Zoom

Actualité, nouveautés et tendances d’utilisation concernant la plateforme de vidéoconférence Zoom

La startup montréalaise Crewdle lance un ingénieux service d’appels vidéo pour rivaliser avec Zoom et Microsoft Teams

Publié le 14 avr. 2021
La startup montréalaise Crewdle lance un ingénieux service d’appels vidéo pour rivaliser avec Zoom et Microsoft Teams

Pierre Campeau et Vincent Lamanna, de Crewdle (photo: Crewdle)

  • Le service de Crewdle n’exige aucune installation de logiciel sur le poste de travail de ses utilisateurs. Il utilise un protocole pair-à-pair (P2P) qui ne requiert aucun serveur central pour fonctionner.
  • Fondée par les entrepreneurs montréalais Vincent Lamanna et Pierre Campeau, l’entreprise lance officiellement cette semaine un service web et mobile accessible gratuitement par les particuliers et sur abonnement par les entreprises.

Crewdle compte sur la technologie P2P pour se démarquer des services américains plus connus.

  • Elle évite d’avoir à passer par un serveur centralisé où les données pourraient être plus facilement interceptées par des gens aux intentions malveillantes.
  • La communication vidéo est aussi chiffrée de bout en bout, ce qui doit assurer la confidentialité des échanges.

L’entreprise a vu le jour à la fin de l’an dernier grâce à du financement privé provenant à la fois du Canada et de la Silicon Valley, aux États-Unis.

  • «La technologie de communication pair-à-pair permet d’offrir une alternative sécurisée, écologique et facile à utiliser», assure par communiqué Vincent Lamanna.
  • «Avec le confinement en 2020, c’était l’occasion de proposer cette nouvelle façon de collaborer.» 
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Microsoft fait les yeux doux aux utilisateurs de Zoom

Publié le 22 nov. 2020
Microsoft fait les yeux doux aux utilisateurs de Zoom
  • L’application collaborative Teams de Microsoft permet désormais d’effectuer des conférences vidéo qui peuvent durer 24 heures et accueillir jusqu’à 300 personnes.
  • Les invités n’ont pas besoin d’avoir un compte Microsoft: ils peuvent se joindre à un appel à partir d’un navigateur web.

Comment Zoom pourrait devenir la prochaine grande plateforme d’applications informatiques

Publié le 19 nov. 2020
Comment Zoom pourrait devenir la prochaine grande plateforme d’applications informatiques
  • Les Zoom Apps sont des applications qui vivent dans l’environnement des appels vidéo par Zoom.
  • Annoncées il y a un mois, elles ont, selon des experts, le potentiel de créer une toute nouvelle façon de faire des affaires pour les créateurs d’applications.

Zoom n’est évidemment pas la seule plateforme d’appels vidéo sur le marché: Microsoft a Teams, Google a Meet et Cisco, Webex, etc.

Mais pour l’instant, dans leur écosystème, la vidéo est une composante d’un ensemble plus large:

  • Teams est intégré dans sa suite Office 365.
  • Chez Google, Meet fait partie des applications de la suite Workspace (ex-G Suite).

Les Zoom Apps vont plus loin:

  • Zoom accueille des applications tierces dans son App Marketplace à l’intérieur de son environnement.
  • Des éditeurs peuvent y présenter leurs propres produits aux 300 millions d’abonnés qui utilisent ce service, souvent sur une base quotidienne, et y générer des revenus.

«Zoom a maintenant le potentiel de créer ou de tuer de nouvelles start-ups», a tweeté John Constine, un investisseur de la firme californienne SignalFire.

Il ne serait pas surprenant que les autres plateformes vidéo imitent Zoom et s’ouvrent à leur tour aux applis tierces.

Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

À quoi ressemblera le bureau virtuel idéal? Google et Facebook ont chacun leur vision

Publié le 17 sept. 2020
À quoi ressemblera le bureau virtuel idéal? Google et Facebook ont chacun leur vision

Facebook Infinite Office.

  • La suite Google Meet Series One combine des micros, des caméras et une IA conçue exprès pour jouer le rôle de chef d’orchestre des conférences vidéo en équipe.
  • Facebook préfère la réalité virtuelle de son Infinite Office, qui superpose un espace collaboratif numérique à votre espace de travail réel tel que vu dans un casque Oculus Quest.

Les deux géants technos ont présenté chacun leur vision cette semaine. Les deux expériences sont bien différentes, mais l’idée est la même: la technologie s’occupe des détails.

  • L’IA de Google contrôle les caméras et les micros pour toujours cadrer la personne qui parle. Elle fait pivoter les caméras et peut ajuster leur niveau de zoom.
  • Facebook utilise l’image provenant des caméras du Quest 2 comme arrière-plan, et permet d’interagir avec la voix ou avec un clavier physique.

Les deux approches exigent d’équiper les participants de matériel informatique pouvant coûter cher, ce qui pourrait limiter leur adoption.

  • L’ensemble Meet Series One de Google coûte au bas mot 2700$US.
  • Le casque Oculus Quest 2 coûte 460$, mais chaque participant doit posséder son propre casque pour profiter du «bureau infini» de Facebook.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus