Jeux

Le jeu vidéo québécois tentera de séduire toute la Francophonie à l’occasion du Megamigs, cette semaine

Publié le 6 nov. 2020
Le jeu vidéo québécois tentera de séduire toute la Francophonie à l’occasion du Megamigs, cette semaine

Image tirée du jeu Outlast de Red Barrel.

  • L’événement, qui a lieu jeudi et vendredi 12 et 13 novembre, présentera 75 nouveaux jeux, des compétitions de sport électronique, et un programme conjoint avec l’Office québécois de la langue française visant à favoriser les jeux en français ici, en Europe et en Afrique.
  • Sous forme virtuelle en 2020, le Megamigs combine des conférences et des diffusions qui s’adressent autant aux professionnels de l’industrie qu’au grand public.

Les revenus mondiaux du jeu vidéo ont bondi de 20% en 2020 pour atteindre 175 milliards $US

Publié le 4 nov. 2020
  • Probablement un effet du confinement, ce total surpasse de 16 milliards $US ce qui était anticipé en début d’année.
  • Les ventes de jeux vidéo devraient continuer de croître au moins jusqu’en 2023, pour s’établir à 218 milliards $US, estime la firme spécialisée Newzoo.

En s’offrant Bethesda, Microsoft réalise sa plus grosse acquisition à vie dans le jeu vidéo

Publié le 21 sept. 2020
En s’offrant Bethesda, Microsoft réalise sa plus grosse acquisition à vie dans le jeu vidéo

Fallout 76, de Bethesda Studios.

  • Moyennant 7,5 milliards $US, Microsoft double ses effectifs dans le jeu vidéo et pourra rapidement hausser le nombre de titres exclusifs à sa nouvelle Xbox, attendue en novembre.
  • Les employés montréalais de Bethesda ne seront pas touchés à court terme, mais pourraient déménager chez Compulsion Games, la division officielle des Xbox Game Studios dans la métropole.

Après Huawei et TikTok, au tour de l’éditeur de jeux vidéo chinois Tencent d’être la cible de l’administration Trump

Publié le 20 sept. 2020
  • Deux créateurs américains de jeux mobiles, dont celui derrière Fortnite, ont été questionnés par Washington sur leurs liens d’affaires avec Tencent.
  • Aux États-Unis, le Comité sur l’investissement étranger identifie les données obtenues par Tencent via ces jeux comme un risque de sécurité nationale similaire à celui posé par TikTok et Huawei.