ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Ce que révèle l’enquête sur les entreprises de la Banque du Canada

Mis à jour le 12 juil 2021
par Johanna Sabys
Ce que révèle l’enquête sur les entreprises de la Banque du Canada

(Source: Banque du Canada)

  • La dernière enquête trimestrielle de la Banque du Canada sur les perspectives des entreprises montre que leurs intentions d’embauche atteignent un niveau record au pays et que les travailleurs sont presque aussi confiants de trouver un emploi qu’avant la pandémie.
  • Selon les données publiées hier, la plupart des entreprises vont embaucher dans les 12 prochains mois, parce que leurs ventes augmentent plus vite que prévu. 

La majorité des entreprises interrogées dans cette enquête ont indiqué que leurs perspectives de ventes se sont améliorées par rapport à l’an dernier.

Les entreprises reprennent confiance
, grâce à la vaccination et à la réouverture de l’économie.

  • Les perspectives économiques seront meilleures dans les semaines et les mois à venir, grâce à une forte demande en matière de consommation.
  • Dans l’ensemble, les ménages ont plutôt fait des économies pendant la pandémie, grâce aux aides gouvernementales et au fait qu’ils ont eu peu d’occasions de dépenser. 

Mais la reprise pourrait être inégale à travers le pays à cause:

  • de la pénurie de main-d’œuvre, qui limite la capacité de certaines entreprises à répondre à la demande actuelle; et
  • de problèmes d’approvisionnement – qui ne devraient cependant être que temporaires. 

Pas de retour à des effectifs prépandémie avant au moins un an: c’est ce que prévoient les commerces qui offrent des services à forte proximité physique.

  • La moitié des personnes qui ont perdu des heures ou des revenus à cause de la crise sanitaire disent qu’elles ont plus de difficulté à trouver du travail qu’il y a un an.
  • 40% des personnes sondées ne s’attendent pas à retrouver bientôt un horaire de travail normal.


Johanna Sabys