabiliser la liste. 
  • Des mesures seront ensuite prises l’an prochain pour la réduire.  
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

La génération Z est la plus pressée de retourner au bureau

Publié le 10 juin 2021
  • Selon un sondage mené par Angus Reid pour ADP Canada, 36% des télétravailleurs canadiens de la génération Z, âgés de 25 ans ou moins, sont enthousiastes à l’idée de retourner sur les lieux habituels de travail. 
  • Mais le taux d’enthousiasme pour un retour au bureau baisse avec l’âge: 34%, chez les milléniaux (26 à 40 ans), 29% pour la génération X (41 à 55 ans) et seulement 26% chez les baby-boomers (56 ans et plus).

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Les États-Unis vont offrir 500 millions de doses de vaccins aux pays pauvres

Publié le 10 juin 2021
Les États-Unis vont offrir 500 millions de doses de vaccins aux pays pauvres

(Source: BioNTech)

  • Washington va acheter un demi-milliard de doses du vaccin anti-Covid de Pfizer pour les distribuer à des pays qui ne peuvent pas s’en procurer.
  • Plusieurs médias américains ont rapporté hier que le président américain doit en faire l’annonce aujourd’hui, à la veille du sommet du G7 qui se tient en Grande-Bretagne de vendredi à dimanche. Selon le New York Times, 200 millions de doses seraient distribuées d’ici la fin de l’année, et 300 millions le seraient avant l’été 2022. 

Le «certificat Covid» européen sera en place d’ici juillet

Publié le 9 juin 2021
Le «certificat Covid» européen sera en place d’ici juillet

(Source: Unsplash)

  • Les députés européens ont donné leur feu vert final au certificat numérique qui doit servir à faciliter les déplacements au sein de l’Union européenne. 
  • Les États membres doivent maintenant le mettre en place avant le 1er juillet.

Ces certificats européens attesteront:

  • qu’une personne a été vaccinée contre la Covid-19; 
  • qu’elle a obtenu un résultat négatif à un test de dépistage; ou 
  • qu’elle est immunisée après avoir contracté la maladie. 

Ils seront délivrés gratuitement, en format numérique ou papier, et devraient mettre fin aux quarantaines observées dans les pays de destination.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Plus besoin de quarantaine à l’hôtel dès juillet pour les Canadiens vaccinés

Publié le 9 juin 2021
Plus besoin de quarantaine à l’hôtel dès juillet pour les Canadiens vaccinés

(Source: Wikimedia)

  • Le gouvernement Trudeau l’a confirmé aujourd’hui: les personnes qui ont reçu leurs deux doses de vaccin anti-Covid ne seront plus contraintes de séjourner trois jours à l’hôtel en rentrant d’un voyage à l’étranger.
  • Mais cet assouplissement ne concerne que les Canadiens, les résidents permanents, les travailleurs essentiels, et les étudiants étrangers entièrement vaccinés.

À partir du mois prochain, les personnes vaccinées pourront être exemptées de la quarantaine supervisée.

Ces personnes devront toutefois remplir plusieurs conditions

  • avoir reçu deux doses de l’un des quatre vaccins approuvés par Santé Canada – Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Johnson & Johnson;
  • avoir reçu la deuxième dose depuis au moins 14 jours;
  • passer un test de dépistage à leur départ, puis un autre à leur arrivée au Canada; et
  • s’isoler à leur domicile après leur retour en attendant le résultat.

Les membres de la famille – d’un Canadien ou d’un résident permanent – ne seront plus contraints de séjourner à l’hôtel:

  • s’ils comptent rester au Canada au moins 15 jours; et
  • s’ils ont la possibilité de s’isoler pendant la quarantaine régulière de 14 jours.

La quarantaine à l’hôtel reste obligatoire pour tous les autres voyageurs.

D’autres allégements des mesures devraient entrer en vigueur progressivement.

  • Ottawa précise toutefois que «ces changements ne seront faits que si le nombre de cas continue de baisser et que la campagne de vaccination continue de bien aller».
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Un Québécois sur trois a envisagé de changer d’emploi à cause de la pandémie

Publié le 9 juin 2021
  • Un sondage réalisé pour le compte d’Axtra – un organisme à but non lucratif qui regroupe 95 centres-conseils en emploi au Québec – montre que 35% des Québécois ont envisagé ou effectué un changement d’emploi ou de carrière en raison de la Covid-19. 
  • De plus, près du quart des personnes sondées (22%) disent avoir été forcées par la pandémie à prendre des décisions dommageables pour leur carrière.

Le passeport vaccinal pourrait permettre d’éviter la quarantaine

Publié le 8 juin 2021
Le passeport vaccinal pourrait permettre d’éviter la quarantaine

(Source: Unsplash)

  • Le gouvernement Legault finalise en ce moment le portail qui fournira une preuve vaccinale numérique aux Québécois. 
  • Selon le ministre de la Santé Christian Dubé, cette preuve vaccinale pourrait permettre d’éviter la quarantaine au retour d’un voyage à l’étranger. Justin Trudeau a confirmé que son gouvernement envisage d’assouplir «dans les prochaines semaines» les mesures frontalières pour les personnes entièrement vaccinées. 

Le gouvernement planche encore sur le portail qui fournira bientôt les preuves vaccinales.

  • Environ 4 millions de preuves vaccinales, sous forme de code QR, ont toutefois déjà été envoyées aux personnes vaccinées.

Québec attend l’avis de la Santé publique sur le passeport vaccinal.

  • Le directeur national de la santé publique Horacio Arruda doit transmettre la semaine prochaine un avis au ministère de la Santé sur l’utilisation d’un éventuel passeport vaccinal.
  • Au mois d’avril, le Dr Arruda affirmait que, si la Santé publique donne le feu vert à un passeport qui permettrait aux personnes vaccinées d’accéder à certains services, son utilisation serait «assez marginale», et elle soulèverait des «enjeux éthiques».
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Le Québec sera en jaune et vert dès lundi prochain

Publié le 8 juin 2021
Le Québec sera en jaune et vert dès lundi prochain

(Source: Wikimédia)

  • Toutes les régions qui se trouvent actuellement en zone orange passeront en zone jaune le 14 juin. Seule Chaudière-Appalaches pourrait «peut-être» rester à l’orange.
  • Dès vendredi, tous les bars de la province pourront accueillir des clients en terrasse. 

Le gouvernement Legault poursuit son plan de déconfinement.

  • Il n’y aura normalement plus de zone orange à compter de la semaine prochaine.

Chaudière-Appalaches devrait également passer en zone jaune.

  • Mais, selon la façon dont la situation épidémiologique évoluera, Québec pourrait décider de maintenir la région au palier orange. 

Dans les régions qui passent au jaune, les membres de deux foyers peuvent:

  • se réunir à l’intérieur d’un domicile;
  • manger à la même table au restaurant, à l’extérieur et à l’intérieur; et
  • boire des verres en terrasse dans des bars ou brasseries – qui rouvrent vendredi. 

Dans les quatre régions en zone verte – l’Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, la Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine et le Nord-du-Québec:

  • jusqu’à 10 personnes provenant d’adresses différentes, ou tous les membres de trois résidences, peuvent se réunir à l’extérieur et à l’intérieur d’un domicile, en terrasse et à l’intérieur des restaurants et des bars.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Vague de chaleur: le masque n’est plus obligatoire en classe

Publié le 8 juin 2021
  • Les élèves du primaire et du secondaire ne seront plus obligés de porter le masque en classe à compter d’aujourd’hui et jusqu’à la fin de l’année scolaire. Ils devront toutefois continuer à le porter dans les espaces communs, et les transports scolaires.
  • Les directions d’école de Montréal avaient demandé hier à la Santé publique d’assouplir les règles sur le port du masque en raison de la forte vague de chaleur que subissent plusieurs régions du Québec ces jours-ci.