ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

L’ARC vérifie qui avait droit à la PCU

Publié le 27 janv. 2022
par Félix Côté

(Source : Google Maps)

  • L’Agence du revenu du Canada (ARC) envoie à partir d’aujourd’hui des lettres à certains bénéficiaires de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) pour vérifier qu’ils avaient le droit de la recevoir. 
  • Environ 8,9 millions de personnes ont bénéficié de cette prestation de 500 $ par semaine instaurée par le gouvernement fédéral en mars 2020. Elle a coûté 81,6 milliards $. 

C’est la deuxième fois que l’ARC mène des vérifications auprès des prestataires de la PCU. 

  • À la fin de 2020, l’ARC avait envoyé 441 000 lettres à des prestataires qu’elle soupçonnait de ne pas avoir gagné au moins 5000 $ en 2019, une des conditions fixées par le gouvernement pour être éligibles à la PCU. 

Cette fois-ci, l’ARC cible les prestataires qu’elle soupçonne d’avoir gagné 1000 $ ou plus par mois pendant qu’ils recevaient la PCU.

  • Pour être admissibles, les prestataires devaient gagner moins de 1000 $ par mois.
Félix Côté