ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Mini-budget du gouvernement Legault – voici l’essentiel

Mis à jour le 17 mars 2022
par Johanna Sabys

Le ministre des Finances Eric Girard et François Legault (Source: Émilie Nadeau / compte Twitter du premier ministre)

  • Le ministre des Finances Eric Girard a présenté cet après-midi la mise à jour économique et financière du gouvernement. Le déficit anticipé pour l’année en cours est de 6,8 milliards $, soit environ 5,5 milliards $ de moins que les 12,3 milliards $ prévus en mars.
  • Le gouvernement prévoit 5 milliards $ de nouvelles dépenses pour faire face à la hausse du coût de la vie et la pénurie de main-d’œuvre. 

Au total, le Québec a 9 milliards $ de plus que prévu dans ses coffres. 

Le PIB devrait grimper de 6,5% cette année, soit 2,3% de plus que la croissance prévue en mars. Par rapport aux prévisions de mars:

  • Les revenus du Québec augmentent de 5 milliards $. 
  • Les transferts fédéraux augmentent de 2,6 milliards $, grâce aux ententes signées avec Ottawa sur les services de garde et le logement.
  • Les revenus des sociétés d’État sont plus élevés de 831 millions $, surtout grâce aux revenus d’Hydro-Québec et d’Investissement Québec. 

Québec prend 5 milliards $ pour financer les mesures de son «mini-budget» annoncé aujourd’hui. 

Le gouvernement Legault va:  

  • offrir en janvier un chèque de 200 à 275 $, pour une personne seule, à 400 $, pour un couple, aux 3,3 millions de Québécois à faible ou moyen revenu pour les aider à faire face à l’inflation; 
  • bonifier le crédit d’impôt pour le service de gardes – de 1310 $ par an, par exemple, pour une famille dont les revenus annuels sont compris entre 60 000 $ et 100 000 $; et 
  • doubler de 209 $ à 400 $ dès cette année le montant de soutien pour les aînés de 70 ans ou plus qui ont des revenus de 31 575 $ ou moins.

L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Contre la pénurie de main-d’œuvre, Québec met en place: 

  • des bourses qui atteindront, à la fin d’une formation de 3 ou 4 ans, jusqu’à 9000 $ au collégial et jusqu’à 20 000 $ à l’université pour les étudiants inscrits en santé et services sociaux, éducation, services de garde, génie, technologies de l’information et construction; et 
  • une prime salariale temporaire jusqu’au 31 mars 2023 pour inciter les retraités de l’enseignement, des services de garde et des soins infirmiers à revenir au travail – elle sera, par exemple, de 3000 $ par an pour un revenu de 40 000 $.

Le déficit structurel, qui resterait à long terme après la crise sanitaire, passe, lui, de 6,5 milliards à 4 milliards $ par an. 

  • Plus ce déficit structurel baisse, plus le Québec se rapproche d’un retour à l’équilibre budgétaire. 
  • Le gouvernement conserve son objectif d’atteindre l’équilibre d’ici 2027-2028.

[voir notre autre article sur les mesures pour les entreprises dans ce mini-budget]

Johanna Sabys